AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782842718671
127 pages
Éditeur : La Musardine (20/11/2014)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Select Luxure ou Variations sur toute la Lyre est le 4e tome d'une pentalogie parue au début du XXe siècle, faussement attribuée à Adolphe Belot, et plus communément répertoriée sous le titre générique de l'Éducation d'une demi-vierge. Publié originellement en 1911, condamné à la destruction le 23 décembre 1914, réédité en version tronquée en 1958 sous le couvert d'un pseudonyme abscons (Sophie Laurent), ce livre... Foin du blabla, de l'action ! Pentalogie, quoi qu'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Aelynah
  13 janvier 2015
Je dois tout d'abord dire que la préface de Sophie Rongieras est à elle-seule une petite histoire à ne pas manquer, dévoilant par quels moyens détournés est arrivé ce livre entre vos mains. L'on pourrait qualifier cette préface de petite mise en bouche instructive.
Commencer un livre érotique par une entrée en matière dans un couvent est un point qui m'a déjà, je l'avoue, fait sourire et imaginer le pire. L'antre de Dieu serait-il donc celui de la luxure et du saphisme, en plus d'être celui d'une éducation stricte pour la jeunesses bourgeoise et aristocratique ?
Serait-ce donc un sophisme que de croire en cette innocence calfeutrée, éloignée du péché ?
Car à en lire notre auteur(e), cette éducation si prisée par les classes élevées ne seraient-elles qu'un moyen détourné de former des jeunes femmes aux devoirs conjugaux ? , de là à se poser la question, il n'y a qu'un pas que je me suis empressée de franchir.
Me voici donc entrant au couvent en compagnie de notre dernière recrue, la jeune Edmée (17 ans).
Nous allons découvrir ensemble la sainte parole et probablement beaucoup d'autres choses plus légères. Je m'en délecte d'avance. Tout cela grâce à la préface qui nous en donne un aperçu succinct mais attirant.
Les petites touches d'humour ne manquent pas, non pour ridiculiser, mais mettre en exergue les différences entre les agissements et les sermons de certaines catégories de cadres religieux.
L'auteur, ce ou cette anonyme, a une plume sûre et coquine à souhait pour ce qui est de réveiller les papilles et faire briller les pupilles.
Ces jeunes demoiselles, peu prudes pour un sou, nous exposent leur plaisir comme un peintre son oeuvre.
Et les caresses tendres et savamment délictueuses tout autant que délicieuses vous ouvrent de nouveaux horizons libertins ou plutôt vous y plongent dans la plus parfaite sincérité.
Comment être choquée par cet élan de douceur et de gougnotterie entre filles donné avec autant d'abandon que de partage.
Le couvent cache par son voile bien d'autres émotions que la dévotion seule.
Pardonnez mes paroles irrespectueuses pour ceux qui s'en sentiraient gênés mais si vous êtes ici ce jour à lire cette chronique en particulier ce ne serait qu'hypocrisie ou timidité de jouer les puritains.
Ensuite lorsque par un quelconque stratagème que vous découvrirez bien tout seul notre jeune novice est amenée à s'échapper du couvent les choses se sont alors accélérées.
La jeune gourgandine déjà bien éduquée va trouver en famille arts et manières à s'améliorer encore.
Libertinage, incestueuses libations tant saphiques que phalliques vont vous être dévoilées. le tout dans un vocabulaire digne du livre Les mots et la chose, trésors du langage érotique de Jean-Claude Carrière ou du dictionnaire érotique moderne.
Car ce verbiage caressant, sans crudité aucune, ajouté aux mains et autres langues expertes et baladeuses de nos protagonistes, sont un atout pour une lecture délicieusement excitante et plaisante, même pour qui ne tenterait pas certaines pratiques.
Ce livre nous montre le pouvoir des mots, sans le choc des photos (humour). Il nous montre surtout que la plume est un instrument qui peut être utilisé de façon remarquable pour aiguiser l'appétit des plus gourmets, ou instiller aux plus innocent(e)s les idées les plus pernicieuses.
C'est donc avec le regard voilé et les joues rosies de plaisir, que je vais vous laisser sur votre faim afin d'aller de ce pas continuer à prouver à mon cher et tendre époux que la lecture peut être un divertissant passe-temps seule ou à deux.
Puritains, amants classiques ou sans imagination, passez votre chemin ou laissez vous guider par la plume anonyme de notre auteur(e), sans honte ni pudeur.
Découvrez l'interdit et délectez-vous en.
Gourmandes et gourmands, épicuriens de tous horizons, venez-vous abreuver à cette source d'érotique fraîcheur.
En un mot comme en cent, les Editions La Musardine nous ont confiés là une jolie pépite qu'il eût été dommage de laisser se perdre dans les méandres des ouvrages inconnus ou méconnus.
Lien : http://aelynah.skyrock.com/3..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
bountyfrei
  23 novembre 2014
L'éducation d'une demi-vierge a été publié la première fois en 1911, puis interdit en 1914, pour revenir en version tronquée en 1958. Réédité cette année par La Musardine, c'est avec plaisir que je me suis lancée dans l'histoire d'Edmée, alias Soeur Angèle depuis son entrée au couvent...
Nous suivons donc Soeur Angèle en première partie, qui se confesse auprès de la Mère Supérieure, car elle a dévergondé tout le couvent. En effet, la Mère l'a trouvée dans un dortoir rempli de jeunes filles nues qui étaient tellement fatiguées après leur orgie qu'elles n'ont pas pris le temps de se rhabiller. Pour la seconde partie, nous retrouvons simplement Edmée avec sa mère et son amant, qui forment un couple à trois.
Les thèmes principaux sont donc le saphisme et l'inceste. Bien que j'ai du mal avec le deuxième thème en général, dans L'éducation d'une demi-vierge, ça ne m'a pas plus dérangée que cela. Peut-être le contexte, ou la façon dont l'histoire est racontée, mais il y a un petit quelque chose qui m'a fait accepter ce qui me fait grimacer d'habitude. Les scènes de sexe se ressemblent et se suivent, il n'y a pas une grande originalité de ce côté-là, mais néanmoins elles sont traitées de façon convaincantes et plaisantes. En somme, c'est un texte érotique très émoustillant!
On comprend très facilement après lecture, pourquoi ce texte a été interdit en 1914. L'inceste, la Soeur qui s'adonne au saphisme avec ses camarades dans un couvent... Mais il aurait été dommage que cet épisode tombe dans l'oubli, car la plume de l'auteur(e) est plaisante à lire. Bien que l'on pourrait s'inquiéter que ce soit écrit dans un style totalement vieillot aux expressions à rallonge, on se retrouve avec un texte qui a traversé le temps et qui se laisse lire, comme s'il avait été écrit hier.
En bref, un texte érotique plaisant à lire que je conseille fortement à ceux qui aiment le genre. Merci au forum Au coeur de l'Imaginarium et aux éditions La Musardine pour ce partenariat.
Lien : http://onceuponatime.ek.la/l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sariahlit
  05 décembre 2014
J'étais curieuse de découvrir comment un récit tel que celui-ci pouvait traverser le temps. Et j'ai été réellement surprise par cette plume qui se lit facilement, sans avoir l'impression de lire une récit vieux de cent ans. Cela dit, ça reste un texte érotique, particulièrement salace. Son originalité tient au fait que le personnage principal a un goût immodéré des femmes : le couvent est l'endroit idéal pour répondre à ses besoins saphiques. Mais la jeune fille n'est pas pour autant une ingénue dans le domaine, comme nous le laisse entrevoir le récit. Pour satisfaire totalement ses désirs, elle ira même jusqu'à l'inceste.
L'éducation d'une demi-vierge est un récit érotique très ... passionné : les scènes de sexe y sont nombreuses, même si elles semblent parfois décrites sur le même gabarit. Elles restent toutefois très bien écrites et éloquentes. de quoi émoustiller le lecteur. En bref, un récit érotique qui a particulièrement bien traversé le temps pour notre plus grand plaisir.
Lien : http://sariahlit.blogspot.fr..
Commenter  J’apprécie          20


Video de Anonyme (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Anonyme
"Les Mille et Une Nuits" lu par Maia Baran, Patrick Donnay et Steve Driesen I Livre audio
autres livres classés : incesteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (10) Voir plus




Quiz Voir plus

Que de mystère..!

Dans quelle ville ce déroule l'histoire ?

Santa Mondega
Salvador
Paramaribo

11 questions
288 lecteurs ont répondu
Thème : Bourbon Kid, tome 1 : Le Livre sans nom de AnonymeCréer un quiz sur ce livre