AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2849465992
Éditeur : Soleil (19/10/2006)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Quand les dragons apparaissent, le chaos les suit et ravage les régions alentour. Un chaos que seules les jeunes vierges peuvent traverser indemnes...

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Alfaric
  07 septembre 2014
La saga des vierges guerrières tueuses de dragons continue avec ce tome 5 intitulé "Les Jardins du palais" et consacré au thème de la valeur.
On suit Ralène en pleine crise de confiance, Snejana en pleine crise d'arrogance et Josanifellana-Sîn a Dekellanne, une petite peste blonde et boobée qui n'attend qu'une occasion de se carapater pour retrouver son ex fiancé... le trio se lance dans une course au trésor pour retrouver la Pierre d'Arken (clin d'oeil à l'Arkenstone du "Hobbit" de Tokien) dans l'ancien palais du doge Alanessi, saccagé par un dragon et son aura de corruption. Palais qui pour ne rien arranger est situé au coeur d'une jungle remplie créatures mutantes plus dangereuses les unes que les autres.
On commence par une super scène d'ouverture à la "Predator", mais on finit en insistant plus que nécessaire sur une tentative de viol sur une pétasse narcissique vierge, tandis que la peste blonde cumule gaffes et ennuis avant de mystifier tout son monde… Ouais c'est pas mal, mais je n'aie pas été convaincu par ce nouveau récit élaboré par le scénariste bicéphale ANGE.
Les dessins et la colorisation sont très corrects, mais on ne peut pas instaurer une ambiance lourde et pesante avec des graphismes à la "Tellos", et Christian Paty n'a pas le talent de feu Mike Wieringo.
En plus on voit bien que moult planches ont été conçues pour mettre en valeur la plastique des héroïnes plus ou moins dénudées. Depuis les succès d'Arleston, les BD fantasy françaises subissent la malédiction et l'invasion des boobs. lol
Du coup le baroud d'honneur de Ralène, qui culpabilise d'avoir survécu à son combat contre le dragon là où toutes ses camarades sont tombées, et le drame vécu par Snejna confrontée à son cousin qui la hait cordialement n'ont fonctionné qu'à moitié avec moi. Quelques mises en scène sont réussies, mais comme les graphismes d'ensemble ne sont pas top cela ne marche pas très bien non plus. Mais bon, dès le départ la couverture n'était déjà pas très inspirée…
Cette série est capable du bon comme du moins bon, du meilleur comme du pire, donc ce tome-ci ne reflète pas la valeur d'ensemble de "La Geste des chevaliers dragons".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Skritt
  14 août 2015
Ce cinquième tome ne fait pas suite aux précédents albums. Les tomes ne se ressemblent pas. Ils nous font découvrir à chaque fois un bout d'histoire de l'ordre des Chevaliers. Dans ce tome, il ne s'agit pas de combats contre un dragon, mais de tension au sein même de l'ordre. Deux chevaliers sont envoyées dans un ancien palais, détruit par le Veill, pour trouver un bijou. Mais entre les deux chevaliers, il y a quelques tensions et dans le palais, elles découvriront les restes d'une faune et d'une flore modifiées par le Veill vingt ans après.
L'histoire est bien plus intéressante que le précédent tome même si ce n'est pas plus recherché que ça. Les caractères des chevaliers y sont bien décrits et c'est là l'attrait de cet album.
Le graphisme est en revanche bien travaillé. Les décors sont superbes, donnant une dimension nouvelle et magnifique à l'univers des chevaliers dragons. Les personnages sont moins bien rendus, les traits du visage presque inexistants alors que les monstruosités rencontrées bien mieux travaillées.
En somme, un bon album, même si quelques défauts persistent, qui fait de cette saga une bonne saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
JulyF
  24 février 2013
Dans les jardins du palais, il y eut un dragon. le dragon est mort. Enfin, en est-on bien certain ? Pour vérifier, une petite expédition se forme, composée d'une chevalier renommée, d'une camarade moins connue et d'une jeune novice.
Mais des ombres rôdent dans le palais, les chevaliers ne s'entendent pas, et la novice fait envoyer des lettres avant de partir.
Ici, face au danger, qui peut venir de tout près, la gloire n'est plus grand-chose, surtout celle des chevaliers dragons qui tient tant à une si petite caractéristique physique que n'importe quel homme pourrait les en priver.
Dans ce tome, Ange rappelle la vulnérabilité de ses chevaliers, mais aussi la force qu'elles tirent de leur unité et l'importance de l'ordre pour la société qui l'entoure.
Commenter  J’apprécie          50
meygisan
  23 novembre 2014
Je m'attendais à un volume semblable aux précédents, construit de la même manière, racontant un peu la même histoire sous un angle différent. Et bien il s'agit bien d'un angle nouveau sous lequel on nous présente ici l'ordre. Plutôt intimiste et tournée vers le passé, l'histoire nous emmène sur les traces d'un chevalier dragon solitaire dont on ne sait pas grand chose et sur laquelle on apprend peu à peu la raison de sa solitude "forcée". Une histoire qui met un point d'honneur à la remise en question, les chevaliers dragons impliquées changent leur vision des choses.
Commenter  J’apprécie          11
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
archi19archi19   12 août 2015
- J'ai tué le dragon.
- Quoi !?
- Il y a quelques jours, à l'école, vous avez dit que vous saviez "quelle était ma valeur". Je me demande si vous le savez vraiment. Si vous connaissez la valeur des gens. C'est moi qui ai tué le dragon, il y a vingt ans. Quand il est apparu dans la salle du trône du Doge, au milieu du palais. Nous sommes arrivées à cinq, moi et mes quatre amies les plus chères... Elles sont toutes mortes. Elles sont tombées les unes après les autres... autour de moi. Et c'est moi qui ai abattu la bête.
- Il y a des témoins ?
- Des témoins ? Non. le dragon est mort... Et il ne restait plus que moi. Seule dans la salle remplie de cadavres.
- S'il n'y a pas de témoins, ça ne compte pas. Ça ne compte pour personne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AlfaricAlfaric   03 septembre 2014
Tout naît, croît, puis décline. Les cités comme les gens.
Commenter  J’apprécie          120
Lire un extrait
Videos de Ange (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Ange
Présentation et critique du livre par le Scribouillard.
autres livres classés : dragonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Toutes les vies de Benjamin d'Ange

En quelle année se déroule l'histoire ?

1022
2022
2023
2032

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Toutes les vies de Benjamin de AngeCréer un quiz sur ce livre