AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Quentin Gréban (Illustrateur)
EAN : 9782871426677
24 pages
Éditeur : Mijade (11/03/2010)
3.69/5   62 notes
Résumé :
Le rossignol a ensorcelé, par la beauté de son chant, l'empereur de Chine et sa cour.
Pour le garder auprès de lui, l'empereur enferme l'oiseau dans une cage dorée. Jusqu'au jour où il reçoit en cadeau un oiseau mécanique paré de diamants et de saphirs... L'empereur et le rossignol vont-ils se séparer et s'oublier ? Un conte d'Andersen, merveilleux de sagesse. La magie et la poésie des illustrations de Georges Lemoine.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
PiertyM
  02 octobre 2013
Une rivalité de deux rossignols le naturel et l'artificiel. Leurs chants, leur souffle et leur énergie sont mis dans une espèce de compétition par l'empereur et les habitant de l'empire. Alors que le naturel doit régénérer ses forces or l'artificiel n'a du tout besoin de rien car il est fabriqué pour ça. le rossignol naturel sera banni du palais et du royaume....
Mais la mort vient frapper à la porte de l'empereur, tout le monde s'éloigne de lui, le même le rossignol doré, épuisé, s'usant au fur et à mesure ne peut plus changer. Seul le rossignol bannit revient et chasse la mort avec ses chants.
Je ne sais comment en lisant ce conte j'ai vu le personnage du conte Monte-Christo dans ce rossignol banni...
Un merveilleux conte
Commenter  J’apprécie          80
PaulineDeysson
  23 septembre 2020
Chacun sait que la Chine regorge de merveilles. Mais quel est, de tous ses trésors, le plus beau que possède l'Empereur ? Telle est la question qui ouvre le Rossignol et l'Empereur, et nous connaissons tous la réponse. C'est bien sûr le rossignol qui détient la palme de l'être le plus extraordinaire du palais, mais il vit très loin dans les bois, et le souverain ne l'a jamais rencontré, lui qui reste éternellement assis sur son trône d'or. Lorsqu'un rossignol mécanique prend la place de l'oiseau chanteur qui vient d'arriver à la cour, la relation entre les deux protagonistes se trouve mise à rude épreuve… Conte éminemment poétique sur la beauté et l'amitié, j'ai toujours adoré ce récit d'Andersen qui dresse de nombreux contrastes et fut maintes fois imité, mais rarement égalé.
Le Rossignol et l'Empereur dépeint deux personnages que tout oppose. L'oiseau de piètre apparence, qui vit dans les forêts et cache en lui la plus pure poésie, est aux antipodes de l'empereur de Chine, qui arbore les plus incroyables richesses et ne quitte jamais son palais. Liberté difficile contre prison dorée, vérité intime et profonde versus mensonges et artifices de la vie de cour, nature et mécanique, ce sont deux mondes qui dialoguent et se rencontrent à travers le rossignol et l'empereur. Cependant, tel Midas, le monarque transforme tout ce qu'il touche en or, et la fragile harmonie qui commençait à s'établir est bientôt rompue par une créature diamantine dont le faste fait oublier le ramage du rossignol au médiocre plumage.
Le Rossignol et l'Empereur pourrait tenir dans une morale assez banale : méfiez-vous des trésors superficiels et apprenez à apprécier la beauté de la nature, qu'aucun automatisme ne saurait remplacer. le bon sens populaire triomphe des affectations de cour et l'amitié sincère l'emporte sur le plaisir immédiat des sens. Toutefois, l'humour et l'effroi qui s'ajoutent à la poésie du conte lui donnent une autre portée. Ce récit est aussi celui d'une lutte entre la vie et la mort, l'éphémère et l'éternel, l'illusion poétique et la réalité. le sage rossignol sait que les deux mondes ne sauraient se confondre : ils peuvent seulement s'entremêler à de certains moments, pour rendre le quotidien plus beau.
Ce conte fait partie de ceux qui m'ont le plus marquée, tant il mêle des énoncés simples à des vérités plus profondes. Il me rappelle à maints égards le vase d'or d'Hoffmann, où l'on retrouve des oppositions similaires, quoiqu'avec une résolution différente.
Pauline Deysson - La Bibliothèque
Lien : http://www.paulinedeysson.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Chasto
  19 mars 2017
Ors et trésors de cour et de royaume ne peuvent acheter tous les talents aussi sensibles et délicats soient ils.
Notre rossignol aussi parfait de réalité qu'il puisse être, ne pourra jamais égaler la réalité d'une sincérité naturelle.
Petite fable à transmettre au plus grand nombre sans hésitations ni modérations.
Commenter  J’apprécie          20
Jumax
  14 décembre 2012
Un classique d'Andersen mis en beauté grâce aux illustrations de Quentin Gréban.
Faîtes connaissance avec un superbe Rossignol qui a séduit l'empereur de Chine, qui décide de le garder que pour lui.
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
Ricochet   25 novembre 2011
L’interprétation à l’aquarelle de Pirkko Vainio plonge le lecteur aux confins d’une Chine impériale riche et lumineuse. L’empereur et ses courtisans y apparaissent dans des décors pour nous exotiques, vêtus de costumes traditionnels éblouissants.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PiertyMPiertyM   02 octobre 2013
Tout à coup, venant de la fenêtre, on entendit le plus merveilleux des chants : c’était le petit rossignol, plein de vie, qui était assis sur une branche. Ayant entendu parler de la détresse de l’empereur, il était venu lui chanter réconfort et espoir. Et tandis qu’il chantait, les visages fantômes s’estompèrent et disparurent, le sang se mit à circuler toujours plus vite dans les membres fatigués de l’empereur, et même la Mort écouta et dit : « Continue, petit rossignol ! Continue ! »

