AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782803630950
256 pages
Le Lombard (31/08/2012)
4.09/5   17 notes
Résumé :
Promenant sa silhouette efflanquée et sa chevelure blanche partout où l’inexplicable règne en maître, Rork est une sorte d’enquêteur du paranormal. Évoluant entre les mondes au gré des passages, il lui arrive d’y laisser des morceaux de lui-même. Commence alors le chemin d’une lente reconstruction, rythmée par les découpages novateurs d’Andreas.
Que lire après Rork - Intégrale 1Voir plus
Metronom' - Intégrale par Corbeyran

Metronom'

Éric Corbeyran

3.68★ (431)

6 tomes

Blast - Intégrale par Larcenet

Blast (Manu Larcenet)

Manu Larcenet

4.40★ (9002)

5 tomes

Sillage, Tome 1 : A feu et à cendres par Buchet

Sillage

Philippe Buchet

3.86★ (8822)

23 tomes

Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Belle initiative des Editions du Lombard, la réédition de la courte série Rork, par le très grand Andréas.

Plus qu'une réédition d'ailleurs : la première véritable intégrale. Puisque ce gros et luxueux volume non seulement compile les 3 premiers albums de la série (Fragments, Passages, et le très épuisé le cimetière de cathédrales) - mais aussi accueille d'une part le tome 0, qui est paru en album séparé, sous le titre : Les fantômes
De surcroît, et c'est inespéré pour les amoureux de cette série, deux récits courts, inédits en volume, encadrent le troisième album. Et le tout est précédé d'une préface qui analyse les thèmes et les influences d'Andréas.

Juste une remarque, cette Intégrale propose le tome 0 dans sa version noir et blanc, alors que l'album isolé, Les fantômes est en couleur. Il faut bien que les éditeurs vivent...

Voilà pour le menu.

Du côté du contenu, je crois que l'on peut sans exagérer parler de génie à propos de l'oeuvre d'Andréas. Narration, découpage, couleurs, tout Andréas est en germe dans la série des Rork, sorte de matrice des grands titres du dessinateur-scénariste (Capricorne, Arq...). Les lecteurs de Capricorne savent déja que cette série et celle des Rork sont liées et croisées.

Labyrinthe architectural entre Borgès et Piranese, atmosphère fantastique évoquant Jean Ray et Lovecraft, précision graphique digne des graveurs du siècle dernier, les qualités artistiques et littéraires d'Andréas sont mises au service d'une saga passionnante.

Les aventures de Rork constituent, au sens plein et riche du terme, une véritable odyssée. Et l'un des monuments de la bande-dessinée européenne.
Commenter  J’apprécie          61
Rork est un nom qui revient souvent dans la bouche des bédéphiles et pour cause : plus qu'une série haletante, c'est tout un mythe des années 80, un véritable phénomène qui a su conquérir de nombreux fans.
Ce ne fut pourtant pas chose aisée. Publié au départ sous forme de récits courts dans le journal de Tintin, on ne peut pas dire que Rork ait été la vedette de l'hebdomadaire. Bien au contraire, ces histoires d'un enquêteur du surnaturel sont plutôt effacées par rapport au succès d'autres séries comme Ric Hochet, Yakari, Bob Morane ou Thorgal...
Après une première mise au placard, le rédacteur en chef du Journal de Tintin décide de redonner une chance à Rork pour un numéro spécial. Andreas dessine alors Les Oubliés, une histoire flirtant avec le fantastique d'horreur d'un Howard Phillips Lovecraft et qui faisait bien plus que de mettre en scène le héros aux cheveux blancs : il annonçait aussi le malaise de son géniteur, et son envie de refaire surface.
En 1984, le Lombart propose à Andreas de publier Rork sous la forme d'albums. Fragments regroupe donc plusieurs histoires courtes, suivi de Passages. 10000 exemplaires se sont vendus en 15 jours, la série était lancée !

Quelques années plus tard, Rork et le journal de Tintin disparaissent en même temps, en 1993.
Andreas laissait derrière lui 7 albums et des milliers de fans, attendant fermement le retour de l'homme au manteau noir. Un retour qui n'arrivera qu'en 2012 avec le tome 0 : Les Fantômes !

