AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de Tachan


Tachan
  14 septembre 2022
Quel bonheur ce fut encore de retrouver Machida et son petit monde rempli d'un regard bienveillant sur les autres et leurs vicissitudes.

Les tomes sont malheureusement trop courts pour cette bouffée de chaleur humaine qu'on ressent à chaque fois. Ça n'a l'air de rien et pourtant, c'est hyper agréable de retrouver ce héros si banal à chaque fois. Chaque chapitre est l'occasion avec lui de porter un doux regard sur les travers de nos contemporains et les nôtres à travers des situations connus de nous qui nous rappelleront peut-être des souvenirs.

Avec humour et bienveillance l'autrice met en scène son héros dans des aventures d'un quotidien revisité sous un regard cocasse. Je me suis ainsi amusée de le voir si maladroit dans le premier chapitre alors qu'il doit porter un cache oeil pour soigner un orgelet. Tout est propice à nous faire gentiment rire, de sa famille qui croit qu'il leur fait des clins d'oeil, aux gens qu'il croise avec qui il commet des bévues en jugeant mal les distances. Mais c'est également l'occasion de réaliser que tout le bien qu'il fait aux autres peut lui être rendu au centuple et en apprécie de voir ses camarades et sa famille l'aider. C'est mignon tout plein.

Il n'y a donc pas besoin de grands sentiments amoureux ou d'une grande aventure pour offrir une belle histoire comme ce chapitre d'ouverture le démontre et la suite est du même tonneau. L'autrice en plus s'y amuse à faire d'autres personnages les narrateurs de l'histoire, ce qui permet de poser un regard extérieur toujours aussi touchant sur Machida et ses belles qualités. Ainsi, un petit collégien va réaliser que l'intelligence ne fait pas tout et qu'on peut avoir d'autres qualités tout aussi importante dans la vie. Puis, un employé de bureau va apprendre qu'il faut parfois accepter et assumer le regard des autres pour affronter celui qu'on est et se repentir. Ce sont à chaque fois des histoires sommes toutes banales et qui pourtant touchent de par leur message.

Du coup, je n'ai pas été surprise de me retrouver séduite de la même façon par le oneshot qui clôt ce volume et qui n'a rien à voir avec l'histoire principale si ce n'est qu'elle partage une héroïne qui a tout autant le coeur sur la main que Machida. Avec un style mélangeant ceux de Yayoi Ogawa (Kimi wa pet) et Ryo Ikuemi (Puzzle, Sans Complexe...), la mangaka raconte avec un humour encore une fois touchant et mignon, la rencontre entre Mishima et Matsui, qui va amener cette dernière à l'héberger. Entre récit d'une fuite en avant joliment rattrapée, rapprochement inattendu et coeurs qui s'ouvrent pour mieux trouver leur voie, en quelques pages Yuki Ando propose une bien belle histoire.

Le petit monde de Machida est définitivement une lecture qui me met du baume au coeur et me redonne foi en l'être humain. C'est un pur régale de suivre le quotidien de son héros et l'on aimerait nous aussi partager sa façon de voir les choses et d'appréhender la vie, tant c'est reposant et positif. Un titre à lire quand on a un coup de mou pour repartir d'un bon pied !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          50



Ont apprécié cette critique (5)voir plus