« Bien, me donnerais-tu le magnifique sabre d’or ? Me donnerais-tu la riche bannière ? Me donnerais-tu la couronne de l’empereur ? »

La Mort donna chacun des joyaux pour un chant, et Rossignol continua à chanter. Il chanta le tranquille cimetière où poussent les roses blanches, où les lilas embaument et où les larmes des survivants arrosent l’herbe fraîche. Alors la Mort eut la nostalgie de son jardin, puis elle disparut par la fenêtre, comme une brume blanche et froide.

« Merci, merci ! » dit l’empereur
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JumaxJumax   14 décembre 2012
"En Chine, vous le savez déjà, l'empereur est un Chinois, et tous ses sujets sont des Chinois. Cette histoire s'est passée il y a bien des années, et c'est pourquoi il vaut la peine de l'écouter, avant qu'elle ne tombe dans l'oublie."
Commenter  J’apprécie          80
PiertyMPiertyM   02 octobre 2013
« Tu m’as récompensé ! », répondit le Rossignol. J’ai fait couler des larmes dans tes yeux, lorsque j’ai chanté la première fois. Cela, je ne l’oublierai jamais ; ce sont là les joyaux qui réjouissent le cœur d’un chanteur...
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Hans Christian Andersen (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hans Christian Andersen
Ricochet (http://www.ricochet-jeunes.org) est le site de référence dédié à la littérature jeunesse francophone. Il est géré par l'Institut suisse Jeunesse et Médias ISJM.
Avec le projet REC créations, Ricochet vous fait découvrir les coulisses du livre jeunesse. Pour ce quatrième épisode, nous nous sommes invités dans l'atelier d'Albertine, illustratrice (lauréate du prix Hans Christian Andersen 2020) et de Germano Zullo, écrivain.
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le monde d'Andersen: une introduction

Hans -Christian Andersen est un homme venu du froid. Son pays est

La Suède
L'Autriche
La Suisse
Le Danemark

8 questions
43 lecteurs ont répondu
Thème : Hans Christian AndersenCréer un quiz sur ce livre