AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782849531549
112 pages
Éditeur : La Boîte à Bulles (04/10/2012)
3.5/5   7 notes
Résumé :
Lehman, la crise et moi est l’adaptation en bande dessinée de l’ouvrage Ma petite entreprise a connu la crise, de Nicolas Doucerain.
Paru aux éditions François Bourin en janvier 2011, réédité en février 2012, ce témoignage retrace le parcours d’un patron de PME dont l’entreprise, Solic (spécialisée dans le conseil en recrutement) se retrouve violemment frappée par la crise de 2008 et les répercussions de la chute de Lehman Brothers.

Jour après ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
JosephAlexianHeartfire
  01 mai 2021
• « Lehman, la crise et moi » de Étienne Appert et Florent Papin, publié chez La Boîte à bulles.
• J'ai commencer cette lecture à la suite du défi lecture de BD de Babelio de Mai, cherchant une BD ayant été éditée pour la première fois en 2012, dans le but d'étendre ma "culture" BD.
• Avant toute chose, j'aimerais remercier et féliciter la maison d'édition "La Boîte à Bulle", pour le partage de certaines des lectures disponibles dans son catalogue, dans le cadre de "la reprise des cours en distanciel" instauré par le gouvernement suite au troisième confinement, pour venir en aide aux élèves et leurs parents ; une très belle démarche que je tenais vraiment à saluer ! C'est une démarche que la maison d'édition avait déjà faîte pendant la durée du confinement, avec d'autres BDs.
• C'est certainement un signe du Destin qui m'a pousser vers la découverte de cette bande dessinée. En effet, avant il y a quelques jours, je n'avais jamais entendu parler de l'entreprise "Lehman Brothers", qui a subit une chute financière brutale et conséquente en 2008, et qui est la première d'une longue liste, démarrant la célèbre crise financière de 2008. Je l'ai entendue être évoquée dans une vidéo Youtube, ce qui prouve encore qu'en cherchant bien, la plateforme de vidéo offre des petits trésors de culture accessible à tous. Lorsque j'ai vu que cette bande dessinée était disponible en ligne et gratuitement pour une courte durée, je me suis dis que c'était là une occasion idéale de combler cette lacune culturelle !
• Cet album ne se concentre pas sur la crise financière de l'entreprise "Lehman Brothers", mais sur une entreprise française appelée "Solic", qui en a subit rapidement les conséquences. Cet album est également l'adaptation d'un livre écrit par le chef de l'entreprise "Solic", Nicolas Doucerain, et intitulé « Ma petite entreprise a connu la crise ». La préface est écrite par le dit monsieur, qui nous fait une bonne introduction au contenu et à l'oeuvre originale dont elle est adaptée.
• Cette bande dessinée m'a étonnement surpris, dans le bon sens du terme. Je m'attendais à une histoire plus longuette à lire, et légèrement moins intéressante, mais elle m'a en réalité portée du début à la fin. C'est également compréhensible pour un public large, toutes les situations et procédures administratives et professionnels étant bien expliquées et développées. Les dessins sont simples, pas dessinées dans un style ultra-réaliste, mais en gardant des proportions réelles. Parfois, le dessinateur expriment les sentiments du chef d'entreprise dans un style impressionniste bien équilibré, toujours bien dosé et excellemment illustré. On suit l'histoire par le biais des récitatifs nous partageant les pensées et les explications de Nicolas Doucerain, et là aussi, cela reste très bien fait et complète parfaitement les images et le texte associés.
• Il est intéressant de voir les différents points historiques présents dans cet album, et durant la période de crise financière de 2008 à 2010. Notamment, l'élection du président américain Barack Obama, qui avait à l'époque été accueilli comme un renouveau et un espoir pour le continent, et même pour les autres continents ; ou encore la mort du célèbre chanteur controversé, Michael Jackson, qui avait choqué par sa brutalité soudaine.
• À la fin de l'histoire, suivent des pages plus explicatives et qui donne plus de détails sur la situation des années 2008 à 2010. Une frise chronologique nous redonne la comparaison datée des événements, et nous en précisent d'autres non évoqués lors du récit. Les dernières pages sont des définitions de ce que sont les entreprises, les différences entres chacune d'entre elles, les droits des salariés, les statuts.. Ici, ces pages sont destinées à ceux qui veulent mieux comprendre le monde de l'entreprise.
• Une adaptation en bande dessinée sympathique, bien que je ne connaisse pas l'oeuvre originale. J'ai été vraiment intéresser par celle-ci, et je pense que cela a à voir avec le fait que j'ai récemment tenter de prendre connaissance des aspects de la création d'entreprise. Très instructif et un partage historique indéniable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Fanvin54
  08 décembre 2016
Cette BD est l'adaptation du livre « ma petite entreprise a connu la crise » de Nicolas Doucerain. Ce dernier y racontait son combat quotidien pour sauver sa PME, un cabinet de conseil en recrutement et en ressources humaines, frappé par la crise consécutive à la chute de Lehman Brothers. Je ne m'attarderai pas sur le dessin, ce lequel il n'y a rien de particulier à relever. C'est plus l'histoire en elle-même qui est intéressante, cette lutte menée par un jeune patron pour la survie de sa boîte et de ses salariés, face à la cascade d'annulations de contrat. La nécessité de procéder à des licenciements, de se battre pour trouver de nouveaux clients, la vie professionnelle qui empiète sur la vie privée, tous ces sujets sont abordés. Bien sûr, l'histoire n'est relatée que du point de vue du patron. Même si le récit de ce dernier semble assez honnête, et s'achève sur un relatif happy end (la boîte étant finalement sauvée, au prix de gros sacrifices toutefois), nous ne savons rien du devenir des salariés licenciés, lesquels n'ont peut-être pas tous eu la chance de retrouver un boulot. Il n'en reste pas moins que cet album offre un témoignage assez intéressant, et finalement plutôt original.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Erik_
  02 septembre 2020
Enfin, cela arrive ! Pour une fois, nous avons la vision d'un entrepreneur et non d'un employé se plaignant de ses conditions de travail. On se rend compte que du point de vue de l'employeur, ce n'est pas aussi facile que cela. Et c'est bien lui qui crée de l'emploi.
La crise de Lehman Brothers a fait beaucoup de mal à nos PME pourtant assez éloignées de l'épicentre. On vit le combat de tous les jours de cette entreprise durant cette période de turbulence de 16 mois qui a secoué l'économie. Il faut lutter contre l'endettement en gagnant de nouveaux contrats, faire face aux banques qui ne vous lâchent pas, procéder à des licenciements de collaborateurs qu'on aime bien, obtenir un rendez-vous avec le Ministère du travail ce qui relève de l'exploit etc...
Un mot sur le dessin car c'est parait-il très important. Les images sont simples et n'appellent aucun commentaire particulier. C'est lisible et c'est bien ce qui compte. Quelque fois, le propos dépasse la forme. La narration est parfaitement efficace. On arrive à se mettre à la place de ce jeune patron courageux. le rythme est soutenu avec une avalanche de scènes dynamiques mettant en place toutes les difficultés rencontrées.
Une bd documentaire que j'ai beaucoup aimée. On souhaite que cette PME soit définitivement sauvée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tmor
  12 octobre 2012
J'avais découvert le travail d'Etienne Appert à la sortie de son premier album "La femme de l'ogre". Splendide ! Je le retrouve en forme pour une sorte de tragédie shakespearienne d'aujourd'hui. On est pris dans le rouleau, dans la déferlante. Les images amènent de la simplicité, du quotidien à cette situation humaine très difficile. Très beau travail d'adaptation du livre. Au début les couleurs me gênaient un peu, le côté terne puis l'arrivée de la lumière parfois m'a fait comprendre que tout est choisi. Les visages sans bouches m'ont beaucoup plu aussi. Quand on reste sans mot. Bell ouvrage. À découvrir !
Commenter  J’apprécie          20
benjetpascal
  29 novembre 2013
Je suis loin d'être un spécialiste de bande-dessinée mais le héros (Nicolas) m'a fait un peu penser, graphiquement parlant, au Martin Veyron de ma jeunesse. Un Martin Veyron plus moderne et plus sobre, au trait informatisé, mais un Martin Veyron quand même. Un Martin Veyron à la tête d'une PME qui prend en pleine face le tsumami de la crise des subrimes et qui, contrairement aux puissantes banques internationales, ne trouve ni secours ni soutien auprès de puissances publiques bizarrement peu regardantes à la dépense.
Lehman, la crise et moi est une BD presque documentaire et intéressante qui donne envie de lire Ma petite entreprise, le livre qui l'a inspirée. Les détails sur la vie et le jargon des entreprises, donnés en annexe, sont également dignes d'intérêt.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
BulledEncre   10 janvier 2013
Au dessin, Étienne Appert fait dans la simplicité, avec un trait parfois un peu raide mais assez clair pour que le message et les dialogues soient lisibles. Il en résulte un témoignage honnête, exemplaire de ce que beaucoup d’autres ont vécu à travers le monde.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
ActuaBD   23 octobre 2012
Le récit s’avère assez passionnant. […] En revanche, si le dessin d’Etienne Appert combine simplicité et lisibilité, les couleurs dans ce contexte, traitées à l’ordinateur, semblent de trop.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
TmorTmor   12 octobre 2012
Bien que nous nous réunissons chaque semaine, j'ai ce jour-là le sentiment de les retrouver pour la première fois
Commenter  J’apprécie          70
benjetpascalbenjetpascal   29 novembre 2013
Au-delà de neuf licenciements, il faudrait mettre en place un Plan de Sauvegarde de l'Emploi. Le temps que tous les documents soient réunis et que l'administration donne son accord, Solic a le temps de sombrer trois fois.
Commenter  J’apprécie          20
JosephAlexianHeartfireJosephAlexianHeartfire   01 mai 2021
Cap difficile à passer : à la fin de l'année, les licenciements deviennent effectifs.

Les collaborateurs concernés quittent l'entreprise. L'impact de la crise devient tangible. Ce ne sont plus seulement des chiffres, des formules abstraites.
Commenter  J’apprécie          10
JosephAlexianHeartfireJosephAlexianHeartfire   01 mai 2021
Mais au fond, ce n'est que de la paperasserie. Cela prend du temps, c'est pénible, mais c'est clinique. Sans émotion.
Commenter  J’apprécie          20
Erik_Erik_   29 septembre 2020
Les jeunes paient la note de tous les problèmes sociaux, spécifiquement ceux issus de la crise économique. C'est eux qui sont sans travail.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : criseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4122 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre