AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Cécile Pellissier (Éditeur scientifique)
EAN : 9782210755390
143 pages
Éditeur : Magnard (21/06/2010)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :

Humulus est quasi-muet : il ne peut prononcer qu'un mot par jour. Quel est celui qu'il offrira à sa grand-mère pour les voeux de début d'année ? Et quels sont ceux qu'il économisera pour crier son amour à la jeune fille qu'il aime ? Peterbono, Hector et Gustave sont des voleurs professionnels pas très doués en dépit de leurs efforts. Parviendront-ils à trouver quelque chose à emporter dans la villa de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
olivberne
  12 juillet 2016
J'ai testé ce recueil de pièces de la collection Classiques et contemporains pour une classe et j'avoue ne pas être totalement emballé.
Le Bal des voleurs est la pièce principale et présente une suite de situations comiques et loufoques dans le pur style de la comédie du début du 20e siècle, héritière du théâtre de boulevard. On est à Vichy, des voleurs essayent d'escroquer les bourgeois en se déguisant et tout ne se passe pas comme prévu.
C'est assez drôle mais un peu long et complexe à force de répéter les situations et les coups de théâtre. On se perd un peu. Et puis c'est un peu prévisible, on a des styles de personnages trop classiques. C'est plus une pièce à voir qu'à lire. Malgré tout, c'est une découverte et ça change du Anouilh auteur d'Antigone.
Par contre, la première pièce, Humulus le Muet est simple, rapide, drôle si elle est bien jouée. Il y a une chute amusante qui a su faire réagir les élèves en cette fin d'année scolaire.
Commenter  J’apprécie          350

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
olivberneolivberne   12 juillet 2016
[Les Dupont sont des bourgeois, Gustave un voleur]

DUPONT-DUFORT PERE (qui s'est fait ainsi que son fils une terrible tête d'apache) : Magnifique mon cher lord!...
([...] Il va à Gustave ahuri.)
Par exemple, vous, vous n'êtes pas très bien réussi. Un peu trop simple... Tout est dans les détails. Regardez...La petite balafre.
DUPONT-DUFORT FILS : Et le bandeau noir sur l'œil.
DUPONT-DUFORT PERE : Nous avons été ainsi avec des amis américains dans les bals de la rue de Lappe. On ne nous a pas remarqués.
DUPONT-DOFORT FILS : Croyez-le, si vous le voulez !
GUSTAVE : Mais qu'allez-vous faire avec ces têtes ?
DUPONT-DUFORT PERE : Aller au Casino.
DUPONT-DOFORT FILS : Oui ! Au bal des voleurs ! Et vous aussi !
GUSTAVE : Ah ? Oui, naturellement... Moi aussi.
DUPONT-DUFORT PERE : Seulement, je vous conseille de vous refaire votre tête, mon petit ami. C'est beaucoup trop simple. Vous n'avez pas l'air d'un vrai voleur.
Gustave : Vous avez raison. J'y vais tout de suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
victoryhelenevictoryhelene   04 juin 2020
Pourquoi demande-t-on aux gens s'ils sont amoureux puisque cela se voit toujours ?
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Jean Anouilh (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Anouilh
Jean Anouilh : Léocadia (1956 / France Culture). Diffusion le 12 avril 1956 sur la Chaîne Nationale. Émission “Lectures à une voix”, proposée par Michel Polac. Lecture par Jean Anouilh de sa propre pièce de théâtre. Réalisation : Guy Maxence. Photographie : Irving Penn (USA, 1917-2009) Jean Anouilh, 1957 Gelatin silver print. “Léocadia” raconte l'histoire improbable, mais poétique d'un jeune prince follement amoureux d'une cantatrice roumaine, Léocadia Gardi. Le jeune homme ne l'a connue que trois jours : elle est morte étranglée par son châle (on pense à Isadora Duncan). Inconsolable, il vit dans le souvenir de la jeune femme. Sa tante, la duchesse d'Andinet d'Andaine, telle un metteur en scène de théâtre, reconstitue le décor, les lieux dans lesquels son neveu a vécu. Le maître d'hôtel, les valets… doivent, comme des acteurs, interpréter le rôle qu'ils jouaient au moment des trois jours de bonheur vécus par le prince. Le temps s'est donc arrêté ! On fait appel à une petite modiste, Amanda, sosie de la cantatrice, pour le séduire, en espérant que la vie l'emportera sur le souvenir. Dans un premier temps, le jeune homme s'accroche désespérément à son rêve pour bientôt prendre conscience, au contact d'Amanda, que le souvenir de Léocadia correspond, en fait, à la peur de la “vie” dans ce qu'elle a de passager, d'éphémère, de mortel… L'angoisse de quitter un souvenir illusoire (le temps arrêté) cède bientôt à l'appel de la “vraie” vie. Le monde figé, théâtralisé imaginé par la duchesse est bientôt inopérant, il se désagrège et la comédie mensongère n'est plus possible. Le prince perd ses illusions et découvre que Léocadia n'était qu'un idéal dépourvu de toute substance, le refuge d'un adolescent gâté “élevé par des curés et des vieilles dames”. Son amour avec Amanda est un retour à la vraie vie.
Personnages : Amanda Le Prince La Duchesse Le Maître d'hôtel Le Marchand de glaces Le Chauffeur de taxi / Le Patron d'auberge La Dame du vestiaire Le Baron Hector Le Garde-chasse Le Maître d'hôtel chez la Duchesse
Sources : France Culture et Wikipedia
+ Lire la suite
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Oh, Antigone !

Comment se prénomme la sœur d'Antigone ?

Sophie
Hermine
Ismène

10 questions
2051 lecteurs ont répondu
Thème : Antigone de Jean AnouilhCréer un quiz sur ce livre