AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782265015791
218 pages
Fleuve Editions (30/11/-1)
3.86/5   14 notes
Résumé :
C'était une femme jeune et qui, sans doute, aurait eu une très bonne apparence dans des circonstances plus normales et plus heureuses.
Mais son visage était pâle et mince, ses yeux rougis par les larmes. Et elle tremblait comme une feuille au vent.
— Christine Hawthorne, lui demanda sans préliminaires Intelligence Suprême, avez-vous déjà vu ce cahier ?
Il s'exprimait d'une voix paisible et neutre, faisant un léger effort pour... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Fifrildi
  31 janvier 2020
Ce court roman raccourci (il s'agit encore d'une traduction abrégée) a d'abord été publié en 1953 sous le titre «Silent victory». Lors de sa réédition en 1959, le titre est devenu «The War of Two Worlds» et traduit en 1960 aux éditions Fleuve Noir.
L'histoire commence par la fin… «Sa Grandeur, l'Intelligence Suprême, Seigneur du Système Solaire» savoure sa victoire. On lui apporte un cahier où David Arnfeld y a décrit les événements qui se sont déroulés après la défaite des Terriens face aux Martiens lors la Première Guerre Interplanétaire (vers 2043).
Qui est-il et quels sont les liens qui unissent sa destinée à celle de Christine Hawthorne et de Regelin dzu Coruthan ?
Voilà une histoire excellente qui m'a à nouveau ravie : Poul Anderson est une valeur sûre, une lecture-confort. L'écriture, la progression de l'intrigue, la description du contexte, les personnages, … j'ai adoré ! Et la note d'humour, avec le test du manche à balai électrique… je vous laisse à votre imagination pour deviner ce dont il s'agit ^_^
Pour la petite histoire, Poul Anderson s'est servi de ce roman comme point de départ pour en faire la novella « Pas de Trève avec les Rois ! » (lu dans Orphée aux étoiles de Jean-Daniel Brèque).
Un excellent moment de lecture que je vous recommande.

Challenge mauvais genres 2020
Challenge Anticipation/Fleuve Noir
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          422
Ubikson
  06 août 2014
La Troisième Race est un roman américain de Poul Anderson (oui, oui Poul, et pas Paul, chacun son truc), paru à l'origine dans la collection Fleuve Noir Anticipation en 1960.
La première chose qu'on puisse dire, et c'est celle surtout qui me fâche, c'est que le gars qui a traduit le titre mérite un ENORME coup de pied au derrière.
Je m'explique : le titre original est "War of the Two Worlds", la Guerre des Deux Mondes. Pourquoi le traduire en "Troisième Race", quand on sait que ça va flinguer l'intrigue par terre avant même d'avoir lu la première page ???
Donc voila, la Terre est en guerre contre Mars, et notre planète a perdu. Les Martiens vont pouvoir régir notre monde, mais pourquoi avons-nous perdu ? Pourquoi la guerre a-t'elle duré 20 ans ?
Bah t'as qu''à lire le titre ! Y a une troisième race ! Voila pourquoi ça m'énerve ! Une intrigue certes sommaire foutue par terre pour un titre mal choisi !
En bref, ce livre est un petit roman de science-fiction certes simple, voire simpliste, mais pas déplaisant pour un sou, et nous replonge dans une atmosphère de SF surannée digne d'un épisode de la Quatrième Dimension.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
lolo6666
  15 août 2020
Quelle surprise que ce "La troisième race" de Poul Anderson. Je ne m'attendais pas à un tel récit après le phénoménal "Tau zéro" écrit 17 ans plus tard en 1970. Ou peut-être fallait-il que je m'y attende, puisqu'il semble assez logique qu'un écrivain fasse évoluer la complexité de ses productions.
L'auteur présente donc une histoire somme toute assez simple. L'ensemble se lit avec plaisir, sans difficulté. le sous-genre Alien conspiracy tient la route, mais n'imprimera pas ma mémoire. Malgré tout, j'avoue m'être pris d'affection pour l'Archonte marsien Regelin et avoir suivi avec intérêt l'exode forcé des protagonistes, tandis que l'auteur ne parvient pas à dissimuler un épilogue que l'on sent poindre dans le dernier chapitre.
J'espérais pénétrer dans un univers plus sophistiqué, genre hard science, qu' Anderson sait rendre intelligible et j'ai parcouru une oeuvre dans la même veine que "Les guetteurs des étoiles" de Silverberg.
Situé à des années lumière de "Tau zéro", c'est une déception. Cohérent quand même, mais pas inoubliable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
gloubik
  24 janvier 2019
Voilà ma première incursion dans le monde de la Science-Fiction selon Poul Anderson. Hé oui ! Je ne fais que découvrir cet auteur malgré sa notoriété et sa relative ancienneté. Et j'en suis satisfait. Je ne tarderais pas trop à vous donner mon avis sur La patrouille du temps qui est en attente dans ma bibliothèque depuis un bon moment.
Que dire de celui-ci ? Que l'histoire est plutôt originale même si elle a des faiblesses attribuables sans doute à la période de son écriture (1953). En effet, les personnages sont presque tous masculins. Seul trois sont de sexe féminin : une humaine et sa fille, et une extraterrestre. Pour cette dernière, pas trop à redire. Par contre, la femme est un peu trop « pauvre femme fragile, surtout quand sa fille est en danger ». Elle a malgré tout un rôle important et positif dans le dénouement de cette aventure. Je préfère cela aux personnages féminins de Barjavel qui, bien que vivants aux alentours de 2050 se comportent de la façon la plus caricaturale des années 1950.
Donc un avis positif pour ce roman à rebondissements biens amenés. Par contre, j'y ai trouvé un certain nombre de défauts imputables, je pense, à la traduction et qui ne me donnent pas envie de découvrir les oeuvres de B.R. Bruss, auteur français pourtant prolifique. Certaines phrases sont inappropriées. Et Bruss est sensé avoir été traducteur et adaptateur du roman. Il aurait donc pu corriger ces erreurs si elles étaient du fait de l'auteur. Mais il faut bien admettre que la collection FNA est pas réputée pour la qualité de ces traductions.
En bref : À lire, parce que c'est :
du Poul Anderson,
Une autre histoire de la guerre des mondes
un roman agréable à lire,
etc.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
Lucas_Blanchard
  22 mai 2021
J'ai trouvé ce livre dans une boîte se trouvant dans l'arrière boutique d'une librairie de livre usagé. Les romans faisant partie des litératures de l'imaginaire ont rarement des couvertures rigides, mais « La troisième race » est une exception, ce qui a tout de suite attiré mon attention.
Des trois éditions de ce livre, j'ai eu la chance de trouver la plus récente (1983!?), ce qui témoigne de l'obscurité du livre. En effet, bien que Poul Anderson soit un auteur de Science-Fiction bien connu, ce livre n'a pas eu un grand succès, que ce soit pour sa version originale en Anglais ou pour celle-ci. Malgré cela, ce livre est loin d'être un navet.
Bien que la traduction de B.-R Bruss laisse parfois à désirer, que le titre gâche certains éléments de l'histoire (contrairement à la version originale: The War of Two Worlds) et que la représentations des femmes est datée par moment, le livre reste tout de même très divertissant et contient même plusieurs idées originales.
Certaines critiques du livre semblent dire qu'il serait une version abrégée du texte originale. Pourtant, je n'ai pas trouvé de mention d'un tel crime ni dans le livre, ni sur internet. Dans tous les cas, l'auteur (ou le traducteur) a su où s'arrêter avant d'épuiser le concept du récit, ce qui fait de lui un court roman, parfait pour se replonger dans l'âge d'or de la science-fiction le temps de quelques heures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
FifrildiFifrildi   31 janvier 2020
Pour moi, je n'éprouvais rien d'autre qu'un sombre désespoir, et si j'avais encore du courage, c'était plutôt par habitude et parce qu'il n'y avait rien d'autre à faire que d'affronter le destin.
Commenter  J’apprécie          120
FifrildiFifrildi   31 janvier 2020
Les hommes et les Martiens, après tout, n'étaient que des minuscules insectes, comparés à l'espace et le temps.
Commenter  J’apprécie          151

Videos de Poul Anderson (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Poul Anderson
http://www.librairiedialogues.fr/ Annaïs de la librairie Dialogues nous propose ses coups de c?ur du rayon Science-Fiction : Tau zero de Poul Anderson (Pocket), Omale de Laurent Genefort (Folio SF) et Le vivant de Anna Starobinets (Mirobole). Réalisation : Ronan Loup. Questions posées par : Marion le Goascoz.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4167 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre