AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782811206345
480 pages
Milady (18/11/2011)
4.56/5   182 notes
Résumé :
Kate Daniels va avoir du boulot pour rétablir l'ordre au sein des communautés surnaturelles. Un étrange personnage vêtu d'une cape s'amuse à répandre une espèce de peste magique et virulente qui rend les Changeformes fous. Alors que ce personnage, surnommé le Mary d'Acier, sème la panique un peu partout en ville, Kate découvre que celui qui se cache derrière tout ça a un lien avec sa propre famille...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
4,56

sur 182 notes
5
27 avis
4
9 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

AnyoneAndNobody
  19 mai 2013
J'en suis au point où j'ai envie de faire une grève de la faim, attachée à un poteau où un arbre devant les locaux de Bragelonne/Milady avec une pancarte gigantesque quémandant le retour de "Kate Daniels" : reprise des trad' et de la publication ! Je vais être vache avec vous Milady - mais il faut que je vous le dise (si vous lisez ceci un de ces quatre) - vous avez merdé et pas qu'un peu !
Décider d'arrêter une série comme celle-ci parcequ'elle n'engendrait pas assez de revenus, de profits où juste parcequ'il fallait faire un choix entre l'arrêter (comme d'autres) et/où publier des nouveautés, c'était une mauvaise idée. Peu importe les raisons finallement puisque dans le cas du choix cité précédemment, aucune de vos NOUVELLES séries Urban Fantasy/Bit-Lit ne parvient à atteindre la cheville de "Kate Daniels" même si certaines d'entre elles ne sont pas dépourvues d'intérêts. le succès de séries comme "Chasseuse de la Nuit" aurait dû contribuer à la poursuite des trad et publications de K.D ne serait-ce que dans un format numérique.
Dans le cas d'un public trop rare, certaines améliorations où modifications auraient pu êtres mise en place afin d'atteindre un lectorat plus large ; je parle notemment de vos choix en matière de couvertures qui sont, je le pense, douteux. Les trois premières couv' de K.D présentées sur mon montage étaient bien meilleures et bien plus attractives que celles que vous avez apposés pour la réédition (ex : photo au bas à droite du montage). D'où vient cette manie de coller des visages de mannequins en gros plans sur vos couvertures Bit-Lit et Urban Fantasy ?! Encore heureux "Mercy Thompson" n'a pas subit ce traitement. Certaines sont classes... regardez "Rebecca Kean" ; un mannequin certes, mais tout en sobriété classieuse avec une pointe de piquant... maintenant examinons vos réarrangements couv' de la série d'Ilona Andrews... je ne suis pas désolée de vous le dire ; c'est cheap, ça ne représente absolument pas le personnage de Kate où même la série, je dirais même que lorsque quelqu'un les voient dans une librairie où sur le net, il y sûrement un panneau lumineux "sans intérêt/pour les nanas" qui s'allume dans son esprit ! Alors que "Kate Daniels" c'est destiné à tout public de 15 à 200 piges et avant tout unisexe.
Je sais que ce type de merchandising plaît, mais pas à une majorité et certainement pas à un public masculin.
Je n'ai rien contre la Bit-Lit, j'en lis quand je veux me détendre, pas me prendre la tête avec un monde trop développé où les intrigues "hors romances" sont d'avantage un prétexte à la découverte des personnages, de leurs pouvoirs mais surtout pour le tissage des liens des différents protagonistes. J'aime la Bit-Lit pour ce qu'elle à offrir mais vous avez "catalogué" Kate Daniels (et Mercy Thompson) comme telles et ce n'en est pas. Pas étonnant que la série n'ai pas réussie à trouver plus de lecteurs, à se hisser à la place qu'elle mérite.
Moi qui avait tendance à utiliser le terme Bit-Lit comme un fourre tout dés lors qu'une héroïne était le perso principale d'un monde où le paranormal côtoie la réalité, mettant en scène un peu (où beaucoup) de rapports charnels explicites, j'ai intégré mon erreur. Depuis que j'ai lu des séries comme "Mercy Thompson", "Danny Valentine", "Rebecca Kean" et bien entendu "Kate Daniels", je comprends de mieux en mieux et bien plus clairement l'envie des auteures de différencier l'Urban Fantasy de la Bit-Lit et ma foi, elles ont totalement raison.
En tant que lectrice de Bit-Lit (entre-autres), je sais ce que je veux trouver dans ce genre quand je me penche sur un des titres dispo sur le marché : une relation chaude comme la braise et quasi-immédiate ainsi que quelques démonstrations de pouvoirs et une mythologie sympa et explicite mais qui servent avant tout la romance torride ! Je pense que c'est aussi ce que cherchent toutes les autres lectrices et quelques lecteurs quand ils lisent de la Bit-Lit alors que "Kate Daniels"...
Garantie Sans Spoiler
...Kate Daniels, on arrive dans son monde et dès les premières pages on se sent un étranger qui tombe comme un cheveux sur la soupe ! Elle parle de son quotidien, de son histoire comme si on était déjà au courant des termes qu'elle utilise, comme si on vivait aussi dans ce monde d'environ trente décennies après l'actuel 2013. Un monde complètement transfiguré par la magie où tout a basculé, où les règles ont dû êtres totalement remaniées afin de permettre au gens de survivre. Et nous, on se sent comme des lecteurs indésirables qui auraient mis la main sur un journal intime du futur !
C'est la sensation que j'ai eu l'année passée en essayant de déchiffrer et de m'introduire dans le monde de Kate ; du coup j'avais lâché l'affaire. Parceque de un, je voulais de la Bit-Lit comme j'avais pu en lire avec "Chasseuse de la Nuit" et de deux, l'annonce de l'arrêt de la série avait mis un frein magistrale à mon début de lecture. Bref j'aime pas les cases mais dans la littérature, il en suffit d'une qui ne corresponde pas au contenu qu'elle propose et l'histoire sera souvent plus boudée qu'appréciée pour sa différence. Je comprends donc que des lecteurs, comme j'ai pu le lire dans certains de leur commentaires, se soient sentis totalement paumés avec le premier tome de K.D.
Pourtant j'aimerais encourager ces lecteurs réticents - comme je l'ai été autant qu'eux - à persévérer sur quelques chapitres et de lire au moins le tome 2. Parcequ'alors l'impensable arrive bel et bien ; on s'immerge totalement, on comprends les subtilités de ce monde chaotique, on enregistre les termes et les règles qui le régissent bien plus facilement qu'on aurait pu le croire tellement ça se fait dans la finesse, et on y prend vraiment énormément de plaisir. Plaisir dans l'approfondissement de nos connaissances des mythologies, plaisir d'assister à l'évolution permanente des personnages, plaisir d'enquêter au côté de Kate pour dénouer les intrigues inhérentes à chaque tome, plaisir d'admirer et de se prendre aux jeux des combats titanesques qui se déroulent et - avis aux amoureuses de la romance - plaisir d'assister à la naissance et à l'évolution de la relation entre notre héroïne et son pendant masculin au fil des tomes.
Je ne vais pas vous raconter des crack en vous faisant croire que rien ne m'a dérangé dans cette série pourtant c'est tellement insignifiant à côté de la délectation avec laquelle j'ai lu ces quatre tomes que si je ne voulais pas être objective un maximum, je n'en parlerai pas. le seul point qui m'a saoulé, ce sont les redit' ; petites, mais redit tout de même. Je viens de passer les 5 derniers jours à lire la série donc je ne ressentais pas le besoin de m'entendre répéter certaines informations où faits qui avaient étés abordés et accomplis dans le tome que j'avais terminé quelques minutes où petites heures auparavant. Mais en fait, comme je le disais, cette récrimination est insignifiante et ne peux finalement pas vraiment compter comme un point négatif à la série, puisque ces rappels sont apportées pour rafraîchir la mémoire des lecteurs qui laissent passer un bon moment entre la lecture des tomes et contribuent aussi à mieux comprendre des éléments qu'ils n'auraient pas forcément bien saisis dans les livres précédents. Voilà comment mon seul grief tombe à plat !
Je vous le dit ; "Kate Daniels" est une série d'Urban Fantasy phénoménale que Milady à eu le flair de dénicher Outre-Atlantique et de publier pour leur charmants lecteurs français. Une série qui plait, plaira et est destinée à plaire aussi bien aux mecs qu'aux nanas. Une série qui en a dans le pantalon si je puis dire. Kate n'est pas une midinette qui à besoin que l'on prenne soin d'elle jusqu'à l'étouffement, c'est une jeune femme combative et combattante qui prends ses décisions en son âme et conscience dans un univers travaillé au mieux. Un monde où il est difficile de se faire un nom, une place si on ne lutte pas pour se la faire. Un monde où la magie règne par intermittence avec la technologie et où les êtres hors du commun s'affrontent dans des luttes de pouvoir, pour défendre leurs positions, leurs opinions, les gens qu'ils sont en devoir de protéger et ceux qu'ils aiment ; amis, familles, amants.
Un univers où vous côtoierez des divinités, leur rejetons, des vampires qui ne ressemblent, sans presque aucun doute, à aucun de ceux que vous avez pu voir jusqu'à présent dans de la Bit-Lit où de l'Urban Fantasy, des métamorphes puissants et très particuliers ainsi que bien d'autres créatures difficilement imaginables...
Voilà ce qui vous attends dans "Kate Daniels", n'est-ce pas là un programme des plus alléchants ! Et pour les dernières et derniers récalcitrant(e)s si vous flippez de vous engager dans cette lecture alors que la série à été arrêtée, dites-vous bien que, premièrement, chaque intrigue développée au cours d'un tome est menée jusqu'à son terme dans ce même tome et ceci équivaut pour les quatre livres dont nous disposons en France, alors pas de cliffhangers indésirés. Deuxièmement, je n'ai pas envie de perdre espoir ou baisser les bras quant à la reprise de cette génialissime saga chez un éditeurs français que ce soit chez Milady, Bragelonne qui est un des rares éditeurs spécialisés en Fantasy, chez J'ai lu qui publie la fabuleuse "Rebecca Kean" où encore chez Orbit qui publie aussi de très bonnes séries d'Urban Fantasy comme 'Danny Valentine".
Vous allez peut-être juger que je suis ridicule, que j'en fait trop pour une simple série littéraire qui à moyennement marché, cependant vous aurez compris qu'il ne s'agit pas d'une simple série. Et quant bien même vous auriez en partie raison sur le fait que j'en fait une tonne, je vous dirais que parfois on a envie de se démener pour des choses apparement insignifiantes, mais qui nous tiennent tout de même à coeur. C'est mon cas pour "Kate Daniels". On peux dire que j'en fais désormais ma "cause littéraire" à défendre. Une bataille perdue ne signifie pas forcément que la "guerre" le sera aussi et peut-être que ce que j'entreprends mènera à "que dalle" à l'image de la pétition qui avait tournée et malheureusement trouvé sourde-oreille chez Milady, mais au moins j'aurais essayé avec les moyens qui sont en ma possession.
Voilà pourquoi ma chronique sert aussi de nouvelle pétition qui, je l'espère véritablement, fera le tour de la blogo et des amoureux de la littérature imaginaire qui aiment, connaissent où ont envie de découvrir la série d'Ilona Andrews.
Quant à vous, lecteurs et lectrices, qui ne trouvez pas forcément d'écho à cette saga où même à l'imaginaire - imaginez-vous qu'une de vos série livresque favorite (tout genre confondu) soit retirée du marché et que vous ne puissiez plus bénéficier de sa traduction, vous qui n'êtes franchement pas bilingue (comme moi) et même vous qui l'êtes - le voilà votre écho. Alors je vous demande de bien vouloir signer la pétition au nom du "Devoir de Compagnonnage et d'Assistance Entre Lecteurs Passionnés qui se trouvent en Situation de Détresse Littéraire". NON ?! Une info vient de tomber dans mon oreillette imaginaire... cette loi n'existerait pas. Et bien maintenant si, je l'instaure et l'invoque ! Merci à vous chers lecteurs et chères lectrices de nous aider - nous autres amoureux de K.D - à tenter de la faire republier.
Et vous qui aimez juste le sang, la castagne et les polémiques, je vous encourage juste à passer votre chemin. Ce n'est pas la vocation de cette article/pétition que de vous permettre de vous lâcher en insultes que ce soit envers moi où la maison d'édition concernée par "Kate Daniels". Si vous avez envie de réagir, libre à vous, mais faites-le dans le respect, merci bien.
Personnellement je m'engage à payer plein pot chacun des tomes papiers qui ressortira et sortira si cette pétition engrange suffisamment de signatures pour donner envie à une maison d'édition de relancer cette saga dans les pays francophones. Je veux l'intégrale de cette série dans ma bibliothèque et en français s'il vous plais. Si vous trouvez que mon engagement d'achat est tout aussi risible que de lancer cette pétition, sachez juste qu'à part trois où quatre livres (Les Douze de Justin Cronin étant le dernier de ce chiffre indécent), je n'achète aucun de mes livres neufs. Je n'achète que de l'occas' à des prix franchement dérisoires comparativement à ceux pratiqués dans le commerce, je me procure des eBooks où alors j'emprunte à la médiathèque. Donc oui c'est sans doute risible mais dans mon cas ce n'est pas anodin, surtout quand on se place du côté des personnes qui cherchent le plus souvent possible à faire de bonnes affaires !
S'il vous plais, je vous le demande humblement, partagez l'article, signez la pétition, faites la tourner autant que possible. Je ne vous le demande pas pour faire de la pub à mon blog où collectionner des commentaires - ça je m'en tamponne royalement - mais je vous le demande au nom de ces excellentes séries arrêtées et pour les lecteurs laissés sur le pavé.
Essayer ne coûte rien et votre signature pas davantage, Merci Beaucoup !
Lien : http://anyoneandnobody.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Myiuki
  07 novembre 2012
Ce tome-ci est encore plus puissant que les précédents et vous prend dans ses griffes dès le départ. Un vrai bonheur que de retrouver à nouveau tous ces personnages auquel je me suis vite attachée et leur univers sanglant, magique et surprenant. Une fois de plus, l'auteur a su parfaitement mené son récit de façon à ce qu'une fois commencée la lecture, on ne lâche plus le livre. Cette saga, c'est un réel plaisir de la re-découvrir à chaque nouveau tome !
Ce que j'ai apprécié dans ce tome, c'est son côté "révélateur". On en apprend encore plus sur Kate et surtout sur sa famille, puisqu'elle fait la connaissance de sa tante ... qui elle n'a pas vraiment la tête à une réunion de famille mais plutôt à une extermination en bonne et due forme. Bien évidemment Kate se retrouve à nouveau au coeur d'une enquête sanglante, morbide, où les morts se succèdent, où la magie se déchaîne et une fois encore, on suit avec un grand intérêt ses pérégrinations. le tout se met en place rapidement, on est de suite au coeur de l'action et les évènements s'enchaînent de manière à toujours garder éveiller l'intérêt du lecteur. Quand Kate est dans la place, on a pas le temps de s'ennuyer et cet adage ce révèle encore plus véridique avec ce quatrième tome, plus long que les précédents, mais qui se lit à toute allure. J'ai adoré encore une fois me retrouver plongée au milieu d'une nouvelle mythologie, de dieux et de sorciers surpuissants mais totalement dérangés qui rêvent de conquérir le monde et qui se retrouver entravés dans leur entreprise par un "petit bout de femme". C'est surréaliste, c'est fort, c'est parfois un peu gore et ça amène sur le tapis beaucoup de combats, de sang, de blessés, de tués, mais c'est ce qui fait tout le charme de ce quatrième tome. On en demande encore plus. Parce que chaque combat semble toujours être le dernier. Comme à son habitude, l'auteur nous réserve d'ailleurs ici aussi un final en apothéose, la bataille du siècle, et c'est avec un plaisir intact que l'on découvre ce qu'elle nous réserve, c'est prenant, haletant, poignant, c'est toujours sous l'égide d'une question de vie ou de mot que ce déroule ce dernier combat et à chaque fois, même si on imagine bien que Kate va s'en sortir, on a quand même le petit doute, parce que ça monte en intensité à chaque tome, on va plus loin dans le délire de puissance et la soif de pouvoir, plus loin dans la barbarie. Je ne sais pas quelle est la recette de l'auteur mais elle arrive toujours à garder le suspens intact, à l'attiser pour garder son lecteur dans ses filets jusqu'au bout.
Ce qu'il y a de bien aussi avec ce tome-là, ce sont les révélations qui y sont faites. Notamment sur Kate. On en apprend beaucoup plus sur elle, sur sa famille, on comprend mieux d'où lui vient ce tempérament solitaire qu'on lui a connu dès le début mais qui semble peu à peu à la quitter. On s'y attache encore plus à ce personnage quand l'auteur nous décrit son enfance, son entraînement, tout ce qu'elle a dû endurer dans le passé. On a le sentiment qu'elle est sortie d'un cauchemar, c'est tout de même effrayant, et ça explique pas mal de choses. Mais ce qu'il y a de bien aussi dans ce tome, c'est que sa fissure se craquèle carrément. D'abord, elle adopte un chien de l'enfer, Grentel, qui se trouve en fait être un caniche, pour le côté "méchant toutou", on repassera. Ca m'a plu aussi ça, la fait que Kate continue d'agrandir sa famille, on a le sentiment que malgré toutes les bizarreries qui l'entoure et tous ces mages fous qui voudraient la tuer, elle peut vivre une vie normale. Et avec qui pourrait-elle le faire si ce n'est avec Curran ? Ah la la, quel bonheur de les retrouver ces deux-là, à se lancer des piques, limite à se taper dessus. Il faut dire que ça commence plutôt mal au début, je me suis dit que ça n'était pas possible, que les choses ne pouvaient pas en rester là, heureusement, l'auteur ne m'a laissée trop longtemps dans le désarroi et a fait bouger les choses. Et ça évolue rapidement pour ces deux-là. Pour notre plus grand plaisir ! On passe enfin aux choses sérieuses, bien sûr rien ne se fait facilement, et tant mieux, car on ne tombe pas dans la guimauve, mais toujours avec humour. le coup de l'herbe à chat, de la salle de sport et de la chambre d'amis, ça m'a marquée ! J'ai adoré ! Ils se cherchent toujours, mais vont enfin se trouver. La romantique en moi s'est réveillée et j'ai été ravie de pouvoir suivre l'évolution de leur relation à tous les deux. Surtout que je ne m'attendais pas vraiment à ce que ça aille au final "si vite". Et puis, avec la fin ... Ces deux-là nous font croire à l'amour inconditionnel, au vrai bonheur, et voilà, mon coeur de midinette a encore fondu. C'était juste trop beau !
Ah oui, la fin ! Une fois encore, l'auteur a failli me faire avoir une attaque. Ce n'était juste pas possible que ça se termine comme ça ! J'ai même versé ma petite larme, après toutes les épreuves, toutes les émotions fortes par lesquelles elle nous avait fait passé depuis le début du roman, l'auteur nous pouvait pas nous laisser comme ça ! Heureusement, ce rebondissement de dernière minute a une fin pas aussi tragique qu'il le laisse supposer au départ. Ouf ! Ça aussi c'est un des points forts du roman, outre le fait que l'action est prenante et qu'elle est très bien mise en place, la "romance" y ajoute un peu de bonne humeur, un peu de piment, et le tout forme un roman passionnant ! Comme toujours, l'auteur a su créé un roman avec une histoire de fond fascinante, une enquête qui réveille le Sherlock en soi, amenant hypothèses, déductions, pistes, etc., sur fond d'une magie puissante, dangereuse, qui fait peser une ombre de menace sur tout le récit. Et à côté de ça, elle y amène la touche de douceur de l'histoire d'amour entre Kate et Curran sans que cela tombe à aucun moment dans la guimauve, c'est juste magique ! J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai hurlé, je suis passée par tous les stades émotionnels possibles et imaginables avec ce tome 4, enchaînée à l'histoire par une écriture entraînante dans les moments d'action, plus calme, plus profonde, dans les moments d'émotion. C'est un pur régal que de suivre les intrigues concoctées par Ilona Andrews, on ne s'en lasse pas ! D'autant qu'elle nous réserve toujours de surprises, qu'on ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre et que son univers est unique. J'adore ce mélange de magie, d'amour, de combats, de surnaturel mais surtout ce côté profondément humain qu'elle y apporte. Ces personnages sont attachants, captivants ou repoussants, mais aucun ne vous laisse vous en aller sans avoir apposer sa marque en vous. Quoiqu'il en soit, Kate Daniels ne laisse pas indifférent.
Pour conclure, car je ne veux pas trop en dévoiler, ce tome 4 est pour moi le meilleur de la série pour l'instant, plein d'ironie, de combats, d'émotions. C'est un livre qui vous happe, qui vous retient, dès la première page et ne vous laisse repartir que lorsque vous avez lu le dernier mot. Et on en redemande ! J'ai hâte de lire le tome 5 pour savoir ce que réserve l'avenir à nos deux tourtereaux et à leur famille. Un conseil, si vous ne connaissez pas encore Kate Daniels, foncez lire le tome 1, vous ne le regretterez pas !
Lien : http://coeurdelibraire.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sharon
  10 décembre 2021
Kate Daniels… Une série dont Milady avait arrêté la traduction/parution et qu'une autre maison d'édition a reprise. Je lis, pour ma part, les « vieux » tomes Milady, achetés à l'époque (en 2012-2013) et je continuerai sûrement la série, petit à petit, avec la nouvelle maison d'édition.
C'est simplement le bordel dans la communauté surnaturel, parce qu'un étrange personnage sème une maladie particulièrement virulente et qu'il est plus que difficile de la circonscrire : n'importe qui peut être touché, même les plus forts, même ceux qui se sentent protégés. C'est aussi le bordel dans la vie privée de Kate : la situation était prometteuse avec Curran à la fin du tome précédent, elle est ici désastreuse. Je ne vous en parlerai d'ailleurs presque pas, tant les péripéties de leurs aventures amoureuses semblent tout droit sorties d'une comédie romantique – n'étaient les enjeux liés à leurs relations.
Kate se trouve tout d'abord tiraillée entre sa loyauté envers l'agence qui l'emploie et celle qui la lie à la meute ou, plus largement, aux personnes à qui elle tient. Choisir sera pour elle bien plus facile que pour d'autres membres de l'agence – parce qu'elle voit au-delà de l'agence ? parce qu'elle a compris que certains membres sont en désaccord profond avec ses convictions ? Sans doute. Elle n'est pas la seule qui aura quelques déceptions dans ce volume.
En dépit des scènes sanglantes, des batailles, et de membre de la famille de Kate pas très recommandables, j'ai passé un très bon moment en sa compagnie.

Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Carole94p
  16 février 2018
Depuis quelques jours, je ne pense qu'à Kate Daniels. Je ne parle que de ça, j'embête probablement beaucoup de monde avec d'ailleurs (toutes mes excuses). Mais il faut dire que cette série est tout simplement captivante, envoûtante et vraiment très addictive.
Ce quatrième tome, Blessure Magique, m'a tenu en haleine de A à Z. Oui, je sais, j'ai sans doute déjà dit ça pour les tomes précédents, mais que voulez-vous, c'est exactement le même ressenti, quoique là, je suis passée par toutes les émotions possibles.
Kate pensait avoir un peu de répit mais c'était trop beau pour être vrai. D'abord, le Seigneur des bêtes, Curran, après moultes rebondissements et rêves planifiés, lui a posé un lapin. Kate est bien décidée à lui faire payer cette humiliation. Mais cette petite guerre entre eux va passer au second plan quand un nouveau méchant (plus redoutable que les autres) va venir mettre son grain de sel. Et cette personne pourrait bien être de sa propre famille…
Kate a beaucoup évolué au fil des tomes. Mais elle n'en perd pas son mordant. Cette grande gueule a plus d'un tour dans son sac. Un coeur brisé ne l'empêchera pas de l'ouvrir devant Sa Majesté. Dans cette petite guerre sans merci, tous les coups sont permis… Je vous confirme donc mon amour pour ce duo qui m'a faite mourir de rire à de nombreuses reprises.
Curran a lui pas mal évolué. Lui et ses petites habitudes un peu rustres, se montre patient, conciliant et fait vraiment un pas vers notre héroïne préférée. Finalement c'est une toute autre facette de lui que l'on découvre dans ce quatrième tome de Kate Daniels. Et mes voeux ont été exaucés puisqu'il est omniprésent dans Blessure magique. de quoi ravir mon coeur.
L'histoire d'amour n'est pas centrale à l'histoire (rassurez les réfractaires de romances) bien qu'elle suive son évolution et prenne un tout petit peu plus de de place. Mais c'est simplement dans la suite des choses. En tout cas, ils ne tombent pas dans la mièvrerie.
Côté rebondissement et action, nous sommes servis. Et même plus encore ! Moi qui avait adoré les retournements de situations dans le troisième tome, j'en suis d'autant plus ici. le nouveau venu, dont les pouvoirs sont impressionnants va semer la zizanie. Et son identité m'a totalement soufflé. A plusieurs reprises j'ai eu de gros doutes sur la tournure des événements et me suis demandée si Ilona Andrews n'allait pas nous sacrifier deux trois personnages en cours de route… quoique les pertes seront là ! L'identité de Kate va éclater au grand jour. Fini les secrets, Kate sera bien forcée d'admettre la vérité. Ses liens avec Roland sont bels et bien évidents. Tout comme avec le nouveau venu.
Comme je vous le disais plus haut, ce quatrième tome de Kate Daniels m'a vraiment fait passer par toutes les émotions. Sans doute ce petit truc qui manquait aux autres, quoique, garder les larmes pour le quatrième a été une excellente idée. A deux reprises, les larmes me sont venues et je n'ai pas pu les retenir. Il faut dire que notre coeur est mis à rude épreuve. J'ai eu peur, à de nombreuses reprises, ri, plusieurs fois, adoré les moments de tendresses (petite danse de la victoire !), espérer de toutes mes forces et lâchée quelques larmes.
Et comment vous dire que cette fin m'a totalement achevée. A tel point que je ne voulais pas refermer le livre une fois lu la dernière ligne. Alors bien sûr, le cinquième tome arrive très bientôt. Mais à ce moment-là, je ne voulais pas que cela se termine.
Alors voilà, j'ai terminé et dévoré les quatre tomes de cette merveilleuse série en quatre jour (un livre par jour) et je ne suis pas rassasiée. du coup, je peux vous dire sans l'ombre d'une doute que la série Kate Daniels s'est hissé dans mon TOP TEN des séries coups de coeur de tous les temps. Celles dont chaque tome m'a surprise, émue, tenue en haleine et empêchée de passer à autre chose tant que c'était possible. Ceux qui me connaissent savent combien les seconds tomes (tout particulièrement) et les suites de séries sont souvent des déceptions à mes yeux, et arrêtées car je n'ai pas envie de poursuivre. Mais Kate Daniels vaut vraiment la peine car chaque tome est encore meilleur que le précédent…
Il ne me reste qu'une chose à dire, LISEZ Kate Daniels et faites la connaissance de Curran et toute la clic !


Lien : https://my-bo0ks.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
althea21
  13 novembre 2014
Je dois avouer que je suis devenue une fan inconditionnelle de cette série, ça y est, c'est bon, c'est sûr! Elle ne fais que se bonifier avec les tomes, s'améliorant de pages en pages, d'intrigue en intrigue. Je ne comprend toujours pas pourquoi la suite n'est jamais paru, pourquoi cette série n'a pas trouvé son public.... quel dommage!
Surtout que ce tome 4 est un peu un tournant dans l'histoire globale. Que ce soit au niveau sentimental pour Kate ou au niveau de l'intrigue, je pense que rien ne sera plus pareil après les événements qui viennent de se produire.
J'ai été bluffée par l'intrigue de ce tome 4, avec ce Mary d'Acier qui sème la panique dans Atlanta en quelques heures. L'imagination débordante de l'auteur fait encore des miracles et elle nous présente une nouvelle facette de son univers, toujours très travaillé et l'ensemble garde une telle cohérence qu'on est embarqués en quelques pages seulement.
Le premier chapitre donne parfaitement le ton de la relation entre Kate et Curran (grrrr, quel plaisir de le retrouver lui !!) et il est toujours très drôle de lire leurs échanges. Ils ont chacun une sacré répartie et un caractère plus que bien tranché. C'est un duo que j'aime beaucoup!
Beaucoup d'action au rendez-vous de ce quatrième tome, du suspens comme toujours, des rebondissements et des découvertes fracassantes, surtout pour Kate. Son avenir va en être complètement chamboulé et je pense que les tomes suivants vont être costauds! de la magie bien sûr, avec à chaque fois l'intervention d'anciens personnages et la découverte de nouveaux. Kate n'est pas épargnée dans ce tome, comme à chaque fois j'ai envie de dire, mais pas seulement sur le plan physique. Son mental va être aussi mis à rude épreuve!
Je n'ai plus qu'à me faire une raison maintenant, si je veux la suite, je vais devoir me mettre à la VO!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
cho0kettecho0kette   14 février 2012
- Je m'inquiète pour toi. (Il pencha la tête et me regarda dans les yeux). Je m'inquiète que quelque chose de stupide t'arrive, que je ne sois pas là et que tu disparaisses. Je m’inquiète de ne jamais pouvoir te sortir de ma tête.
Non, non, non, non... L'espace minuscule entre nous était trop chaud. Les muscles gonflaient sur sa silhouette nue. Il avait l'air sauvage. Son regarde d'or fou était plongé dans le mien.
- Je te manque, Kate ?
Je fermai les yeux pour ne plus le voir. Je pouvais mentir et nous nous retrouverions dans la même situation. Rien ne serait résolu. Je serais toujours seule et je le détesterais tout en le désirant. Il m'agrippa par les épaules et me secoua, une fois.
- Je te manque ?
Je plongeai.
- Oui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
nathanatha   19 juillet 2012
- [...] Quel est le problème avec ton siège ?
Perspicace, le salaud.
- Comment ça ?
Saiman se pencha en avant.
- Tu bouges quand tu es assise, Kate. Tu touches ton sabre pour t'assurer qu'il est bien là, tu te tournes d'un côté, puis l'autre, ce genre de choses. Tu es chroniquement incapable de rester immobile. Mais tu n'as pas bougé depuis que nous avons commencé notre sympathique petite conversation.
Je levai la tête.
- J'ai le cul collé à ma chaise.
- Littéralement ou figurativement ?
- Littéralement.
Vas-y, dis quelque chose. Fais-moi plaisir. Je pourrai toujours te botter les fesses malgré ce fauteil.
Une petite lumière dansa dans les yeux de Saiman
- Comme c'est étrange...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
cho0kettecho0kette   14 février 2012
Curran me montra les dents.
- Oses-tu insinuer que mes hommes ne savent pas faire preuve de circonspection ?
Je regardais toujours Jim.
- Passe donc mes félicitations à sa Majesté pour avoir réussi à apprendre un si grand mot tout seul.
Commenter  J’apprécie          220
ElwingElwing   26 février 2013
Je fouillai dans ma poche et en tirai un billet de cinq dollars.
— Eh, Erra !
Torche leva les yeux dans ma direction.
J’agitai le billet et le lâchai dans l’espace entre la garde et le bâtiment.
— Tiens !
Torche se rapprocha et regarda le billet.
— Qu’est -ce que c’est ?
— Un peu de thunes. Achète des vêtements décents à tes laquais.
[...]
Torche fronça les sourcils, exactement comme le faisait ma tante.
— Thune ?
Et merde !
— C’est de l’argent ! Nous n’utilisons pas de pièces, nous utilisons de l’argent papier. (Il me dévisagea.) Je suis en train de t’insulter ! Je t’offre l’aumône pour habiller tes serviteurs parce que tu n’as pas les moyens de t’en occuper toi-même. Tu es bouchée ou quoi ?
Il leva les bras. Jaillissant de ses doigts, des flammes glissèrent le long de la garde. Je me reculai d’instinct. Le feu mourut. Je me penchai de nouveau.
— Tu comprends, maintenant ?
Il envoya plus de feu.
— Quoi ? Il n’y avait pas assez d’argent ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ElwingElwing   27 février 2013
-Pourquoi lui ? gronda-t-il. De tous les hommes que tu pourrais avoir, pourquoi l'as tu engagé pour ça ?
-Parce qu'il possède le meilleur équipement de la ville et qu'il sait s'en servir.
Dès que j'eus prononcé ces mots, je me rendis compte de ce qu'il allait comprendre.
Un autre rugissement inhumain mourut sur les lèvres de Curran. Il me dévisagea, muet.
Oh, c'est trop bon. Je levai les bras au ciel.
-Son labo ! Je parle de son labo, pas de sa bite, abruti.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Ilona Andrews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ilona Andrews
We are so excited for a brand new year and brand new reads! Mara from Bookslikewhoa joins us to share which books she is looking forward to in 2022.
Bookslikewhoa: https://www.youtube.com/channel/UCzfZdP0V5wRtO3xR79nAS2A
In this video:
RETURNING FOR HIS UNKNOWN SON by Tara Pammi https://www.harlequin.com/shop/books/9780369707444_returning-for-his-unknown-son.html
UNDER SUSPICION by Bonnie Vanak https://www.harlequin.com/shop/books/9780369713834_colton-911-under-suspicion.html
HIGHLAND WOLF by Lynsay Sands https://www.goodreads.com/book/show/56645411-highland-wolf?from_search=true&from_srp=true&qid=lsx6cJSSpk&rank=1
D'VAUGHN AND KRIS PLAN A WEDDING by Chencia C. Higgins https://www.harlequin.com/shop/books/9781335534941_dvaughn-and-kris-plan-a-wedding.html
BLACK LOVE MATTERS edited by Jessica P. Pryde https://www.goodreads.com/book/show/57926133-black-love-matters?from_search=true&from_srp=true&qid=tv6lonquJH&rank=1
SINK OR SWIM by Annabeth Albert https://www.harlequin.com/shop/books/9780369703842_sink-or-swim.html
HOOK LINE AND SINKER by Tessa Bailey https://www.goodreads.com/book/show/58283080-hook-line-and-sinker?ac=1&from_search=true&qid=ne8L55j2Ec&rank=1
THE WEDDING CRASHER by Mia Sosa https://www.goodreads.com/book/show/55506996-the-wedding-crasher?ac=1&from_search=true&qid=eiPs7l4ftd&rank=1
AMERICAN ROYALTY by Tracey Livesay https://www.goodreads.com/book/show/58392932-american-royalty?ac=1&from_search=true&qid=eYW3ACz1cV&rank=1
RUBY FEVER by Ilona Andrews https://www.goodreads.com/book/show/39909230-ruby-fever?ac=1&from_search=true&qid=t8OrbrkRt3&rank=1 ***
Subscribe for more from Harlequin: https://www.youtube.com/channel/UCxCJKbFiPONVnPv_R6JGDAg?sub_confirmation=1
https://www.harlequin.com
Facebook: https://www.facebook.com/HarlequinBooks Twitter: https://twitter.com/HarlequinBooks Instagram: https://www.instagram.com/harlequinbooks/
+ Lire la suite
autres livres classés : urban fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1911 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre