AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alberto Varanda (Antécédent bibliographique)
ISBN : 2302008804
Éditeur : Soleil (25/11/2009)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Trois Chevaliers-Dragon se réveillent dans le noir. Elles sont ligotées, baillonnées, sur le plancher d’un cachot, dans un lieu inconnu, sans accès au jour. Qui les a amenées là ? Comment ? Elles l’ignorent...
Dans la ville-lumière de Messara, d’autres cherchent...
Des espionnes et des matriarches cherchent les Chevaliers disparues.
Un prêtre cherche les lumières de la science, une belle comtesse cherche l’indépendance et le contrôle de sa fo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Alfaric
  28 mars 2015
La saga des vierges guerrières tueuses de dragons continue avec ce tome 9 intitulé "Aveugles" et consacré au thème de la trahison.

Tout commence immédiatement avec trois guerrières ligotées dans un lieu inconnu, qui tente de se libérer de leurs liens avant que les créatures du Veill qui se trouvent derrière une cloison de bois ne les mettent en pièces. Mathide de l'Ordre de Narak, Loÿs de l'Ordre de Messara et Oris de l'Ordre d'Ishtar (voir tomes 2 et 4) sont trois personnes qui ne se connaissent pas et qui doivent faire cause commune pour s'échapper et démasquer leurs mystérieux ravisseurs…
Cela ne vous rappelle rien ? Si, tous les codes du survival-horror post "Saw". Les amateurs de récits horrifiques apprécieront. ^^
Nous suivons ensuite le prêtre Hassan, un spécialiste des dragons qui tente de percer leurs mystères et ceux du Veill, et qui recherche un allié pour financer ses recherches, et la comtesse Albyne (dont la cousine chevalière Snejada sévit dans le tome 5) qui cherche un allié dans pour faire avancer les cause des femmes, à commencer par la sienne…
Nous suivons enfin la chevalière Alia, rescapée du drame de Brisken (voire tome 4), qui supervise la reconstruction de l'ordre de Messara sous les ordres d'une nouvelle matriarche qui est cynique là ou l'ancienne était idéaliste.
Aveugles sont tous les personnages : Mathilde, Löys et Oris ne savent pas qui les séquestre, Hassan ne sait pas qui l'a trahi, Albyne ne sait pas qui l'a dénoncée, Alia ne sait pas qui est derrière les attaques contre les chevalières dragons. Evidemment ANGE se fait un plaisir de semer les fausses pistes pour mieux nous perdre et mieux nous surprendre par la suite... ^^
Certains sont aveuglés par leurs intérêts personnel comme l'ambition, le profit ou un désir de revanche ma placé voire malsain, d'autres sont aveuglés par leurs idéaux, comme la préservation de leur ordre ou la soif de connaissances… C'est donc fatalement la désillusion et le désenchantement qui les attendent tous, et qui tous deux vont et qui se rejoindre dans les ténèbres du désespoir.

ANGE a toujours aimé jouer avec les procédés narratifs : ici c'est la comptine récitée par l'apprentie Mara (voire tome 3) qui sert à la fois de flashforward, de fil directeur et de conclusion morale pour les 3 POV's du récit.
"Il était une fois un vieil homme tout seul, habillé de noir et de démons, il était le seul à voir clair... Il était un homme amoureux et son amour lui avait crevé les yeux...rendant son intelligence aveugle sans qu'il ait mal et sans qu'il le sache... Il était des princesses enfermées, closes dans une prison de pierre, et elles avaient beau lever les yeux, les rochers aveuglaient leurs paupières... Il y a ceux que jamais rien n'arrêtera, ceux qui recommencent encore, ceux qui recommenceront toujours et ceux qui dansent en riant..."
L'histoire est bonne, mais si elle ne peut prendre toute sa dimension dans le format étriqué du one-shot, et c'est bien dommage car chacun des 3 POV's auraient gagné à être développer, au lieu de parfois s'entrechoquer… Les dessins de Francisco Ruizgé sont agréables car de qualité, et bien mis en couleurs par l'expérimenté Stéphane Paitreau : tous les feux sont au vert pour cette BD fantasy.

Décidément, cette série Dark Fantasy ne dément pas ses références horrifiques, c'est pour ça que je ne comprend vraiment pas pourquoi Soleil a essayé d'en fait un truc comics/manga mainstream en édulcorant à plusieurs reprises, et de manière assez visible, la noirceur du fond par des graphismes kawaitchoupi sur la forme -d'où des Erreurs Terribles de Casting au niveau des dessins).
Cette série est donc capable du bon comme du moins bon (et parfois du meilleur comme du pire…), donc ce tome-ci celui-ci ne reflète sans doute pas la valeur d'ensemble de "La Geste des chevaliers dragons".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
JulyF
  05 janvier 2013
Avec "Aveugles", on replonge dans la politique, cette politique dont "l'ordre ne se mêle pas" en théorie. Ici, des chevaliers ont disparu dans des circonstances mystérieuses, un moine pas très chaste mène des expériences secrètes et une belle comtesse tente de négocier sa liberté avant son mariage. Pas de dragon, mais des ennemis à foison et des morts au combat.
Les aveugles ici sont à peu près tous les personnages : savant et puissants, guerrières et intrigantes, tous et toutes luttent pour un objectif en se cachant le reste. Ils portent des oeillères qu'une chanson ranime à l'esprit d'Alia, chevalier dragon qu'on retrouve avec plaisir, pour l'aider à résoudre ces conflits.
Comme d'habitude, les thèmes abordés se transposent aisément à notre monde, et nous pouvons aujourd'hui nous demander à quel point nous sommes libres.
Commenter  J’apprécie          40
Skritt
  11 septembre 2015
Neuvième tome de la saga qui traite ici encore plus de politique que d'habitude. le récit se déroule quelques dix années après le massacre de Brisken. Les ordres sont affaiblis et des partisans tentent de les affaiblir encore plus. Dans le même temps, nous apprenons que des recherches sont menées sur le veill.
Ce tome avec plus de politique et de complot nous fait voir une nouvelle facette des ordres. Alors qu'ils sont censés ne pas s'occuper de ce domaine, ils sont en réalité trempés dedans jusqu'au cou. Cet album propose une histoire assez intéressante sur fonds de recherches passionnées laissant entrevoir un peu mieux les combats internes et les ambitions.
Au niveau graphique, encore un nouveau dessinateur, mais malheureusement, je reste sur l'un des premiers albums et je suis déçu, un peu du moins, à chaque fois depuis. Ce n'est pas moche, mais je trouve que les traits trop clairs, les visages assez insipides et les couleurs qui manquent d'ambiance, ne font pas des derniers albums des must du genre.
En somme, un bon album au niveau du récit, mais qui au niveau du graphisme n'arrive pas faire remonter le niveau de la saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
meygisan
  20 janvier 2015
Je me replonge avec plaisir dans cet univers créé par Ange après avoir lu les 8 premiers tomes d'une traite. Et je découvre une histoire qui plonge dans cet univers, nous en révélant encore une facette; sans en dévoiler l'intrigue, je dirai qu'Ange nous présente les chevaliers dragons sous un autre jour développant ainsi la mythologie; une intrigue qui tourne autour d'une recherche et d'une exécution ( on pense un peu à une chasse aux sorcières où les rôles seraient inversés) et qui révèle à travers cette sorte de complot que finalement tout n'est que tromperie, tout le monde est aveugle, surtout celles et ceux qui pensent être complètement lucide.
Commenter  J’apprécie          11
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   30 mars 2015
Toi qui étais fascinée par les étoiles, et la connaissance… Toi qui m’écoutais parler pendant des heures du ciel et de philosophie… Tu vas continuer à déchirer des livres et à brûler les laboratoires ? Tu vas retourner à la séduction, à l’obscurantisme, à l’espionnage et au meurtre ? Tu n’as que du mépris. Le mien, et le tien. Et tu as fait tous les mauvais choix.
Commenter  J’apprécie          170
AlfaricAlfaric   29 mars 2015
- Je suis une femme souvenez-vous. Qui vous dits que je ne suis pas heureuse de voir une partie du pouvoir de ce monde entre des mains féminines ?
- Main ma chère, ne l’a-t-il pas toujours été ? Les belles femmes n’ont nul besoin d’un ordre pour savoir manipuler le cœur des hommes…
Commenter  J’apprécie          60
meygisanmeygisan   20 janvier 2015
Il était une fois un vieil homme tout seul, habillé de noir et de démons, il était le seul à voir clair...
Il était un homme amoureux et son amour lui avait crevé les yeux...rendant son intelligence aveugle sans qu'il ait mal et sans qu'il le sache...
Il était des princesses enfermées, closes dans une prison de pierre, et elles avaient beau lever les yeux, les rochers aveuglaient leurs paupières...
Il y a ceux que jamais rien n'arrêtera, ceux qui recommencent encore, ceux qui recommenceront toujours et ceux qui dansent en riant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Ange (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Ange
Présentation et critique du livre par le Scribouillard.
autres livres classés : dragonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Toutes les vies de Benjamin d'Ange

En quelle année se déroule l'histoire ?

1022
2022
2023
2032

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Toutes les vies de Benjamin de AngeCréer un quiz sur ce livre