AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355042764
Éditeur : Rue du Monde (17/10/2013)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Au fond de la tranchée, c'est l'enfer de la guerre. Partout ailleurs, l'amour et la vie continuent de vibrer.
Apollinaire tisse avec génie se rêves de poète et son quotidien de soldat au cœur de la Première Guerre mondiale.
Les peintures de Laurent Corvaisier donnent un visage à ses mots d'effroi et de paix.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Lagagne
  22 novembre 2013
Un bel écrin pour un beau poème.
Le texte d'Apollinaire est magnifique, on ne revient pas dessus. Mais les illustrations de Corvaisier apporte une nouvelle vision à ces mots, les rends plus préhensibles, les explicitent même parfois. Et l'idée d'intégrer des photographies d'époque rend le tout encore plus touchant et authentique.
A mettre entre toutes les mains.
Commenter  J’apprécie          100
Cristie
  11 novembre 2014
A l'occasion du centenaire de la Première Guerre Mondiale, j'ai décidé de partager une poésie avec mes élèves qui ne peut que leur parler : Il y a ..., un poème extrait du recueil Calligrammes de Guillaume Apollinaire. Un travail préalable a été fait sur la seconde guerre mondiale et plus précisément sur les combattants. Cette poésie écrite sur le front par le poète alors qu'il se trouve dans les tranchées sera le premier écrit témoignage d'un être qui a vécu cette guerre. Une façon plus douce d'aborder l'inabordable.
Guillaume Apollinaire a écrit cette poésie en pensant à Madeleine Pagès, une jeune fille qu'il a rencontré quelques mois plus tôt, dont il est tombé amoureux et qui est repartie avec sa famille en Algérie. Un éclat d'obus reçu à la tête causera un affaiblissement de Guillaume Apollinaire qui mourra, le 9 novembre 1918, de la grippe espagnole.
Dans sa poésie, les peintures de Laurent Corvaisier répondent aux mots du poète et lui donnent des couleurs et une résonance particulière. Les couleurs se perdent quand le poète chante la guerre : "Il y a mille petits sapins brisés par les éclats d'obus autour de moi" et s'animent et s'éclairent quand le poète chante l'amour : "Il y a dans mon porte-cartes plusieurs photos de mon amour".
L'ensemble crée une oeuvre touchante !
Lien : http://depuislecadredemafene..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PetiteNoisette
  14 mai 2014
Ce grand album reprend un poème de Guillaume Apollinaire extrait de Calligrammes, recueil publié en 1918. La première page nous en dit un peu plus sur ce poète de renom mort de la grippe espagnole à la fin de la guerre. On explique au lecteur que ce poème a été écrit dans les tranchées, en l'honneur de la femme qu'aimait Apollinaire et qui était partie en Algérie. Ce poème oscille constamment entre les descriptions de la guerre et celle de la vie, représentée par cette femme. le poète est horrifié par la guerre et par l'absence de celle qu'il aime.
Le texte en lui-même est très beau. Les dessins de Laurent Corvaisier mettent des images sur les mots d'Apollinaire afin de les magnifier. Ces dessins très colorés, qui, je trouve, ressemblent un peu à ceux de Chagall, sont associés à des photographies en noir et blanc. Les textes, les dessins et les photographies permettent de faire le tour d'un même sujet.
Un très bel album qui permettra une première approche de la Première Guerre Mondiale pour les plus jeunes et/ou pour les faibles lecteurs.
Lien : http://blogonoisettes.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LilizLiliz   13 décembre 2014
Il y a les longues mains souples de mon amour
Commenter  J’apprécie          50
PetiteNoisettePetiteNoisette   14 mai 2014
Il y a à minuit des soldats qui scient des planches pour les cercueils
Commenter  J’apprécie          20
PetiteNoisettePetiteNoisette   14 mai 2014
Il y a l'amour qui m'entraîne avec douceur
Commenter  J’apprécie          40
KarlErickHorlangeKarlErickHorlange   14 mars 2018
Et l’enfer c’est toujours: « je voudrais qu’elle m’aime ».
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Guillaume Apollinaire (81) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Apollinaire
« Une be?te au Paradis n?est pas le roman le plus long que j?ai e?crit, mais c?est celui qui m?a pris le plus de temps : j?avais des sce?nes entie?res tre?s pre?- cises, tre?s cine?matographiques, entre La Nuit du chasseur et Claude Chabrol. Une be?te au Paradis est un huis clos. Une angoisse permanente monte, une tension gonfle car personne ne peut sortir des limites de la ferme. Il n?est pas question de grands espaces naturels mais de la place que l?homme prend dans ces espaces, des clo?tures qu?il enfonce dans cette terre et des drames qui se jouent dans les limites qu?il s?est lui-me?me fixe?. » Ce?cile Coulon
L?HISTOIRE La vie d?E?milienne, c?est le Paradis. Cette ferme isole?e au bout d?un chemin de terre. C?est la? qu?elle e?le?ve seule, avec pour uniques ressources son courage et sa terre, ses deux petits-enfants, Blanche et Gabriel. Les saisons de?filent, les pe- tits grandissent. Jusqu?a? ce que l?adolescence ar- rive, et, avec elle, le premier amour de Blanche, celui qui ravage tout sur son passage. Il s?appelle Alexandre. Leur couple se forge. Mais devenus adultes, la passion que Blanche voue au travail de la ferme, a? la terre, a? la nature, la contraint, la corse?te, la domine. Quand Alexandre, de?vo- re? par l?ambition, veut partir, attire? par la ville. Alors, leurs deux mondes se fracassent.
L?AUTRICE Depuis son premier livre publie? a? vingt et un ans, Ce?cile Coulon ne cesse de nous surprendre, de nous e?merveiller. En quelques anne?es, elle a publie? six romans dont Trois Saisons d?orage, re?compense? par le prix des Libraires, et un recueil de poe?mes Les Ronces (prix Apollinaire 2018).
LE POINT DE VUE DE L?E?DITEUR Une be?te au Paradis est l?histoire d?une ligne?e de femmes qui renoncent a? leur vie pour cette terre qu?elles se transmettent de me?re en fille. Elle est leur seul moyen de survie. Mais e?gale- ment une male?diction. Roman de passions ? pour un homme, une terre, une ferme... Une be?te au Paradis est un texte tout en contrastes, entre le charnel et le mercantile, la liberte? et la fatalite?. Et nous sommes heureux d?accueillir Ce?cile Coulon, dont la voix puissante re?sonne avec les voix que nous aimons de?fendre a? L?Iconoclaste. Une grande histoire de vengeance au fe?minin. Un texte re?solument contemporain sur le rapport a? la terre, a? l?he?ritage. Une voix romanesque puissante double?e d?une voix poe?tique.
+ Lire la suite
autres livres classés : guillaume apollinaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Apollinaire

Dans quelle capitale européenne est né Wilhelm Apollinaris de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire ?

Paris
Rome
Londres
Varsovie

10 questions
99 lecteurs ont répondu
Thème : Guillaume ApollinaireCréer un quiz sur ce livre