Quant à ceux qui auraient loupé le coche, ceux qui ont entendu parler de Rork mais qui n'ont jamais pu trouver un tome dans une librairie les stocks étant épuisés depuis longtemps, qu'ils se rassurent : pour les 20 ans depuis la fin de la série, le Lombard édite une version intégrale, deux tomes prévus, qui regroupera l'ensemble publications de Rork.

Pour moi, cette intégrale c'est surtout 3 histoires fascinantes, évocatrices de l'oeuvre d'Andreas, que sont Les Fantômes, Passages et le Cimetière des cathédrales.


La suite à lire sur BenDis...
Lien : http://bendis.uldosphere.org..
Commenter  J’apprécie          40
Ce mois d'août 2012 marque le grand retour de Rork, avec la sortie d'une préquelle et du premier volume de l'intégrale de la série.

Créé dans les pages du journal Tintin fin des années '70, Rork est un détective des phénomènes étranges dont la dernière enquête remontait à 1993. C'est donc avec grand plaisir que les fans d'Andreas (lisez également "Capricorne") retrouvent ce mystérieux personnage à la chevelure blanche, initié aux phénomènes paranormaux dès son plus jeune âge.

Cette première de deux intégrales reprend la nouvelle préquelle (T0 : Les fantômes), les trois premiers tomes de la série originale (T1 : Fragments, T2 : Passages, T3 : le cimetière des cathédrales), deux histoires courtes (Les Oubliés, le Sauveur du Cétacé), ainsi qu'un bonus de quatorze pages contenant notamment un entretien avec Andréas, qui offre des informations particulièrement intéressantes sur la création et sur l'univers du personnage.

Ces premières enquêtes de Rork permettent au lecteur de plonger dans un univers fabuleux, débordant d'imagination. Andreas invite à découvrir l'histoire de ce voyageur qui aide tout d'abord un certain Samuel à retrouver ses fantômes, qui s'attaque ensuite aux phénomènes étranges qui entourent la maison d'un écrivain, pour finalement en découdre avec une tache maléfique venue de l'espace et disparaître au fin fond de l'Amazonie en compagnie de scientifiques à la recherche de cathédrales. Si les intrigues d'Andreas sont déconcertantes, le lecteur attentif ne s'y perd pas pour autant. de plus, son découpage novateur et particulièrement intelligent contribue à dynamiser le récit, tout en sachant se mettre au service de la densité du scénario. Une véritable leçon d'art séquentiel !
Lien : http://brusselsboy.wordpress..
Commenter  J’apprécie          30
Fascinante histoire que celle de Rork. Inspirée par elle même semble-t-il, et qui se développe sans but précis au travers d'un récit magique. le dessin lui-même fait penser à la fois à Moebius pour sa magie, et Schuitten pour sa précision. Une grande réussite.
Récit à tiroirs, peuplé de portes ouvertes ou entre-ouvertes dont on ne sait jamais si elles mèneront quelque part. le personnage de Rork lui-même a dû en inspirer plus d'un ensuite, mais est semble-t-il injustement resté dans l'ombre. Un récit à découvrir comme le grand ancien de la bande dessinée qu'il est. Moins hermétique que le garage hermétique, moins obscur que les cités obscures, mais tout aussi fascinant que l'un et l'autre.
Commenter  J’apprécie          30
On m'a conseillé cette bd que je n'aurais pas choisie de moi-même mais j'aime bien découvrir de nouveaux univers et j'ai tenté l'aventure.
J'ai bien aimé le côté surnaturel de l'histoire et ce personnage très étrange, assez solitaire et mystérieux. On ne sait pas trop qui il est, ce qu'il fait ni d'où il vient. J'ai aussi aimé le dessin, surtout les planches en noir et blanc d'ailleurs, qui m'ont impressionnée par leur minutie. Certains paysages, très détaillés, sont de véritables oeuvres d'art.
En résumé, ce voyage dans ce premier tome d'intégrale ne m'a pas déplu, je suis contente d'avoir découvert cette bd, mais je ne pense pas que je lirai la suite. Je n'ai pas été suffisamment happée par l'histoire ni cet univers assez onirique.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Sceneario
10 août 2012
Ces récits sont bien écrits et mystérieux. Il laisse une grande place à l'imaginaire.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
L'important, ce n'est pas de tout prévoir, c'est de ne rien oublier.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Andreas (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Andreas
L'Argentine
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (30) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5212 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}