AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782258077942
320 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (13/08/2009)

Note moyenne : 3.1/5 (sur 20 notes)
Résumé :
En Auvergne, au début du XXe siècle. La fière Alexandrine dirige d'une main de maître son entreprise florissante spécialisée en fruits confits, les Délices du Velay.
Elle n'a jamais su faire montre de tendresse envers ses filles : Marie, l'aînée, Madeleine et Marguerite.
Pour de mystérieuses raisons, Marie a été élevée à la campagne, à l'écart des siens. Pourtant, c'est elle qui,
simple ouvrière, reprendra les rênes de la société.
Sur s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
clauclau28
  14 juin 2020
Alexandrine a eu trois filles, Marie L ainée, puis Madeleine, enfin Marguerite. Cependant, Marie a été élevée à la campagne. En fait, Alexandrine, qui, d'autre part, tient une confiserie où elle vend pâtes de fruits et marrons glacés et fruits confits, détient un secret de famille : Marie serait la fille d'un prêtre, c'est pourquoi elle passe son enfance loin de chez elle.
Pourtant, Alexandrine, lorsque Marie atteint l'âge de travailler, la reprend afin de devenir une aide pour pour tous les travaux ménager, cuisine, ménage etc...
D'un autre côté, Madeleine passe les diplômes pour être institutrice, et elle est reçue ; Marguerite devient infirmière.
Enfin, Marie compte reprendre l'affaire de sa mère. Toutes trois possèdent une vraie volonté intérieure et une force qui les pousse de l'avant afin de devenir indépendantes.
Ce roman du terroir auvergnat se ferme sur lui-même : malgré quelques anecdotes savoureuses, on connait la fin du livre dès le début. le style de Jean Anglade est plein d'humour, délicieux et succulent comme les confiseries d'Alexandrine. Je n'ai lu qu'une longue nouvelle que j'ai par ailleurs bien aimé. Jean Anglade est un auteur que j'ai mis beaucoup de temps à apprécier. En fait, il suffit de se laisser porter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
st79310
  20 janvier 2012
D'habitude j'apprécis les romans de jean Anglade mais là je n'est pas particuliérement accrochée.
L'histoire ,à partir de la moitié du roman, traine en longueur. Dommage, le théme était plutôt pas mal avec en fond une entreprise de confiserie...
Commenter  J’apprécie          50
Mamiechou21
  10 août 2014
Comme toujours avec Jean Anglade, documentation et fiction. Un vrai régal.
Commenter  J’apprécie          30
meknes56
  07 octobre 2019
Un petit régal de littérature régionale...Ce n'est pas du Signol, mais nous nous laissons entrainer par ce roman.
Commenter  J’apprécie          20


Videos de Jean Anglade (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Anglade
A l'occasion du centenaire de l'écrivain auvergnat Jean Anglade, les éditions Presses de la Cité proposent un cycle de lectures dans la régions. Elles ont confié à "Acteurs, Pupitres et Compagnie" la mise en place de ces lectures et la sélection des extraits de textes parmi les plus remarquables de Jean Anglade. En savoir plus : http://bit.ly/1KPtMBy
Sa première ?période bleue? de romancier social des années 50 à 70, sera particulièrement mise en lumière avec ses oeuvres plus littéraires (Des chiens vivants) puis ses textes populaires dans sa veine auvergnate à partir de 1969 (La pomme oubliée). Ces lectures donneront à découvrir ou redécouvrir un grand auteur qui a su fédérer un public nombreux, fidèle, transgénérationnel. Il est un homme aux valeurs humanistes et son oeuvre considérable aborde des genres et des sujets très différents: romancier, essayiste, traducteur (de Boccace et de Machiavel), biographe, mais surtout intarissable conteur, Jean Anglade est l?auteur d?une centaine d?ouvrages.
+ Lire la suite
autres livres classés : roman du terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
278 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre