AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2845657943
Éditeur : Soleil (24/11/2004)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Un 3ème volet qui s'annonce riche en action... et en écailles !
La vie d'un chasseur de Veill est dure... Pour s'emparer des trésors dus aux mutations, il doit choisir le moment opportun pour éviter d'être déformé par le Veill, sans pour autant se faire précéder par les autres chasseurs. Haïrin est l'un d'entre eux, mais sa nièce semble plus admirative de ces belles aventurières que sont les chevaliers dragons. D'ailleurs, Mara, jeune chevalier, vient d'arri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Alfaric
  01 décembre 2014
La saga des vierges guerrières tueuses de dragons continue avec ce tome 3 intitulé "Le Pays de non-vie" et consacré au thème de la famille.

Un tome consacré à la famille donc avec :
- le clan de chasseur de Veill Vargas, tyrannisé par Melkarin, un pater familias hanté par un lourd secret qui lui pourrit la vie (il s'agit de chercheurs de trésors qui récoltent les minéraux transmutés par l'aura draconique : arrivés trop tôt ils succombent au dragon et à son veill, arrivés trop tard ils doivent se contenter des miettes !)
- la famille de la chevalière Mara, dont la soeur à choisie la vie civile et la vie de couple à la grande aventure
Une chevalière Mara travaillée par des désirs maternels inassouvis qui d'ailleurs va finir par trouver ce qu'elle recherche…
- la famille du bourgmestre devant la maison duquel se rencontre Mara et Eleanor
Le clan Vargas et la chevalière Mara ne cessent de se croiser, les uns dans leur quête d'un bon filon, l'autre dans ses investigations, pour finalement se retrouver dans l'antre du dragon au milieu de nulle part…
L'aura de démence que génère le Veill est ici très bien retranscrite, car dans une ambiance de plus en plus pesante scénaristiquement et graphiquement on glisse tout naturellement des querelles familiales à la folie meurtrière sur fond de slasher et de mutations humaines diverses et variées…

On aborde également à plusieurs reprises sans vraiment creuser (peut-être que cela sera sans un prochain tome ?) les conséquences des invasions draconiques qui génèrent des flots de refugiés voire de véritables mouvements migratoires de masse avec ici des survivants du Veill confrontés à la famine générée par l'action des soeurs de la vengeance (qui dans cet univers médiéval fantastique jouent le rôle d'Armes de Destruction Massive).

Le récit démarre et se conclut par l'exécution d'un dragon : les dragons sont ici nettement plus réussis que celui de Philippe Briones dans le tome 2 puisque qu'ils ont un côté Godzilla pas déplaisant du tout. le combat final est cool, dynamique et épique, mais il ne fait que 3 pages… C'est presque dommage d'avoir aussi bien senti le truc et ne pas avoir été plus loin dans cette voie.
Peu de chose à redire aux dessins agréables car travaillés de Sylvain Guinebaud. Quelques charadesign interchangeables ou quelques visages surexpressifs mais absolument rien qui ne vienne gâcher la mise en scène. Ici Stéphane Paîtreau peut donner la mesure de son art avec une des couleurs sombres ou lumineuses en fonction de l'ambiance ou du propos, mais je gage que des yeux plus exercés que les miens pourront trouver à redire à tel ou tel point de la colorisation par ordinateur.
On se permet même une private joke sur la tenue de Mara, plus habillée que ses consoeurs des tomes 1 & 2… ^^

J'adore la manière dont ANGE construit son univers par petite touche, car il ici le dernier mot de tome est « Eleanor ». La petite fille dont on a suivi le parcours dans cet épisode va ainsi devenir la camarade espiègle d'Akanath dans le tome 2 (d'ailleurs leurs divergences d'opinion malgré la similitude de leur caractère s'explique ici : Akanath n'a jamais vu de chevalière en action contre un dragon, Eleanor si, et c'est ce qui la guide !)
Si j'avoue avoir davantage apprécié la deuxième lecture que ma première, il reste encore un je ne sais quoi sur le fond ou sur la forme qui m'a empêche d'être totalement convaincu et de lâcher les étoiles. Si ce n'est que partie remise (et cela ne sera pas dans les tomes 4 & 5), il s'agit ici d'un tome plutôt réussi.

Cette série est capable du bon comme du moins bon, du meilleur comme du pire, donc ce tome-ci ne reflète pas la valeur d'ensemble de "La Geste des chevaliers dragons".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Skritt
  07 août 2015
Ce troisième tome nous fait découvrir un peu plus l'univers. Lorsque les chevaliers dragons échouent dans leur mission, c'est un nouvel ordre qui s'occupe du dragon et de son éradication en détruisant le monstre et les alentours. C'est alors que des hommes et femmes se rendent sur les lieux pour récupérer des objets modifiés par le pouvoir chaotique des dragons.
Dans cet épisode, nous suivons un chevalier dragon qui a le regret de nous pouvoir enfanter, et une famille de chercheurs d'objets trouvés après la destruction des dragons.
Le scénario est mieux travaillé et plus complet que dans les précédents albums. Nous lisons une histoire plus prenante avec un décor qui s'installe mieux et des personnages plus ancrés dans leur univers.
Le graphisme est certainement le plus réussi des trois premiers albums. le dessin paraît plus sérieux, plus adapté au genre. le chevalier est moins dénudé et cet album ne fait pas la part belle au glamour ni aux formes sexy mais plus à l'horreur du monstre, ce qui pour ma part, permet de relever le niveau de la série. Les couleurs sont plus sombres et se prêtent elles aussi mieux au genre.
En somme, un troisième opus qui lance enfin la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Tatooa
  04 juillet 2014
Un tome 3 qui suit son cours, avec un scénario un peu répétitif, mais bon, étant donné que nous avons affaire à des chasseuses de dragons, on peut difficilement passer à côté d'une chasse au dragon, forcément ! Il y a un rebondissement étrange (les soeurs de la vengeance ?), qui fait poser des questions.
Les dessins sont évidemment encore différents, mais plutôt sympas aussi. ça reste divertissant et plaisant à lire.
Commenter  J’apprécie          70
meygisan
  22 novembre 2014
un autre aspect de l'univers est abordé dans ce tome en la personne des soeurs de la vengeance, qui semble être la solution ultime face aux dragons. l'auteur insiste sur les rapports au sein d'une même famille, qui vit dangereusement d'artefacts récupérés après le passage d'un dragon, et qui représente un véritable commerce. L'on suit les traces solitaires d'un chevalier dragon parti chasser de l'écailleux, un semblant d'enquête qui aurait mérité d'être largement approfondie et développée, pour aboutir à un final sans surprises, quelques planches pour illustrer le combat entre le chevalier et le dragon, et un petit rebondissement lors de la rencontre de cette petite fille et du chevalier.
Rien de bien extraordinaire mais tout de même plaisant à lire... Va savoir pourquoi....
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
domisylzendomisylzen   10 octobre 2018
"Autour de lui
le dragon tord et mord
Mord l’humain, le vent,
la terre et la pierre…
Tord paysage et cristaux
Et là, dans le veill,
naissent horreurs et merveilles…"
Commenter  J’apprécie          270
AlfaricAlfaric   03 décembre 2014
La famille est à la source de toutes nos émotions, de tous nos combats, de nos jalousies, de nos peurs, de nos faiblesses et de nos forces. On croit courir après l’or, la reconnaissance, la gloire. On ne court qu’après le regard ou le manque de regards des autres, de nos parents, de nos ancêtres et de nos frères.
Commenter  J’apprécie          130
AlfaricAlfaric   03 décembre 2014
La peste rouge, elle est très virulente. Très contagieuse, mais brève. Vous devriez en venir à bout avec quelques précautions simples… Isolez les malades. Que tous ceux qui les touchent se nettoient les mains avec de l’eau et du savon, ou par la méthode que j’emploie. Ne partagez pas la nourriture et l’eau des malades. Ne les laissez jamais boire à la fontaine, mais apportez-leur de l’eau dans des ustensiles réservés. Faites bouillir ses ustensiles après utilisation. Et évitez les contacts avec les autres villages jusqu’à ce que l’épidémie se calme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
TatooaTatooa   04 juillet 2014
- Oncle Haïrin... Rien ne bouge. ("Gamine", la nièce, une enfant)
- Pardon ?
- Il n'y a pas d'insecte, pas d'herbe... Rien... ça me fait peur. On dirait... On dirait le royaume de la Mort, comme dans les histoires...
- Les Sœurs de la Vengeance. C'est ce qu'elles font. C'est leur spécialité. La mort.
Commenter  J’apprécie          100
AlfaricAlfaric   02 décembre 2014
Si les chevaliers dragons échouent, si elles n’arrivent pas à faire leur travail, à tuer le dragon pour arrêter l’expansion du veill… Alors les sœurs de la vengeance interviennent. Elles font quelque chose… Une sorte de rituel… qui tue tout dans la zone du veill. Le dragon, les plantes, les animaux, les hommes, tous les êtres vivants. On dit que rien ne repousse après les sœurs de la vengeance. Jamais. Les millénaires passent, mais la terre reste morte…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
Videos de Ange (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Ange
Présentation et critique du livre par le Scribouillard.
autres livres classés : dragonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Toutes les vies de Benjamin d'Ange

En quelle année se déroule l'histoire ?

1022
2022
2023
2032

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Toutes les vies de Benjamin de AngeCréer un quiz sur ce livre