AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791094383322
356 pages
(14/01/2019)
4.25/5   10 notes
Résumé :
J'étais anxieuse à l'idée de cette croisière sur le Danube, destinée à remonter le cours du fleuve jusqu'à Budapest. Vingt ans que j'avais fui ma patrie, réfugiée en Serbie depuis 1990. Durant ce périple, une journaliste hongroise s'est introduite dans mes souvenirs, nos discussions sont devenues plus intimes au fil des jours. Viki aurait pu être ma petite-fille, alors je lui ai confessé l'enfer de ma jeunesse, un récit dramatique au cœur de l'action.À l'aube du der... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Archie
  22 novembre 2020
Cédric Charles Antoine n'est pas un écrivain comme les autres. Autrefois agent immobilier, ce quadragénaire a changé de mode de vie en se lançant, il y a six ans, dans l'écriture de romans. Il en assure lui-même l'édition, un travail à temps plein mené avec son épouse, selon une stratégie qu'il a finement élaborée et à laquelle il se tient avec constance.
Une stratégie qui repose sur l'écriture et la publication d'un livre par trimestre ; un rythme effréné qui exige beaucoup d'énergie et grâce auquel il s'est constitué un lectorat fidèle, une clientèle qui le suit et s'est attachée à lui. Autre élément stratégique, la publication exclusive sur Amazon / Kindle ; il en juge les algorithmes comme le meilleur atout promotionnel possible pour un auteur indépendant.
Il s'agit donc d'un processus totalement intégré d'écriture-édition-publication. Une démarche novatrice, qui semble marcher et durer. Bravo !
Je me suis intéressé à Cédric Charles Antoine, parce que des amies m'avaient conseillé l'un de ses romans, La petite Hongroise au manteau vert, publié début 2019. Après avoir salué l'approche professionnelle de l'auteur, voilà l'occasion de me faire une opinion sur ses qualités littéraires.
… J'aurais aimé aimer ce livre, si je puis m'exprimer ainsi.
La fiction imaginée par l'auteur met en scène deux femmes, en 2010, sur un bateau de croisière qui remonte le Danube. En fond de plan, l'histoire de la Hongrie depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et les événements tragiques qui l'ont marquée.
Anna rentre à Budapest, après vingt ans passés à Belgrade. Née dans les années trente au sein d'une famille d'aristocrates hongrois, elle a vu les siens outragés et dépossédés de leurs terres en 1946, lors de la prise de pouvoir des communistes, sous l'égide de l'URSS. Dix ans plus tard, Anna est en première ligne pendant l'insurrection populaire contre le régime, avant qu'elle ne soit écrasée par plusieurs centaines de chars soviétiques. La répression sera implacable et sanglante : procès expéditifs, exécutions arbitraires, emprisonnements expérimentaux. Anna vivra des moments très difficiles, qui se rappelleront incidemment à elle une trentaine d'années plus tard.
Viky, une jeune journaliste hongroise, fait la connaissance d'Anna dès son embarquement. En dépit de leur différence d'âge, les deux femmes sympathisent. Viky semble vouloir en savoir toujours plus sur le passé d'Anna, laquelle ne peut s'empêcher de lui raconter sa vie. Mais est-ce vraiment le hasard qui les a fait se rencontrer ?
Il y avait là matière à faire un roman historique intéressant et captivant. Dommage de devoir se contenter d'une construction un peu paresseuse. Au lieu d'être intégrés subtilement dans le corps du roman, en contrepoint sous forme de flashbacks, les mésaventures historiques vécues par Anna font l'objet de chapitres dédiés, baptisés avec une solennité un peu précieuse « livre des événements », et constituant une narration intégralement indépendante.
Dans ces chapitres-là, une prose ampoulée, pseudo-savante et redondante, s'attarde à développer sur plusieurs pages ce qu'on comprend dès la première, avec parfois des mots surprenants, mal adaptés, dissonants. A l'inverse, j'ai trouvé creux et insipides les dialogues des deux femmes. Des travers dans lesquels on peut tomber quand on écrit trop facilement et qu'on laisse sa plume ou son clavier bavarder, comme certaines gens qui parlent indéfiniment sans s'arrêter.
Le livre, un peu décevant, n'est pas vraiment déplaisant. Disons que ses défauts sont la conséquence structurelle de la stratégie productiviste de l'auteur.

Lien : http://cavamieuxenlecrivant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
mimo26
  13 février 2019
L'histoire d'ANNA militante activiste lors de l'insurrection hongroise de 1956. Récit de son incroyable destin qui commença le 10 février 1946 dans un village au nord de BUDAPEST pour se terminer dans cette même ville en septembre 2010.
Après "le voile rouge des apparences" en Russie, et "seule de l'autre côté" à Berlin, on retrouve l'auteur CEDRIC CHARLES pour une croisière sur le danube en HONGRIE !
Sur cette croisière ANNA va rencontrer une jeune femme journaliste à qui elle confiera l'enfer de sa jeunesse et sa fuite en Serbie pendant 20 ans. ANNA sympathise avec VIKI cette journaliste mais lorsque cette dernière lui avouera la vraie raison de sa présence à bord, sa vie sera remise en question.
Commenter  J’apprécie          60
MilleetunepagesLM
  15 février 2019
Le commentaire de Danielle:
Anna Borczy, militante lors de l'insurrection hongroise, a vingt-trois ans en 1956.
Anna va rencontrer, sur le bateau, la journaliste Viki qui est reporter pour le "La voix du peuple" et qui va recevoir les confidences d'Anna.
Elle va retracer toute sa vie, de son enfance qui a été frappée par un tragique évènement subit par ses parents, par sa vie de militante, de sa rencontre avec qui aura marqué sa vie à tout jamais. Sa captivité et sa détention dans l'unité 107, ce camp d'internement expérimental centre de déshumanisation dirigé par Gabor Zaskory ancien colonel, jusqu'à sa libération anticipée en septembre 1959.
Quel plaisir et bonheur fût pour moi de faire la lecture de ce magnifique roman. L'auteur, à chaque roman, nous fait découvrir un pan de l'histoire qu'il maîtrise et y mêle des personnages, qui ajoutent parfois de la haine, mais surtout de l'amour et l'envie de tourner les pages pour connaître au plus vite, la fin de l'histoire.
Avec les romans de Cédric Charles Antoine, nous sommes aux côtés des protagonistes. J'avais l'impression d'être aux côtés d'Anna et Viki et d'entendre ses confessions.
La fin est d'une sensibilité qui vous prend aux tripes, mais pas besoin de sortir vos mouchoirs. C'est une fin qui fait la différence entre la soif de vengeance et le côté humain d'une personne.
Je vous recommande cet excellent roman de Cédric Charles Antoine.

Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Ponderosa
  09 février 2021
En dépit des événements qui y sont racontés, c'est une très belle histoire qui fait du bien et qui donne le sourire. Anna est une personne très attachante On prend fait et cause pour elle du début jusqu'à la fin. Et lorsqu'en tant qu'activiste elle se bat dans les rues de Budapest, j'ai retenu mon souffle, espérant qu'elle s'en sortirai.
Je vous recommande ce livre qui je l'espère vous plaira autant qu'à moi !
Commenter  J’apprécie          22
Exsydl20
  27 avril 2020
C'est un roman sur fond historique hongrois (période 1945 à nos jours en passant par le révolution hongroise de 1956) et cela se passe en grande partie à Budapest.
J'ai trouvé le livre passionnant et émouvant.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
mimo26mimo26   14 février 2019
L’homme au carnet,
Cette femme âgée était-elle sa prochaine cible, était elle
visée par sa mission ? Ce pays, et plus particulièrement cette région dont il était natif, n’avait plus de secrets pour lui, cordon relié à son téléphone en vue de télécharger les photos prises depuis son embarquement, le matin même, lors de l’escale au port de Mohacs, première ville fluviale située en Hongrie, juste après la frontière avec la Serbie. Les clichés défilèrent sur son écran. Tous concernaient la vieille dame aux cheveux gris, Anna. Il zooma sur certaines images afin d’apprécier les détails de son apparence. L’opération dura vingt minutes pendant lesquelles il ajouta des remarques sur son carnet. Rien n’était plus excitant que ces instants, ceux des repérages, des filatures, où toutes les pièces du puzzle convergeaient avant le passage à l’action. L’adrénaline montait en lui, mais ne perturbait aucunement sa concentration. Après-demain, le bateau arriverait à destination, Budapest. Le temps était compté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mimo26mimo26   14 février 2019
Anna fut surprise par la température ambiante, une chaleur agréable, constante, plus de vingt degrés. Tout était impeccable, uniforme, lumineux. Cet espace contrastait avec l’idée qu’elle se faisait des prisons. Ici, pas de rouille, d’humidité, d’insalubrité, ni la moindre poussière, une sorte de paradis immaculé où régnait un silence maîtrisé.
Aucun cri, pas d’ordre hurlé, pas de coups de matraque, une bulle étrange, cotonneuse. Déstabilisée, Anna reprit sa marche, entièrement nue, en compagnie des autres. Personne ne parlait. Toutes regardaient les lieux avec la même interrogation. Où avaient-elles atterri ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mimo26mimo26   14 février 2019
Durant leur repas gastronomique, elles n’avaient pas remarqué l’attitude étrange d’un homme assis seul à l’autre bout du restaurant, celui qui aurait pu accueillir Viki en face de lui si cette dernière n’avait pas choisi la table de la dame aux cheveux gris…
Commenter  J’apprécie          00
mimo26mimo26   14 février 2019
« La vérité est rarement douce à entendre ; elle est presque toujours amère. »
Commenter  J’apprécie          10
mimo26mimo26   14 février 2019
« N’oubliez jamais que le futur s’écrit dans le passé, que le présent n’est qu’une phase transitoire entre deux dates que la mémoire retiendra plus tard. »
Commenter  J’apprécie          00

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur ce livre Voir plus
autres livres classés : danubeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2479 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..