AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2889082571
Éditeur : LA JOIE DE LIRE EDITIONS (19/02/2015)

Note moyenne : 2.9/5 (sur 10 notes)
Résumé :
L école est fermée, un petit garçon s ennuie. On s agite autour de lui, tout semble changer. Il paraît que c est la révolution...

Un regard différent sur les révolutions arabes.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
InstinctPolaire
  12 juin 2015
Quand l'école est fermée, l'enfant rêve d'aventure... Quand on vit sur la rive Sud de la Méditerranée, c'est la plage, c'est la mer qui sont propices à cette aventure. Dans l'insouciance de l'enfance, les pêcheurs sont des héros et les barques tirées au soir sur la plage, les vaisseaux d'extraordinaires conquêtes à venir. La force d'un homme se mesure à sa capacité à ramer et les terres à explorer sont celles des îlots qu'on aperçoit au large.
Mais quand on vit sur la rive Sud de la Méditerranée, parfois, l'école est fermée car le pouvoir fait face à une révolution. Et dans les yeux d'un enfant, c'est tout simplement de ne plus voir ses poubelles ramassées, brûlées par son père. C'est ne plus pouvoir monter jusqu'à la capitale dans le voiture de son oncle. C'est déchiffrer les nouveaux bruits de la nuit, enfoncé dans son lit. Quand les hélicoptères remplacent les cigales...
Quand les révolutions arabes sont retranscrites par de grandes planches de couleur. Que ces a-plats laissent la trace du support sur lesquels ils ont été fait, ils laissent encore une question : écorce d'arbre, pierre nue, brique ? On ne voit simplement plus le monde tout en bouleversements dans les yeux d'un enfant, on s'imagine que c'est lui qui conte son histoire par ses dessins naïfs...
Dans une révolution, on parle des victimes et des bourreaux, des régimes et des idées, des hommes et des femmes. Mais quand parle-t-on de liberté ? de la liberté de ces enfants qui ne vont plus à l'école...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
melina1965
  20 mai 2015
La révolution au quotidien.

Entre mer et montagne, le village où vit le jeune héros résonne des échos d'une révolution dont il ne comprend pas tout mais dont il observe, curieux, les implications : il y a d'abord l'école qui est fermée mais aussi l'absence de ramassage des ordures, les hommes en armes, les barrages, le couvre-feu...
Pour l'enfant, révolution rime avec ennui alors il va jouer sur la plage avec les copains. Quand il part avec son oncle pour vendre des légumes à la ville proche, la voiture est fouillée par des étudiants qui surveillent s'il n'y a pas d'armes et il est jugé trop jeune pour se rendre en ville. Il doit repartir chez lui ; il passe par la plage où il retrouve ses cousins et ils jouent à pêcher. Les cousins finissent par rentrer chez eux et lui, il remonte dans la barque et le voilà parti vers l'île dont il rêve de voir l'autre rive.
Si l'histoire n'est pas située, le lecteur peut facilement imaginer qu'elle se déroule en Tunisie, pays cher à l'auteur qui nous propose une vision du printemps arabe à hauteur des yeux d'un enfant d'une dizaine d'années.
Les magnifiques gravures sur bois de l'auteure sont en harmonie avec les ambiances pleines de vie ; elles alternent entre ombre et lumière, entre événements graves et douceur de vivre. Elles sont également le reflet des sentiments et des émotions de l'enfant et de ceux qui l'entourent. Un bel album dont l'approche nécessite, pour les plus jeunes, l'accompagnement d'un adulte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Oona
  15 avril 2015
Avant tout, merci à Babélio et aux éditions "La Joie de Lire" de m'avoir offert ce livre dans le cadre de la dernière Masse critique jeunesse.
"L'école est fermée, vive la révolution!" est un livre pour enfants réalisé par May ANGELI.
La couverture est colorée et les dessins sont à mon sens vraiment réussis.
Ce bouquin a pour but d'apporter un regard différent sur les révolutions arabes à travers la vie quotidienne d'un petit garçon habitant un village de pêcheurs et d'agriculteurs coincé entre la mer et la montagne. Il s'ennuie parce que son école est fermée. le monde autour de lui s'agite. Il entend des hélicoptères et on montre des images étonnantes à la télévision. Un jour, il fera une bêtise et partira tout seul en mer sur la barque de son père...
La démarche de l'auteur est originale. Néanmoins, des explications parallèles de la part des parents sont absolument nécessaires pour saisir toute la subtilité de l'histoire et faire le lien avec l'actualité.
Commenter  J’apprécie          30
Sahlielle
  21 février 2016
La révolution est vue du point de vue d'un garçon qui ne sait pas vraiment ce qui se passe, hormis que son école est fermée et qu'il y a des barrages sur les routes. On n'a aucune sorte d'explication, ni sur a façon dont la dictature s'exprime si sur la révolution elle-même. La fin de l'histoire paraît incongrue, puisqu'une deuxième intrigue s'était nouée avec l'escapade du héros sur l'île.
Le trop peu d'explications sur le contexte et les tenants et aboutissants laissent sur notre faim. Les illustrations ne m'ont pas plu.
Commenter  J’apprécie          20
Corinne31
  05 février 2016
Un album au pastel, avec de belles illustrations très simples, épurées.
Plusieurs sujets intéressants et graves sont effleurés et mériteront une exploitation en classe pour les comprendre et les assimiler.
Il n'y a pas assez d'informations sur les lieus, les problèmes, le pourquoi de cette révolution et cela laisse le lecteur de côté.
Il n'y a pas vraiment d'histoire non plus, c'est plus un survol sur un enfant dans un pays en tourment.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
melina1965melina1965   20 mai 2015
On dit que ce sont des hommes jeunes qui ont quitté le pays en profitant de la révolution.

- Pour aller où ?

- Voir ailleurs, les poches vides, si le monde est plus libre, plus juste et plus beau.

- Et notre président, il est bien parti aussi avec sa famille !

- Oui, le dictateur, avec des sacs remplis de l'argent du peuple !
Commenter  J’apprécie          00
melina1965melina1965   20 mai 2015
Les barques jouent à cache-cache autour d[e l'île] et les ferrys comme les cargos semblent s'en approcher, puis disparaissent.
Commenter  J’apprécie          00
Video de May Angeli (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de May Angeli
Dans les petits papiers de... May Angeli
La Charte 2013
autres livres classés : printemps arabeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1571 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre