AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072779308
Éditeur : Gallimard (06/09/2018)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Nous vivons un tournant historique.
Ascension de partis nationalistes (Front national), démagogie (Donald Trump), repli sur soi (Brexit), tendances autoritaristes (Hongrie et Pologne), appels à la « grandeur » et à la « pureté » nationale (Narendra Modi en Inde, Vladimir Poutine en Russie), vague générale de xénophobie et de crimes haineux, brutalisation des discours politiques, complotisme, « ère post-vérité », appels à l’érection de murs toujours plus nombr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

critiques presse (2)
NonFiction   31 mai 2019
Le désarroi et l’instabilité sont devenus les traits caractéristiques de notre époque. Cet ouvrage les prend à bras-le-corps pour repenser le monde social et politique.
Lire la critique sur le site : NonFiction
NonFiction   01 juillet 2017
Une analyse du recul de la démocratie libérale et de ses valeurs par quinze intellectuels, qui n’esquisse guère de voies de sortie.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   14 mai 2017
Les États modernes ne peuvent prétendre protéger et développer leurs économies nationales. En conséquence, nombreux sont les États et les mouvances populistes qui entendent ressusciter leur souveraineté nationale en se tournant vers leurs cultures majoritaires respectives, vers un ethno-nationalisme, en étouffant toute dissidence intellectuelle et culturelle intérieure. Une telle tendance ne saurait surprendre. Pour le dire autrement, la perte de souveraineté économique engendre partout une posture consistant à brandir l'idée de souveraineté culturelle. La culture devient ainsi le siège même de la souveraineté nationale, une telle évolution adoptant des formes très diverses.

Une fatigue de la démocratie, Arjun Appadurai
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MusikantMusikant   22 avril 2018
Pour comprendre la situation actuelle, les politistes usent et abusent
du terme de « populisme ». On accuse le « peuple » de se complaire dans sa
vision étroite, dans ses peurs, dans sa méfiance native pour les élites, dans
son mauvais gout en matière de culture, et surtout dans sa passion pour
l’identité, le folklore, l’archaïsme, les frontières et l’identité — sans oublier
une coupable indifférence aux faits. Il manquerait de générosité,
d’ouverture d’esprit, de rationalité ; il n’aurait pas le goût du risque (ah ! ce goût du risque prêché par ceux qui sont à l’abri partout où leurs milesleur
permettent de voler).
C’est oublier que ce « peuple » a été froidement trahi par ceux qui ont
abandonné l’idée de réaliser pour de vrai la modernisation de la planète
avectout le monde, parce qu’ils ont su, avant tout le monde, mieux que
tout le monde, que celle-ci était impossible — faute justement de planète
assez vaste pour leurs rêves de croissance sans limite.

in "L'Europe refuge" par Bruno Latour
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : essaiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
419 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre