AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de mask


mask
  10 mars 2019
Quelle délicieuse surprise que ce roman. le titre me semblait tellement bidon au départ...et puis pourquoi écrire sur un humoriste. Je ne suis personnellement pas touchée par cet art qui pourtant fait tant de bien...le rire. Peut-on rire de tout? Jusqu'à quand le rire est de l'humour et quand balance-t-il dans la moquerie voire la méchanceté? Il n'est parfois pas difficile de ressentir derrière un humour puéril, à la limite du pipi/caca, une armure d'apparat qui semble protéger une âme blessée. Ce livre d'Amelie Antoine touche à mes yeux cette sensibilité extrême, interdite d'exister par des croyances éducatives (Sois un homme mon fils, un homme ça ne pleure pas, un homme c'est fort, un homme ça défend la veuve et l'orphelin, un homme...). Ces mêmes croyances qui empêchent d'être celui qu'on est. Dans ce cas, le rire est alors un bel exutoire...Édouard est de ces hommes, blessés par la vie depuis la plus tendre enfance. Son bouclier à lui, c'est une marinière Saint-James et ses blagues, ses aventures, sa fantaisie, sa créativité. Pourtant, comme tous les dérivatifs (antidépresseurs, anxiolytiques, cigarettes, nourriture, sports à l'excès, alcool, substances illicites,...),
il s'agit juste d'un sparadra...
Cette lecture est partagée en deux parties. D'abord, elle est centrée sur Édouard. Ensuite, elle se penche sur son fils Arthur.
Une chasse aux trésors perdus et enfouis. Une très belle histoire sur l'amour filial, sur la transmission, sur les valeurs. Un parcours de deuil et d'acceptation. Un passage obligé par tous pour se construire et vivre sa vie malgré les blessures, les doutes...
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox