AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jacques Privat (Traducteur)
ISBN : 2290342769
Éditeur : Librio (10/03/2005)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 209 notes)
Résumé :
" Le château du roi de la mer gît au plus profond
des flots, ses murs sont de corail et ses longues fenêtres gothiques sont de l'ambre le plus clair qui soit ; le toit est fait de coquillages qui s'ouvrent et se ferment suivant les courants marins. Quel tableau ! " Dans ce château fabuleux vit une petite sirène qui rêve ardemment d'approcher le monde des hommes. Sa visite à la sorcière des mers lui permettra d'exaucer son vœu, mais à quel prix... Ce recueil r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
PiertyM
  16 mars 2014
La petite sirène, un conte aussi merveilleux comme les douces vagues de la mer. La petite sirène, celle qui rêve bien plus que ses soeurs le monde des hommes, celle qui a voulu transpercé le mystère du voile entre monde des eaux et celui de la terre. Celle qui a voulu se débarrasser de sa queue de sirène pour s'acquérir des jambes des hommes. Celle qui est parti à la rencontre de son prince charmant qu'elle a elle-même fabriqué sous l'eau.
Mais pour voir ses rêves se réaliser, pour pouvoir briser la barrière entre la terre et les eaux il faudrait à la petite sirène faire des sacrifices jusqu'à donner au diable sa plus belle voix, il lui faudrait se battre contre les diables sur terre de même que les diables du fond de la mer...Seules les ailes de l'amour lui permettront d'aller à la quête de son prince charmant contre vents et marrais...
Un conte joli et très émouvant.
Commenter  J’apprécie          270
MllePeregrine
  27 octobre 2014
Hans Christian Andersen est mon auteur préféré de contes. J'aime la magie, la poésie, l'atmosphère de ses histoires.Ses contes sont souvent plus tristes que ceux de Perrault ou de Grimm, pour ne citer que les plus connus.
Le recueil proposé par le livre de poche regroupe quelques uns des contes les plus connus: La Petite Sirène, La Princesse sur le petit pois, Poucette, Les habits neufs de l'empereur, L'inébranlable Petit Soldat d'étain, Les cygnes sauvages, le vilain Petit Canard, La Reine des Neiges, La Bergère et le Ramoneur et enfin La Petite Fille aux allumettes.
Ceux qui m'ont le plus marquée sont:
La Petite Sirène: Nous sommes bien loin des Happy End de Disney!
Les Habits Neufs de L'empereur: le seul conte qui a des accents comiques.
L'Inébranlable petit soldat d'étain: une sensation de glisser vers la mort...Un grand sentiment de tristesse à la fin de ce conte!
La Bergère et le Ramoneur: J'ai en tête le dessin animé "Le Roi et L'oiseau" de Prévert. Magnifique!
La Petite Fille aux allumettes: L'envie de la prendre dans mes bras et de la réchauffer...
La Reine des Neiges: Lu il y a très longtemps, je n'en avais qu'un vague souvenir. Quel plaisir donc de retrouver Gerda et Kay. C'est un conte magnifique, glacial, cruel aussi. Rien à voir avec le film sorti il y a peu de temps! C'est de loin mon conte préféré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          225
PtitBiscuit
  16 octobre 2013
Le conte de la petite Sirène est très court c'est vrai, mais j'ai été agréablement surprise par la trame de l'histoire qui se veut plus mélodramatique voir tragique même si le final se termine sur une bonne note.
Je ne me lasserais jamais de cette lecture car elle frôle l'excellence. le conte est très adulte ne vous attendez pas à du disney et compagnie car non, il y a de la réflexion et l'histoire d'amour où tout est bien qui fini bien et ils eurent beaucoup d'enfants n'est pas la finalité de l'histoire. C'est beaucoup plus profond.
Le seul reproche que je ferais c'est que l'histoire est trop courte. Oui, ça manque à mon sens de détails, de précisions, de descriptions. Les descriptions du royaume de la mer est magnifique, dommage qu'il n'y en ai pas d'avantage car on en redemande pour une fois.
La plume de l'auteur est excellente, ça se lit tout seul et rapidement, c'est génial.
En gros que du bon pour se livre qui frôle le coup de coeur pour moi! Je le recommande vivement aux petits comme aux grands!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PaulineDeysson
  06 janvier 2019
Un palais sous-marin empli de sable fin, de perles et de fleurs merveilleuses. Des sirènes à la longue chevelure et aux voix enchanteresses. Un amour impossible, jalonné de souffrance et de sacrifices… Si toutes les adaptations de la Petite Sirène sont fidèles à l'un de ces aspects du conte, aucune n'égale l'oeuvre originale de Hans Christian Andersen. Poésie, magie et tragédie y dialoguent, tissant un texte d'une grande beauté. Avec Frankenstein, ce conte est l'une des plus belles histoires d'amour que j'aie lues : la créature et la sirène ont en commun de n'avoir pas de nom, et d'aimer sans être aimés en retour.
S'il n'est sans doute pas nécessaire de résumer cette histoire que nous connaissons tous, quelques précisions me semblent néanmoins indispensables. Saviez-vous qu'à chacun de ses pas, la petite sirène a l'impression que mille aiguilles lui transpercent les pieds ? La douleur la plus atroce est le prix de sa grâce et elle danse plus d'une fois « la mort dans le coeur » après que la sorcière lui ait coupé la langue. Elle brûle d'un amour qu'elle ne peut exprimer ni par sa voix, qu'elle a perdue, ni par des larmes, car une sirène ne peut pas pleurer. Ses soeurs donnent leurs cheveux en échange d'un poignard qui pourra la sauver… À la condition qu'elle transperce le coeur du prince qu'elle aime tant.
Ces détails, rarement représentés à l'écran, font tout le tragique de la Petite Sirène. Terreur face à l'engloutissement qui guette la sirène dépourvue d'âme, pitié devant tant d'injustes souffrances, on pourrait presque y voir une tragédie grecque… Alors pourquoi le classer dans les contes ? Parce que, au-delà des interprétations modernes qui voient dans ce récit un désir sexuel inassouvi, La Petite Sirène est avant tout un questionnement sur l'amour et l'existence de l'âme. Condamnée à se changer en écume au bout de trois cents ans, la petite sirène veut une âme pour gagner le paradis : combat du bien contre le mal autant que de l'amour contre la haine, quête d'amour et d'immortalité, ce conte aussi beau que triste se termine sur une note d'espoir où le rêve est permis.
Pauline Deysson - La Bibliothèque
Lien : http://www.paulinedeysson.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
Kyeira
  18 juillet 2012
Alors je trouve plutôt sympathique l'idée de retrouver les contes de mon enfance. En effet, je ne les ai connus majoritairement que par les Disney, ou de petits dessins animés pour enfants.
Juste avant, je lisais Blanche-Neigeet autres contes, des frères Grimm que j'ai franchement adoré pour la fraîcheur.
En revanche, ceux d'Andersen m'ont plus ennuyée. Les pages ont été tournées un peu avec hâte de le finir. La fin de certains contes m'étonna tout de même, et ne fut pas celle qu'on nous a fait croire.
Peut-être y a-t-il beaucoup de longueur ? Je n'en saurai pas trop quoi dire..
Je ne suis absolument pas déçue de l'avoir lu ! Au contraire, mais je n'ai pas tellement apprécié ma lecture. Je relirai sans soucis des contes mais peut-être pas ceux d'Andersen.
Enfin bon, je ne pense pas m'éterniser sur le sujet, je pense relire deux trois contes quand j'aurai vraiment du temps de libre..
Je trouve que ces contes contiennent moins de magie contrairement à ceux de Grimm !
Mais si je devais donner, de manière plus concise mon avis, je dirais que j'ai été déçue.
Lien : http://croquelesmots.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
LiliGalipetteLiliGalipette   27 avril 2013
Bien loin dans la mer, l’eau est bleue comme les feuilles des bluets, pure comme le verre le plus transparent, mais si profonde qu’il serait inutile d’y jeter l’ancre, et qu’il faudrait y entasser une quantité infinie de tours d’église les unes sur les autres pour mesurer la distance du fond à la surface.

C’est là que demeure le peuple de la mer. Mais n’allez pas croire que ce fond se compose seulement de sable blanc ; non, il y croît des plantes et des arbres bizarres, et si souples, que le moindre mouvement de l’eau les fait s’agiter comme s’ils étaient vivants. Tous les poissons, grands et petits, vont et viennent entre les branches comme les oiseaux dans l’air. À l’endroit le plus profond se trouve le château du roi de la mer, dont les murs sont de corail, les fenêtres de bel ambre jaune, et le toit de coquillages qui s’ouvrent et se ferment pour recevoir l’eau ou pour la rejeter. Chacun de ces coquillages referme des perles brillantes dont la moindre ferait honneur à la couronne d’une reine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
GODONGODON   27 avril 2015
La petite sirène avala rapidement l’élixir, qui lui sembla brûler comme du feu; puis elle sentit son corps délicat comme traversé par une épée à deux tranchants. Elle tomba évanouie sur le sable. Lorsque apparurent les premiers rayons du soleil, elle se ranima et éprouva aussitôt la même douleur aiguë; mais elle l’oublia à l'instant, en voyant devant elle le beau jeune prince, qui attachait sur elle ses grands yeux noirs. Elle baissa les siens, et aperçut que sa queue de poisson avait disparu, et qu'elle avait les plus jolies jambes, le pied le plus mignon qu'une jeune fille pût souhaiter. Elle n'avait pas de vêtements, mais elle était tout enveloppée de sa longue et soyeuse chevelure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
cvd64cvd64   15 février 2018
"Nous autres, nous vivons quelquefois trois cents ans ; puis, cessant d’exister, nous nous transformons en écume, car au fond de la mer ne se trouvent point de tombes pour recevoir les corps inanimés. Notre âme n’est pas immortelle ; avec la mort tout est fini. Nous sommes comme les roseaux verts : une fois coupés, ils ne verdissent plus jamais ! Les hommes, au contraire, possèdent une âme qui vit éternellement, qui vit après que leur corps s’est changé en poussière ; cette âme monte à travers la subtilité de l’air jusqu’aux étoiles qui brillent, et, de même que nous nous élevons du fond des eaux pour voir le pays des hommes, ainsi eux s’élèvent à de délicieux endroits, immenses, inaccessibles aux peuples de la mer".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LuluedwiLuluedwi   04 mai 2013
Et il baisait ses lèvres rouges, jouait avec ses longs cheveux
et posait sa tête sur son cœur qui se mettait à rêver de bonheur
humain et d’une âme immortelle.
Commenter  J’apprécie          20
LuluedwiLuluedwi   04 mai 2013
La nuit éternelle, sans pensée et sans rêve, l’attendait, elle
qui n’avait pas d’âme et n’en pouvait espérer.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Hans Christian Andersen (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hans Christian Andersen
Adaptation originale de Pierre-François Renouf, d'après le conte de Hans Christian Andersen. CD édité par les Editions Eveil et Découvertes.
L'histoire : Johannès est un jeune homme bon et généreux. le jour où il devient orphelin, il décide de quitter son petit village pour découvrir le monde.
Sur sa route, il va rencontrer un mystérieux compagnon qui va proposer de l'accompagner et de l'aider dans sa quête, grâce à d'étranges pouvoirs et à une bien curieuse collecte d'objets. Ensemble, ils vont devoir se confronter à une cruelle princesse et affronter le sorcier qui l'a ensorcelée.
Les Odyssées Sonores : une expérience sensorielle intense et originale.
? Une recette riche : une dizaine de comédiens, des musiques originales, des bruitages (sound-design)
? Un texte très vivant, large part laissée aux dialogues
? Une ambiance cinématographique : les Odyssées Sonores sont le « cinéma des oreilles », la force de l'évocation auditive égale la force des images
? En bref : une immersion complète dans une ?uvre 100% sonore
http://www.eveiletdecouvertes.fr/cd/collection-odyssee-sonore/221-le-compagnon-de-route.php
+ Lire la suite
>Coutumes, savoir-vivre, folklore>Folklore>Littérature populaire orale (601)
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

la petite sirene

comment s'appelle son poissons

plumeaux
polochons
poissons rouge

6 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : La petite sirène et autres contes de Hans Christian AndersenCréer un quiz sur ce livre
.. ..