AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Francis Kerline (Traducteur)
ISBN : 2277225266
Éditeur : J'ai Lu (28/11/2007)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 138 notes)
Résumé :
Certains êtres sont lumière, d'autres sont plongés dans les ténèbres.

Olivia Foxworth est de ceux-ci, depuis que son mariage avec Malcom a tourné au désastre. Car ce dernier n'a qu'un seul amour, une femme qui l'a abandonné à l'âge de cinq ans. Voluptueuse, impulsive, insouciante et prodigue - sa mère ! Une séductrice née que Malcom ne cesse d'aimer tout en l'abhorrant.

Bafouée, Olivia va à son tour le haïr, avant de déverser son fiel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  14 novembre 2014
Ça y est, la boucle est bouclée, et ce, à mon grand désespoir. Avec la lecture de ce cinquième et dernier tome, je ne peux dorénavant plus espérer, tout comme je l'avais fait suite à ma lecture du premier, que je trouverai peut-être un jour la suite...La, cette fois-ci, c'est bel et bien fini et, bien que l'auteure nous plonge encore plus dans l'horreur et la cruauté des êtres qui ont trop cruellement manqué d'amour, je n'ai pu m'empêcher d'être fascinée par cette lecture...peut-être justement parce que moi, contrairement à Olivia (l'héroïne et narratrice de ce tome), je n'ai jamais manqué d'amour !
Bref, comme vous l'avez compris, ici, c'est Olivia Winfield Foxworth qui nous relate à nous, les événements, et ce, de son point de vue à elle. Olivia est en réalité l'horrible grand-mère de Chris, Cathy et les jumeaux Cory et Carrie que j'avais pris tant de plaisir à découvrir dans le premier tome -nos fameuses poupées de Dresde. Ici, le lecteur comprend enfin pourquoi et comment Olivia est devenue ce qu'elle est, à savoir une femme cruelle et sans pitié car au départ, elle était loin d'être comme cela. Au contraire, Olivia était une jeune fille -bien que pas très gracieuse - qui ne demandait qu'à aimer et surtout, à être aimée en retour. Mais cela, même celui qui deviendra son mari, Malcolm Foxworth, ne pourra même pas le lui accorder. S'il l'a demandé en mariage, c'était avant tout par intérêt mais aussi parce qu'il ne doutait pas qu'Olivia était une femme de caractère, ce qu'elle sera bien obligée de devenir malgré elle si elle veut pouvoir survivre dans cet immense manoir qu'est Foxworth Hall. Même si elle ne sera jamais adulée et respectée par les gens de la société, ses fils, Mal et Joël, eux, le seront du moins, jusqu'à un certain point et durant un temps relativement court...mais, là je ne vous en dit pas plus. Deux autres enfants vont naître dans cette demeure : il s'agit de Christopher et Corinne mais quant à savoir qui est le père et qui est la mère, je ne peux trop m'avancer dans les détails sans vous révéler la grande intrigue de ce cinquième et dernier volet.
Bref, du suspense à chaque page (même si je croyais que l'auteure avait épuisé son stock de rebondissements dans cette tragique saga familiale mais il faut croire que je me trompais), une écriture toujours aussi fluide et légère (en dépit des horribles événements qui nous sont contés), et si cela était possible, j'en redemanderais. Une série que je ne peux que fortement vous recommander !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
petipo2miel
  02 décembre 2015
Olivia, une jeune femme pleine de rêve, attend désespérément l'amour.
Un jour, malcom, un jeune homme beau et riche, lui demande sa main. Elle est aux anges mais va vite déchanter. Celui-ci deviendra en réalité son bourreau.
Le temps défile en années. le père de malcom,galand, rentre de voyage avec sa nouvelle femme, plus jeune que son propre fils. Celle-ci lui donnera un fils.
Galang décède. Malcom viole alors la jeune femme et lui fait une fille qui attendait temps. Il lui volera alors cette enfant et la jettera dehors.
Une succession d'horreur vont s'étaler dans le temps.
Ce livre est le livre 5 d'une saga. J'ai donc commencé par la fin car celui-ci est en fait un retour en arrière.
Le narrateur est Olivia qui victime devient bourreau. Je suis sûr que cette histoire pourrai être vrai à la période où cela se passe. Un environnement malsain....
Je ne me suis pas senti à l'aise durant ce roman. Je l'ai lu comme la mère que je suis. J'ai touché par les enfants.
Commenter  J’apprécie          40
JessSwann
  02 janvier 2017
Quel bonheur de replonger dans le monde de Foxworth Hall avec cette histoire qui permet d'appréhender le personnage d'Olivia (la méchante grand mère ) sur un jour plus humain. Dans cette narration, on découvre une Olivia jeune et pleine de rêves. Et on comprend comment elle a pu devenir aussi mauvaise avec Cathy et Christopher. le problème de base est Malcolm, je pense vraiment qu'il est malade. Mais Olivia ne voit en lui que le prince charmant... j'aime la voir aussi pleine d'espoir, d'envie de vivre. Malheureusement, rien n'est à sa portée. J'ai aimé son amour pour ses fils, sa jalousie pour Alicia, le fait qu'elle est plus victime qu'actrice, jusqu'au moment où elle trouve son seul pouvoir dans le fait de diriger. Tout ça à cause de Malcolm. J'ai aussi apprécié le fait de voir l'évolution de ses sentiments pour Corinne, le fait qu'elle soit prête à l'aimer et même qu'elle l'aime en dépit qu'elle soit le fruit d'un adultère. Et au dessus de tout celà, l'ombre de John Amos (qui est le vrai mauvais génie de la famille ) plane... J'ai adoré ce tome. J'ai souffert pour Olivia et d'un côté, même si elle est odieuse, ça aide à comprendre pourquoi elle traite ainsi les enfants...

Ce que j'aime : voir Olivia sur un jour plus humain et avoir pitié d'elle. le fait qu'on comprenne mieux Corinne (en voyant comment elle a été éduquée).L'ombre de John Amos qui se nourrit du désespoir d'Olivia

Ce que j'aime moins : c'était trop court

En bref : Un excellent prequel qui donne enfin la parole à la "méchante grand mère" et qui, sans excuser son comportement, l'explique

Ma note

8,5/10
Lien : http://jessswann.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Sorello
  16 mars 2018
j'ai rien fait dans l'ordre, personnellement, le jardin des ombres est le premier des "Fleurs captive" que j'ai lu. pourtant, sans connaitre l'histoire, le pré-quel m'a simplement captivée. j'ai aimé la plume de virginia c. andrews et plus encore l'atmosphère angoissante, les personnages torturés, méchant comme victime (et ou les méchants sont d'ailleurs tout autant victime). l'histoire est poignante, c'est l'amour, c'est le désamour. olivia aime mais déteste, tout comme Malcolm aime sans savoir aimer et déteste en prétendant pouvoir aimer. Les personnages sont profond et l'histoire déroutante. un livre a lire.
Commenter  J’apprécie          21
BernieCalling
  30 décembre 2013
quand j'ai commencé à lire la sage fleurs captive, ce volume n'était pas encore paru. Je dois dire qu'il a été pour moi comme une révélation parce qu'on comprenait comment tout d'un coup la vie de quatre enfants avaient pu basculer dans un enfer sans nom.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   12 novembre 2014
"Cette maison avait la faculté de protéger les siens. Elle enveloppait Malcolm de silence lorsqu'il se faufilait le long des couloirs. Les murs connaissaient la vérité, mais ils ne parlaient pas."
Commenter  J’apprécie          180
cicou45cicou45   13 novembre 2014
"[...] lorsque l'on croit avoir tout perdu - ses espérances, un être cher -, il faut savoir s'accrocher à ses rêves et ceux-ci finissent par redevenir possibles."
Commenter  J’apprécie          130
rkhettaouirkhettaoui   19 juin 2013
La vie est comme un jardin. Et les gens sont comme de petites graines qui se nourrissent d’amour, d’amitié et de tendresse. Si on leur consacre assez de temps et d’attention, ils deviennent de merveilleuses fleurs. Et, quelquefois, même une vieille plante abandonnée dans un coin de terre en friche finit par s’épanouir sans qu’on s’y attende. Ce sont celles-là qui donnent les plus belles fleurs, celles qu’on chérit le plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cicou45cicou45   14 novembre 2014
"Car le diable confère toujours à ceux qu'il envoie le pouvoir de charmer et de séduire."
Commenter  J’apprécie          120
cicou45cicou45   11 novembre 2014
"Tous les chagrins, même les plus noirs, finissent par se dissiper."
Commenter  J’apprécie          110
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3301 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre