AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de fertiti65


fertiti65
  26 décembre 2020
Amelie Antoine est une autrice que j'aime bien et qui me surprend souvent. D'elle, j'avais déjà lu "Quand on a que l'humour" rebaptisé "Les silences", et le livre écrit à deux mains avec Solène Bakowski "Avec elle/Sans elle". Deux romans remarquables et surprenants. Celui-ci se présente à trois voix : Chloé, l'épouse de Gabriel, c'est une femme très sportive, ultra féminine, égoïste et ne pensant qu'à elle. Puis il y a Gabriel, le mari de Chloé, il est banquier, humain, gentil, très ordonné et très amoureux de sa femme Chloé. Et le troisième personnage : Emma qui est une jeune photographe de mariage, un peu garçon manqué, qui voudrait aller sur le terrain et être reporter de guerre.
Un jour Chloé, veut aller se baigner au petit matin dans une petite crique de Saint-Malo. Gabriel semble inquiet de ne pas avoir de nouvelles de sa femme durant la journée et qu'elle n'a même pas été travaillé. Un peu plus tard, il apprend que Chloé s'est noyée...Gabriel est effondré et se rend quelques jours plus tard à un groupe de paroles pour les personnes endeuillées...
Je ne vous en dirais pas plus...
Au début de ce roman, je n'étais pas très captivée. J'ai pensé que c'était son deuxième roman et que l'intérêt était un peu simpliste mais finalement pas du tout Cela m'étonnais de cette autrice mais je lui faisais confiance, ce sentiment m'a traversé pendant le premier tiers du livre. Ensuite l'histoire était nettement plus intéressante. Ce roman à trois voix se suffit à toute l'histoire. La toute fin ne m'a pas vraiment surprise mais je vous laisse la découvrir.
C'est clair que ce n'est pas son meilleur livre mais il gagne à être parcouru.
Commenter  J’apprécie          400



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (40)voir plus