AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2302046404
Éditeur : Soleil (24/06/2015)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
L’ordre des Chevaliers Dragons s’effondrera-t-il ?
La Guerre des Sardes est terminée. Pour l’instant.
Louis est à la tête de l’Empire d’Orient, le Chevalier Amarelle dirige le Nouvel Ordre des Chevaliers Dragons... un Ordre considéré comme hérétique, dangereux.
Confronté aux révoltes, aux dissensions, à la guerre et à l’espionnage, le jeune Empereur Sarde fera-t-il régner son autorité dans le sang et le feu ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Alfaric
  28 février 2018
Impossible de parler de ce tome 20 intitulé "La Naissance d'un empire" sans spoiler "La Guerre de Sardes"... Donc amis lecteurs et amies lectrices à vos risques et périls...
Louis est désormais à la tête de l'Empire d'Orient, et Amarelle à la tête de l'Ordre des Chevaliers Dragons dissident d'Arsalam, et c'est la guerre froide avec l'Empire d'Occident et la maison mère de la sororité guerrière (sans parler des révoltes, des dissensions et des espions ^^)... Nous sommes dans un récit choral ou nous voyons toutes les difficultés d'une nouvelle nation en gestation, où les anciens habitants sédentaires doivent désormais cohabiter avec les nouveaux habitants naguère nomades (encore une fois, remember l’Europe du Ve siècle ^^). Le nouvel ordre redistribue toutes les cartes sociales, au grand dam de l'aristocratie conservatrice, xénophobe et raciste, et les Chevaliers Dragons en sont le laboratoire... Tout est raconté du point de vue du dilpomate Lorta, descendant de Yassine Lorta (voir tome 16, d'ailleurs Amarelle fait rapatrier la statue de la déesse à Arsalam : ça va encore partir en cacahuètes !), qui est agent, agent double voire agent triple puisqu'au centre de tous les complots il intrigue auprès des neveux de Fils de Rouge pour le compte de l'Occident et auprès de l'Ancienne pour l'Orient (la pétasse nationale-socialiste du tome 11 ayant repris ses mauvaises habitudes en faisant sécession et se déclarant seigneur de la guerre). Lorta doit donc décider si l'Empire d'Orient est faible ou fort, ce qui déclencherait ou non l'entreprise de reconquête par l'Empire d'Occident, et le fil directeur du récit est la petite barbare sarde qui l'a croisé, qui s'est échappée et qui pourrait aisément le démasquer : il est persuadé qu'elle est l'incarnation du hasard et c'est elle que nous suivons en filigrane de sa fuite à sa destinée finale marquée par le sang et le feu, en passant par son entrée et son entraînement dans la sororité des Chevaliers Dragons...
On retrouve avec plaisir l'excellent Looky au dessin et l'inévitable Stéphane Paîtreau aux couleurs. Il s'agit d'un des meilleurs tomes de la série, particulièrement bien construit, mais il s'agit d'un tome dur, froid, violent, bref de la Dark Fantasy comme ANGE savent si bien le faire...
Lien : http://david-gemmell.frbb.ne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
tchouk-tchouk-nougat
  08 juillet 2015
Dans le tout jeune empire des Sardes, Louis et Amarelle ont fort à faire pour construire un monde nouveau. Les rivalités entre les ennemis d'hier sont encore trop fraiches, les humiliations trop réçentes, les années de guerre trop marquantes. Et puis entre les nouvelles alliances et les anciennes il faut faire un choix. L'empire d'occident aimerait retrouver ses terres, alors dans ses terres en construction à qui donner sa loyauté?
Un nouvel opus pour la Geste des Chevaliers Dragons. Un opus réussi dont le scénario est basé sur la construction de ce jeune empire. Louis doit s'affirmer en tant qu'empereur, en tant que dirigeant que ce pays qui peine à retrouver son unité et surtout à oublier la guerre et ses habitudes nomades. Amarelle elle aussi doit faire face à la dure réalité de diriger, voire de fonder un nouvel ordre des chevaliers dragons. Et surtout revenir à la loi de base de cet ordre : proteger les peuples du dragon et ne pas se soucier de politique.
Bien sur pour ceux qui sont adeptes du combat des jeunes vierges avec la bête porteuse du vieil, ils en seront pour leur frais. le dragon fait bien une apparition et l'ordre feminin le combat. Certes. Mais il lui est consacré quelques cases frustrantes et brèves en fin d'album.
Le dessin est plutot sympa bien que je trouve les traits un peu agressifs. Ils ont tendance à masculiniser les visages de nos chevaliers. Ce qui est un peu dommage également c'est que les dessins entre ce tome et les deux consacrés à la guerre des Sardes (suite directe quand même) ne soient pas suffisament proche. Seulement 2 ans les séparent et pourtant Louis et Amarelle ne sont plus reconnaissables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
meygisan
  03 janvier 2016
Je reste un peu sur ma faim après lecture de ce tome. Celui ci fait directement suite aux tomes consacrés à la guerre contre les Sardes et nous montrent comment l'Empire doit s'organiser de chaque côté. Les uns veulent une paix durable, les autres croient fermement qu'elle n'est pas possible quand ils ne vont pas jusqu'à entretenir la guerre, fut ce par des moyens plus que douteux. Ainsi nous voyons comment Amarelle tente de faire naitre un second ordre de chevaliers dragons et c'est loin d'être sans difficultés puisqu'elle doit se battre à la fois contre les ennemis de l'ordre, l'ordre lui même dont certaines représentantes refusent catégoriquement l'existence d'un groupe dissident, mais également contre ceux qui souhaitent ardemment que l'ordre entre en conflit politique armé.
Nous assistons aux choix stratégiques d'un Empereur et au décisions décisives qu'il devra prendre pour maintenir l'empire naissant.
La paix est fragile, plus qu'incertaine et c'est dans ce contexte tendu que nous propose de plonger Ange. Les fervents parmi vous qui attendent le dragon resteront gravement sur leur faim puisqu'il n'apparait que très brièvement dans quelques cases lui étant consacrées en fin de volume. Son arrivée, d'ailleurs aussi brève soit elle, a le mérite de mettre un terme à toutes les manigances politico religieuses du moment, mettant ainsi tout le monde d'accord sur un point, mais que beaucoup semblent avoir oublié ou relégué au rang des contes pour enfants, il n'existe qu'un seul ennemi à combattre et contre lequel il est nécessaire de s'unir: le Veil.
Oui je suis resté sur ma faim car je fais parti des lecteurs qui veulent voir du dragon et qui souhaite voir la mythologie autour du Veil se développer. En 20 volumes, je trouve que nous ne savons rien ou pratiquement rien sur le sujet qui est quand même le fil rouge de la série , peut être même sa raison d'être. Certes il est très intéressant et judicieux de développer tous les aspects annexes ainsi que les thèmes qui font la force de ce récit, afin d'en assurer la pérennité et l'intérêt, mais j'avoue qu'un petit retour aux sources avec son lot d'affrontements sanglants, de belles bêtes généreusement dessinées et mises en valeur dans des histoires qui ne les feront plus passer pour de la chair à pâté ou pour simplement justifier ou rappeler l'existence de l'Ordre, me manquent cruellement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Skritt
  02 février 2016
Ce vingtième tome propose une histoire complexe et complète dans lequel nous suivons l'histoire des tomes 17 et 18. Rappelons que nous avions suivi la guerre des sardes avec la division de l'Empire et la création d'un nouvel ordre de Chevaliers Dragons. Dans cet épisode, nous découvrons les difficultés politiques de cet ordre pour justement ne pas s'immiscer dans la politique du royaume tout en instaurant des règles, une ligne de conduite.
Le récit est réellement passionnant et plus nous avançons dans la saga, plus le plaisir à la lecture est présent. le scénariste travaille mieux son histoire et nous découvrons des personnages plus complets et nous permettant surtout de pouvoir les suivre sur plusieurs tomes.
Au niveau du graphisme, nous sommes dans un niveau bien au-dessus de la moyenne de la saga. Dès la couverture, nous sommes subjugués, mais l'intérieur est aussi bien travaillé, proposant des personnages expressifs et des décors fournis en détails.
Enfin, un vrai récit mêlant politique, trahison, combat épique et héroïsme, avec un dessin adapté à ce genre d'histoire. Un des meilleurs tomes de la saga.
Lien : https://lectureroman.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (3)
Elbakin.net   11 avril 2016
Bénéficiant d’un scénario particulièrement dense et d’une excellente fin, ce vingtième opus se hisse au niveau des meilleurs tomes de la série.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
ActuaBD   31 août 2015
L’une des séries les plus novatrices de Soleil fête son vingtième titre (voire vingt-et-unième) avec un récit de haute volée.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   10 août 2015
Un 20ème tome réussi qui permet à la saga de conserver un degré d’intérêt constant et qui conforte le talent de tous les auteurs participants.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   08 juillet 2015
Vous êtes ennemies. Vos pères se sont entretués. Vos frères se sont massacrés. Vous avez vu vos familles éventrées, vos terres bruler.
Vous avez été arrachées à vos origines, exilées de ciels lointains, affolées. Vous avez été trainées le long des chemins de victoire, et vous avez tout perdu.
Quelle que soit la terre dont vous veniez, quel que soit le soleil qui vous a vues naitre, vous n'aviez connu que la guerre, et vu tant de morts que la terre a paru les vomir. Vous avez tellement hurlé que la nuit, vous rêvez que vous hurlez encore.
Et bien sachez une chose. Je n'en ai rien à foutre.
Vous avez fait serment d'allégeance à l'ordre des chevaliers dragons d'Arsalam. Vous êtes mortes à votre vie d'avant. A votre race. A votre religion. A vos anciennes haines et vos anciennes rancunes.
Vous renaissez pour une seule idée. Un seul but. Protéger l'homme contre la bête. Tout le reste est politique. Tout le reste est mensonge. Tout le reste n'est que fumée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Lire un extrait
Videos de Ange (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Ange
Présentation et critique du livre par le Scribouillard.
autres livres classés : dragonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Toutes les vies de Benjamin d'Ange

En quelle année se déroule l'histoire ?

1022
2022
2023
2032

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Toutes les vies de Benjamin de AngeCréer un quiz sur ce livre