AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2875860356
Éditeur : Ker éditions (08/03/2014)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Lorsque Madame Flamme, la flamboyante professeur de français, découvre une salle de théâtre abandonnée dans les sous-sols du lycée, son sang ne fait qu'un tour.

Le restaurer, y faire jouer ses élèves : son rêve, sa mission.

Mais les plans de la belle contrarient beaucoup de monde. Quels sombres secrets, quelles machinations dissimule cette salle mystérieuse ?

Une nouvelle affaire pour Bob Tarlouze
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
c.brijs
  29 mai 2014
Après avoir résolu de main de maitre la mystérieuse mort de son professeur d'anglais, monsieur Baratin, Bob est à nouveau sur une piste... Celle de sa flamboyante prof de français, Célia Flamme.
Intrigué par son manège dans les sous-sols du lycée, il décide de comprendre... Qu'y fait-elle ? A qui envoie-t-elle un baiser du bout des doigts ? Et que signifie son envie pressante de monter une pièce de théâtre avec ses élèves ?
Bob est loin de s'imaginer, qu'au bout de son enquête, il y a plus d'un cadavre dans le placard !
Une deuxième aventure déjà pour ce sympathique détective en herbe, Bob Tarlouze. Dans ce tome, on a dépassé son histoire de patronyme difficile à porter et on se centre davantage sur ses qualités d'enquêteur.
Comme l'indique Bob lui-même, il semblerait qu'il y ait un sort sur ses enquêtes. Car, s'il y a bien un cadavre, la question de l'assassin reste plus problématique... Et, finalement, l'enquête n'en est que plus intéressante. Centrée sur la psychologie des personnages, elle nous permet de comprendre la mécanique humaine et l'impact que des traumatismes de jeunesse peuvent avoir sur notre vie adulte.
Si les relations compliquées entre Bob et son père sont toujours présentes en filigrane du récit, celui-ci se focalise davantage sur les relations pas simples qu'entretiennent trois des personnages masculins avec leur mère respective. Pour l'une d'elles, on n'est pas loin du film Psychose de Hitchcock !
Côté découpage de la narration, l'originalité est aussi au rendez-vous. Divisée en cinq lieux qui pourraient correspondre aux cinq actes de cette pièce policière, elle alterne les points de vue de Bob et ceux des autres personnages. Ainsi, à intervalles réguliers, on entre dans la tête des différents personnages. Certains avancent bien évidemment couverts. Les "Dans la tête du coupable" nous donne déjà les clés de la résolution de l'énigme même s'il faut attendre la fin pour les comprendre. Car l'auteur ménage le suspense et ne révèle le pot aux roses que dans les toutes dernières pages.
"- Te rends-tu compte que cette histoire ne m'a pas rapporté le moindre centime et que nous risquons vraiment pas mal d'ennuis ?
- Si tu n'as pas lu l'épilogue, tu ne peux pas savoir comment se termine le livre."
Plusieurs coupables potentiels se bousculent au portillon et on est bien en peine de dénouer ce qui se trame exactement dans ces sous-sols.
Sans trop dévoiler l'intrigue, tout tourne autour de la découverte d'un vieux théâtre désaffecté. Cette histoire s'inspire directement d'une histoire vraie. Ce théâtre existe bel et bien à l'Institut Saint-Joseph à La Louvière et ce rêve de le réhabiliter également. Il a suffi que l'enseignante en parle à Frank Andriat et l'histoire était lancée...
Bien évidemment, si les lieux et certains personnages s'inspirent directement de cette école, les événements policiers qui s'y déroulent sont quant à eux fictifs. Bob n'a pas changé d'établissement et on retrouve plusieurs personnages qui ont fait le succès du tome 1. A commencer par La fouine avec qui Bob forme un duo improbable... Leurs échanges surréalistes constituent des moments parmi les plus savoureux du récit. Il y a aussi l'intrigant Dragul Zorb... Gageons qu'il sera à nouveau au coeur d'une intrigue dans les prochains tomes. Et puis, il y a toujours la douce et tendre nounou de Bob, Najmah, qui intervient en voix off dans les pensées du jeune héros lorsqu'il est en proie au doute...
A propos de surréalisme, Frank Andriat y fait directement allusion de par l'épigraphe qui ouvre ce tome et de par un des lieux clés de ce récit. Tous deux renvoient à Achille Chavée, un poète surréaliste originaire lui aussi de la Louvière.
Bref, ce deuxième tome est une réussite, tant sur le fond que sur la forme, et vient confirmer le succès du tome 1. Au menu, on y retrouve de l'aventure, du mystère, du suspense, de l'humour, de l'auto-dérision... le tout dans un cadre familier : l'école, les copains, la famille. Déjà attachés à ce héros hors norme, les lecteurs, tout comme moi, n'attendent plus qu'une chose : la sortie du 3e opus !
Lien : http://lacoupeetleslevres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
clude_stas
  28 juin 2014
Bob Tarlouze, c'est cet adolescent longiligne, habillé de rose de pied en cap, à l'humour décapant, à la répartie fulgurante, à l'intelligence cartésienne. Et le voilà aujourd'hui, en totale admiration, face à son professeur de français. Célia Flamme est passionnée de théâtre classique, de mises en scène, de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière. Elle leur fait apprendre et étudier le texte d'une de ses pièces. Mais que vaut tout ce travail s'il n'y a pas de lieu pour une représentation ? Bingo ! Dans le sous-sol du lycée, il y a bien une salle de théâtre abandonnée. Mais pourquoi la porte est-elle si bien cadenassée ?
Depuis « Les Disparus de Saint-Agil » de Pierre Véry, en 1935, le roman policier (et, à sa suite, le cinéma) a très souvent utilisé l'école, le collège, le lycée, le pensionnat ou l'université comme cadre de ses meurtres et autres péripéties. Les aventures de Bob Tarlouze ne dérogent pas à la règle, en raison de leur public : les adolescents. Ceux-ci peuvent s'identifier à un personnage plutôt bien dans sa peau, qui assume pleinement ses goûts, ses passions et ses idées. L'intrigue est assez déroutante : une histoire policière sans meurtre (à la différence du premier tome) et pourtant, il y bien un mystère morbide. N'ayant plus à présenter son héros, son patronyme bizarre, ses lubies, son âme grise (dite la Fouine), Frank Andriat adopte un découpage original ; chaque chapitre est raconté à la première personne. Ainsi, pièce après pièce, le puzzle se reconstitue. Nous pénétrons ainsi au plus intime des pensées de chaque protagoniste, les plus nobles comme d'autres, nettement moins réjouissantes. J'ai remarqué que chacun des personnages masculins à des rapports de force avec sa mère, dominatrice et castratrice, sauf Bob, plutôt critique vis-à-vis de son père. Et un autre fait étonnant : beaucoup des adultes de cette histoire ont fait leurs études dans ce lycée-là. Comme quoi, le bon sens populaire a toujours raison : les pommes ne tombent jamais loin de l'arbre.
A lire donc avec ses gamins de douze –quinze ans (et peut-être que le mot tarlouze deviendra, un jour, un mot admiratif, plutôt qu'une insulte).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
c.brijsc.brijs   29 mai 2014
C'est parce qu'elle m'a vu en grand que j'ai eu envie de grandir. Il me suffit de repenser à elle pour retrouver la saveur de l'existence.
Commenter  J’apprécie          20
c.brijsc.brijs   29 mai 2014
- Te rends-tu compte que cette histoire ne m'a pas rapporté le moindre centime et que nous risquons vraiment pas mal d'ennuis ?
- Si tu n'as pas lu l'épilogue, tu ne peux pas savoir comment se termine le livre.
Commenter  J’apprécie          00
c.brijsc.brijs   29 mai 2014
C'est le théâtre du quotidien qui m'intéresse, pas ces pièces maniérées où les personnages sont toujours trop ou trop peu. La vie, dans ses détails inattendus, me semble plus palpitante.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Frank Andriat (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frank Andriat

Pascal Laurent présente Frank Andriat, "Les profs au feu et l'école au milieu", Renaissance du livre
Après Vocation prof publié en 2000 où il dit son bonheur d'être prof, Frank Andriat décrit dans ce nouvel opus, en dix commandements cinglants et pleins d'hu...
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle