AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782362312939
Castelmore (16/08/2017)
3.19/5   55 notes
Résumé :
Dans une France où la Révolution n’a jamais eu lieu, une épidémie mystérieuse décime la population…
Angie, dix-sept ans, vient d’avoir son bac. Elle s’apprête à fêter sa réussite avec ses amis Clémence et Matt quand sa mère lui rend une visite surprise après plusieurs années d’absence : la duchesse de Noailles a décidé qu’il était temps pour sa fille, Angélique, de faire son entrée à la cour du roi Louis XXIV au château de Versailles.
Angie, qui a gra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
3,19

sur 55 notes
5
5 avis
4
7 avis
3
7 avis
2
3 avis
1
3 avis

Gaoulette
  23 janvier 2019
Lu dans le cadre challenge multi-défi 2019.
J'ai fermé ce roman avec une mauvaise sensation. Et je déteste ça. J'ai eu l'impression que le roman n'était pas terminé et je ne sais s'il y aura un suite ou pas. En tout cas, moi j'en aimerais une car le duo d'auteurs Ange pourrait nous offrir d'autres aventures d'Angie et Philippe.
Sang maudit est un roman uchronie assez complexe. Il contient d'excellente idées. D'ailleurs la trame de base, nous rebasculer en monarchie, emporte mon coup de coeur.
Je repositionne la trame. La révolution n'a jamais eu lieu. La monarchie existe toujours. Comment et pourquoi, une grande question se pose que réponde brillamment Ange. le roi actuel est Louis XXIV et il attend son couronnement très prochainement. C'est à ce moment là qu'Angélique de Noailles va faire son entrée à la cour de France, alors qu'elle a toujours connu le monde roturier. Elle a 17 ans, tout juste bachelière et va découvrir un monde nouveau fait de mensonges, de côtés obscures, de manipulations politiques, de scandales, de secrets d'etat et beaucoup de décadence.... Une grande partie de l'histoire que j'ai adorée. On se laisse embarquée dans une vie qui aurait pu être la notre s'il n'y avait pas eu la révolution française. Une histoire qui semblait réaliste au départ. C'est bien décrit, bien imagé, une situation bien posée.
Et puis Ange nous rajoute une intrigue plus fantaisiste qui m'a un peu perturbée au départ mais j'ai adhéré au final. C'est une uchronie on peut se permettre de la fantasy. Mais malheureusement le duo va plus loin dans son délire livresque et j'avoue être restée parfois sur le carreau. J'ai eu du mal à tout imbriquer dans mon cerveau. Après je l'avoue je ne suis pas une grande friande de secrets d'état, d'enjeu politiques. J'ai souvent tendance à lacher prise. Mais avec Sang Maudit je me suis accrochée car j'étais emballée dés les premières lignes. Et j'ai beaucoup aimé le rythme soutenu du roman. Et je n'ai pas été déçue par la dernière partie du roman.
Un super roman jeunesse un peu complexe mais enivrant. Mais où mon problème se pose c'est cette fin ouverte et qui mérite d'avoir une suite. Surtout que le duo d'auteurs nous offre un postface qui nous montre que nous avons un tandem qui mérite une saga.
Donc pour conclure j'ai adoré Sang Maudit mais il reste des zones d'ombres sur Angie. Je n'ai pas eu toutes mes réponses....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
coquinnette1974
  17 juin 2020
A la bibliothèque numérique de Vendée, j'ai emprunté : Sang maudit d'Ange.
Dans une France où la Révolution n'a jamais eu lieu, une épidémie mystérieuse décime la population…
Angie, dix-sept ans, vient d'avoir son bac. Elle s'apprête à fêter sa réussite avec ses amis Clémence et Matt quand sa mère lui rend une visite surprise après plusieurs années d'absence : la duchesse de Noailles a décidé qu'il était temps pour sa fille, Angélique, de faire son entrée à la cour du roi Louis XXIV au château de Versailles.
Malgré son mépris pour la noblesse décadente française, la jeune femme va découvrir avec fascination les sombres intrigues des salons royaux...
Je ne m'attendait pas à ça en lisant Sang maudit car j'ai emprunté ce roman à cause de la couverture, sans regarder le résumé.
Je fus donc surprise en me rendant compte que cela se déroulait à notre époque. Il y a des portables, facebook, toute notre modernité...
Mais, il y a une énorme différence avec notre monde actuel : la révolution n'ayant pas eu lieu en 1789 ; la royauté est toujours en place ! Et un adolescent va être couronné : Louis XXIV.
J'ai trouvé ça surprenant au premier abord, surtout en ignorant ce que j'allais lire.
C'est original ; ma fois plutôt intéressant, et également intrigant.
J'ai toujours été fasciné par la cour, ce qui se déroulait à Versailles, cette période assez particulière où les gens avait une hygiène de vie différente de la notre, des jolies robes avec corsets... et des complots, beaucoup de complots. Cela fait travailler mon imagination :)
Transposer cette ambiance de nos jours est une bonne idée, surprenante.
Malheureusement, je n'ai pas été totalement captivé car... il y a des vampires à la cour ! Et pas que ça.
Le fait de mettre du fantastique est intéressant et apporte une touche de mystère ; toutefois j'ai parfois eu l'impression que les auteurs mettaient tout un tas d'idées différentes pèle mêle et hop à vous de lire tout ça. Résultat par moment ils m'ont perdus.
Autant la cour de nos jours pourquoi pas.
Autant le virus ou certaines intrigues sont assez crédibles.
Autant les vampires furent de trop pour moi ! Et un autre élément vers la fin aussi.
Attention, je n'ai rien contre les histoires de vampires, j'ai adoré lire Twilight quand c'est sorti. Mais là, je trouve que ça vient un peu comme un cheveu sur la soupe, c'est de trop.
Il y a quelques longueurs, l'histoire est un peu grossière par moment.
Par contre, j'ai apprécié les personnages. On retrouve des noms de personnages célèbres, qui ne sont pas ceux d'autrefois évidemment mais leurs descendants. C'est original.
Il y a de bonnes choses dans l'ensemble mais mon avis est vraiment mitigé ; car ma lecture fût parfois longue.
Ma note : 3 étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
MarquePage
  13 juin 2018
Je remercie Babelio et Castelmore pour cette découverte. A la Masse Critique précédente j'avais déjà gagné un livre d'Ange, que j'avais adoré.
Ca n'a pas du tout été le cas. Je suis extrêmement déçue. La lecture pour adolescents n'est pas leur style, les récits sombres leur réussit mieux. Ce livre ressemble à un mauvais remake de Twilight (les loups-garous en moins).
Le style est lourd, cucul, qui veut trop en faire pour avoir certains aspects qui plaisent. Les histoires d'amour, avec un "triangle amoureux", les histoires de coucherie, les vampires... Mais tout sonne faux, c'est assez cliché. J'ai de nombreuses fois soupiré, failli abandonner (ce que je n'ai pas fait par respect pour les auteurs, Babelio et les éditeurs). Même les dialogues ne sont pas efficaces.
J'ai trouvé les éléments mal développés. Il y avait des choses intéressantes. Des complots, de la magie, une société secrète... Mais rien n'est approfondi, tout parait secondaire, on n'en sait pas grand chose. Il faut attendre les 100 dernières pages pour avoir quelque chose sur les complots. Il y a eu un chapitre intéressant sur l'univers uchronique. Quant à la fin, elle ne nous apprend quasiment rien, nous laissant dans le flou. Elle ne nous laisse qu'un gout amer.
Il faut quand même souligner l'univers est une très bonne idée, attrayante. Mais malheureusement mal mis en avant car l'accent est plutôt mis sur les frasques adolescentes. Un XXIème siècle différent du notre, où il n'y a pas eu de révolution française, la monarchie est toujours en place avec les grandes familles. On côtoie donc les grands noms de l'Histoire de France. Avec des vampires dans le placard. Et d'autres révélations sur ce monde différent. Mais une fois de plus, on ne passe pas beaucoup de temps dans les dessous de Versailles. Ni dans le château qui fait rêver. A part pour une fête pitoyable bien à l'image du livre...
Les personnages sont agaçants, qui sont comme le récit : clichés, qui en font trop. Pourtant avec des caractéristiques qui auraient pu être intéressantes entre une fille, son amie aux idées républicaines et leur ami roturier. Les relations entre les différents personnages sont tout aussi clichés et parfois bâclés.
Non franchement, je n'ai pas du tout aimé cette lecture. Ange devrait arrêter la littérature pour adolescents pour faire ce qu'ils font très bien que ce soit dans la bande dessinée comme dans la littérature adulte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
LeslivresdeRose
  20 septembre 2017
J'ai toujours été fascinée par Versailles ! Ce château reflète le faste, la richesse et la volupté de la cour du Roi-Soleil mais aussi, derrière cette apparente légèreté, les complots, les trahisons et les faux-semblants qui étaient de mise à cette époque et en ce lieu. Dès que j'ai vu qu'un roman avait pour sujet une France exempt de Révolution, où le Versailles du 17ème siècle serait encore là, resplendissant de mille feux, aussi attirant que repoussant et qu'en son sein évoluerait, comme par le passé, une noblesse privilégiée et fière de ses prérogatives, je n'ai pas pu résister ! Ni une ni deux, je me suis jetée sur ce livre dès sa sortie ! Et j'ai bien fait, malgré une fin qui ne m'a pas totalement satisfaite !
Versailles, pour moi, ce sont les larges robes drapées, les hautes perruques, les visages poudrés, les carrosses tirés par quatre chevaux,…Et pourtant, dès les premières lignes, l'histoire nous plonge en plein coeur du Paris actuel (ou presque). Si j'ai été surprise, je me suis rapidement reprise. En effet, ce n'est pas parce que la Révolution a été avortée que la modernité n'a pas touché la France ! Et ce mélange de vieilles traditions désuètes et de technologies contemporaines (gsm, métro,…) se combinait parfaitement (même si de manière totalement insolite). Je trouve que les auteurs (détrompez-moi mais je pense qu'ils sont deux.. ?) ont très bien dosé les éléments de leur univers et que celui-ci était crédible (disons que c'était facile d'assembler ces éléments et d'imaginer ce monde mi traditionnel mi moderne). À cela, s'ajoute une touche de fantastique, qui prend de l'ampleur au fur et à mesure du récit. Ce fait n'est pas mentionné dans le résumé et peut (ou a pu) en rebuter certains, surtout s'ils n'apprécient pas spécialement ce genre. Personnellement, j'aime beaucoup ; j'ai donc été agréablement surprise de trouver des créatures fantastiques et de la magie dans ce roman.
Je pensais tomber sur une intrigue pleine de paillettes et de couleurs, avec quelques complots et trahisons en toile de fond. J'ai rapidement été détrompée. Dès le premier chapitre, le ton est donné et le lecteur est mis au parfum : cette histoire ne sera pas légère et « gentillette », mais, au contraire, assez sombre et sanglante. de nouveau, je me suis laissée porter par le roman et j'ai tout simplement adoré cette ambiance. J'ai lu ce livre lors de ma semaine de rentrée. Si j'avais encore été en vacances, je pense que je l'aurais lu beaucoup plus vite, tellement, j'ai été prise par cette intrigue. Comme je l'ai mentionné, l'action arrive assez rapidement (dès les premiers chapitres) et est ensuite omniprésente. Pour moi, il n'y a eu aucun « temps mort » : tout s'enchaîne et l'histoire est pleine de rebondissements et de révélations en tout genre.
Angie, l'héroïne de ce récit, est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Elle est prise entre ses interrogations sur une certaine « marque » (dont je ne vous dirai rien de plus), son désir de découvrir les richesses de Versailles (comme bon nombre de jeunes filles de 17 ans) et son envie de poursuivre sa petite existence tranquille et confortable. Elle est forte, tenace et instinctive. Elle vit des situations parfois difficiles mais rebondit à chaque fois et ne se laisse pas submerger par l'horreur. Son amie, Clémence, m'a beaucoup plu également : une forte tête, fière de son milieu (fille du peuple dont le père est député et milite pour l'égalité entre les classes), qui ne s'en laisse pas conter (même et surtout si elle s'adresse à un noble de haute naissance). Angie et Clémence forment, au départ, un trio inséparable avec Matt. Cette histoire va cependant mettre leur amitié à rude épreuve. J'ai eu un peu plus de mal à cerner le personnage de Matt et ce qui lui arrive (et pourquoi, lui, en particulier aussi..). de manière générale, il m'a moins touché.
Le seul petit bémol, pour moi, réside dans les relations amoureuses : un peu trop vite enclenchées et/ou trop facilement avortées à mon goût. Je ne vous en dis pas plus de peur de vous spoiler mais j'ai trouvé que les auteurs utilisaient parfois des « raccourcis » : certaines réactions des personnages auraient, selon moi, mérité plus de détails pour bien les comprendre et auraient pu être plus approfondies. Un des couples est également, en quelques sortes, « abandonné » à un moment de l'histoire. J'aurais aimé savoir ce qu'il advient de lui.
Passons au sujet qui fâche ou tout au moins à cette fin qui m'a laissée sur ma faim…. Ce roman se clôture sur une note explosive. Les révélations s'enchaînent et le lecteur ne sait plus où donner de la tête. Plein de portes sont alors ouvertes…mais finalement très peu sont vraiment exploitées à leur juste valeur. Il m'a manqué quelque chose, un peu comme si quelqu'un m'avait coupé dans mon élan. Certains éléments ne sont pas assez développés à mon goût et auraient mérité d'être davantage creusés et expliqués. Un tome 2 ne serait pas de refus ! 😊
En bref, une très bonne lecture malgré la fin (qui reste très chouette, juste pas assez fouillée!). Si vous voulez lire une histoire qui mêle à la magie d'un Versailles moderne, celle de créatures fantastiques, et aux soirées mondaines sophistiquées, les déboires de la cour et de biens sombres complots, ce livre devrait vous plaire.

Lien : https://leslivresderose.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Eroblin
  22 mai 2018
J'ai lu ce roman pour adolescent dans le cadre d'un challenge auquel j'ai participé le week-end dernier (Challenge week-end à 1000 pages). J'avais déjà entendu parler de cette uchronie, aussi me suis-je laissée tenter et j'ai passé un agréable moment de lecture. Imaginez que la Révolution française n'ait jamais eu lieu, que les nobles aient toujours leurs avantages et leur vie privilégiée. C'est dans ce contexte que l'on fait connaissance avec Angélique 17 ans : elle vit avec son père et mène une vie de jeune fille banale entourée de ses amis. Et puis dans le métro on essaie de la tuer, ses assaillants disparaissent en lui disant qu'elle est marquée et que d'ici une semaine, elle sera morte. Alors qu'elle peine à réaliser cette sentence, sa mère dont elle n'a plus de nouvelles depuis dix ans réapparaît. On apprend alors qu'elle s'appelle véritablement Angélique de Noailles et qu'elle doit être présentée à la Cour de Versailles et surtout au futur roi Louis XXIV. Angélique accepte de se rendre à la cour car elle espère rencontrer Richelieu en personne qui pourra sans doute lui dire ce que signifie être marquée. Son séjour à Versailles va être perturbant à plus d'un titre. Car ce roman mêle plusieurs intrigues, vous avez d'abord cette société toujours dirigée par la noblesse, mais en plus les auteurs (Ange est le pseudo de deux écrivains) ont ajouté un parfum surnaturel en introduisant des vampires qui vivent tranquillement à la cour de Versailles, tuant en toute impunité. Et à cela s'ajoute un complot destiné à éliminer le futur roi ainsi que tous ceux qui pourraient lui succéder. Ce qui fait beaucoup trop d'intrigues pour un roman unique. On ne sait plus où donner de la tête, à quelle intrigue s'attacher ? On a la même impression avec les personnages dont certains ne me semblent pas assez développés voire sacrifiés. C'est dommage car l'idée de départ était intéressante et je pense qu'ils auraient dû s'en tenir à la description d'une société figée avant la Révolution française, il y avait de quoi contenter le lecteur.
Lien : https://labibdeneko.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MDWIMDWI   18 novembre 2020
Ils s'affrontèrent des yeux, un long moment, et Angie sentit que la situation pouvait basculer. Puis Philippe fit un pas en arrière.
- Je savais que ce serait difficile.
- On y va ! cria Montmorency.
Les voix du groupe montère d'un cran, il y eut des rires et des pas vers la sortie, mais Angie ne bougea pas - son coeur battait, et pas seulement de colère. Le vampire continua.
- C'est difficile parce que vous avez dix-sept ans. Cela aurait été beaucoup plus simple de convaincre une femme de quarante, parce qu'elle, elle sait. (Philippe baissa la voix. Son ton se fit plus grave, plus pressant.) Elle sait combien il est exceptionnel, miraculeux même, de trouver ce genre de lien. Et vous, vous êtes là - une gamine optimiste et idiote, à penser que les années vont passer, que vous allez tomber amoureuse, une fois, deux fois, cinq fois, que la magie que vous avez ressentie avec moi renaîtra facilement avec d'autres. Mais ce ne sera pas le cas.
Il fit une pause. Angie pouvait à peine respirer.
- J'ai vécu des siècles. Et cela ne m'est arrivé qu'une seule fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GaouletteGaoulette   20 janvier 2019
C’etait très bien, l’amitié, c’était merveilleux, bien plus précieux que l’amour.
Commenter  J’apprécie          80
bousannbousann   25 mai 2021
L’amour, murmura-t-il (Et il n’y avait nul besoin des capacités d’Angélique pour sentir l’amertume dans sa voix.) Ne t’inquiète pas, petite, c’est un cancer dont on finit toujours par guérir.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Ange (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Ange
http://www.alick.fr/
http://rebelleeditions.com/SITE/
Titre : L'Evangile des Damnés : 1 - le cinquième maître de sang
Trois ans après le décès de sa mère des suites d'un cancer, c'est au tour de son père de disparaître dans des conditions étranges. Ange touche vraiment le fond lorsque sa fiancée le quitte de manière remarquable pour un autre. Sa tristesse attire alors à lui une inconnue d'une beauté sans égale. Après son accident, elle le suivra jusque dans sa chambre d'hôpital où, plongé dans un coma mortel, elle lui redonnera la vie par son sang. Investi de son nouveau pouvoir, Ange apprendra les règles des siens pour survivre. Mais un terrible danger le menace et il se retrouve impliqué dans un complot d'envergure planétaire, le Jehad. Amour, haine, trahison, luxe, sexe et volupté seront ainsimêlés à un combat fratricide en plein coeur de Paris.

Titre : L'Evangile des Damnés : 2 - le chasseur aux yeux d'argent

Ange... Son accident a tout changé. Plongé au coeur du complot par la « nuit des maîtres », Yann, son ami de toujours, intègre le Centre. Durant son année d'apprentissage il découvre une vérité essentielle à son combat et en ressort transformé. Bien plus impliqué qu'il ne le croit, il subit de plein fouet les vicissitudes du Jehad et devient l'ennemi public numéro 1. Son périple le conduit à créer une alliance à l'intérieur de laquelle humains, hybrides et Eveillés s'engagent côtes à côtes. Mais qui est vraiment leur ennemi ? Et d'où vient cette Force indomptable qui les gouverne tous ?

Titre : L'Évangile des Damnés, 3 - Au commencement...

Le monde connaît une époque trouble et de nombreuses questions restent sans réponse... Tout à coup, tout bascule.
Les Éveillés prennent le contrôle absolu. Les acteurs de l'ombre se dévoilent et l'humanité s'agenouille devant un tyran indétrônable. Motivée par une prophétie étrange et incertaine, une poignée de résistants lutte aveuglément. Dans ce jeu de pouvoir, les masques tombent. Les amis, comme les ennemis, ne sont pas forcément ceux que l'on croit et l'aboutissement du conflit reste incertain.
Des révélations surprenantes, un twist final ahurissant et une aventure bouleversante au coeur du Secret.
Et si tout ne faisait que commencer... ?
+ Lire la suite
autres livres classés : uchronieVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Toutes les vies de Benjamin d'Ange

En quelle année se déroule l'histoire ?

1022
2022
2023
2032

10 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Toutes les vies de Benjamin de AngeCréer un quiz sur ce livre