AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2277301477
Éditeur : J'ai Lu (01/11/1998)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 13 notes)
Résumé :

Un palais magnifique, une gracieuse mélodie, des parfums enivrants... Pas un détail qui ne rappelle la grotte merveilleuse d'Ali Baba. Au milieu de ces richesses, un homme vénérable, bien fait, entouré d'officiers et de domestiques magnifiquement vêtus. Lui Sindbad ? Sindbad le marin ? Le fameux voyageur qui a parcouru toutes les mers que le soleil éclaire ? On dit qu'il en a vu des merveilles, qu'il en a affronté d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Nastasia-B
  24 novembre 2014
Les aventures de Sindbad Le Marin sont intéressantes à lire, mais pas nécessairement au premier degré. Elles valent, à mes yeux, surtout pour le témoignage historique et ethnographique qu’elles procurent.
Ainsi, nous cheminons, vent en poupe sur un vaisseau marchand arabe, au début du IXème siècle, aux quatre coins de l’Océan Indien et même un peu plus loin. Ceci démontre l’extraordinaire connaissance des mers que possédaient déjà les Arabes à cette période.
(Pendant la lecture, j’étais toujours fourrée dans mon atlas à constater l’existence de telle ou telle île de l’Océan Indien dont j’ignorais tout et à sans cesse m'étonner en prenant peu à peu conscience qu’il en était tellement constellé alors que je réservais auparavant ce privilège à l'Océan Pacifique.)
La narration se présente sous forme de récits rétrospectifs à l’occasion de la rencontre de Sindbad le portefaix (qui deviendra Sindbad le terrien) avec Sindbad le marin. Le premier, très pauvre, reproche au second sa grande richesse et sa vie facile, faite de plaisir et d’oisiveté. Ce à quoi, Sindbad le marin répond en invoquant son droit à n’être jugé qu’après l’écoute du récit de ses aventures et péripéties en mer.
Chaque jour, le portefaix vient écouter l’une des aventures qui seront au nombre de sept. Ces aventures nous conduiront le plus souvent dans ce qui s’appelle aujourd’hui l’Indonésie, mais aussi aux Comores, à Madagascar, en Inde, au Sri Lanka et, probablement même, en Chine et au Japon lors du septième voyage.
La structure du récit de chaque voyage est très répétitive et peut s’avérer un peu lassante à la longue : départ de Baghdâd avec ses marchandises, embarquement au port d’Al Basra (nommée en français Bassorah et qui se situe de nos jours à plus de cent kilomètres à l’intérieur des terres en raison de l’ensablement dû aux alluvions du Tigre et de l’Euphrate), naufrage assez rapide, Sindbad seul rescapé, aventure fantastique, Sindbad fait fortune, un bateau le cueille au passage et retour sans problème vers l’Iraq.
En second lieu, ce qui est assez intéressant, après le témoignage historique et ethnographique qu’il faut dénouer du légendaire et du fantastique, il y a aussi la philosophie sous-jacente. Sindbad n’est pas un héros ordinaire. Il est bourré de défauts, il est jouisseur, intéressé par l’argent, ne rechigne pas à boire de l’alcool, ne tient pas souvent sa parole lorsqu’il dit être vacciné des voyages, il a trucidé pas mal de monde aux cours de ses pérégrinations insulaires, mais on pourrait le surnommer « Lucky Sindbad » car il est toujours incroyablement favorisé par la chance et ce pour deux raisons. Premièrement, il est avenant envers son prochain et généreux, deuxièmement, il a une foi inébranlable en son Dieu.
Ceci en fait donc un personnage très humain, un bon musulman, humble, tolérant envers les coutumes, croyances et traditions des autres peuples, mais aussi avec un petit côté roublard très attachant. Ce n’est pas un super héros, c’est un homme avec ses qualités et ses défauts, c’est juste qu’il a eu une destinée extraordinaire.
Au passage, j'en profite pour signaler une édition concurrente, à mon avis de meilleure qualité, que l'on doit aux talents de traducteur de René R. Khawam chez Libretto (anciennement Phébus) et qui nous permet de nous faire une idée de ce qui peut être plausible dans ces récits et de nous permettre d'imaginer qu’une manière de Sindbad a probablement dû exister réellement et que le rédacteur de ses aventures avait très certainement dû le connaître, directement ou indirectement. Voilà, c'est dit, je me devais de faire un petit clin d'œil à cette autre et excellente édition.
Un livre, donc, qui vaut surtout pour son témoignage culturel plus que pour l’intérêt propre des aventures, mais un voyage qui vaut le coup selon moi, du moins c’est bon humble avis, c’est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          770
kraken56
  09 décembre 2014
Sinbdad, un marin très particulier, ou plutôt un marin très poissard. Si vous êtes sur le même bateau que Sindbad... il vaut mieux descendre! En sept voyages il s'échoue, se fait enlever par des cannibales et des géants (il y a même un petit vieux qui lui grimpe sur les épaules et qui ne veut plus descendre!!)
Dit comme ça on pourrait croire que j'ai aimé, et bien pas du tout.
Les sept histoires sont identiques, en 10 pages il s'échoue se fait enlever et repart. Sinbdad tue des personnes et ça ne choque pas. Pas mal de thèmes un peu trop religieux.
Bref la seule chose que j'ai apprécié c'est que le livre est très court ( même pas 100 pages).
Commenter  J’apprécie          101
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
kraken56kraken56   23 novembre 2014
Il prit les autres tour à tour, les examina de la même manière, et, comme le capitaine était le plus gras de tout l'équipage, il le tint d'une main ainsi que j'aurais tenu un moineau, et lui passa une broche au travers du corps; ayant ensuite allumé un grand feu, il le fit rôtir, et le mangea à son souper, dans l'appartement où il s'était retiré.
Commenter  J’apprécie          110
kraken56kraken56   22 novembre 2014
A ces mots, Schéhérazade s'arrêta, parce que le jour commençait à paraître. Elle reprit ainsi son discours sur la fin de la nuit suivante:
Commenter  J’apprécie          120
Video de Anonyme (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Anonyme
Bonne Année 2019
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Que de mystère..!

Dans quelle ville ce déroule l'histoire ?

Santa Mondega
Salvador
Paramaribo

11 questions
283 lecteurs ont répondu
Thème : Le Bourbon Kid, tome 1 : Le Livre sans nom de AnonymeCréer un quiz sur ce livre