AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le dernier des Dulac (10)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
Kirzy
  07 décembre 2019
Ce roman a la saveur des romans classiques, à l'ancienne . C'est un compliment. J'aime les sagas familiales qui courent sur plusieurs générations et dévoilent des secrets enfouis qui finissent toujours par resurgir.

Classique, certes, mais inscrit dans un terroir fort intéressant, celui de l'Ile Maurice, merveilleusement décrite. Ce fut un immense plaisir que de retrouver ses somptueux paysages, l'Océan, ses immenses jacarandas en fleurs.

La construction est très habile : une première partie des années 1920 à la Deuxième guerre mondiale pour nous présenter l'enfance des Dulac, trois héritiers d'une influente famille blanche qui a fait fortune dans les plantations sucrières du XVIIIème siècle à l'époque où Maurice était surnommée Ile de France, et continué à prospérer sous la colonisation anglaise ( qui débute en 1810 ). C'est la partie qui m'a le plus emportée.
Puis une deuxième des années 1989 à 2000 sur les traces d'un journaliste qui se retrouve à enquêter sur la disparition de Marc, le dernier des Dulac. Une partie moins « saga », plus moderne dans son traitement avec son côté enquête.
Avec ces deux volets, l'intrigue avance avec fluidité et maintient un certain suspense afin de percer les secrets des Dulac.

L'auteur réussit parfaitement à lier le destin de ses personnages ( tous bien campés, intéressants et complexes derrière leur façade ) au destin de l'île. On sent tout l'amour de François Antelme pour elle, sans pour autant passer sous silence les zones d'ombre de son histoire liée à la colonisation : le racisme, les inégalités, les préjugés sont bien rendus pour comprendre les mécaniques de cette société cosmopolite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          790
Valmyvoyou_lit
  13 décembre 2019
En 1928, sur l'île Maurice, naît Marc Dulac. le jour de sa naissance, une tragédie se produit, qui va influer toute sa vie, qui fera qu'il ne trouvera jamais vraiment sa place. La famille Dulac est très connue sur le territoire. Ils sont des blancs très puissants et riches.


Dans la première partie, un narrateur extérieur raconte l'histoire des Dulac, du point de vue du père, Eugène. Il décrit l'enfance de ses trois enfants et les relations qu'il entretient avec eux. Il dépeint le climat sur l'île : lutte des classes, racisme, contexte politique, la guerre qui sévit en Europe, etc. Dans la deuxième partie, c'est un journaliste parisien qui raconte. Une rencontre va bouleverser sa vie : lors d'une hospitalisation, en 1989, il fait la connaissance de Bob, un homme âgé qui l'intrigue. Alors qu'il part en voyage à l'Ile Maurice, le vieil homme lui demande un service.


Commençons par le plus important : c'est un coup de coeur. Ce roman est doux et puissant à la fois. La douceur s'exprime dans l'écriture et la force dans les faits et les sentiments dépeints.


Ce roman est l'histoire de Marc, mais elle n'est jamais contée par lui et il est rarement au premier plan. Les faits sont relatés par son entourage qui en tire ses propres conclusions. A nous de regrouper les différentes perceptions pour dresser un portrait de cet homme mystérieux et inadapté à son environnement familial. Ce sont ces différents traits de caractère qui composent la personnalité du cadet de la fratrie Dulac. Ce sont les éléments au sujet de ceux qui l'ont côtoyé qui nous renseignent le plus sur lui. Sa représentation psychologique est floue, il se cherche, il est en quête d'identité. C'est l'attachement que j'ai ressenti envers les autres personnages qui m'ont fait éprouver le plus de sentiments envers Marc, puisque, eux, l'ont aimé.


Beaucoup de secrets et de malentendus pèsent sur la famille Dulac. Elle subit aussi de nombreuses épreuves que François Anthelme indique avec une immense délicatesse. La lecture est douce et les événements sont durs. Les mots arrivent, sur la pointe des pieds, au niveau du coeur, et on prend conscience qu'on est ému, d'une manière paisible. de plus, le mystère entretenu nous enchaîne au texte. Il y a une envie de comprendre ...


La suite sur mon blog

Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
AnitaMillot
  24 novembre 2019
Ile Maurice, fin des années 1920. le Docteur Jules Féraut est très attaché à la petite Bérangère depuis ses dix ans. C'est lui qui a mis au monde ses trois enfants, après son mariage avec Eugène Dulac. Impossible donc pour lui d'accepter sa mort, le 25 novembre 1928, peu après la naissance du petit Marc. Il préfère quitter Maurice avec son épouse pour s'installer à Londres et n'y jamais revenir.
Ainsi débute le triste destin de Marc Dulac, gamin aussi brun que son frère et sa soeur sont blonds …
La première partie du roman nous révèle l'enfance et l'adolescence relativement difficile des trois jeunes Dulac, élevés par Hortense. Mère et épouse de substitution, la seconde femme d'Eugène Dulac ne comptera jamais vraiment dans cette famille brisée. La deuxième guerre mondiale et la mort d'André, fils ainé et préféré d'Eugène Dulac achèveront de bouleverser Marc, qui ne trouve pas sa place auprès des autres membres et choisira la pension.
La deuxième partie du récit est narrée à la première personne et nous transporte en 1989. Un journaliste parisien rencontre, à l'hôpital Saint-Antoine lors d'un examen, un certain Bob (ou plutôt Marc ?…) qui l'attire assez mystérieusement. Ce dernier lui demandera de lui rendre un grand service en toute discrétion : aller prendre des nouvelles d'une certaine Rosalie, pendant son prochain séjour à L'Ile Maurice.
Nous découvrirons alors la totalité des secrets de la famille Dulac, au fil des pages et des années …
Une belle écriture, une intrigue touchante. Sans oublier la splendeur inoubliable de Maurice, l'ile de Paul et Virginie … Bref, j'ai ressenti un vrai coup de coeur pour ce très joli roman !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Carohardy
  13 novembre 2019
Le Dernier des Dulac …un très beau roman paru récemment et que je referme, l'esprit imprégné et nostalgique. le livre nous embarque à l'Ile Maurice dans les années 20 à travers une saga familiale pleine de souffle – celle des Dulac. On se laisse captiver par les personnages, le monde à la fois exotique et tourmenté dans lequel ils évoluent (l'auteur est originaire de l'île). Puis, changement de rythme, de lieu et d'époque, nous nous retrouvons entre la France et l'Ile Maurice à la fin des années 80, sur les traces du dernier des Dulac. C'est une enquête passionnante qui permet de reprendre l'histoire là où elle s'est arrêtée en 1946 et de l'éclairer sous un angle différent.
Des personnages riches d'humanité, des thèmes universels sur les origines, les liens familiaux et la quête de soi, le tout servi par une écriture rythmée qui ne vous lâche pas…un vrai coup de coeur !
Commenter  J’apprécie          60
Lexx54000
  23 décembre 2019
Marc, le dernier fils de Bérangère et Eugène Dulac, voit le jour le 25 novembre 1928 à "Chambord" dans une tristesse infinie. Plongé directement dans l'Histoire de l'île de Maurice, en proie a de profondes mutations et bouleversements, comment la famille Dulac voit son avenir sur cette petite île ?

Une première partie nous révèle l'enfance des enfants Dulac, entre Histoire, secrets, bouleversements, famille brisée, destins inconnus et puis.. la Deuxième Guerre mondiale et les drames qui en découlent : morts d'un fils, déclin de la suprématie occidentale, suppression des colonies...

La deuxième partie s'ouvre en 1989, en France, à Paris. Un jeune journaliste fait la connaissance d'un certain Bob lors d'un examen à l'hôpital. Ce Bob (ou plutôt Marc pour certains) attire, l'hypnotise. le journaliste boit en savoir plus sur son histoire et sa vie, surtout quand celui-ci lui demande de prendre des nouvelles d'une certaine Rosalie lors de vacances à Maurice...

Ce coup de coeur de fin d'année que tu n'attendais pas : il est là ! François Antelme captive dès les premières pages avec une intrigue puissance qui ne cesse d'augmenter au fil des pages. La splendeur de l'île Maurice est représentée avec élégance et raffinement. Qui ne voulait pas se retrouver dans ce luxueux jardin aux mille fleurs de "Chambord", cette magnifique résidence familiale des hauts plateaux ?

Un roman sur l'importance des liens familiaux, des secrets et des non-dits, des nos racines. La plume de l'auteur est d'une délicatesse même quand les pires événements traversent l'histoire, cette qualité à émouvoir le lecteur. Les personnages sont touchants et l'auteur réussit à lier les personnages entre eux avec brio.

Un livre remarquable, puissant où l'amour de l'île Maurice est présente malgré les heures sombres de l'Histoire. Tel un thriller, ce roman vous tiendra en haleine, alors rentrez dans cette enquête pout tout savoir sur le dernier des Dulac.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Manonlitetvadrouilleaussi
  07 mars 2020
La première partie de ce récit commence en 1928. Nous sommes sur l'île Maurice et le petit Marc Dulac vient de voir le jour. Il est le troisième enfant de cette famille de riches exploitants français bien connus sur l'île. Mais sa naissance sera rapidement accompagnée d'un drame. Dès lors, le dernier né, ne se sentira jamais réellement comme un membre de la famille. Les années passent et le climat à Maurice et en Europe est de plus en plus tendu. La seconde guerre mondiale éclate et la famille du Lac ne sera pas épargnée par les tragédies de cette guerre...


Cette première partie nous pose les bases de la famille Dulac mais également de l'histoire mauricienne. On y parle de conflits politiques, hiérarchies au sein des classes « grands blancs » / « petits blancs », racisme ... mais également secrets de famille, non-dits, complexité des relations intra-familiales et deuil...


Saut dans le temps dans la deuxième partie. Nous sommes à Paris, en 1989. Amaury Deveyne jeune journaliste au « Quotidien Parisien » fait la rencontre d'un certain Robert lors d'un séjour à l'hôpital. Cet homme énigmatique profite d'un voyage du journaliste sur l'île pour lui confier une mission. Ce qui devait être qu'une simple formalité se transformera en véritable enquête journalistique ....


Dans les récits à deux époques j'ai toujours une préférence pour l'ancienne époque 🙃 mais cette deuxième partie prend naturellement la suite et je me suis vite prise au jeu des recherches essayant de comprendre avec Amaury quel était le fin mot de l'histoire! le récit court jusqu'aux années 2000 et clôture comme il se doit cette fresque familiale.


En résumé, une belle saga familiale qui nous transporte sur cette île magnifique et qui ravira les adeptes du genre !
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lalitote
  01 janvier 2020
Une saga familiale qui débute en 1920 et se déroule sur l'île Maurice. François Anthelme nous fait découvrir l'île de son enfance au travers la famille Dulac. Nous allons suivre les différents membres de cette famille et les voir évoluer au fil des années passées. C'est en suivant le parcours du petit dernier Marc que l'on va tenter de comprendre les secrets de famille. Au-delà du parcours familial, c'est aussi une étude de la société mauricienne avec le mélange de ses populations et sa politique menée par les Blancs. Une écriture fluide et agréable pour une petite histoire dans la grande. Ecrit avec talent mais aussi avec le coeur, l'auteur parvient à faire résonner notre corde sensible. J'ai beaucoup aimé cette « enquête » à postériori qui vient éclairer de nouveaux tableaux qui jusque là étaient restés dans l'ombre. Scindé en deux parties, la première pour nous présenter les Dulac, famille de colons riches et puissante et la seconde avec un narrateur de notre époque qui revient sur les traces du passé pour dénouer ce qui a besoin de l'être. Comme souvent dans les sagas on redécouvre avec plaisir, les secrets, les non-dits ou les mésententes qui font et défont une famille. le fait de la côtoyer sur plusieurs décennies donne une vue d'ensemble poignante. Un très beau roman captivant qui diffuse au compte goutte son mystère et laisse le temps à l'émotion de monter. J'ai apprécié ma lecture comme une parenthèse de ce qui peut arriver chez les autres, tout aussi bien que chez soi. On se reconnaît dans cette famille où les personnages sont forts et dont le caractère est bien trempé. On entre ainsi dans l'intimité des générations avec la quête d'identité en filigrane qui soutien une large partie du récit. Lorsque l'on prend le temps de faire un zoom arrière sur son passé familial, on ne peut qu'être surpris. Bonne lecture.
Lien : http://latelierdelitote.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Kay13
  12 décembre 2019
Le dernier des Dulac
Ce livre se décompose en deux parties :
- ile Maurice, Fin des années 1920.
Nous voilà propulsé dans la famille Dulac, aux moments où l'Europe plonge dans la 1ère guerre mondiale et où les colonies voient leur déclin arriver. Luttes de castes, suprématie blanche, mais aussi mensonges et faux-semblants d'une famille forment le coeur de ce livre.
Bérengère Dulac perd la vie le jour où Marc, son dernier enfant, voit le jour. Marc peine a trouver sa place dans la fratrie, se pose des questions sur son identité, sur fond de non dits, de pudeur. Marc veut comprendre, connaître sa lignée, savoir. Il a besoin de faire le lien avec son passé.
- Deuxième partie, 1989, Paris.
Amaury Deveyne est journaliste au quotidien parisien. Il rencontre Robert, alias Bob, lors de soins hospitaliers. Cette rencontre sera le terreau de la suite. Qui est ce Bob? Que cherche-t-il? D'où vient il? Et s'il n'était pas celui qu'il prétend être?
Ce livre nous parle des racines, du poids des non-dits, de l'importance des liens familiaux. Il nous dit l'importance de la vie. Véritable quête familiale, j'ai aimé ce livre, frais, joliment écrit et bien amené.
Une jolie découverte...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Leraut
  06 décembre 2019
Irrésistible, « le dernier des Dulac » est un roman vif, souple, qui ne laisse rien au hasard. En méandres de la vie, aériennes et donnantes, les pages posent l'histoire avec une maîtrise rare et de haute voltige. L'écriture est un palais d'honneur. Où ne pénètre que les attentifs. La légèreté du ton, la délicatesse verbale captivent le lecteur avant tout autre chose. François Antelme marche dans son roman en faisant attention à ne pas piétiner malencontreusement le beau qui s'élève. Car l'attrait est ici. Les phrases, la teneur, le filigrane sont un feu de St Jean. L'histoire s'imprègne de cette facilité d'écriture, le lecteur se délecte. L'incipit : « Un ciel noir écrasait la terre brûlée » enclenche une épopée fabuleuse. Une rencontre entre ciel et terre, mer et rivages. Un ballet mauricien, une idiosyncrasie à observer, des protagonistes dont on aime l'habitus, les regards, la gestuelle. Chacun apporte sa pierre à l'édifice, sa carte, pas n'importe laquelle, la mémorielle, la sentimentale, la géopolitique, la sociologique, et l'humaniste. Ce roman se situe entre 1920 et 2001 et commence par Eugène Dulac le père, un homme tenace, aride, pragmatique. Ce dernier construit un empire emblématique sur l'île Maurice en proie aux turbulences, aux relents des injustices envers les indiens, les travailleurs dévastés par les clivages, par un passé qui résiste en colonisation et oppressions. Monsieur Dulac, père aura trois enfants. « le dernier des Dulac » est le point central de cette saga vivifiante. Marc, le tourmenté, le fragile, l'imprévisible, l'altier est le troisième enfant. Celui qui ne sait pas, qui cherche la réponse. La preuve de son appartenance au clan des Dulac. Sa personnalité est telle, qu'elle est l'arborescence de ce roman dont chacun des protagonistes à l'ombre de Marc dans le dos. Il est le tout. Celui qui est le maître de ce roman hors pair. le majeur de cette île mauricienne, sa part de soleil et de craintes, de regrets et d'amour. L'histoire enfle et se gorge de sentiments. Dans ces éclats manichéens, de doutes et de lumières, la trace existentielle de Marc en est le sceau. le puzzle se reconstitue avec force et habilité. François Antelme emmène ses personnages au plus loin des désirs, des déceptions, des amertumes et des regrets. Il y a ce qui fût, ce qui aurait pu être, surtout la chance inouïe de rencontrer Marc et d'être son allié. Les partitions de cette saga sont au fur et à mesure d'une lecture passionnée, l'empreinte de ce qui va advenir. « le dernier des Dulac » est avant tout autre chose l'emblème d'une quête d'identité, d'un retour sur soi-même. Une épreuve initiatique pour affronter ses propres démons et ne plus craindre la vérité. C'est une épopée qui fait grandir et qui donne des forces et qui encense le libre-arbitre. Publié par Les Editions Slatkine & Cie. A lire face à la mer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Michele7
  01 janvier 2020
Merveilleuse saga familiale. Elle nous tient en haleine jusqu'au bout nous laissant à notre propre questionnement.. Noblesse des mots et des descriptions, superbe roman à l'écriture enveloppante.
On rentre dedans et on ne quitte plus cette île ni cette famille.
Bravo !
Commenter  J’apprécie          20
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1097 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre