AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782844145222
192 pages
Éditeur : L'Association (21/10/2014)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Cinq ans après Coney Island Baby, Nine Antico nous replonge dans la culture américaine des années 50-70 et de ses égéries éphémères : Autel California ou le phénomène des groupies à l'heure de l'apparition du mythe moderne de la star. Dans ce premier tome, Bouclette, adolescente qui idolâtre Les Beatles et Elvis Presley, va de fil en aiguille rencontrer puis côtoyer les stars qu'elle adule pour devenir l'une des grou-pies les plus connues. Personnage très inspiré de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
colimasson
  23 décembre 2014
Dieu est mort, l'autel reste vacant. Georges van Tassel avait bien essayé de remplir le coeur de la force vive humaine en initiant la Convention des Vaisseaux Spatiaux à Giant Rock en 1953 et en promettant à ses fidèles de leur confier le secret de la régénération humaine –sa mort précipitée ne put permettre au vénusien Solgonda de supplanter en amont ceux qui devinrent les idoles de la culture pop.

Cette histoire est celle de la vénération quotidienne d'un public pour les nouveaux chantres de la musique populaire. Religion polythéiste qui vénère Les Beatles ou culte monothéiste à la personne d'Elvis Presley, ces cultes ont ceci d'inédit qu'ils autorisent la rencontre de la créature avec celui qui lui donne une raison de vivre.

Bouclette parvient ainsi à rencontrer les Beatles. Son immersion progressive lui révèle les arcanes et les secrets de ce milieu divin. Elle fréquente les coulisses mythiques de Phil Spector, Elvis Presley, Mick Jagger et Jim Morrison. le langage intervient peu mais Bouclette fait exploser les limites de son univers en le confrontant à une musique propre à la transe et à une communion entre fidèles faite de rituels puissants.

Ce parcours apparaît souvent désordonné. On risque souvent de se sentir à l'écart, malgré l'importante documentation réunie par Nine Antico à la fin de l'ouvrage. Cet Autel California montre que l'engouement généralisé passe plus inaperçu que l'adhésion sectaire, alors qu'il construit et détruit comme toute forme d'adhésion dépersonnalisante à une entité extérieure. Mais les dieux de ce volume sont morts, eux aussi. Difficile de s'éprendre vraiment de la quête de la pauvre petite Bouclette.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
paolinna
  30 mai 2016
Il faut savoir tout d'abord que l'histoire est inspirée de la vie de Pamela des Barres, une célèbre groupie des chanteurs et groupes mythiques de cette époque. On retrouve donc une jeune adolescente, surnommée Bouclette, que l'on va suivre à travers ses péripéties pour tenter d'approcher ces incroyables stars.
L'histoire est découpée en chapitre, et dans chaque chapitre un chanteur/groupe est mis à l'honneur. Elvis Presley, The Beach Boys, les Beatles, les Rolling Stones ou encore The Doors, tant de noms que Bouclette va tenter désespéramment d'approcher. Et elle y arrivera ! J'ai notamment trouver le moment avec Jim Morrison sur le tapis volant très original et la métaphore parfaitement bien menée. Petit bonus : à la fin du livre, vous pouvez retrouver plusieurs explications et anecdotes sur les personnages, ainsi que tous les titres des chansons citées dans l'oeuvre (ce que j'ai trouvé très intéressant !). Si je connaissais déjà certaines choses, j'en ai appris beaucoup d'autres. On peut clairement voir que l'auteur à fait un grand travail de recherches.
Les dessins ne sont peut-être pas des plus originaux, mais j'adore ce genre de coup de crayon. de gros traits noirs qui rendent très bien l'ambiance américaine de ces années. le problème que j'ai rencontré cependant, c'est que certains personnages se ressemblent vraiment énormément et parfois je n'arrivais donc plus à suivre l'histoire car je prenais une fille pour une autre. C'est le gros soucis de cette bande dessinée : c'est très confus, on a dû mal à suivre tout ce qu'il se passe car il y a beaucoup d'informations, tant dans le récit que dans les images, et donc parfois il faut s'y reprendre à deux fois pour pouvoir continuer la lecture...
Mais dans l'ensemble, c'est un bon livre. Il me semble qu'il s'agit d'un premier tome et je serais donc curieuse de lire la suite qui pourra peut-être m'éclaircir sur certains points. D'ailleurs je dois dire que pour le coup je trouve l'idée d'avoir choisi d'écrire « Face A » comme sur les vinyls et non « Tome 1 » pour préciser l'ordre des tomes totalement en accord avec l'histoire !
Affaire à suivre !
Lien : http://mangeonsleslivres.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Marti94
  29 janvier 2016
L'intérêt que j'avais pour le thème de cette bande dessinée est à la hauteur de ma déception.
Le Tome 1 : « Treat me nice » de la série "Autel California" de Nine Antico, c'est l'histoire d'une adolescente américaine surnommée bouclette. Elle parle avec sa poupée Barbie (nouvellement arrivée sur le marché), sa confidente. Bouclette fait partie d'une bande de groupies et ses passions délirantes pour les musiciens nous permettent de suivre le mouvement rock de la fin des années 50 et des années 60. Enfin, devraient nous permettre de suivre… parce que c'est un défilé confus de groupes de différentes origines et je n'ai pas appris grand-chose. D'Elvis Presley aux Doors en passant par les Beatles, les Ronettes ou encore les Stones, il y a un parti pris autobiographique de Nine Antico pour raconter ses rapports aux rock-stars que l'on ne découvre qu'à la fin, en lisant les notes annexées.
C'est trop brouillon pour moi. Je n'ai pas accroché.
Lu en janvier 2016
Commenter  J’apprécie          40
badpx
  04 octobre 2019
Je crois que je n'ai rien compris.
J'ai un peu découvert l'ambiance musicale de la fin des années 50 et début des années 60, j'ai redécouvert tous les groupes de l'époque.... Mais, ça ne fait pas tout.
Il y a très clairement un mélange de réalité et de fantasmes, mais je n'ai pas su faire la différence, ni savoir si c'était du fantasme ou le résultat de la consommation de produits hallucinogènes...
Donc je n'ai rien compris.
Et j'ai emprunté le tome 2..... je me demande si je vais le lire.
Commenter  J’apprécie          61
BidouilleB
  31 décembre 2014
Les Etats-Unis d'une icône à l'autre.
Bouclette est adolescente, l'image même de la candeur américaine au coeur des années 60. le parcours de cette petite blonde en jupe plissée est pourtant symbolique de la rupture engendrée par cette décennie.
La jeunesse américaine se redécouvre au rythme de ses nouvelles icônes. A chacune une nouvelle étape dans la révolution culturelle qui s'opère dans les sixties. de Elvis aux Rolling Stones, ils sont élevés au rang de Dieu, adulés, priés par une masse de jeunes gens en mal de modèles.
Aux côtés de Bouclette, on redécouvre la jeunesse dorée américaine incarnée par les Beach Boys, puis la contestation contre le Vietnam et le mouvement hippie, enfin, la violence du mouvement des droits civique et la folie de Manson.
Oui les 60'S ont été un tournant marquant de la culture américaine. Celles où on ne croit plus en rien, donc tout est de nouveau possible.
Autel California est original. Pas d'images vues et revues de Kennedy à Dallas, du discours de Luther King... Non, ici se sont les morceaux des "Saints de la musique" qui marquent les chapitres. Pas de politique, pas de sociétal, non juste la musique, cette nouvelle religion, comme reflet des évolutions en cours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (4)
LeMonde   24 novembre 2014
C'est le destin de cette « fan professionnelle » que Nine Antico évoque à travers son nouveau roman graphique, Autel California. L'héroïne se fait appeler Bouclette et n'a pas 18 ans quand elle bascule dans l'adoration effrénée pour les rock stars de l'époque.
Lire la critique sur le site : LeMonde
BoDoi   24 novembre 2014
Avec son intelligence et sa finesse habituelles, Nine Antico aborde cette période ultra-créative par le prisme d’une groupie, blondinette chaste fascinée par la célébrité autant que par les chansons.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Lexpress   18 novembre 2014
L'auteur porte un regard fiévreux mais brut sur son personnage lâché par ses rêves et raconte d'une façon fine les petites anecdotes du rock sur fond de grande Histoire (Vietnam, émeutes raciales de Watts...).
Lire la critique sur le site : Lexpress
BDGest   12 novembre 2014
Que penser, au final, de cette « face A » ? Difficile de se faire une idée définitive. Il y a une certaine audace, même si Nine Antico aurait pu être moins sage. Peut-être se déchaînera-elle avec la « face B », allez savoir ? Il y a une prouesse graphique aussi, l’air de rien : le décor est superbement rendu.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
colimassoncolimasson   26 décembre 2014
Fugazi : Acronyme utilisé par les G.I., durant la guerre du Viêt Nam, lorsqu’ils se trouvent dans une très mauvaise situation : « Fucked up, Got ambushed, Zipped In ».
Commenter  J’apprécie          100
colimassoncolimasson   24 décembre 2014
La première Barbie est lancée en mars 1959. Elle a été imaginée par Ruth Hendler, qui avait compris en regardant sa fille Barbara jouer qu’elle avait envie d’une poupée adulte, comme Bild Jilli, la poupée allemande. Cette idée plut à son mari, co-fondateur de Mattel.
Commenter  J’apprécie          30
okkaokka   21 juin 2018
p.28-32.
♪ ♫
He's a rebel cause he never ever does what he should
But just because he doesn't do what everybody else does
That's no reason why I can't give him all my love
♫ ♪
He's always good to me Cause he's not a rebel
No no no He's not a rebel to me
If they don't like him that way
They won't like me I'm sure to
♪ ♫
Commenter  J’apprécie          10
colimassoncolimasson   23 décembre 2014
Parlez plus fort! Y a les Beatles à la télé! On ne s’entend plus pisser…
Commenter  J’apprécie          80
okkaokka   21 juin 2018
p.152.
Ça s'appelle une « branlette » ! Avec les pipes, c'est la façon la plus efficace de faire plaisir à un garçon. Quand ils jouissent, ils ont l'air soudain si vulnérables qu'on se sent toute puissante ! Alors que 5 minutes avant, on pouvait bégayer d'admiration pour eux !
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Nine Antico (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nine Antico
Le dessinateur publie avec Nine Antico une biographie croisée de deux personnages que tout sépare : le boxeur Jack Johnson et le dandy Arthur Cravan qui vont s'affronter dans un match truqué en 1916. Grégoire Carlé explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour dessiner le champion de boxe.
Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/culture/boxe-et-bd-johnson-et-cravan-il-etait-deux-fois-arthur-de-gregoire-carle-et-nine-antico et https://www.franceinter.fr/emissions/bulles-de-bd/bulles-de-bd-18-septembre-2019
Plus de BD : https://www.franceinter.fr/culture/bande-dessinee-quelle-bd-lire-a-la-rentree
Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
+ Lire la suite
autres livres classés : Californie (États-Unis)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
339 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre