AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782277215783
379 pages
J'ai Lu (28/11/2007)
3.62/5   145 notes
Résumé :
Quelle étrange existence que celle d'Audrina ! Mais existe-t-elle vraiment ? Certes, elle vit, elle a sept ans, elle habite avec les siens une grande maison isolée, en Virginie. Une famille comme les autres ? Non, car sur la petite fille plane, ou plutôt pèse, écrasante, une ombre : celle d'une autre Audrina, sa soeur aînée morte il y a très longtemps - tragiquement. C'était Première Audrina, Parfaite Audrina ! Alors son père a décidé de la faire revivre : l'enfant ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
3,62

sur 145 notes
5
5 avis
4
9 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

NicolaK
  23 janvier 2022
Ma douce Audrina... mon tout premier livre du genre. J'étais très jeune et il m'a marquée au point que dernièrement, en le relisant, mes émotions sont remontées. Je me suis revue gamine, planquant le bouquin pour ne pas être surprise par mes parents, le dévorant. Jamais je n'avais lu une histoire pareille.
La couverture m'avait attirée, bien évidemment. Cette petite fille sur sa chaise à bascule, et ce regard... Pauvre Audrina, innocente victime de la vindicte de son entourage. Audrina, dont le seul tort est de ne pas arriver à remplacer la précédente fille de son père, décédée, et dont elle porte le prénom. Audrina, 7 ans, cloîtrée, seule et perdue, qui grandit hors le temps. Elle ne sait pas quel âge elle a, elle ne sait pas quel jour on est, elle n'a jamais le droit de sortir.
L'histoire est horriblement triste, l'atmosphère pesante et glauque; le suspense qui nous tient en haleine jusqu'au bout.
Bien sûr, j'en ai lu bien d'autres, des dizaines, des centaine d'autres, mais Ma douce Audrina aura toujours une place à part.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          195
Synonymeuse
  24 juin 2016
Malsain mais j'aime bien.
Mon premier roman de Virginia C. Andrews. Déjà, l'illustration de mon édition promet une ambiance particulière. Une gentille petite fille en chemise de nuit assise sur une imposante chaise à bascule surplombée par l'immense ombre chinoise d'un profil enfantin similaire au sien. Et la couverture ne ment pas, l'ambiance est lourde, très spéciale.
Élégamment écrit et non moins percutant qu'un roman au style plus trash, ç'aurait pu être le festival de la surenchère entre la femme amputée, le viol d'enfant, la relation père/fille douteuse, l'abus narcissique, les histoires de fesses des uns avec les autres, la fausse couche sur le beau tapis et j'en passe. C'est exactement cette étrangeté poussée jusqu'au bout qui en fait une lecture si distrayante.
Les personnages, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre et personne n'est au-delà de la corruption, tout moche ou tout beau, même si certains sont plus gratinés que d'autres. Que ce soit par faiblesse, méchanceté, stupidité, ils ont tous une tache indélébile sur le portrait psychologique que nous en fait l'auteur. Parfois, on ne voit que cette tache, mais il n'y a réellement pas de manichéisme.
D'un extrême à l'autre, le style de l'auteur est vraiment la glu qui fait tenir tout ce fatras. J'ai adoré, jusqu'à la fin. Qui est étonnante. Dommage qu'on voit arriver la grande révélation finale à des kilomètres. Mais les tours et les détours pour y arriver valent d'être lus.
Classique et sordide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
maina3500
  19 août 2017
Au moment de cette lecture j'étais adolescente et l'histoire me paraissais.presque une épouvante. Je crois que c'est le roman le plus sombre de Virginia et il sort de l'ordinaire par rapport à ses scénarios habituelle.
Audrina vit dans une maison isolée avec sa mère son père et sa demi soeur Vera. Vera qui est jalouse et la déteste. Pour son plus grand malheur, Audrina , 9 ans, n'a jamais mis les pieds à l'école et souhaite voir ce monde extérieur qu'elle contemple avec effroi et fascination. Mais ce n'est pas facile pour elle alors qu'elle doit vivre avec l'ombre d'une soeur morte que l'on dit parfaite. Audrina première du nom. Une Audrina qu'elle tente d'imiter du mieux qu'elle peut et dont Vera ne cesse de vanter les mérites. Une Audrina que ses parents aimaient 10 fois plus et qui est morte dans des circonstances horribles.
La force de Virginia sont les drames familiales, se glisser dans la peau d'une enfant puis d'une jeune fille avec facilité et adopter le ton juste à tous les coups. Ses romans n'ont plus été les mêmes lorsqu'elle est.morte et même si ça restait bien écrit, l'âme et le talent n'y était pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Julie87
  25 septembre 2009
J'ai adoré ce livre!
Dès les premières phrases, on entre dans la vie étrange d'Audrina, dans une atmosphère bizarre et malsaine... et pourtant, on accroche à cette ambiance, on a envie de voir ce qu'il va arriver à cette enfant, de connaître la suite.
De plus, on ne connaît rien des secrets de famille, on évolue en même temps qu'Audrina. il y a beaucoup de questions qui se posent tout au long de l'histoire et ce n'est que dans les 50 dernières pages qu'on comprend tout ce qui n'enlève rien à l'envie de lire plus loin.
L'auteur a un style d'écriture agréable, pas de lourdeurs sans avoir une écriture "noeud-noeud".
C'est donc presque un coup de coeur pour moi. Presque car on peut relever à certains endroits quelques défauts: il y a quelques répétitions (du point de vue des évènements), ce qui peut donner l'impression que l'auteur était à court d'idées et a décidé de réécrire la même chose.
En court, je conseille vivement ce livre!
Commenter  J’apprécie          70
coquinnette1974
  04 avril 2015
C'est un roman très étrange, qu'il est très difficile à oublier.
L'histoire est étrange, originale, et laisse pantois la première fois qu'on lit ce roman ! Il est prenant et vraiment spécial.
Après l'avoir relu il y a quelques jours je confirme ma première impression, c'est vraiment un livre troublant, et que j'ai bien aimé relire. Il me passionne toujours autant qu'à ma première lecture.
Au début on se dit que c'est un livre bizarre. Quand on lit le résumé l'histoire paraît un peu compliquée, surnaturelle voir incohérente mais en fait on apprend que ce n'est pas du tout surnaturel, et il y a une explication tout à fait logique.
C'est un excellent roman de Virginia C.Andrews, pas le plus connu et pourtant (à mon sens) un de ses meilleurs :)
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Julie87Julie87   16 septembre 2009
"-Normal? Qu'est-ce qui est normal?! A mon avis, le normal n'est rien d'autre que ce qui est ordinaire, médiocre. La vie appartient à quelques individus rares et exceptionnels qui osent être différents."

Commenter  J’apprécie          90
VFanelVFanel   31 mars 2011
Comment comprendre ce qui se passait dans cette maison ? Des courants souterrains circulaient, aussi peu sûrs que les fleuves qui couraient vers la mer, toute proche.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   09 août 2019
Maman cachait ses
romans en édition de poche dans les placards de sa chambre à coucher et
prétendait aimer, elle aussi, les ouvrages d’une spiritualité élevée, imprimés
sur beau papier.

Certains de ces livres classiques contenaient d’ailleurs des
passages très osés d’après ce que m’avait dit Vera qui avait à cœur de m’informer
en toute circonstance de ce qui était osé ou de ce qui ne l’était pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EclaireurEclaireur   13 août 2016
Si j'avais le malheur de te perdre, je chercherais de par le monde entier une autre Audrina - ce qui signifie que je descendrais dans la tombe sans avoir trouvé. Il n'y aura jamais d'autre toi.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   10 août 2019
Les maris ont une façon bien à
eux de faire comprendre qu’ils ne veulent pas des parents. Les vieux, personne
n’en veut, ils encombrent l’existence et coûtent de l’argent. Non, tout ce qu’il
me reste à faire c’est de mettre de l’argent de côté pour ma vieillesse et
celle de ta mère.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : gothiqueVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
861 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre