AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 235021236X
Éditeur : Naïve (09/03/2011)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 30 notes)
Résumé :

2018. L'Europe, pénalisée par ses lois bioéthiques, est ruinée par une crise économique sans précédent. L'Etat providence est en faillite. Aux Etats-Unis et en Chine, la croissance est boostée par la science, qui enfonce toutes les barrières morales. Les femmes programment l'ADN de leurs futurs bébés, la génétique rend l'immortalité possible, l'humain 2.0 est sur des rails... Tout comme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Carmendb
  16 septembre 2018
Roman d'anticipation qui donne des sueurs froides, difficile à lâcher quand on l'a commencé. Les principaux personnages de ce roman s'inspirent d'hommes bien réels, leurs noms étant à peine modifiés :
-Serguey Brain et Larry Mage : ils n'étaient encore que de jeunes étudiants lorsqu'ils ont créé Google (leurs homonymes Serguey Brin et Larry Page sont bien réels),
-Nick Borstrom « un des technoprophètes du Pentagone » : il joue un rôle important auprès du Président dans cette nouvelle guerre économique (le vrai Nick Bostrom, est un philosophe suédois, directeur du nouvel institut pour le futur de l'humanité de l'université d'Oxford en 2005).
Tous sont d'ardents défenseurs du transhumanisme et partisans du clonage humain. Ils ont une foi absolue en l'Intelligence Artificielle. Ils prônent l'usage des Sciences et des Technologies afin d'améliorer les caractéristiques physiques et mentales de l'individu. Ils considèrent que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement et la mort sont inutiles et indésirables. S'opposent à eux dans cette quête à l'immortalité, de fervents bioconservateurs. C'est la querelle, revisitée, des Anciens et des Modernes, les USA et la Chine, les deux super puissances, contre le reste du monde qui n'a pas su développer ces Technologies nouvelles (ou qui n'a pas eu les moyens de le faire).
Mais, ironie du sort, Serguey Brain, l'icône du transhumanisme, est atteint de la maladie de Parkinson, l'une des rares maladies que les génothérapies ne peuvent encore guérir.
le développement des Sciences Technologiques et des Génothérapies nécessite des mises de fonds considérables, mais les bénéfices engrangés sont énormes. Les milliardaires américains vivent en bonne santé dans des quartiers sécurisés, des ghettos pour riche dont ils peuvent ne jamais sortir.
Roman policier sur fond d'anticipation et d'espionnage, où les personnages évoluent dans les couloirs et les bureaux de la Google Sphère, du Pentagone, de la Maison Blanche. Des tueurs à gage côtoient les hommes politiques, les scientifiques, les agents du FBI ou de la CIA.
Pouvoir et Argent dominent le monde. Une fiction ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Astazie
  05 décembre 2011
Un techno-thriller signé David Angevin, le journaliste et Laurent Alexandre , le chirurgien , dont l'action se déroule en 2018. Google domine le monde et veut marier l'homme et la machine. Son PDG, Sergey "Brain", est l'égal du président des Etats-Unis. Il a la maladie de Parkinson, il veut l'éliminer comme un programme informatique. "Et poursuivre son Plan : marier l'homme et la machine, créer la Singularité. Une intelligence artificielle qui se nourrit du savoir de l'humanité pour prendre en charge son bonheur...". Et lui promettre l'immortalité... une nouvelle religion."
2018 n'est pas si loin, il est amusant de voir nos politiques ou autres personnages de notre temps, manipulés par ces deux auteurs.
" L'Europe n'avait pas vu venir la révolution Internet.La Chine et l' Amérique écrasaient l'économie mondiale".
Les Européens s'acharnent à défendre l'homme contre la machine, tandis que les deux grandes puissances en 2018, mènent le camp transhumaniste pour lequel le vieil humain doit laisser la place à l'homme 2.0.
Le Google 2 prospère, tandis que la pauvreté sévit sur l' Europe. L'immortalité est à portée d'écran.
Ce livre entraîne de nombreuses réflexions, qu'en est-il aujourd'hui et quel sera demain ?
Ce roman reste un polar technologique et amusant. Je fus surprise de ne trouver aucune référence sur les réseaux sociaux existant de nos jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Allantvers
  28 mars 2013
Ce roman, passé inaperçu il me semble? m'a pas mal interpellée.
Sans doute est-ce parce que, étant amatrice de romans d'anticipation pour ce que leurs auteurs révèlent des temps à venir, c'est le premier que j'ai lu traitant de ce qu'il me semble être LE sujet d'anticipation de la décennie 2010 : la singularité, la transhumanité...
Ces notions bizarres et pourtant déjà en gestation avancée, s'inscrivent bien dans la lignée des romans d'anticipation des années 1990 - 2000 que je connais (Globalia de Rufin, le successeur de Pierre de JM Truong...) axés sur l'augmentation des inégalités. Thème qui ne relève plus de l'anticipation mais de la réalité.
Le roman dit que des hommes, qui en ont les moyens et la volonté, sont 'augmentés' par la technologie pendant que d'autres qui refusent et/ou n'ont pas les moyens d'accéder à ces technologies végètent dans leur pauvre condition d'humain.
Fiction terrorisante... ou attirante, selon se valeurs.
Commenter  J’apprécie          40
Albator66
  26 mars 2013
2018 la révolution google est en marche, l'humanité subit sa plus grande mutation, homo sapiens est menacé par la transhumanité,
L'homme a succombé à la tentation de l'eugénisme technologique.L'Europe conservatrice est dévastée, paupérisée elle est sur le point d'être à son tour submergée par le tsunami google.Pourtant une résistance s'organise face à la plus grande innovation de tous les temps, l'avènement de l' IA.
La singularité est-elle la fontaine de Jouvence tant espérée ? Tout l'intérêt du livre réside dans sa capacité à soulever avec légèreté et humour de nombreuses questions éthiques liés au développement de l'informatique et d'Internet.
Cependant le roman se contente de dresser le portrait d'un futur googlisé, sans jamais vraiment tenter d'expliquer ni approfondir son sujet. Difficile de se rendre réellement compte des implications d'une révolution avec si peu de détails.
L'intrigue fonctionne comme un rouleau compresseur, il n' y a quasiment aucun rebondissement, les personnages sont secondaires,...
Au final le roman bien que plaisant fait un peu l'effet d'un pétard mouillé!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bagherra
  05 février 2019
Roman politico- sciences-fiction, a priori qui semble être passé inaperçue alors que nous y sommes en plein dedans. La terre entière ne jure que par la grande Amérique et ses techniques moderne. Google n'hésite pas à utiliser tous les artifices afin de conserver le pouvoir . L'humanité sans l'IA est condamnée à brève échéance, et petit à petit , la Société étant son pouvoir tentaculaire et va jusqu'à contrôler nos vies , les dissidents étant réduits à vivre dans la misère .
La recherche de la source de jouvence est aussi vieille que le monde , les anciens égyptiens croyaient déjà à une vie après la mort . le désir d'un meilleur monde dans Globalia, ou dans Barjavel incite à croire que la peur de disparaître sans laisser de traces fait parti de nos craintes .
Nous avons mis le doigt dans l'engrenage du net et nous sommes entrain de nous laisser envahir. La surveillance accrus des réseaux sociaux et leurs interactions ne sont qu'un début mais l'homme, éternel insatisfait en redemandent et se plongent lui même dans ce qui causera sa perte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AstazieAstazie   05 décembre 2011
En 2011, Internet était encore synonyme d'anonymat. Les gens faisaient n'importe quoi. [...] Six ans plus tard, la situation avait changé. Les personnalités importantes se méfiaient. Mais ils ne pouvaient rattraper les erreurs du passé. Le mal était fait. Les dossiers étaient bouclés, prêts à être dégainés en cas de besoin. Les serveurs de Google étaient une caverne d'Alib Baba pour maîtres chanteurs."

En 2018, on en est à l'iPhone 7G :-)

"Le web chinois est une vaste blague, comparable au pathétique programme Quaero européen."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de David Angevin (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Angevin
Laurent Alexandre et David Angevin parlent de "L'homme qui en savait trop" Partie 2
autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2841 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre