AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sophie Benech (Traducteur)
ISBN : 2714306845
Éditeur : José Corti (10/03/1999)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Ce deuxième tome de l'œuvre en prose de Léonid Andreïev ne risque pas de décevoir les lecteurs qui ont été sensibles au charme souvent ténébreux du premier tome, Le Gouffre : outre de courtes nouvelles remplies d'humour, de sensibilité et de tendresse, il contient quelques-uns des plus grands textes de l'écrivain, écrits en 1902 et 1905. Au fur et à mesure que sa renommée grandit, Andreïev prend de l'assurance : certains de ses récits s'allongent jusqu'à devenir de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
nadejdanadejda   09 mars 2015
Dans le brouillard p 78

Ce jour-là, depuis l’aube, les rues étaient plongées dans un étrange brouillard immobile. Il était léger et transparent, il ne dissimulait pas les objets, mais tout ce qui le traversait se teintait d’une inquiétante couleur jaune sombre, et la fraîcheur rosée des joues de femmes, les taches vives de leurs toilettes, tout devenait à la fois sombre et net, comme à travers un voile noir. Vers le sud, là où le soleil bas de novembre se cachait derrière un rideau de nuages, le ciel était clair, plus clair que la terre, mais au Nord, il descendait comme une ample draperie qui s’obscurcissait régulièrement et, près de la terre, il devenait d’un noir jaunâtre et opaque, comme en pleine nuit. Sur ce fond lourd, les édifices sombres paraissait d’un gris lumineux, et deux colonnes blanches à l’entrée d’un jardin dévasté par l’automne ressemblaient à deux cierges jaunes au chevet d’un défunt. Les plates-bandes, dans ce jardin, étaient retournées et piétinés par des pieds grossiers, et sur leurs tiges brisées, des fleurs tardives aux couleurs morbides se mouraient doucement dans le brouillard.
Tous les gens qui passaient dans la rue se dépêchaient, tous, ils étaient sombres et silencieux. Il était triste et terriblement angoissant, ce jour fantomatique qui suffoquait dans le brouillard jaune.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
DanieljeanDanieljean   02 septembre 2016
Jusqu'à présent, messieurs les experts, j'avais caché la vérité, mais les circonstances m'obligent désormais à la révéler. En en prenant connaissance, vous comprendrez que l'affaire n'est pas aussi simple qu'elle peut le paraître aux profanes : soit la camisole de force, soit les fers. Il y a ici un autre élément, qui ne relève ni des fers, ni de la camisole, mais de quelque chose qui est, je crois, plus effroyable que les deux à la fois.
Alexeï Constantinovitch Savélov, l'homme que j'ai tué, avait été mon camarade de collège et d'université
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DanieljeanDanieljean   02 septembre 2016
LA PENSEE
Le onze décembre 1900, le docteur en médecine Anton Ignatiévitch Kerjentsev commit un assassinat. L'ensemble des circonstances dans lesquelles le crime fut perpétré, ainsi que certains faits qui l'avaient précédé, laissaient soupçonner quelque chose d'anormal dans l'état mental de Kerjentsev.
Placé en observation à l'hôpital psychiatrique Élisabeth, Kerjentsev fut soumis à l'examen rigoureux et attentif de plusieurs psychiatres expérimentés, parmi lesquels se trouvait le professeur Drjembitski, qui vient de mourir. Voici le manuscrit dans lequel le docteur Kerjentsev fournit lui-même des explications sur ce qui s'est passé, un mois après le début de la mise en observation ; ce document, associé à d'autres matériaux fournis par l'enquête, a servi de fondement à l'expertise médico légale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Leonid Andreïev (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Leonid Andreïev
Le Mur, fable symbolique, fait frissonner : un mur inébranlable se dresse avec cruauté devant des lépreux et des affamés se pressant à ses pieds et leur interdit l’accès à une vie heureuse. Ils représentent l’humanité dans sa lutte pour le bonheur et la liberté. Lecture de Judith Beuret.
Dans la catégorie : Littérature russeVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures indo-européennes>Littérature russe (472)
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature russe

Lequel de ses écrivains est mort lors d'un duel ?

Tolstoï
Pouchkine
Dostoïevski

10 questions
290 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature russeCréer un quiz sur ce livre