AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Blandine Roques (Traducteur)
ISBN : 2290002011
Éditeur : J'ai Lu (14/03/2007)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 30 notes)
Résumé :

Annie, l'idiote, la simple d'esprit, la sauvageonne... Elle erre sans fin dans les bois, car c'est finalement là qu'elle est le mieux. Sa riche famille se préoccupe si peu de son sort... Un jour, cet être totalement démuni se heurte à la concupiscence d'un homme: le détestable et cruel Douglas, qui abuse de son innocence... La scène a eu des témoins. Alors, Alex, le frère de Douglas, le jette à la porte. E... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
DrunkennessBooks
  15 octobre 2015
Ce roman, qui trainaît depuis plusieurs mois dans ma PAL, s'est révélé une bonne surprise et une lecture relativement agréable même s'il ne me laissera pas un souvenir impérissable.
Jeune sauvageonne considérée par tous comme l'idiote du village (y compris par sa famille !), Annie passe ses journées à vagabonder dans les bois jusqu'au jour où elle croise le chemin de Douglas. Suite à l'acte odieux commis par ce dernier, Annie se retrouve enceinte. Alex, le frère de Douglas, décide alors d'épouser la jeune fille pour réparer la faute de son cadet. Il va peu à peu apprendre à connaître Annie et s'apercevoir que cette jeune fille à la forte personnalité est loin d'être l'idiote que l'on prétend, son handicap étant d'un tout autre genre…
Si on n'échappe pas à quelques clichés avec cette romance de Catherine Anderson, la lecture n'en est pas moins sympathique. Bien qu'au fil des pages, notamment dans la seconde moitié de l'histoire, on retrouve pas mal de stéréotypes propres au genre, j'ai beaucoup aimé la manière dont le handicap et la différence étaient traités. Les émotions d'Annie et la façon dont elle appréhende son handicap sonnent très justes et m'ont particulièrement touchée. En effet, certains passages sont très émouvants. Annie et Alex, chacun à leur manière, sont des personnages attachants, pleins de sensibilité et, dans le cas de la jeune fille, très méfiants. Mais qui pourrait le lui reprocher quand on voit la manière dont elle a été traitée par sa famille et son entourage à cause de sa différence ? Certains passages de la Chanson d'Annie nous montrent bien à quel point l'ignorance et la bêtise des gens sont parfois les pires des cruautés.
Excepté le handicap d'Annie, l'intrigue est assez classique et représentative des romans à l'eau de rose avec des héros qui devront surmonter d'innombrables obstacles pour avoir droit à leur fin heureuse. Mais, après tout, c'est bien ce que l'on recherche en lisant ces romans : une intrigue efficace, des héros charismatiques et à la passion souvent contrariée ! Car malgré le thème sensible qu'il aborde, La chanson d'Annie a quand même une héroïne forte et courageuse avec des cheveux « aux suaves senteurs » !!
Le livre est assez bien écrit. le style de l'auteur est fluide et arrive facilement à retenir l'attention du lecteur. J'ai d'ailleurs lu ce livre d'une seule traite tellement je voulais m'assurer que les personnages aient droit à leur happy end. On passe de l'émotion au rire en un clin d'oeil. Certaines situations sont d'ailleurs assez cocasses !
Pour conclure je dirai que La Chanson d'Annie est une bluette sentimentale sympathique sans pour autant être inoubliable. Mais elle a le mérite de se démarquer du lot en abordant un thème que l'on retrouve peu souvent dans les romances : le handicap.
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ReadingLove
  17 août 2013
Même si les romans de la collection Aventures et Passions regroupent des histoires souvent guimauves, prévisibles, avec des héros trop parfait dirons-nous. Que l'histoire qui aura commencée mal, termine toujours bien, du genre « Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants ». Que ce sont toujours les gentilles qui triomphent, que les méchants entre parenthèse ne sont jamais vraiment punis. Que chaque solution a son problème et que ces dits problèmes ne restent jamais irrésolus, j'aime prendre le temps d'en lire un de temps en temps. Parce que j'aime aussi le côté historique, les us et coutumes de ces lointaines époques, les magnifiques robes que portent ces gentilles dames et les belles histoires d'amour qui naissent de ces rencontres fortuites… Bref tout ça me plait beaucoup.
Dans son roman, Catherine Anderson a réussit à me toucher, a m'émouvoir avec le destin tragique d'Annie, cette pauvre enfant que personne ne comprend. Que tout le monde considère comme une écervelée. Même sa propre famille. Alors qu'en réalité la seule chose qu'elle ne sache pas faire comme les autres c'est… je vous le dit ou je ne vous le dit pas ?? (Je le cache avec de la couleur vous n'aurez qu'à mettre en surbrillance et vous verrez la réponse) … écouter. Pourquoi me direz-vous, tout bêtement parce qu'elle n'entend pas. Et oui, elle est devenue sourde à l'âge de six en tombant malade et le médecin n'a pas su détecter ce problème. Et personne jusqu'à ce que le frère de l'homme qui la violentera, la prendra pour femme afin de défendre l'honneur de sa famille et donner un avenir à cette pauvre petite fille.
Les débuts de cette romance ne seront pas du gâteau, mais au fil des pages, on découvre comment ces deux personnages vont apprendre à se connaitre, a s'aimer et à tout partager malgré la dur réalité de certains évènements qu'Annie ne comprend pas (comme sa grossesse par exemple), parce qu'on les lui a jamais apprit. J'ai trouvé cette petite romance très touchante et agréable à lire et pleine d'humilité. de plus l'auteure à une jolie plume, ce qui ne gâche rien.
J'aime caser ce genre de livre après un bon thriller bien corsé ou un livre qui m'aura déçu.
Lien : http://reading-lovve.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Altervorace
  26 janvier 2012
Si vous n'aimez pas les histoires d'amour, si vous voulez quelque chose de réaliste, si vous n'aimez pas le romantisme : passez votre chemin.
Nous avons un roman sentimental plutôt bien fait. Mon âme de midinette a apprécié cette jolie romance émouvante. Cette dernière sort un peu des sentiers battus en abordant quelques sujets difficiles : le handicap et le viol. Bon, nous restons quand même dans du roman féminin et nos personnages vaincront forcément.
Reste un récit sympathique qui m'a divertie me lobotomiser et c'est déjà une petite performance pour un genre littéraire qui ne me passionne pas.
Commenter  J’apprécie          20
cecilou7782
  14 novembre 2011
histoire bien écrite et bien traduite . les sentiments des héros sont transmis avec justesse . on commence et on a du mal à arrêter (donc penser à avoir le temps avant de l'ouvrir!)
dommage comme tous les j'ai lu , a force les pages peuvent se détacher surtout à la relecture .
bref une histoire d'amour sur fond de respect , d'acceptation de l'autre et de soutien à l'handicap qui comme le montre l'héroÏne n'empêche pas la vie !
Commenter  J’apprécie          30
patacaisse
  30 mars 2012
Ce livre est très très émouvant. Alex épouse Annie qui a été violée par Douglas, le frère d'Alex. Annie est soit disant “simplette” et pense que son ventre qui grossit est du à ses excès de table.
Annie est sourde tout simplement. C'est Alex avec sa gouvernante qui vont s'en rendre compte et mesurer l'ampleur de la souffrance d'Annie.
Cette histoire est magnifique car elle raconte les efforts d'Alex pour se faire comprendre d'Annie, pour découvrir des moyens de se rapprocher d'elle.
C'est une très belle histoire d'amour tout en sensibilité, délicatesse qui émeut beaucoup.
Lien : http://patacaisse.wordpress...
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   06 juin 2015
Point besoin d'oreilles pour en percevoir les accents bouleversants. Pour elle, la clarté du soleil se faisait mélodie, la plus belle des mélodies.
Elle ferma les yeux et se remémora les sons qui accompagnent le lever du jour : le premier chant du coq, les cris perçants des oiseaux, les aboiements d'un chien dans le lointain, et le chuchotis de la brise quand elle se lève. Sons perdus à jamais mais qu'elle gardait enfouis dans sa mémoire, et qu'elle pouvait, dès qu'il lui en prenait l'envie, rappeler à son souvenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   06 juin 2015
Il était facile d'aimer une femme et de vivre près d'elle jusqu'à la fin de ses jours ! Seulement, il l'était beaucoup moins de l'aimer au point de lui rendre sa liberté.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   06 juin 2015
C'est bien les femmes ! Vous les encouragez à s'exprimer et vous vous retrouvez bientôt nanti d'un vrai moulin à paroles.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   06 juin 2015
Nous commettons tous des erreurs grave. Certaines sont lourdes de conséquences, mais nous tâchons la plupart du temps de faire de notre mieux.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   06 juin 2015
La pauvre enfant ne comprenait pas un traître mot !
Toutefois, les gestes étaient plus éloquents que n’importe quel discours...
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Catherine Anderson (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Anderson
"Early Dawn" Catherine Anderson, Book Trailer
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3275 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre