AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782265144262
Fleuve Editions (01/10/2020)
3.76/5   43 notes
Résumé :
Quand son fils lui a annoncé qu’il allait être grand-père, Jean-Paul a accusé le coup. Il n’était pas prêt, lui le cadre-sup hyperactif, à se retrouver relégué parmi les « papys » qu’on pousse à la retraite. Pas vraiment prêt non plus à affronter la tonne de non-dits qui depuis des mois l’ont éloigné de sa femme Louise. Surtout, il n’était pas prêt à faire la connaissance de « l’autre » grand-père, François, éditeur agité et brouillon, toujou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
3,76

sur 43 notes

coquinnette1974
  27 avril 2021
A la bibliothèque, j'ai emprunté : Ces petits riens qui font une vie de Pierre Antilogus et Jean-Louis Fetjaine.
Quand son fils lui a annoncé qu'il allait être grand-père, Jean-Paul a accusé le coup. Il n'était pas prêt, lui le cadre-sup hyperactif, à se retrouver relégué parmi les « papys » qu'on pousse à la retraite.
Pas vraiment prêt non plus à affronter la tonne de non-dits qui depuis des mois l'ont éloigné de sa femme Louise.
Surtout, il n'était pas prêt à faire la connaissance de « l'autre » grand-père, François, éditeur agité et brouillon, toujours entre deux projets géniaux, maladroit comme c'est pas permis, avec une fâcheuse tendance à se mêler de ce qui ne le regarde pas…
Les deux nouveaux grands-pères n'ont aucun point commun, si ce n'est ce petit-fils qui vient de naître.
Et pourtant leur rencontre, tout comme l'irruption dans leur existence de ce bébé adorable, mais exigeant, vont leur faire peu à peu redécouvrir, au fil d'un récit sensible et hilarant, ces « petits riens » qui changent tout.
Ces petits riens qui font une vie est un joli petit roman, de genre feel-good, qui fait du bien au moral et donne le sourire.
Ce n'est pas un grand roman, je ne suis pas certaine de m'en souvenir dans quelques mois mais j'ai aimé ma lecture et c'est le plus important.
Nous avons des personnages sympathiques, touchants, attachants.
A commencer par le bougon Jean-Paul, content d'être grand-père mais bon, il ne faut pas le crier sur tous les toits. Après tout, il a encore de beaux jours devant lui à son travail, même si à un peu plus de 60 ans l'âge de la retraite approche. Il est plus ou moins en froid avec son épouse Louise, même s'il ne l'accepte pas vraiment. Elle est partie préparer un gite.. sans lui.. mais elle va revenir, n'est ce pas ?? Bon, c'était leur rêve à eux deux mais lui il travaille encore..
Jean-Paul est un peu égoïste voir même beaucoup par moment mais il est malgré tout sympathique. Et au fil que les pages se tournent un changement s'opère peu à peu chez lui.
J'ai également beaucoup aimé François, l'autre grand père du nouveau né Théo. C'est un personnage fantasque, haut en couleur, qui m'a fait sourire à de nombreuses reprises.
Ces petits riens qui font une vie est un petit roman sympathoche, qui fait du bien.
J'ai aimé l'épilogue et j'ai terminé ma lecture avec le sourire aux lèvres, ce qui fait du bien en moral en ces temps compliqués.
Ma note : trois étoiles et demie.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          241
letilleul
  01 novembre 2020
Un nouveau feel-good book à déguster pour se faire du bien ! Jean Paul vient de devenir grand père et ceci ne vient que se rajouter aux difficultés qu'il rencontre à assumer son âge. A la maternité'il croise l'autre grand-père. Pour le petit Theo, ils vont apprendre à se connaître car comme dirait François (l'autre grand-père) on est de la même famille, ils sont co-grands-pères ou "couffins par alliance". Les débuts de chaque chapitre sont narrés par Louise, la femme de Jean Paul qui tient une maison d'hôtes en Bretagne. La narratrice est très attachante par son style humoristique un peu à la Amélie Poulain. . Les personnages sont attachants. Ce roman est plein d'humour et de situations que chacun pourrait vivre. Les deux grands pères sont assez opposés au niveau caractère ce qui permet de bons moments pour le lecteur. Ce roman agréable et intergenerationnel est finalement très calé sur les comédies humoristiques des films français et fait passer un aussi agréable moment.
#NetgalleyFrance #cespetitsriensquifont une vie
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Waterlyly
  15 novembre 2020
Jean-Paul vient de devenir grand-père. Pour lui, il est hors de question d'ébruiter cette nouvelle dans son milieu laboral. En effet, il compte garder son image de jeune. En se rendant à la maternité pour visiter le petit Théo, il va faire la connaissance de François, l'autre grand-père. Entre les deux hommes une relation emplie de tensions, mais aussi de grande amitié, va prendre forme.
C'est un roman feel-good par excellence. Tous les ingrédients propres à ce genre littéraire sont réunis ici et je dois dire que cela a bien marché pour ma part. Je me suis laissée entraîner dans cette histoire tendre et emplie de bonne humeur.
Ce sont les deux grands-pères qui vont porter cette histoire et je les ai trouvés réellement attachants. Jean-Paul m'a beaucoup touchée de par les soucis qu'il rencontre avec sa femme, puisque cette dernière trouve qu'il est beaucoup trop obnubilé par son travail. François est haut en couleurs et attachant.
Les échanges entres ces deux personnages sont emplis d'humour et les situations cocasses s'enchaînent. Tout est destiné à faire passer à son lecteur un excellent moment de lecture.
La plume des auteurs est fluide et très douce. J'ai beaucoup aimé les petits apartés en début de chaque chapitre, où les personnages, à tour de rôle prendront la parole. Malgré tout, il faut dire que c'est surtout davantage Louise qui s'expliquera. J'ai trouvé cela intéressant, puisque j'ai pu suivre au plus près les sentiments de cette dernière.
Un roman qui ressemble à un petit bonbon, fait de tendresse et humour, et avec lequel j'ai passé une excellent moment de lecture. Je recommande sans hésiter.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Juin
  12 novembre 2020
Un roman léger, léger mais plein d'humour et de tendresse. Deux nouveaux grands-pères se rencontrent par hasard sur un parking. Ils viennent tous les deux voir le même bébé à la clinique, le merveilleux Théo.
L'un des grands-pères est un genre de Pierre richard, maladroit, touchant, fantaisiste. L'autre derrière son gros 4x4 ne vit que pour le boulot.
Quiproquo, rencontres, catastrophes... Je ne sais pas si ce sont ces petits riens qui font une vie, en tout cas on lit cette histoire rapidement et sans déplaisir. Une lecture légère et sympathique.
Commenter  J’apprécie          120
Albertine22
  02 novembre 2020
Dévorés en quelques heures, ces petits riens ne feront certes pas ma vie, mais ont constitué une parenthèse extrêmement réconfortante dans cette période anxiogène. J'ai adoré suivre les mésaventures de Jean-Paul Massina, 62 ans, chef de travaux chez Batexport , craignant la vieillesse et la retraite comme s'il s'agissait respectivement de la peste bubonique et d'une période forcément ennuyeuse à attendre la grande Faucheuse. C'est dire si ce sexagénaire accueille le fait de devenir grand-père avec beaucoup de circonspection. le "Jaguar Ombrageux", son nom de scout, préfèrerait rester feuler et montrer les griffes sur le chantier du chantier de Babyland , le couronnement de sa carrière, que ronronner devant un bébé qui ne penserait qu'à lui arracher les poils ou lui tirer sur la queue.
Jean-Paul ne veut pas raccrocher, ne veut pas rejoindre Louise, sa femme, à Doëlan en Bretagne et retaper avec elle le gîte qui était supposé être leur projet commun. Au volant de son 4X4, symbole de puissance et de virilité, notre homme entend montrer qu'il en a encore sous la pédale.
C'était sans compter Théo, alias le crapaud, qui va peu à peu le transformer en Papounet. Facile me direz-vous pour un bébé de voler le coeur d'un grand-père récalcitrant ! Plus improbable, la vision de la vie de notre mâle Alpha va être changée par l'irruption dans son quotidien de François, l'autre grand-père, le géniteur de la demoiselle qui a ensorcelé son fils et l'a transformé en jeune père écolo-responsable.
L'amitié qui va naître entre Jean-Paul et François, éditeur aux idées farfelues et rarement couronnées de succès, rappelle les duos de cinéma comme celui de Jean-Pierre Richard et Gérard Depardieu. Les nombreuses péripéties et le style émaillé de passages très drôles font penser aussi à une comédie.
J'ai beaucoup aimé partagé ce moment avec des personnages attachants, réunis par la naissance d'un petit garçon. L'ensemble est enlevé, léger sans être superficiel, interrogeant l'air de rien la façon dont notre société perçoit le travail, la vieillesse et les liens familiaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
JuinJuin   06 novembre 2020
Jean-Paul venait d'expérimenter une application des plus probantes de la fameuse Loi de Murphy : tout ce qui est susceptible d'aller mal ira mal.
La preuve : à partir de Lorient, sur la route du retour, il commença à pleuvoir.
( p152)
Commenter  J’apprécie          72
letilleulletilleul   01 novembre 2020
La première fois que je les ai vus ensemble, ces deux-là, je me suis dit : « Oh là là ! » Et la suite a prouvé que je ne m’étais pas trompée.
Malgré tout, c’est comme ça que tout a commencé. Ou plutôt que tout a recommencé, entre Jean-Paul et moi.
Je m’en souviendrai toute ma vie, c’était le jour de la naissance de Théo, notre premier petit-fils…
Commenter  J’apprécie          40
pierrelionelpierrelionel   13 octobre 2021
Effectivement, les jeunes parents étaient encombrés comme des bourricots d'un impressionnant matériel. Il y avait la fameuse poussette pliante transformable en couffin et en siège-auto, un lit-parapluie, sans oublier une petite baignoire en plastique bleu - formidablement encombrante-, un sac marron bourré de couches, un autre-vert- avec les vêtements de rechange, les biberons, le lait maternisé, la tétine, le doudou, des petits pots merlu-patate douce et un kiwi-banane, et un troisième sac-beige- avec la gigoteuse, la lotion nettoyante, des carrés de coton, le savon liquide pour le bain, le mouche-bébé, le sérum physiologique, la pommade anti-fesses rouges et tout un bazar inouï aux yeux du néophyte.
En termes de tonnage, c'était un peu en deçà de l'équipement déployé pour le débarquement de Normandie, mais à peine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JuinJuin   06 novembre 2020
Mais Louise Massina, née Le Bihan, partageait avec sa compatriote l'huître de Belon un caractère fermé. Là où la femme latine aurait fait une scène, poussé des cris et brisé des assiettes ( difficile en voiture, mais pas impossible la Bretonne rumine sombrement et ne répond que par monosyllabes ce qui ne facilite pas toujours le dialogue.
( p 150)
Commenter  J’apprécie          20
JuinJuin   06 novembre 2020
Concernant plus spécifiquement sa belle-sœur, il estimait que ses œuvres rappelaient d'assez loin celles de Giacometti frappé de démence et qui aurait travaillé - contre l'avis de ses médecins - en pleine crise de paludisme. Cependant, Jean-Paul sentait que ce n'était ni le lieu ni le moment de dire ces choses....
( p 62)
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Pierre Antilogus (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Antilogus
Michel-Ange .Jean-Louis Festjens et Pierre Antilogus présentent une toile de Gervais, extraite du livre "Chefs d'oeuvres et vieilles croutes" aux éditions Fetjaine.
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17450 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..