AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842055284
Éditeur : 1001 Nuits (04/01/2006)

Note moyenne : 3/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Douze textes bibliques préfacés chacun par un écrivain différent. Surprenant


A force de la voir comme un objet unique, on a fini par oublier que la Bible est une bibliothèque de plus de 70 livres. Aussi convient-il de saluer le début de cette publication en 12 ouvrages distincts, lesquels apparaissent dès lors comme des œuvres littéraires d'une prodigieuse diversité. Les éditeurs ont également eu la bonne idée de demander à des écrivains d'hor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Nastasia-B
  16 mai 2013
Lire un évangile est une activité littéraire toujours un peu singulière, et pour moi, athée de la première heure (ou dernière), encore plus.
J'y ai été invitée après avoir visionné l'excellente série documentaire composée de Corpus Christi, L'Origine du Christianisme et L'Apocalypse de Gérard Mordillat et Jérôme Prieur.
Ces documentaires nous invitent à lire dans le détail les livres néo testamentaires, à les replacer en contexte, à lire entre les lignes, à les situer dans l'héritage de pensée et d'écriture juives.
Ainsi, n'ai-je pas été transcendée par la sublimité littéraire de cet évangile, le premier chronologiquement (selon toute vraisemblance, mais information toujours à prendre avec des pincettes), mais ne regrette absolument pas cette lecture, à laquelle j'ai été sensible surtout par son volet formel.
Il y a quelque chose de métaphorique et parabolique à chaque instant, qui relève du registre de la poésie, dans ces phrases qui ne sont pas toutes porteuses d'un sens précis et qui nécessitent forcément un travail d'interprétation.
En soi, cet écrit a été conçu, justement spécialement, pour être interprété et non simplement lu, dans l'acception la plus basique du terme.
Il y a aussi, selon moi, quelques chose du haïku, dans ces éléments qui semblent parfois disjoints, mais qui, mis bout à bout, font émerger quelque chose de plus que ce qui est réellement écrit.
Il y a aussi, probablement, quelque chose du langage codé ou de l'écriture cryptique, vraisemblablement pour "dire sans dire", histoire de passer entre les mailles du filet de la censure romaine.
En somme, une expérience très enrichissante, précisément et justement en vertu de la seule forme littéraire de cet écrit si particulier.
Je ne parle pas du fond, qui est hors de mon propos et hors de mes convictions mais qui revêt, évidemment à mes yeux, une formidable valeur quand à notre compréhension de l'histoire des religions. Cependant, tout ceci, je ne le répèterai jamais assez, n'est que mon avis d'athée, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          740
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   17 mai 2013
(Dans l'épisode qui suit réside l'explication du titre du roman de Dostoïevski, Les Possédés ou Les Démons, selon les traductions.)
Ils arrivèrent sur l'autre rive de la mer, au pays des Géranésiens. Et aussitôt que Jésus eut débarqué, vint à sa rencontre, des tombeaux, un homme possédé d'un esprit impur : il avait sa demeure dans les tombes et personne ne pouvait plus le lier, même avec une chaîne, car souvent on l'avait lié avec des entraves et avec des chaînes, mais il avait rompu les chaîne et brisé les entraves, et personne ne parvenait à le dompter. Et sans cesse, nuit et jour, il était dans les tombes et dans les montagnes, poussant des cris et se tailladant avec des pierres. Voyant Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui et cria d'une voix forte : " Que me veux-tu, Jésus, fils de Dieu très-Haut ? Je t'adjure par Dieu, ne me tourmente pas ! " Il lui disait en effet : " Sors de cet homme, esprit impur ! " Et il l'interrogeait : " Quel est ton nom ? " Il dit : " Légion est mon nom, car nous sommes beaucoup. " Et il le suppliait instamment de ne pas les expulser hors du pays. Or il y avait là, sur la montagne, un grand troupeau de porcs en train de paître. Et les esprits impurs supplièrent Jésus en disant : " Envoie-nous vers les porcs, que nous y entrions. " Et il le leur permit. Sortant alors, les esprits impurs entrèrent dans les porcs et le troupeau se précipita du haut de l'escarpement dans la mer, au nombre d'environ deux mille, et ils se noyaient dans la mer. Leurs gardiens prirent la fuite et rapportèrent la nouvelle à la ville et dans les fermes ; et les gens vinrent voir qu'est-ce qui s'était passé. Ils arrivent auprès de Jésus et ils voient le démoniaque assis, vêtu et dans son bon sens, lui qui avait eu la Légion, et ils furent pris de peur.

II, 5.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Nastasia-BNastasia-B   16 mai 2013
Or, une femme atteinte d'un flux de sang depuis douze années, qui avait beaucoup souffert du fait des médecins et avait dépensé tout son avoir sans aucun profit, mais avait entendu parler de Jésus ; venant par derrière dans la foule, elle toucha son manteau. [...] Et aussitôt la source d'où elle perdait le sang fut tarie, et elle sentit dans son corps qu'elle était guérie de son infirmité.

II, 5.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Video de Anonyme (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Anonyme
Bonne Année 2019
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Que de mystère..!

Dans quelle ville ce déroule l'histoire ?

Santa Mondega
Salvador
Paramaribo

11 questions
283 lecteurs ont répondu
Thème : Le Bourbon Kid, tome 1 : Le Livre sans nom de AnonymeCréer un quiz sur ce livre