AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203207264
Éditeur : Casterman (30/10/2019)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Comment galvaniser les troupes quand le moral sombre, que l’on pressent l’enlisement dans l’horreur ? Un capitaine du contingent canadien, dépêché sur le sol français, forme un commando de snipers amérindiens, dont le fameux soldat Odawaa, matricule Tomahawk. Très vite ses faits d’armes, surhumains, d’une violence inouïe, sèment la panique dans les lignes ennemies.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Tostaky61
  19 novembre 2019
Magnifique !
Cet ouvrage signé Rossi (dessin) Apikian (scénario) sans oublier Walter (couleur) est tout simplement sublime.
France. 1915.
Au coeur des tranchées et des combats.
Un commando de snipers amérindiens est formé au sein du contingent canadien. Parmi eux, un héros,  une légende ? le soldat Odawaa dont on ne cesse de vanter les exploits.
On ne compte plus les scalpes à son palmarès.
Véritable fantôme, il traque et il tue l'ennemi.
On lui octroie une nouvelle mission, mettre fin aux pillages auxquels se livre un groupe de soldats allemand.
Tout est dans le dessin, les dialogues sont réduits, intelligemment, au strict nécessaire.
Peut-on reprocher à ce soldat Odawaa de garder tout son mystère ?
Après tout, même dans les BD les fantômes peuvent être invisibles...

 
Commenter  J’apprécie          273
MassLunar
  10 décembre 2019
La Ballade du soldat Odawaa peut être considéré comme un véritable western de guerre dans lequel le cadre de la Grande Guerre côtoie un certain suspense narratif aussi efficace que le compte-à-rebours d'un duel entre deux hors-la-loi. C'est une combinaison assez séduisante et ce durant tout ce one-shot.
Au niveau du dessin, Christian Rossi reste dans des tonalités assez sombres, grisâtres, un esthétisme très iconique issue des cendres de la Grande Guerre. Les traits réalistes des personnages cohabitent avec l'aura de mystère qui entoure le soldat Odawaa. Telle une ombre, ce dernier hante l'album à travers de véritables massacres. Par moments, la bd se montre très cinématographique affichant un choix de cadres panoramiques pour illustrer la densité d'un véritable duel. La confrontation finale est directement inspiré par le cinéma.
C'est aussi un petit reproche que je ferais à cette ballade du Soldat Odawa qui multiplie certaines références au western de manière assez grossière comme le clin d'oeil trop appuyé au personnage incarné par Henry Fonda dans Il était une fois dans l'ouest ou encore la course au trésor inconnu qui rappelle la tombe anonyme du Bon, la brute et le truand. Adorant les westerns de Sergio Leone, j'ai trouvé que le scénario d'Apikian manquait parfois de subtilité malgré ses aspects historiques avec la mise en valeur des soldats amérindiens durant la Grande Guerre ou encore avec la brève apparition d'un réel personnage historique très important à la fin de l'album. La bd hésite souvent entre le western cynique et froid et le background historique, dure et désincarne de la guerre de 14/18. Ainsi le scénario devient un peu lourd et multiplie inutilement les pistes. le titre aurait peut-être mérité de se diviser en plusieurs tomes afin de mieux équilibrer la complexité d'une histoire qui multiplie mystère, déguisements, et faux-semblants.
Malgré une intrigue à tiroir un peu lourde par moments et une ambiance western assez maladroite dans le contexte de la Grande Guerre, La Ballade du Soldat Odawaa reste une bd de caractère qui ne laisse pas indifférent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gyselinck_dominique
  10 novembre 2019
Février 1915
La guerre fait rage dans les tranchées, et les morts se comptent par milliers.
Côté allemand, un groupe de Ulhans, commandés par le commandant von Schaffner sème la terreur, l'horreur même, en pillant et massacrant tout ce qu'ils trouvent dans la campagne française.
Le commandement français, impuissant, demande un coup de main au Corps Expéditionnaire Canadien, car certains de leurs éléments indiens bénéficient d'une réputation exceptionnelle pour ce qui est de traquer et débusquer un ennemi.
Le caporal Joseph Odawaa a en effet déjà ramené plus d'une centaine de plaques d'identité de soldats allemands... ainsi que leur scalp.
Mais la demande française est assez surprenante car Odawaa à déjà ramené la plaque de von Schaffner il y a quelques semaines, alors que les exactions continuent en son nom.
Une nouvelle partie de chasse s'engage...
Commenter  J’apprécie          43
croix59
  11 novembre 2019
Guerre 14 18 sur le front, un capitaine canadien commande un contingent d'indiens et a forgé la légende d'Odawaa, soldat sniper dont la mission est de semer la terreur chez les allemands et de ramener les plaques une fois ceux ci morts. Cette fois ci il doit aller tuer un dénommé von Shaffner, sauf qu'il a été tué par Odawaa, il y a quelques jours. Qui est ce von Shaffner qui dirige une bande de déserteurs qui pille tout ce qui peut contenir quelque valeur.
Appaté par un cor (celui de Roncevaux), un duel mortel va s'engager...mais ne sont ils que deux au final???
Trait magistral de Rossi même si cela reste parfois très (trop) sombre, à dessein sans aucun doute compte tenu de l'histoire.
Cela reste ambigu jusqu'à la fin...
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (4)
Sceneario   19 novembre 2019
Au fil des pages, le scénario se concentre bien plus sur Keating que sur Odawaa et nous découvrons ainsi un homme passionné et intègre, qui protège ses hommes, construit avec eux une vraie relation forte, même s'il pourrait, lui aussi, être plus creusé, moins en retrait. C'est beau, assez prenant, mais on reste sur notre faim en refermant la dernière page !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   19 novembre 2019
La ballade du soldat Odawaa se révèle à la fois une entrée remarquée dans le 9ème art pour Cédric Apikian et une occasion de plus de donner envie de suivre la carrière, de profiter une fois de plus du talent de Christian Rossi.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   12 novembre 2019
Christian Rossi ne se contente pas d’être l’un de nos meilleurs dessinateurs réalistes, il se remet continuellement en question graphiquement, et ceci album après album. C’est encore le cas avec cette étonnante histoire d’Indien Cree, tireur d’élite d’un contingent canadien sur le front de l’Ouest pendant la Première Guerre mondiale.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Auracan   06 novembre 2019
De nombreux albums évoquant le premier conflit mondial ou certains de ses épisodes ont été publiés aux alentours de son centenaire mais La ballade du soldat Odawaa s'en détache par son approche aussi différente qu'originale. A découvrir pour les admirateurs des auteurs...et ceux des références précitées !
Lire la critique sur le site : Auracan
Lire un extrait
Video de Cédric Apikian (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cédric Apikian
Bande annonce LA BALLADE DU SOLDAT ODAWAA
autres livres classés : mythes et légendesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3569 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre