AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 237287277X
Éditeur : Komikku éditions (09/11/2017)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Lorsqu'une personne meurt, son corps de décompose rapidement, mais il libère auparavant un papillon qui contient toutes les données de la vie du défunt. Ces papillons sont capturés, recueillis et conservés par une unité spéciale, la "Soul Brigade". Les proches des individus disparus ont alors la possibilité de communiquer avec eux sous forme d'hologramme, ce qui rend le deuil plus supportable.
Ono a perdu toute sa famille dans un accident d’avion, il y a quat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
LireEnBulles
  29 novembre 2017
Icori Ando est une mangaka japonaise ayant fait son entrée en France avec le one-shot Snow Illusion aux éditions Komikku. Son premier titre Mizu No Hakoniwa date de 2013 et reste inédit en français. Soul Guardians (Butterly Storage) est sa première série longue débutée en 2016 dans les pages de Comic Ryu et en reliée chez Tokuma Shoten. le premier tome intègre donc le catalogue de Komikku.
Soul Guardians nous propulse dans un monde semblable au nôtre où lorsque quelqu'un meurt son âme prend la forme d'un papillon, et voit l'enveloppe charnelle se décomposer immédiatement. Sous cette forme d'insecte, l'âme du décédé garde toutes les informations et souvenirs de la vie de ce dernier, donnant ainsi l'occasion aux proches de pouvoir rester en contact avec eux pendant un laps de temps limité. En effet, arrivé le cinquantième jourle papillon se désintègre. Mais grâce aux experts du QG de la Soul Brigade cette limite peut être repoussée indéfiniment à travers la cryogénisation. Malheureusement comme dans notre onde le trafic en tous genre existe, et celui sur ces « âmes papillon » ne font pas exception. Dans l'équipe des « sauveurs d'âmes » se trouve la dernière recrue, Ono, 25 ans, qui s'est juré de ne plus laisser aucune âme se faire dérober, comme celle de sa soeur jumelle Senri.
L'idée qui voit une âme se matérialiser en papillon est une métaphore assez philosophique et poétique selon moi, ce qui donne du charme au titre. Comme dans toute civilisation, religion, ou culture, le deuil est un processus complexe et lourd pour les familles et les proches des défunts. Entre douleur, colère et incompréhension le temps est une béquille utile même si parfois bancale. Chaque personne gérera à sa manière cette perte et ce manque, quitte pour certains à ne jamais tourner la page. Il est donc simple de se mettre à la place de ces personnes qui peuvent grâce à la technologie garder un contact avec l'être disparu. C'est assez beau et douloureux à voir, puisque nul doute que si cela était possible dans notre monde à nous, nous ne manquerions pas d'y faire appel.
Au niveau des personnages, Ono est sans aucun doute celui envers qui nous avons le plus d'empathie. Sa détermination est propre au sentiment d'héroïsme et de détresse qu'il dégage. Les instants qu'il passe auprès de sa soeur sont très touchant et font écho à ce que peut ressentir quelqu'un ayant un proche dans cet état végétatif très difficile à décrire. Mais ses acolytes de mission ne sont pas non plus à jeter, loin de là. Nous avons Araï, la chef de l'équipe, au fort caractère qui nous devient assez vite sympathique malgré son physique peu commun pour une femme. Une certaine sensibilité et une ombre de complicité se créeront avec Ono. Tanaka et Kanda sont aussi intéressants à découvrir, et il est assez flagrant au final de remarquer que ces personnes ne sont pas forcément ce qu'elles laissent transparaître aux yeux des autres. Chacun possède son secret ou blessure ayant fortement contribué à leur arriver dans la Soul Brigade. Pour le moment, Icori Ando n'en dévoile que très peu mais l'envie et l'idée de les approfondir dans la suite se fait sentir. Mais, et les méchants dans tout ça me demanderez-vous ? Eh bien, ils sont là. Ce dernier est en grande partie incarné par le mystérieux individu à capuche qui réserve un traitement tout particulier aux papillons qu'il vole. Toutefois, je ne suis pas très impressionnée par ce dernier, mais je ne demande qu'à en apprendre un peu plus sur lui pour que je sente réellement la menace qu'il est censé représenter.
Le dessin de Icori Ando est efficace, et mélange habillement les scènes d'action et de calme. En effet, le trait sur les moments intime entre Ono et Senri respire la tranquillité et on y descelle facilement l'amour qu'il porte à celle-ci. Les gestes sont délicats et contraste brillamment avec ceux où la violence est de mise. le découpage reste classique mais bon.
En conclusion, ce premier tome de Soul Guardians offre un scénario très prometteur qui ravira les lecteurs de Seinen mais aussi les moins habitués. L'aspect spirituel des âmes en papillon est un choix judicieux et donne une dimension intéressante à suivre. Les personnalités de chacun sont assez multidimensionnelles pour espérer que la caractérisation se poursuive dans le bon sens et apporte son lot de surprise. C'est donc un très bon tome pour Soul Guardians que je suivrai avec intérêt.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Kilou13
  03 février 2018
Manga reçu dans le cadre d'une masse critique, et assez bonne surprise en soi !
Dans une société où les morts peuvent, sous forme de papillons, rester en contact avec leurs proches le temps de vie du-dit papillon (49 jours), une société, la soul brigade, est capable de conserver ces papillons plus longtemps, enlevant ainsi de la mort la dure notion de séparation définitive.
Face à eux, des gens (difficile d'en dire plus, le premier tome restant très vague sur le sujet, ce qui est logique), dérobent, arrachent, volent les papillons, pour les revendre, les séquestrer ou, pire, les manger !
Les soul guardians, gardiens des âmes, sont cette équipe qui, sans peur, va combattre pour libérer les papillons et les ramener, sains et sauf, à qui de droit.
Le dessin est sobre mais efficace. Les premières pages sont en couleur mais, selon moi, ça n'apporte rien, le dessin me paraissant moins beau en couleur qu'en noir et blanc.
L'histoire est captivante et, l'idée d'une société fonctionnant ainsi, fait rêver.
La question soulevée : "À qui appartiennent les papillons? ", est intéressante aussi... car oui, qui peut prétendre posséder l'âme d'un mort ? Est-ce qu'une fois mort nous perdons notre droit de n'appartenir qu'à nous ?
Le personnage principal, Ono, est à mourir de rire. Complètement exalté, et en même temps super efficace, il est capable de nous faire assister à des combats dignes de Matrix, puis de s'arrêter, en larmes, pour écrire un poème. L'équipe qui l'entoure est bien combinée (entre la boss autoritaire et brutale et les coéquipiers sceptiques mais fascinés par ce nouveau partenaire un peu loufoque).
Je ne sais pas encore si je vais continuer cette série, mais je suis clairement curieuse d'en savoir plus sur les mystérieux voleurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
orbe
  26 novembre 2017
Ono a intégré la brigade spéciale qui a pour mission de protéger les papillons qui gardent en eux la mémoire des morts.
Mais il est considéré comme un excentrique par sa manière de se vouer totalement à sa mission.
Jusqu'à faire s'interroger ses camarades et son chef sur ses réelles motivations...
Un manga d'action qui parle de vengeance, de secret et de famille. Mais c'est la question de la mort, les traces qu'on laisse de nous et des choix qu'ils restent aux vivants qui sont le plus intéressantes.
Dans ce premier volume, on présente principalement le héros et son passé mais il reste à mieux comprendre l'identité de son opposant ainsi que de l'étrange groupe qui complète le trio.
Alors, à qui appartiennentt les papillons ?
Une enquête à suivre !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          60
__Troubles__
  10 janvier 2018
Pour moi les mangas, c'est un peu comme la potion magique pour Obélix, je suis tombée dedans quand j'étais petite. Dès les premières sorties dans les années 90 j'étais dans les starting block. J'en ai lu et possédé beaucoup jusqu'à il y a une dizaine d'années. J'ai évoluée et je suis passée à autre chose mais on n'oublie jamais ses premiers amours. Après beaucoup de déceptions, j'ai espacé mes tentatives de retour aux sources mais cette fois l'essai a été validé !
Quelle joie de retrouver le sens de lecture japonais, et cette culture tellement diversifiée. le design de ce manga m'a attiré et cette attraction a été renforcée lorsque j'ai appris que le mangaka était donc une femme. le trait est simple mais efficace, pas de fioritures, on va à l'essentiel et c'est ce qui est primordial dans un maga d'action, souvent destiné à un public masculin.
Le scénario est bien ficelé et on a vraiment envie de connaître l'histoire d'Ono et de sa soeur Senri qui semble être un cas particulier, à priori seule humaine qui continue à vivre dépourvue de papillon. Je n'ai qu'une hâte, lire la suite de ce manga très prometteur !
Les pages couleurs sont sublimes et j'aimerai qu'il y en ait plus, mais quatre est déjà un bon chiffre.
Les thématiques abordées ne sont pas faciles, on traite de l'importance de la famille, de l'ambiance au travail, du célibat, de l'individualité et surtout du fait de savoir si l'être humain appartient à quelqu'un d'autre qu'à lui-même et ce pas seulement après la mort. Un questionnement complexe qui pousse à la réflexion.
Lien : http://taste.for.troubles.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Livheryn
  03 janvier 2018
J'ai adoré ce manga à cause de l'oscillation entre violence et douceur qui s'y déroule constamment; la mort laisse place à de fragiles petits papillons lumineux, quand le héros abandonne ses armes à feu et son armure, c'est pour passer du temps avec sa soeur malade, etc.
Le scénario est clair, original et solide. On suit en parallèle la traque des voleurs de papillons et le mystère qui entoure la survie de Senri, la soeur d'Ono. Les scènes d'action sont nombreuses et bien dessinées. Par contre, l'auteure tente par moment de mettre quelques petites notes d'humour mais cela ne fonctionne pas très bien.
On sent une belle cohésion dans la brigade, même si Ono reste très solitaire et ne sert pas les mêmes intérêts que ses coéquipiers. S'il représente une énigme pour les autres, tous ses secrets sont révélés au lecteur et en font un personnage qu'on apprécie dès le début de l'histoire. Parmi les personnages secondaires, j'aime aussi beaucoup Araï, la supérieure bodybuildée au caractère bien trempée. Dommage que les traits des visages semblent parfois un peu brouillons. Heureusement, cela ne suffit pas à entacher le scénario.Je vais me répéter mais j'adhère complètement à l'histoire et il me tarde de connaître la suite!
Merci à Babelio et aux éditions Komikku pour leur confiance.
Lien : http://livheryn-lecture.ekla..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
Bedeo   18 janvier 2018
C'est une introduction un peu mal dosée à notre goût mais qui en même temps donne quelques pistes qui nous font dire qu’il existe un potentiel. Le deuxième tome sera scruté avec attention donc !
Lire la critique sur le site : Bedeo
ActuaBD   28 novembre 2017
Icori Ando nous avait envoûté avec la grâce et la poésie avec Snow Illusion... Ce n’est malheureusement pas le cas pour ce premier tome de Soul Guardians. Attendons de voir la suite.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   14 novembre 2017
L'histoire démarre très bien, avec cette arrivée du mystérieux groupe qui va très vite servir de Némésis aux Soul Guardians ! Le concept est intéressant, malgré tout, porteur de pas mal de bonnes petites idées, on va voir ou cela va nous mener !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
__Troubles____Troubles__   10 janvier 2018
A qui appartiennent les papillons ?
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : brigadesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Icori Ando (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

Honoré de Balzac
Stendhal
Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

8 questions
7681 lecteurs ont répondu
Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur ce livre