AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782351183793
Éditeur : Almora (20/09/2018)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Il n'y a pas de zen sans une expérience décisive, sans satori. Le but du zen n'est pas d'améliorer notre quotidien, de vivre " zen " comme on dit, mais de nous libérer du samsara, d'ouvrir en nous l'" OEil de l'esprit " et de nous permettre de trouver en nous la nature de Bouddha.
Ce livre est à la fois le récit autobiographique d'un chemin d'éveil mais aussi une exposition des principes fondamentaux du zen. Il insiste tout particulièrement sur l'expérience ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
araucaria
  17 novembre 2018
Il est difficile de critiquer ce genre de livre, surtout lorsqu'on est ignorant du sujet qu'il traite.
Je vais donc reprendre en partie ce qui est écrit par l'éditeur en quatrième de couverture : "Distinguant l'expérience zen d'autres expériences mystiques, Dumè Antoni rappelle que la réalisation de la vacuité est essentielle à l'éveil bouddhique.
Cet ouvrage éclairera le pratiquant du zen afin de lui éviter quelques pièges dans sa pratique quotidienne mais il intéressera aussi des lecteurs non pratiquants et curieux de connaître le zen et plus largement le bouddhisme.
Ce petit livre incandescent vibre de la force de l'éveil."
J'ajouterai simplement que ce livre est bien rédigé (l'auteur si entend, possède une bonne plume et une grande rigueur), mais qu'il reste très technique et rempli de mots complexes pour un novice. Donc il s'adresse effectivement bien plus à des pratiquants du zen, et aussi certainement à des curieux à la condition qu'ils ne soient pas totalement novices dans cette discipline. Cette expérience zen, d'un homme qui pratique depuis plusieurs décennies, est aussi un témoignage digne du plus grand intérêt pour les personnes qui souhaitent s'y initier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
LivresBouddhistesZuiHo
  07 janvier 2019
Un excellent livre sur le Zen Rinzaï : témoignage, réflexion, pratique
« Expérience Zen » est un livre, un ouvrage qui n'en dit pas trop mais juste ce qu'il faut. Je l'ai foncièrement goûté et il m'a captivé : j'ai pris du plaisir à le lire. C'est vraiment un bon livre : l'un des tous meilleurs parus sur le zen dans les cinq dernières années – mais je me dois d'être prudent car il s'agit ici de Zen Rinzaï, que je connais bien moins que le Zen Sôtô.
Heureusement, c'est très bien écrit, mais ce n'est pas encore le plus important.
Ce qui m'a plu particulièrement, c'est que Dumè Antoni transmet fort bien ses connaissances du Zen Rinzaï, ce qui est encore plus précieux car en France, ce Zen est très minoritaire, ou alors, moins médiatisé.
Ce qui m'a autrement plu, c'est que certes l'auteur reste humble (il ne se cherche nullement une place de guru ou de maître : il témoigne dans cet opus de ce qu'il vit et a vécu) mais que ce qu'il apporte est pertinent, instructif, réfléchi et rigoureux – un dernier terme qui a vraiment son importance pour cet homme au caractère fort.
Surtout donc, c'est que tout ce que Dumè Antoni met en mot, c'est sa recherche personnelle, qui se transforme de fait en enquête, afin de parler au mieux, de son mieux, de ses expériences zen.
Il délimite ainsi rigoureusement, poussé par la recherche de la Justesse, l'expérience zen qu'il touche de son esprit et qu'il vit dans son corps, tenant à coeur qu'on ne prenne plus nos vessies pour des lanternes – il faut avouer que le Zen étant mystérieux, on prend souvent, comme Dumè Antoni le dit constamment, « la maladie pour le remède » !
de ce fait, Dumè Antoni empoigne le bouddhisme afin d'en exprimer l'essence du Zen Rinzaï, lit-on dans notre entretien :
« Enfin, j'ai rédigé ce livre dans l'intention de préciser aussi clairement que possible mes idées sur la base de cette expérience. J'espère qu'il sera utile aux lecteurs ne connaissant pas cette expérience, non seulement pour ne l'avoir pas faite, mais aussi parce qu'à ma connaissance il existe peu de livres sur cette question pourtant centrale dans le Zen (si j'excepte les ouvrages de D.T. Suzuki), et dans un cadre laïc.«
Ce qui rajoute du plaisir à la lecture, c'est le changement de perspective, car Dumè Antoni pratique le Zen selon les idées Rinzaï, et qu'il apporte au Zen des notions « nouvelles » ou peu exploitées par le Sôtô (je ne parle pas des Koans; à ce sujet lisez : Mumon + Koun YAMADA – Porte Sans Porte). Bref, on en apprend beaucoup sur le Rinzai, et sur les notions mises en avant par Dumè Antoni : le Kenshô et le Satori (et ses expériences en la matière), les Makyo, les 5 types de Zen, l'importance de Prajna, l'importance de l'Octuple Sentier et de l'exposé de la voie gradualiste dans les 10 tableaux du dressage du buffle – et j'en passe !
N'étant pas spécialiste du Zen Rinzaï, je ne puis juger si c'est là un ouvrage de référence sur le sujet et si je dois le ranger dans mon TOP20, bien qu' « Expérience Zen », je me répète soit vraiment excellent – mais cela peut changer à l'avenir, quand j'aurai lu plus de littérature Rinzaï. L'auteur étant humble, je crois qu'il se fiche d'être catalogué, tant que son livre possède une réelle « valeur ajoutée ».
Ce qui est certain, c'est que c'est un ouvrage sérieux sur le sujet, d'une certaine importance car il apporte des éclairages profonds sur la nature de quelques notions du Zen.
C'est assurément un Coup de Coeur pour moi.
Je vous recommande fortement de lire cet excellent livre de Dumè Antoni, car il vaut son pesant d'or et il vous éclairera certainement, intellectuellement et pragmatiquement.
Bravo et merci à l'auteur, tout autant qu'à Almora d'oser publier un livre singulier qui sort des sentiers battus, qui renouvelle l'expérience zen et ouvre de nouveaux chemins !
Bonne lecture !
Zui Ho.
Lien : https://livresbouddhistes.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lemairephilip
  05 juillet 2019
Fan et total addicted des premières pages jusqu'à la fin
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
araucariaaraucaria   14 novembre 2018
Accepter ce qui nous arrive ou ce que nous sommes revient à adopter une attitude responsable vis-à-vis du karma et non une attitude passive, voire plaintive. Il faut bien comprendre qu'un mauvais karma n'est pas équilibré par une bonne conduite. Il n'y a pas de phénomène de compensation. Chaque acte produit des fruits et ceux-ci doivent arriver à maturité quoi que l'on fasse. On peut donc avoir une conduite exemplaire aujourd'hui du point de vue de l'éthique (Sîlâ), mais cette conduite n'éliminera pas la mauvaise conduite passée. Le repentir n'est pas efficace pour éliminer les conséquences de nos mauvais actes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
araucariaaraucaria   01 novembre 2018
Cet ouvrage aura (donc) pour intention, en premier lieu, de tenter d'éclairer le lecteur intéressé sur les fondamentaux du Zen afin de lui éviter quelques pièges dans sa pratique quotidienne - le cas échéant -, et plus précisément de faire en sorte qu'il ne prenne pas des oiseaux noirs pour des colombes ou des oiseaux blancs pour des corbeaux. Certaines personnes seraient peut-être tentées d'affirmer qu'il existe des corbeaux albinos et des colombes noires, mais dans le Zen et dans le cadre de cette expérience, il n'y a pas d'exception qui confirme la règle.
En second lieu, cet ouvrage s'adresse aussi à des lecteurs non pratiquants mais curieux de connaître cette discipline. Il n'est en effet pas besoin de préciser que le mot Zen est tellement galvaudé dans le langage courant qu'il est plus facile de se tromper dans ce domaine que partout ailleurs. Et si ce livre permettait à certains d'entre ces lecteurs de franchir le pas vers la pratique, ce serait, comme on dit : "la cerise sur le gâteau".
Enfin, cet ouvrage ne se veut pas un livre érudit sur le Zen. Il ne représente rien d'autre que le fruit de ma propre pratique et ne vaut que pour le niveau d'évolution de celle-ci au moment de sa rédaction. Certains érudits dans ce domaine pourraient y trouver des lacunes ou des imprécisions, voire des affirmations peu orthodoxes ou contestables. J'invite donc le lecteur soucieux d'exactitudes à considérer cet ouvrage avec le recul nécessaire à toute approche critique et de vérifier par lui-même, sur le zafu et avec le soutien d'un maître qualifié, voire en puisant dans les corpus des textes originaux - quand il en maîtrise la langue et connaît le sens des mots -, la pertinence (ou l'impertinence) de cette "expérience zen".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
araucariaaraucaria   02 novembre 2018
(De fait), pour le Zen l'éveil est en quelque sorte contenu dans la pratique.
En fait, la méthode subitiste du Zen consiste à "chevaucher le buffle".
Le buffle désigne traditionnellement notre vraie nature. Un jour, un moine demanda en substance à son maître : "Qu'est-ce-que la pratique du Zen?" Le maître répondit : "C'est comme chercher le buffle sur lequel on est assis". En d'autres termes, chercher le buffle est la pratique du Zen.
La réponse du maître semble indiquer que la recherche du buffle est superflue, puisque nous chevauchons le buffle en permanence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
araucariaaraucaria   13 novembre 2018
Les makyô, dans le zen, sont des sortes de fantasmagories qui s'élèvent dans la conscience durant la pratique (zazen). Les makyô ne sont pas inutiles et, en général, sont le signe d'une grande concentration, mais ils ne sont pas une véritable expérience zen (dans le sens de kenshô), et il convient de ne pas les prendre pour telle.
Les makyô sont des expériences sensorielles, éventuellement visionnaires, qui surviennent dans certains épisodes de samâdhi profond ou lors de phases mystiques aiguës.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
araucariaaraucaria   01 novembre 2018
J'ai eu vingt ans dans les années 70, et à cette époque, il était difficile de passer à côté des spiritualités venues d'Orient. C'était la période des hippies et de la non-violence, et bien sûr du new age. Des gurus de tous bords pullulaient et des sectes prenaient naissance un peu partout en Occident; aux USA notamment. Certaines appartenaient à des branches traditionnelles - à cette époque, le terme "secte" n'était pas encore péjoratif - et d'autres naissaient de la folie d'un "illuminé" (et sans doute aussi de celles et ceux qui le suivaient sans discernement). Certains artistes connus se convertissaient à l'Hindouisme ou à l'Islam, ou encore au Bouddhisme ou à la Scientologie, et il était de bon ton de pratiquer le Yoga ou de réciter des mantras.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : zenVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1378 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre