AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350870596
Éditeur : Editions Héloïse d'Ormesson (30/08/2007)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 26 notes)
Résumé :
"Il était une fois un petit prince qui habitait une planète à peine plus grande que lui..."
José a neuf ans. Ce bout de chou n'a jamais connu son père ; il vit avec sa mère, avec un lit qu'il appelle " voyage ", et un bougeoir rebaptisé le " colonel " Dans sa chambre, il s'invente un univers qui n'existe que pour lui. Personne n'y a accès, pas même sa propre mère. Reviendra-t-il indemne de cet ailleurs dans lequel il se mure ? Le docteur dit de ne pas trop s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
isabiblio
  04 novembre 2011
Voici l'histoire de José, un petit bonhomme âgé de 9 ans qui vit seul avec sa mère. Il n'a jamais connu son père celui-ci est décédé, alors qu'il n'était qu'un bébé. Cet enfant s'enferme dans un monde imaginaire, vit entre "voyage" son lit, "le colonnel" un bougeoir, "ange" la photo d'un cheval, "pingouin" le réfrigérateur, "nuage" le plafond dont il est persuadé qu'il le regarde et lui sourit…en fait ce monde est à lui et rien qu'à lui. Bien sûr l'incommunicabilité s'établit avec les adultes y compris avec sa maman qu'il fini même par exclure de son univers. Cet état de fait pose bien des soucis pour lui et son entourage. du coup cet enfant qui parle peu et qui réinvente tout au grand damne des grands se retrouve interné à l'hôpital Saint-Charles, chambre 127...
C'est un petit conte onirique très court, très émouvant, en tant que maman l'histoire remue. L'auteur signe ici un premier roman très prometteur.
Lien : http://ma-bouquinerie.blogsp..
Commenter  J’apprécie          50
mimienco
  06 janvier 2009
4ème de couverture: José a neuf ans. Ce bout de chou n'a jamais connu son père ; il vit avec sa mère, avec un lit qu'il appelle " voyage ", et un bougeoir rebaptisé le " colonel " Dans sa chambre, il s'invente un univers qui n'existe que pour lui. Personne n'y a accès, pas même sa propre mère. Reviendra-t-il indemne de cet ailleurs dans lequel il se mure ? le docteur dit de ne pas trop s'inquiéter, alors sa mère attend, sans trop y croire.
Avec une infinie pudeur, Richard Andrieux explore l'imaginaire d'un enfant à part, qui tient par un fil, suspendu entre deux mondes.
Dès que j'ai reçu ce livre par la poste ( de Martine qui me l'a gentiment envoyé et que je remercie) j'ai commencé à lire les premières pages, et ... je me suis arrêtée qu'après avoir lu la dernière page!!! Ce roman m'a vraiment happé!!!
José, petit garçon de neuf ans, réinvente son environnement, se construit un univers personnel auquel personne n'a accès, même pas sa mère qui se désespère de ne plus pouvoir communiquer avec son fils. José souffre, , il se renferme. Puis sa mère décède et José part habiter chez sa tant. Un jour il lit une lettre que sa mère lui avait écrite des années auparavant, et là il s'effondre. José souffre tellement qu'il met sa vie en danger. Il est hospitalisé...
Vous l'aurez compris, chers lecteurs, ce roman est vraiment un coup de coeur!! Pour son premier livre, Richard Andrieux réusiit à traiter un sujet dur avec une grande sensibilité sans jamais tomber dans la sensiblerie.
Avec une écriture simple, sobre (qui peut surprendre) l'auteur explore l'imaginaire d'un petit garçon qui se mure dans une réalité reconstruite. C'est touchant, émouvant, et on a qu'une seule envie durant tout le roman, serrer ce petit garçon dans ses bras...

Lien : http://laboitealectures.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Carmen
  01 octobre 2007
C'est une lame de fond émotionnelle qui nous entraîne tout au long des 120 pages de ce roman poignant.
José est un enfant de 9 ans heureux dans le monde qu'il s'est créé mais imperméable à tout le reste, même au désespoir de sa mère qui n'arrive plus à communiquer avec lui et qui en meurt.
Une lettre écrite par cette dernière et qu'il lira longtemps après son décès sera un choc émotionnel qui le conduira à être hospitalisé.
Un des médecins qui le prend en charge usera d'un superfuge peu déontologique pour le "sauver" et le ramener à la vie et à ses congénères.
Un livre émouvant, plein d'espoir, à lire et à relire sans modération.
Commenter  J’apprécie          10
Fab
  02 juin 2008
José, c'est l'histoire d'un petit garçon de 9 ans qui vit seul avec sa maman et qui s'amuse à réinventer le monde.
C'est une histoire très émouvante et j'ai vraiment été touchée par ce petit garçon et par ses interrogations.
Lire l'intégralité de cette critique sur : http://carnetdunelectrice.over-blog.com/article-20050840.html
Commenter  J’apprécie          20
encoremoi
  28 juin 2013
A neuf ans, José vit dans un monde qui lui est propre. Il donne une âme aux objets. Il leur donne un nom et les considère comme ses amis. Cet univers totalement réinventé coupe José du monde réel. Bien qu'il vive avec sa mère, il ne lui parle plus et ne la voit même plus. Seuls ses "amis" ont une importance. A son grand désespoir, sa mère ne sait comment le sortir de cet univers. Parviendra-t-il alors à canaliser son imaginaire et à reconsidérer sa mère?
L'auteur nous permet de rentrer et même d'apprécier cet univers un peu fou de ce petit garçon très attachant.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
isabiblioisabiblio   12 novembre 2009
Son plus grand bonheur est de rester seul dans sa chambre en compagnie de « colonel », un long bougeoir, « ange » la photo d’un cheval, « voyage », son lit, « nuage » , le plafond dont il est persuadé qu’il le regarde et lui sourit…Un monde à lui et rien qu’à lui…
Commenter  J’apprécie          40
FabFab   02 juin 2008
Tu sais, je l'aimais bien, maman ; mais je lui ai jamais dit et je sais même pas pourquoi. Enfin si je sais pourquoi ; c'est parce qu'avant, je ne le savais pas que je l'aimais.
Commenter  J’apprécie          30
mimiencomimienco   23 juin 2009
" Le monde nous appartient. Il suffit juste de penser que tout est possible, ici ou ailleurs..."
(Citation en exergue)

Une phrase sur la quatrième de couverture résume très bien ce que j'ai ressenti à la lecture de José:

"Tendre et poignant, José émeut jusqu'aux larmes"
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Richard Andrieux (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Andrieux
Comment l'éditeur Gilles Cohen Solal traite ses auteurs .Emission Strip Tease, France 3 Pas étonnant que Richard Andrieux et Eric Genetet aient claqué la porte des éditions Héloïse d'Ormesson!
autres livres classés : imaginaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2112 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre