AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782723473811
56 pages
Éditeur : Glénat (08/09/2010)

Note moyenne : 3.05/5 (sur 55 notes)
Résumé :
Les filles sont toutes différentes, et toutes pareilles. Elles veulent être originales, mais malgré leurs efforts finissent par se ressembler. Incarnations de la fraîcheur et de la jeunesse, elles se complaisent parfois dans une mélancolique indolence qui leur donne un peu de sérieux au milieu d’une déferlante de futilités.Avec cet album d’histoires courtes, la talentueuse Nine Antico scrute de près les émois de la vie de jeunes adolescentes parisiennes. Elle oscill... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  15 juillet 2012
Courtes histoires dessinées de trois lycéennes ou étudiantes fashion-victims qui ne semblent pas avoir inventé l'eau tiède. Elles sont obsédées de fringues, de look, de mecs, et sont de surcroît atrocement langues de vipère.

Un thème rebattu, traité sans grande originalité quant au fond. La forme en revanche est sympathique : graphisme rétro et couleurs pâlotes d'albums des années 60, les filles ont même un petit quelque chose d'Alice la détective et de ses amies Beth et Marion (illustrations d'Albert Chazelle). Mais, même si les vêtements et musiques ne semblent pas particulièrement actuels, ces histoires sont bien contemporaines - témoins les téléphones portables.

Un moment plaisant, sans plus. J'ai vaguement souri de loin en loin, sur quelques situations que j'ai trouvé bien vues.

Un détail mais ça m'agace toujours : que les teintes de la couverture de l'album ne correspondent pas à celle des pages intérieures.
Commenter  J’apprécie          70
celosie77
  11 mars 2018
Marie, Pauline et Julie sont trois amies inséparables qui ne semblent avoir d'autres préoccupations que la mode et les garçons. Elles trainent souvent dans les bars et leur passe-temps favori est de critiquer les autres.
Il s'agit d'histoires en une planche, parues dans le magazine Muteen en 2007-2008, et pourtant le graphisme évoque plutôt les années 60.
J'ai été attirée par la couverture, par ces formes épurées et ces jeunes-filles stylisées, mais le contenu m'a peu intéressée. Il s'agit d'une BD très girly, et les trois filles sont vraiment trop superficielles. L'une d'elle se fait même ridiculiser par les autres parce qu'elle parle à un moment de Godard et de la nouvelle vague...
J'ai souri quelques fois mais parfois je n'ai même pas compris ce qu'il y avait de drôle dans la chute ! Et puis j'ai été agacée qu'il y ait autant de gros-mots dans les dialogues. Peut-être que j'ai passé l'âge...
Quant aux graphismes, ils sont bien maitrisés et il y a une véritable originalité, mais je n'aime pas du tout que les peaux soient laissées sans couleur, cela donne un aspect froid et distant, comme si on regardait des gravures de mode ou des mannequins dans une vitrine.
Certaines situations sont tout de même très bien vues et amusantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Dombouch
  10 décembre 2010
Girls don't cry est une BD one shot parue dans la collection 1000 pages, nouvelle collection de Glénat, lancée début 2009 et destinée à accueillir des albums « hors cadre » et sans contraintes. En 53 planches dont les premières avaient connu une pré-parution dans le magazine Muteen, Nine Antico nous narre les tribulations pas tristes d'un trio de copines Marie, Pauline et Julie. Leur principale inquiétude : « être au top », notamment pour plaire aux garçons et maximiser leur pouvoir attractif. Leurs efforts pour être originales et surtout échapper au ridicule de certaines situations ne sont pas toujours couronnés de succès. Heureusement, l'amitié demeure quoi qu'il arrive et permet d'effacer tous les chagrins et revers de ces héroïnes, tour à tour caustiques, pathétiques ou doucement mélancoliques.
Résolument l'oeuvre d'une trentenaire, Girls don't cry (le titre et la pochette sont une référence explicite à l'un des premiers disques des Cure de 1980), exploite à sa manière une certaine veine girly de la BD actuelle, qui a pour chef de fil la célèbre bloggeuse Pénélope Bagieu. Mais empreinte de culture rock, son auteure nous propose des héroïnes plus caustiques qu'à l'accoutumé : « T'imagines un peu si on était grosses… - Je crois que je le vivrais très mal. On serait obligées d'être hyper sympas. - Ou drôles… ». Elle commente elle-même : « Mes héroïnes ont un côté méchant. Mes personnages sont très inspirés de mon entourage et de moi-même. Je sais que j'ai mauvais esprit, je vois un peu le mal partout ».
Même si certaines références culturelles, trop marquées historiquement (Godard) ou pointues (MGMT) ne parleront pas forcément immédiatement aux ados d'aujourd'hui, le regard reste juste et les personnages attachants. Au final un album rafraîchissant et dont l'audace graphique, mélange de classicisme, d'arrondis et de couleurs douces rend avec grâce toutes les subtilités de cet âge (tendre ?).

Lien : http://www.cuverville.org/ar..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ennapapillon
  06 juillet 2012
J'ai d'abord été attirée par cet album à cause sa couverture flashy et au dessin crayonné. Les planches sont colorées de jaune, rouge et bleu qui rehaussent des dessins en noir et blanc aux traits simples et aux cases arrondies. Les teintes donnent un petit effet rétro à l'ensemble. J'ai vraiment aimé le dessin.
L'auteur a crée ses personnages pour le magazine "Muteen" (qui est, je crois un magazine féminin jeune). Chaque planche réunit trois amies, des jeunes filles, sans doute à la fac, qui pensent beaucoup aux garçons, à la mode et surtout à ce que l'on pense d'elles.
Au premier abord, cela pourrait paraitre futile et léger mais il y a souvent une petite touche de second degré et de l'humour un peu cynique. On n'est pas sûr si l'auteur se moque gentiment de ces jeunes filles un peu creuses ou si elle s'adresse à elle. J'ai préféré y lire un regard affectueusement moqueur...
Lien : http://ennalit.canalblog.com..
Commenter  J’apprécie          50
colimasson
  25 avril 2011
Les trois filles de Girls don't cry sont trois pestes liées par une amitié cruelle et mordante. Chaque page est consacrée à une histoire brève qui relate un passage de leur vie, vie banale et insignifiante au possible mais c'est le jeu. Il faut savoir qu'on ne sera pas transporté dans un univers parallèle en lisant cet album.
Points positifs : de l'humour noir à chaque page. de la bêtise, de la méchanceté, des préoccupations existentielles futiles. Ca fait plaisir de voir qu'il existe encore plus tarte que soi-même.
La découverte qu'il est possible d'avoir des pensées très originales sur des sujets très terre-à-terre.
Points négatifs : Des envies d'étriper les jeunes filles de Girls don't cry à chaque page, parce qu'elles dépassent souvent les limites du supportable. Et puis, elles finissent par lasser à force de ne parler que de garçons, de fringues et de coiffures. En même temps, je ne vois pas de quoi elles pourraient parler autrement…
Lien : http://colimasson.over-blog...
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
PetitesLecturesDeCPetitesLecturesDeC   25 janvier 2014
- Tu lis quoi ?
- "Elle", enfin les pages du début, surtout. Y'a aussi la page où une star raconte sa journée, qui me fait bien marrer..."Je fais des courses chez l'épicier, je vais à la gym, je is des scripts... Je tiens à ce que ma vie reste réelle, je suis une mère comme les autres." Qu'est-ce qu'elle est simple, cette Kate Winslet !
- Ils nous prennent vraiment pour des connes ! ... Tiens, tu peux regarder ce que dit mon horoscope ?
- Solaire ou lunaire ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mickkellymickkelly   09 mai 2014
- Depuis le temps que tu voulais lui rouler un patin!
- Mouais... en parlant de patin, ça m'a fait comme la première fois où je suis allée à la patinoire: Moi, je croyais qu'on nous filerait une super tenue, comme à la télé... Mais en fait non... On est resté en jogging...
Commenter  J’apprécie          20
colimassoncolimasson   25 avril 2011
Quel charmant visage il a… Et cette bouche ! Il a dû en embrasser, des filles… Dix, peut-être vingt… Ou plus encore, il ne doit pas se souvenir de certaines quand il les croise ; c’est triste… Il devrait faire comme moi, les noter. Ca aide à mieux se rappeler.
Commenter  J’apprécie          20
colimassoncolimasson   25 avril 2011
- Arrête de me regarder comme ça.
- Tu sais, y a vraiment des trucs auxquels je préfèrerais ne pas assister ; genre, mes parents en train de faire l’amour, et toi flirtant avec Eric Schmidtt en fait partie !
Commenter  J’apprécie          20
PetitesLecturesDeCPetitesLecturesDeC   25 janvier 2014
-Vas-y Marie !
-Mets la gomme !
-Et les seins en avant !

[...]

-Alors, alors ? Il t'a parlé !?!
-Oui, mais je ne sais pas s'il a dit "salut" ou "salope"...
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Nine Antico (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nine Antico
Le dessinateur publie avec Nine Antico une biographie croisée de deux personnages que tout sépare : le boxeur Jack Johnson et le dandy Arthur Cravan qui vont s'affronter dans un match truqué en 1916. Grégoire Carlé explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour dessiner le champion de boxe.
Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/culture/boxe-et-bd-johnson-et-cravan-il-etait-deux-fois-arthur-de-gregoire-carle-et-nine-antico et https://www.franceinter.fr/emissions/bulles-de-bd/bulles-de-bd-18-septembre-2019
Plus de BD : https://www.franceinter.fr/culture/bande-dessinee-quelle-bd-lire-a-la-rentree
Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
+ Lire la suite
autres livres classés : dragueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3886 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre