AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824611634
Éditeur : City Editions (28/02/2018)

Note moyenne : 3.05/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Depuis la mort de l'homme qu’elle aimait, la vie d'Adele a volé en éclats. Veuve et avec des problèmes d’argent, elle a des idées noires plein la tête. Seule son adorable petite fille donne un sens à ses journées et lui permet de se raccrocher à la vie.

Alors quand elle reçoit une mystérieuse lettre lui conseillant d'enquêter sur le passé de Viktor Lassberg, un ancien officier de la marine allemande, elle se jette à corps perdu dans le travail. Pour c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
ececa
  20 septembre 2017
"la mer calme renvoyait des reflets argentés entrecoupés de nuances de bleu"
ou bien "ceux qui m'avaient privé du plus merveilleux cadeau de la vie, le baiser d'une mère ou le sourire d'un père" et je pourrais faire des dizaines de citations du même acabit. C'est rempli de poncifs et d'images éculées, avec 2 niveaux de langage qui ne se justifient pas. Pourquoi employer les mots roupiller, s'emmerder, nana etc quand à côté on utilise un vocabulaire assez pédant? Ça manque de naturel, complètement plaqué, pour faire branché ? Les phrases sont étirées, avec des expressions redondantes, et pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué :"J'ouvris les yeux avant de replonger dans un sommeil paradoxal ". Qui parle comme ça ?
L'héroïne (une trentenaire) se comporte comme une gamine, tire la langue aux passants.....
Le roman se déroule en Allemagne sur fond historique, la seconde guerre mondiale, mais avec des évocations complètement plaquées, un étalage de connaissances avec tout un tas de clichés sur les allemands ou sur les "rosbifs"...
J'ai tout de même fini le roman, mais lecture au second degré. La fin est plus agréable à lire.
Bref, je n'ai pas aimé ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jardinlitteraire
  02 avril 2018
Je remercie encore une fois les éditions City pour cet envoi. le résumé de ce livre m'avait complètement séduite. J'adore les romans historiques et les sagas familiales. Je pensais donc que ce roman était fait pour moi. Mais ce fut une énorme déception ! Je n'ai malheureusement pas aimé…
Je ne sais pas par où commencer ma chronique. Tout s'embrouille dans ma tête mais il faut que je structure mes idées pour que vous compreniez ce qui ne m'a pas plu. Cette chronique sera donc différente de d'habitude.
Je n'ai pas réussi à rentrer complètement dans l'histoire. Je regardais les évènements d'un point de vue extérieur. Les mots défilaient sans qu'ils ne s'impriment dans mon esprit. Ils glissaient sur moi sans emprise. Je me suis mis en mode automatique et c'est très désagréable comme sensation…
Les personnages et leur destin m'ont laissée complètement indifférente. Je n'ai pas réussi à m'attacher. Je dirai même plus, je n'ai pas compris les réactions d'Adèle que j'ai souvent trouvées exagérées. Ce personnage a réussi à m'exaspérer.
L'auteur reste trop en superficie, si bien qu'il n'a suscité aucune émotion chez moi. C'est dommage car son histoire a du potentiel mais n'est pas assez développée. Un peu plus de 200 pages c'est trop court pour construire un roman historique abouti… et à la fois qu'est ce que c'était long. Je me suis ennuyée et j'ai même du stopper ma lecture quelques jours pour lire quelque chose de divertissant.
Malheureusement, contrairement au titre du livre, je ne me souviendrai pas de lui… dommage !
Lien : https://monjardinlitteraire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Lorrainedesmordusdelecture
  10 août 2017
Je referme à l'instant cette merveilleuse histoire de Cédric Charles Antoine.
J'ai beaucoup aimé que l'histoire soit racontée à la première personne. J'ai beaucoup aimé également tous ces personnages tous aussi attachants les uns que les autres.
L'histoire est belle, inattendue. J'ai eu peur à un moment donné où je me suis dit " ah non!! Ça ne peut pas finir comme ça " et cette fin , je la trouve belle... magique!!
Une belle découverte, si vous aimez les romans historiques, foncez!!
8/10
L histoire :
Adèle se souvient du jour de ses 7 ans où elle a été adoptée. du jour où elle est entrée dans cette voiture et où elle a dit " bonjour papa, bonjour maman"
32 ans plus tard elle mène une carrière de biographe. Un jour, elle rencontre une personne qui va changé sa vie....
Commenter  J’apprécie          10
lolols28
  26 mars 2018
magnifique, très "actuel" pour l'époque où ça se passe, rappelle un peu "les gens heureux..." l'Allemagne de ces années là est bien dépeinte, comme les relations humaines
Commenter  J’apprécie          30
bergson
  31 octobre 2017
après avoir lu "tu n'es jamais revenu" que j'avais bien aimé, je me suis laissé tenté par une autre livre de Cédric Charles Antoine.
Erreur le fait de lire 2 histoires avec d'aussi bons sentiments et une histoire alambiquée de la même façon, c'est un peu trop à suivre.
Le chamalow du premier livre m'a un peu collé au palais sur le 2 éme.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 juillet 2017
Le contexte, le personnage, le lieu, les convenances étaient en adéquation. Aucune fausse note. On pouvait ne pas apprécier l’ensemble, mais la partition ne souffrait d’aucun mauvais goût. Je trempai mes lèvres dans le café fumant, un délice. Une petite musique lointaine résonnait, la fameuse démarche à trois temps de Viktor Lassberg. Je reconnus le bruit de sa canne, un son aigu contre les lattes du plancher, grave quand il passait sur un tapis.
La poignée de la porte se tourna, je me redressai. Une dernière inspiration avant qu’il apparaisse dans l’entrebâillement. C’était bien lui, toujours aussi élégant. Mon ventre se noua, il m’impressionnait comme au premier jour. Il s’approcha de moi, sans un mot, le regard perçant, le visage figé. Aucune expression ne trahissait sa pensée intérieure, un vrai bloc de glace. Je ressentis le besoin de briser immédiatement ce rapport de domination. Je ne voulais pas être écrasée par sa personnalité charismatique, son côté impénétrable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 juillet 2017
Vous devriez vous confier, raconter votre vie. Un psy ou une biographe vous ferait le plus grand bien. Oui, je l’avoue, je suis venue avec des arrière-pensées, celles de vous convaincre de collaborer avec moi, d’écrire ensemble certains pans de votre existence. C’est mon métier, ma passion. Je suis une très bonne thérapeute au passage. Que risquez-vous ? De vous sentir écouté, entouré, accompagné ? C’est vrai, vu votre rang, votre sobriété apparente, vous devez imaginer que seuls les faibles se répandent. Eh bien, vous avez tort, cher Monsieur. Mon expérience le prouve chaque année. Toutes les personnes qui font la démarche de livrer leur histoire, si tant est qu’elle ait un intérêt littéraire, sont aujourd’hui fières d’avoir transmis le plus beau des patrimoines, celui de leurs mémoires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 juillet 2017
J’ai de grands moments de fatigue, un problème de globules blancs qui n’arrivent pas toujours à combattre les cellules tumorales. J’ai bientôt 73 ans. La vieillesse ajoutée à cette affection m’a obligé à reconsidérer certaines choses de ma vie. Cela fait deux ans que j’aspire à écrire mes mémoires. Par manque de motivation, j’ai abandonné l’idée.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 juillet 2017
Ma richesse, je la tirais essentiellement de mes rencontres. J’aimais ce que je faisais, j’étais libre, sans patron. Depuis toute petite, j’essayais d’avancer sans me retourner, sans larmes ni regrets. Pour moi, dans l’idéal, le bonheur se conjuguait au présent. Je courais après, comme bon nombre de personnes, sans comprendre pourquoi.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 juillet 2017
Tu m’as toujours précisé qu’un livre, tant qu’il n’est pas publié, ne vaut rien en matière de retombées. Signe, écris-le, trouve un éditeur, mais en attendant, réduis la voilure.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1704 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre