AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Maxime Barrière (Autre)
ISBN : 2702405649
Éditeur : Le Masque (30/11/-1)

Note moyenne : 2.61/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Duncan REID, architecte américain, est en train de traverser le Pacifique Nord sur un bateau pour se rendre au Japon où ses affaires l'appellent. Brusquement, le voici transplanté dans un endroit désert, parfaitement inconnu, en compagnie de trois êtres humains parmi les plus étranges qu'Il ait jamais rencontrés... Un Russe du Moyen Age, un Hun d'avant Attila et une prêtresse qui semble le connaître et le vénéré comme un dieu. Duncan Reid n'est plus au vingtièm... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Fifrildi
  27 mars 2017
Je me promène régulièrement sur ebay à la recherche de livres qui sont épuisés (et qui ne sont plus réédités). C'est ainsi que j'ai découvert ce livre de Poul Anderson, Fatum (The Dancer from Atlantis). La couverture fait un peu peur mais c'était l'époque des couvertures rebutantes.
Quatre personnages : Duncan un Américain du 20ème siècle, Oleg un Russe de l'époque de Yaroslav le sage (11ème siècle), Uldin un Hun (4ème siècle ?) et Erissa une Minoenne (+/- 1400 avant J.-C.) se retrouvent soudain en Égypte transportés par une machine à voyager dans le temps. L'auteur ne nous prend pas pour des idiots : il ne nous fait pas croire que ces 4 personnes vont réussir à communiquer dans la même langue. Il a donc inventé le mentatór. Comme ils se trouvent plus proches de l'époque d'Erissa ils vont tous apprendre sa langue.
On devine très vite que les évènements se sont déjà produits : Erissa reconnaît Duncan. Ils se sont rencontrés dans son passé (à elle) mais bien sûr son futur à lui. J'aime beaucoup le concept qui me fait toujours penser à Emmett Brown (dans Retour vers le futur 3) qui trouve très cool d'avoir un avenir dans le passé.
Ce qui m'a surtout plu c'est l'idée d'assister aux événements qui ont créé les mythes et les légendes et de se rendre compte que cela n'a rien à avoir avec la réalité.
Ce qui m'a troublé c'est de n'être pas certaine de l'époque… car le mythe de l'Atlantide (Platon) situe l'engloutissement de cette civilisation à 9600 ans avant J.-.C. À un moment donné Duncan dit : « j'ai remonté deux douzièmes de vingt-six mille années. » Mais bon c'est de la SF pas un roman historique.
Bref, j'ai passé un bon moment de lecture.
Challenge Poul Anderson / Ursula le Guin
Challenge multi-défis 2017 (43)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4211
Golgoth
  31 mars 2015
Bon livre de science-fiction. Pas forcément un chef-d'oeuvre. Mais de bonnes idées. Comme le titre l'indique, il y a au long de ces pages une réflexion sur ce qui est dit d'avance. Sur la possibilité ou non d'influer sur un avenir (ou un passé...) qui aurait déjà été inscrit dans les tablette de quelque destin.
Il faut le lire, je ne veux donc pas dévoiler trop d'éléments. Mais on y voit la légende du Taurus de Minos d'un autre oeil.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
FifrildiFifrildi   26 mars 2017
- N'est-ce pas merveilleux? dit-il, essayant maladroitement de la rasséréner. Je comprends pourquoi Aphrodite a été enfantée par l'écume de la mer.
Les yeux de la jeune femme se posèrent vivement sur lui. Ils avaient pris la nuance voilée du jade :
- Comment? De quoi parles-tu?
- Mais... euh... est-ce que les Achéens, bredouilla-t-il, ne croient pas que... la déesse de... de l'amour... est née dans la mer au large de Chypre?
Elle ricana :
- Aphrodite, cette putain aux mamelles de vache et aux fesses en forme de tonneau perpétuellement en chaleur?
(...)
- La Déesse, oui, sous l'apparence de Britomartis la Vierge, est née ainsi, ajouta Erissa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SpilettSpilett   31 juillet 2014
Dommage qu'on ne puisse pas quantifier la statique et la dynamique de l'être humain sous forme de vecteurs clairs, ou de mettre au point un calcul de tenseur pour les contraintes dans le mariage.
Commenter  J’apprécie          102
FifrildiFifrildi   27 mars 2017
Reid avait nettement l'impression que le Keftiu de l'an 1400 avant J.C. avait plus de loisirs et probablement plus de liberté individuelle que les Américains de l'an 1970 après J.C. ...
Commenter  J’apprécie          100
FifrildiFifrildi   26 mars 2017
Il franchit par une grande porte la muraille de la cité, muraille dont la pierre grossièrement taillée était loin de valoir les ruines mycéniennes que Reid avait visitées un jour. (A cette occasion, il se demandait combien de temps il faudrait, à partir de l'époque de Pamela, pour que Seattle et Chicago ne soient plus qu'un champ de ruines au milieu du silence).
Commenter  J’apprécie          40
FifrildiFifrildi   24 mars 2017
Quoi, tu as peur de ces squelettes de Goths que les loups ont déjà nettoyés? Si, vivants, ils n'arrivaient déjà pas à nous empêcher de les massacrer, qui alors peut avoir peur de leurs misérables fantômes? Méprise-les, c'est tout.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Poul Anderson (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Poul Anderson
http://www.librairiedialogues.fr/ Annaïs de la librairie Dialogues nous propose ses coups de c?ur du rayon Science-Fiction : Tau zero de Poul Anderson (Pocket), Omale de Laurent Genefort (Folio SF) et Le vivant de Anna Starobinets (Mirobole). Réalisation : Ronan Loup. Questions posées par : Marion le Goascoz.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2898 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre