AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782918799566
175 pages
Éditeur : Editions Anacaona (02/01/2015)
3.57/5   7 notes
Résumé :
Deux histoires. Deux moments distincts de la vie d'un homme. Sept ans : l’empressement des découvertes et le frémissement face à la vie. Quarante ans : l’heure des bilans et la réflexion sur ce qui a été et ce qui reste à faire.

Carrascoza, l'étoile confirmée de la littérature brésilienne

Après avoir publié plus de dix recueils de nouvelles, le brésilien Carrascoza livre son premier roman, qui apparaît comme l’œuvre de la maturité. Il y... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Marti94
  05 août 2015
Je suis allée au salon du livre de Paris en mars 2015 parce que la Brésil était le pays à l'honneur et que je souhaitais découvrir la littérature brésilienne pour préparer mon futur voyage. Parmi les nombreuses propositions, j'ai rencontré João Luiz Anzanello Carrascoza qui m'a dédicacé son premier roman « A sept et à quarante ans » publié en janvier 2015.
Carrascoza est un auteur brésilien qui a déjà publié une vingtaine de livres, recueil de nouvelles et livres pour la jeunesse, et qui est reconnu dans son pays, notamment parce qu'il a reçu plusieurs prix littéraires.
Ce roman est vraiment très original sur la forme : un beau papier un peu jauni avec une couleur de police vert foncé très bien assortie dans un format poche et surtout un texte présenté sur une demi-page avec des sauts de mots qui en font une sorte de grand poème. Bravo aux éditions Anacaona, jeune maison d'édition indépendante, pour la collection Epoca « la diversité des voix brésiliennes ».
Ce livre est original aussi dans sa construction puisque l'auteur présente en alternance l'histoire d'un homme à deux moments de sa vie, à sept ans et à quarante ans : l'enfance et la maturité, période où on prend plaisir à se souvenir de son enfance. Ce qui est original c'est que le texte est présenté dans la partie supérieure de la page quand l'enfant est narrateur et dans la partie inférieure quand c'est l'adulte. Cela préjuge déjà de la place haute que donne l'auteur aux souvenirs de l'enfance.
C'est l'histoire d'un homme, brésilien, marié avec un petit enfant, qui va se séparer et raconter sa vie douloureuse un peu comme une fatalité. Parallèlement, l'enfant qu'il a été, raconte son quotidien, ses parents, ses amis, ses proches et sa joie des petits plaisirs (le saut en hauteur, le chant des oiseaux…).
Mais nous sommes bien au Brésil car, s'il n'y a pas de description du contexte social, on retrouve l'importance de foot et certains lieux comme les chutes d'Iguaçu par exemple.
En somme, Carrascoza est un écrivain des sentiments mais son écriture élégiaque plombe parfois l'ambiance en rappelant les grands plaintifs.
Lu en juillet 2015
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
chachourak
  01 février 2016
A sept et à quarante ans, deux âges différents de son existence, l'auteur fait le point sur sa conception de la vie, son quotidien, ses expériences, ses connaissances et les sentiments qui le traversent. Tous les chapitres se dédoublent ainsi en deux parties complémentaires pour laisser entendre deux voix, celle du jeune narrateur et celle du même narrateur, mais quelques années plus tard. “Hâte” va ainsi de pair avec “lenteur”, “lecture” avec “écriture”, “plus jamais” avec “pour toujours”, etc… La présentation du texte et sa forme viennent ainsi renforcer cette dualité puisque le texte du jeune narrateur ne se présente que sur la moitié supérieure de la page, et celui du narrateur quarantenaire sur la partie inférieure.
J'ai apprécié l'écho que se faisaient ces deux voix et la comparaison implicite que nous suggère l'auteur en juxtaposant deux textes. Plus qu'opposés, ils sont surtout complémentaires puisque toutes les parties racontent un événement différent de la vie du narrateur. Petit à petit, on découvre son enfance, ses relations avec son frère et ses amis, ses ambitions, son mariage, ses enfants… Assez épuré, le texte est dépourvu d'intrigue classique -en fait, il nous présente surtout une succession de moments clés, d'instants pendant lesquels le narrateur a cru saisir l'essence de sa vie et a vécu des choses importantes et qui l'ont aidé à se construire. le style de João Anzanello Carrascoza est très simple à suivre, très fluide et très prenant. Je me suis souvent sentie happée par son écriture très bien rythmée et très poétique (les chapitres du narrateur de quarante ans sont d'ailleurs quasiment écrits comme des poèmes). Sans être extraordinaire et sans être faite de mille aventures, l'histoire de cette homme est touchante et universelle, on se reconnaît facilement dans ses émotions et dans la vie intérieure qu'il nous décrit. C'est donc une histoire très touchante et intime que nous raconte ici l'auteur avec son écriture très créative et poétique.
Lien : http://ulostcontrol.com/3-li..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Marti94Marti94   30 juillet 2015
A cette époque, j'apprenais à lire et à écrire, et je m'émerveillais de découvrir comment une lettre s'appuyait sur une autre pour former un mot, et comment les mots, humides d'encre, gagnaient un nouveau visage une fois couchés sur le papier.
Commenter  J’apprécie          60
Marti94Marti94   02 août 2015
Une époque entière, dans sa mémoire, s’achevait,
Et lui,
En sens inverse,
Voulait la revivre à son maximum,
Et c’est pour cela qu’il était revenu à la source
- Croyant qu’il était possible de trouver
Dans les ombres du passé
Autre chose que des joies mortes.
Commenter  J’apprécie          40
chachourakchachourak   05 août 2015
On laisse tout derrière soi sur le chemin, l'humain ne porte que ce qu'il n'est déjà plus ; le présent est fait de toutes les absences. (p.156)
Commenter  J’apprécie          40
Marti94Marti94   31 juillet 2015
Libéré de son absence, j’ai compris la nécessité, parfois, de regarder derrière soi pour aller de l’avant.
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : brésilVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de João Luiz Anzanello Carrascoza (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
310 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre