AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782213592220
992 pages
Éditeur : Fayard (03/11/1994)
4.5/5   2 notes
Résumé :

Humilié, comme tous ceux de sa lignée, par les Bourbons, critiqué, puis menacé durant la Révolution, éternel candidat au moindre trône vacant d?Europe, opportuniste ou passant pour tel (il fut quasi jacobin dans sa jeunesse et finit sa vie en monarque autoritaire chassé par une émeute), moqué par ses adversaires politiques des deux bords au cours de son règne, Louis-Philippe a laissé dans la m&#x... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  23 décembre 2015
Voilà une biographie historique comme je les aime, complètes, fouillées, détaillées et ressuscitant toute une époque, ou dans ce cas-là, plusieurs. En effet, celui qui devint en 1830 le roi Louis-Philippe, roi des Français, le dernier d'une lignée, a eu plusieurs vies avant qu'une révolution confisquée ne lui donne dix-huit ans de règne et qu'une autre révolution, en 1848, le chasse à nouveau de France. Louis-Philippe fut d'abord le fils d'un des plus grands princes du royaume, le duc d'Orléans, parent de Louis XVI. Son père, alors que le jeune Louis-Philippe combattait dans les armées de la République, vota la mort de son cousin en 1793, ce qui laissa sur le nom et la vie de son fils une tache indélébile. Devant fuir la France terroriste qui exécuta son père, le jeune homme vécut comme il put de 1793 à 1814, année de son retour, et il lui fallut ensuite supporter quinze ans de Restauration et la méfiance des frères régnants de Louis XVI, Louis XVIII et Charles X. Cette longue vie, traversant plusieurs régimes politiques et plusieurs époques, nous est racontée en détail, et pas une fois le lecteur ne s'ennuie, car le récit est éclairé des commentaires de l'historien, et les réflexions de l'historien sont allégées par le récit concret de la vie. Un très bon gros livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   14 juillet 2016
Le 23 janvier (1793) Louis-Philippe et son entourage (émigrés en Belgique) apprirent tout à la fois le vote régicide du père ("Philippe-Egalité") et l'exécution du roi. Ce fut la consternation. Mme de Genlis fulmina des imprécations contre son ancien amant et imposa à tout le monde des prières pour Louis XVI. Sans rompre avec son père - car jamais il ne cessa de proclamer on attachement pour lui, - le fils lui écrivit une lettre très dure pour exprimer sa réprobation, malgré la censure des lettres exercée par la Commune et la Convention.

p. 228
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : monarchie de juilletVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1205 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre