AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791033904120
432 pages
Harper Collins (02/10/2019)
3.79/5   38 notes
Résumé :
Peu de femmes peuvent se vanter d’avoir autant marqué les esprits que Cléopâtre. La dernière reine d’Égypte antique a séduit les puissants mais a surtout fait de son nom un symbole de puissance. Alberto Angela, vulgarisateur de génie, nous entraîne sur les pas de cette femme d’exception. Dans un monde antique dominé par les hommes, elle a permis au royaume d’Égypte de connaître une expansion fulgurante. Femme de pouvoir, douée dans l’art de la négociation comme dans... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,79

sur 38 notes
5
7 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
1 avis

Waterlyly
  03 décembre 2019
Cléopâtre est à n'en pas douter l'une des figures les plus emblématiques et les plus fascinantes de l'histoire de l'humanité. Qui ne peut pas citer une anecdote sur cette femme d'exception ? Qui n'a pas regardé un film ou lu un livre où elle est mentionnée de loin ou de près ? Cette biographie romancée exhaustive va retracer la destinée de l'un des personnages les plus influents de son temps.
Je ne connnaissais pas du tout cet auteur, et j'avoue que j'ai toujours un peu peur de lire des romans historiques ou des biographies. Je pense à chaque fois que je vais finir par m'ennuyer. Lorsque j'ai constaté les bonnes critiques au sujet d'Alberto Angelo, je me suis lancée et j'ai eu raison. J'ai pu découvrir que l'auteur retrace l'Histoire avec beaucoup de simplicité et de concision. Ce n'est pas pour rien que la devanture du roman indique qu'il a été rédigé par « celui qui a fait aimer l'Histoire à 1 million de lecteurs ».
L'auteur nous livre une véritable épopée historique aux côtés d'une femme aux diverses facettes. Je l'ai ainsi découverte fine stratège, forte, sensible. J'ai été fascinée de la voir s'imposer dans un monde régi par les hommes. Elle a vécu une période charnière entre deux grandes civilisations, l'Égypte ancienne et Rome. L'auteur nous détaille par le menu la situation politique de l'époque. Il revient sur les conflits, sur les batailles.
Au-delà de la facette politique, j'ai été fascinée par son parcours de femme et par ses amours, toujours fascinantes et parfois contrariées. Ainsi seront abordées ses relations auprès de Jules César et Marc Antoine. Je les ai suivies avec grande curiosité. Bien évidemment, l'auteur nous a prévenu qu'il est quasiment impossible de restituer avec justesse les états d'âme de tous ces personnages, mais il a essayé de supposer, en quelque sorte.
La plume est parfaite. Je trouve que l'auteur tente d'aller au fond des choses mais que le tout reste toujours accessible au lecteur. Il ne s'agit pas d'une série de faits abordés à la suite, mais bien d'une biographie romancée qui permet d'appréhender au mieux cette période historique.
C'est une véritable épopée littéraire et historique que nous propose ici l'auteur, en invitant son lecteur à suivre les traces de l'un des personnages les plus emblématiques de l'Histoire qu'est Cléopâtre. le style reste accessible et c'est une véritable lecture intelligente. Je recommande sans hésitation.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          143
LightandSmell
  05 novembre 2019
S'il y a bien une femme qui a su traverser le temps en gardant le même éclat dans l'imaginaire collectif, c'est bien Cléopâtre. Et c'est ce personnage historique fascinant, encore auréolé d'un certain mystère, qu'Alberto Angela se propose de mettre à notre portée, non pas en faisant le détail de sa vie entière, mais en se focalisant sur une période importante de l'Histoire qui a, d'une certaine manière, façonné notre monde.
Nous suivons ainsi notre auteur, que l'on pourrait sans aucun doute qualifier de doux conteur, dans les couloirs du temps, entre 44 avant J.-C. et l'an 30 avant J.-C. Quatorze ans, une période qui peut sembler ridicule au regard de l'histoire du monde, mais qui, comme vous le découvrirez dans le livre, mérite toute notre attention notamment par les enjeux militaires et géopolitiques dont elle a été le témoin, si ce n'est le théâtre.
L'auteur nous immerge ainsi complètement dans le passé où l'on découvre, comme si nous y étions, la vie à Rome avec des habitudes parfois surprenantes. Il valait mieux, par exemple, ne pas rester trop près des fenêtres sous peine de recevoir certaines substances sur la tête. Mais il évoque également des faits et événements historiques qui, pour certains, sont plus ou moins connus de tous : le complot le plus célèbre de l'histoire conduisant à l'assassinat de Jules César, le chaos régnant à Rome suite à la mort de son dictateur qui a semblé rester sourd aux signes annonçant le drame, les faits de gloire de Marc Antoine et son alliance/rivalité avec Octavien, les vengeances implacables, les alliances/mésalliances politiques et stratégiques, les trahisons, la puissance de l'armée romaine sans oublier la déchéance du couple emblématique formé par Cléopâtre et Marc Antoine
L'auteur prend le temps de poser le contexte historique dans lequel Cléopâtre a dû évoluer et s'imposer, un monde dur et machiste fait par les hommes et pour les hommes dans lequel la femme n'a qu'une place subalterne, quand elle en a une. Il en résulte une certaine frustration puisque j'ai eu le sentiment que l'auteur nous donnait bien plus d'informations sur la politique de l'époque et la vie de César et de Marc Antoine que sur celle de Cléopâtre. Il faut dire que vu le travail de sape des Romains et de leurs penseurs et historiens qui se sont évertués à la discréditer et à la salir, difficile d'en dessiner un portrait aussi précis que celui des hommes de sa vie.
Cela n'empêche néanmoins pas de sentir avec force l'influence de la mythique souveraine dans cette histoire qui est en marche. Forte, intelligente, cultivée, pugnace, fine stratège, et définitivement en avance sur son temps, Cléopâtre est loin de se réduire à l'image de catin de haut vol dans laquelle certains ont essayé de l'enfermer. Elle a su profiter au maximum de ses multiples atouts que ce soit son charme couplé à une personnalité hors norme, ses talents d'oratrice ou encore sa fortune, pour assurer son avenir, celui de ses enfants et de son royaume sur lequel elle veillera jusqu'à la fin… L'approche multiculturelle de son règne, qui rompt avec la tradition familiale et qui lui permettra de s'attirer la sympathie de son peuple, ainsi que sa capacité à se projeter dans l'avenir font d'elle une souveraine d'exception qui a marqué à jamais l'histoire.
Si cette biographie romancée est richement documentée comme l'en atteste la longue bibliographie, on appréciera le travail personnel de l'auteur qui comble avec intelligence et sérieux les failles ou les ombres de l'histoire. Impossible de connaître parfaitement tout ce qui est arrivé durant ces quatorze ans mouvementés, mais ce qui est certain, c'est que la version proposée par l'auteur, en plus d'être cohérente et plausible, est amenée avec soin et une certaine passion. Loin de se contenter de nous narrer méthodiquement et froidement les événements, Alberto Angela y met de l'émotion nous plongeant dans les pensées et sentiments des protagonistes. Un point qui fait toute la différence et qui rend le récit passionnant. de fil en aiguille, on se laisse ainsi happer par les événements avec cette impression de ne pas lire un livre, mais de regarder une fresque historique et amoureuse sur grand écran.
Bonus fort appréciable, les différentes cartes proposées en fin d'ouvrage qui viennent confirmer l'impression de qualité que l'on ressent dès la prise en main du livre.
En conclusion, d'une plume fluide, parfois théâtrale, voire dramatique, comme a pu l'être l'Antiquité, l'auteur nous immerge dans le passé, de la Rome antique en proie au chaos suite à l'assassinat de César à cette opulente Égypte dirigée d'une main de fer par Cléopâtre, une jeune souveraine qui a fasciné et qui fascinera encore des générations entières. Immersif, documenté et fascinant, voici un voyage historique que je ne peux que vous inviter à effectuer. Vous y découvrirez un monde en mouvement où les plus grandes histoires d'amour font face aux plus grands complots… Plus qu'un roman, une magnifique épopée marquée à tout jamais du sceau d'une grande souveraine !
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Carolivra
  22 mars 2020
J'ai eu la chance de gagner cet exemplaire de Cléopâtre grâce à Laure du blog Boulimie livresque. Dans ce livre, Alberto Angela propose au lecteur un voyage dans le passé, sur les traces de Cléopâtre. Chacun connaît la légende qui lui est attachée: son grand amour pour César, sa beauté légendaire, sa mort tragique.
Alberto Angela propose au lecteur de s'éloigner de ces clichés pour se rapprocher le plus près possible de ce qu'a pu être Cléopâtre. On apprend alors qu'elle a joué un rôle fondamental dans le partage du monde romain. Rome aurait-elle rayonné de la même manière sans l'influence de Cléopâtre?
Fine stratège politique, oratrice hors pair, d'une intelligence rare, Cléopâtre a su mettre à ses pieds les hommes les plus puissants: d'abord César puis Marc-Antoine. Elle a bien sûr joué de sa beauté, de son charme mais elle était avant tout une femme cultivée, sûre d'elle qui oeuvrait pour son peuple et le rayonnement de la culture hellénistique dont elle est issue.
C'était un récit passionnant. Alberto Angela sait capter on lecteur comme personne. Certains chapitres sont haletants. Il décrit les scènes de façon très visuelle laissant le spectateur dérouler le film dans sa tête. Il m'a appris des tas de choses sans jamais être barbant ou pédant. A la façon d'un très bon professeur, il parvient à capter son public, fasciné par cette reine grandiose. Il peut passer du récit d'une bataille sanglante à une anecdote sur la façon de se soigner ou de se maquiller. A l'aise dans tous les domaines, il maîtrise parfaitement son sujet.
Je vous recommande chaudement ce livre si vous aimez l'histoire ou que vous vous intéressez au personnage de Cléopâtre. Vous y apprendre de nombreuses choses et serez plongé au coeur d'une antiquité mystérieuse et fascinante.
Lien : https://carolivre.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Le--salon-de--Madame
  12 avril 2020
J'ai entendu parler de ce livre sur Instagram et il m'a vite intrigué. Cléopâtre ce n'est pas LE personnage que je préfère, à vrai dire je ne connaissais pas beaucoup de choses sur sa vie hormis les faits de base.
Maintenant que je l'ai lu, et même quelques semaines plus tard je peux pour vous dire que c'est un coup de coeur !
Je m'attendais à une banale biographie mais Alberto Angela en a décidé autrement. Premièrement il n'a pas décidé de se focaliser que sur Cléopâtre, ni même de nous raconter son histoire de À à Z. Il s'intéresse beaucoup à son environnement politique de l'époque, on en apprend à donc beaucoup sur l'histoire de Rome sous Jules César.
Deuxièmement, et c'est ça qui fait la force de cet ouvrage, c'est la manière dont nous est raconté L Histoire. L'auteur mêle essai et fiction. de cette façon on a l'impression de ce balade dans les rues de Rome et d'Alexandrie à l'aide d'un guide.
S'il met en pratique ce style pour ses autres titres, nul doute que je les lirai prochainement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SylvieBelgrandReims
  18 janvier 2020
Ah, si les professeurs qui ont jalonné ma scolarité m'avaient raconté l'aventure humaine avec le même talent que Alberto Angela, je serais sans doute aujourd'hui enseignante ou chercheuse en histoire !
Ce livre, qui se lit comme un roman bien qu'il n'en soit pas un, donne l'occasion de découvrir une époque et une femme d'exception, trop souvent réduite à un cliché de séductrice. Vous allez apprendre beaucoup, et avec plaisir,au cours de cette lecture.
Tout simplement passionnant !
#Cléopâtre #AlbertoAngela #HarperCollins #histoire #livres #chroniques #lecture #bibliophile #littérature #lecture
Le quatrième de couverture :
Peu de femmes peuvent se vanter d'avoir autant marqué les esprits que Cléopâtre. La dernière reine d'Égypte antique a séduit les puissants mais a surtout fait de son nom un symbole de puissance. Alberto Angela, vulgarisateur de génie, nous entraîne sur les pas de cette femme d'exception. Dans un monde antique dominé par les hommes, elle a permis au royaume d'Égypte de connaître une expansion fulgurante. Femme de pouvoir, douée dans l'art de la négociation comme dans celui de la guerre, elle est une grande stratège et une figure incroyablement visionnaire. Si, après deux mille ans, elle continue de nous fasciner et de nous inspirer, c'est peut-être parce qu'au-delà des images et du fantasme, elle est le visage de la modernité.
Lien : Http://lesbouquinsdesylvie.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   07 décembre 2019
À l’inverse de la mode actuelle, on essaie d’exhiber une peau non bronzée : elle doit être la plus claire possible. Ce qui implique l’emploi d’un « fond de teint » blanc à base de variétés spécifiques d’argile. Précisons que les ingrédients de base de leurs cosmétiques sont naturels. Ceux-ci peuvent être d’origine végétale (à base d’huile de ricin, de lin ou d’olive), mais sont très coûteux, ou d’origine animale, bien meilleur marché. Pour apporter de la couleur, on emploie des pigments naturels, presque toujours d’origine minérale : le bleu dérive de l’azurite, le vert de la malachite, le noir de substances brûlées ou d’un minerai, le jaune et le rouge de l’ocre, etc. Tous sont émiettés, réduits en poudre et mélangés à de la graisse sur de petites palettes en bois ou en ivoire. Exactement ce qu’Eiras fait chaque matin. Le tout est ensuite appliqué avec de petites spatules. Pour le maquillage des joues, on emploie en règle générale de l’ocre, qui donne de la chaleur et de la vitalité au visage, ainsi que sur les lèvres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   07 décembre 2019
Chacun de ses gestes suggère un mélange indéfinissable d’harmonie, de rondeur et d’élégance, tout en exprimant une profonde sensualité. Son pas lent et le jeu de ses hanches se chargent du reste. Le charme de cette femme est aussi impalpable que les effluves de parfum qu’elle laisse dans son sillage. Et, comme pour un parfum, son vrai secret ne réside pas dans sa beauté, mais dans les sensations qu’elle éveille. Un secret qu’elle a habilement appris à doser et à employer, comme les préparations médicinales et les poisons qu’elle maîtrise depuis de longues années.
Cette femme, c’est Cléopâtre.
Et contrairement aux idées reçues, son nom n’est pas égyptien… mais grec.
Il signifie littéralement « gloire du père », au sens de « descendante d’une lignée glorieuse », et vient de kleos (κλέος), « la gloire », et patros (πατρός), « le père ». Cléopâtre n’est pas égyptienne, mais gréco-macédonienne. Elle appartient à une dynastie d’envahisseurs dont les coutumes et la langue (le grec) ne sont pas celles de leurs sujets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 décembre 2019
L’écriture aide à « donner vie » à cette histoire vécue qui est restée nichée – parfois à l’état de simples bribes – au cœur de ces précieux textes antiques. À condition, bien sûr, que cette démarche soit menée avec rigueur ou avec le plus de vraisemblance possible en cas d’absence d’informations. Décrire les états d’âme de Cléopâtre, César, Antoine ou Octavien a été encore plus difficile. J’ai parfois fait référence à des sources antiques, parfois non – la scène est alors racontée en soulignant qu’il s’agit d’une reconstitution, plausible, mais qui reste une simple hypothèse. C’est à mon avis la seule façon d’être présent aux côtés des personnages au moment où l’Histoire prend naissance. Il existe de nombreux livres d’histoire de l’Antiquité, et les sources (inépuisables) d’informations, de données et de citations sont très riches. Mais ces textes sont souvent trop arides : tout cela manque de « vie ». L’Histoire est aussi un récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 décembre 2019
À cette époque, Rome n’est pas encore la ville fastueuse et écrasante des films ou des romans. Elle est plus pauvre et plus simple, tant au niveau de ses monuments que de son architecture. Encore un peu « provinciale » aussi, si on la compare à la majesté qu’elle aura quelques décennies plus tard. C’est une ville chaotique et surpeuplée, à l’apparence modeste et à la saveur vaguement « moyenâgeuse ». Elle est en effet constituée d’un labyrinthe de ruelles étroites, de bâtiments élevés, souvent un peu branlants, colorés par des mosaïques de draps étendus. Au milieu de ces bâtiments, dans les rues en terre battue, au milieu des ruisseaux d’eau malpropres, la vie grouille. Les enfants courent en riant et en piaillant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 décembre 2019
S’il est rare que l’eau soit un bien privé à Rome, il s’agit d’un bien public répandu et disponible à très grande échelle : elle ne manque jamais. Il faut néanmoins descendre au niveau de la chaussée. On se retrouve alors face à une myriade de fontaines publiques stratégiquement positionnées dans les rues. La distance qui les sépare n’est jamais excessive. On peut ainsi remplir des seaux et des cruches, puis les rapporter chez soi sans faire trop de chemin. Un système de distribution particulièrement développé et destiné à étancher la soif de la plus grande ville du monde occidental.
Satisfaire les besoins de près d’un million d’habitants. Voilà peut-être le vrai secret de Rome…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Alberto Angela (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alberto Angela
Une journée dans la Rome antique : sur les pas d'un Romain, dans la capitale du plus puissant des empires Alberto Angela Catherine Pierre-Bon, Mario Pasa Éditions Payot Collection Histoire Mai 2020 9782228924870
Une journée dans la Rome antique sous le règne de Trajan, quart d'heure par quart d'heure, par l'auteur d'Empire et des Trois Jours de Pompéi ; après ces deux succès et avec un même talent de conteur, Alberto Angela immerge si bien ses lecteurs dans l'Antiquité romaine qu'il fait presque d'eux des Romains afin qu'ils la comprennent mieux. Un livre qui s'est vendu à plus de 500 000 ex. en Italie. ©Payot 2020
https://www.laprocure.com/journee-rome-antique-romain-capitale-plus-puissant-alberto-angela/9782228924870.html
+ Lire la suite
autres livres classés : biographie romancéeVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1338 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre