AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nicolas Grenier (Traducteur)
ISBN : 2070509788
Éditeur : Gallimard Jeunesse (23/05/1997)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Si quelqu'un vous disait que des créatures venues de l'espace ont commencé à envahir la Terre, vous auriez certainement du mal à le croire. Et pourtant... Écoutez Rachel vous expliquer qu'ils sont partout. Oui, partout. Même parmi vos amis les plus proches !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
mauriceandre
  04 juillet 2019
Salut les Babelionautes
Cette Série de Katherine Alice Applegate est dans ma kobo depuis pas mal de temps et j'avais envie d'une lecture sans prise de tête.
Donc me voici parti pour une lecture jeunesse, moi qui est dépassé la soixantaine.
Dans ce tome deux, c'est Rachel la narratrice, et si l'on passe vite fait sur les explications de comment et pourquoi ses cinq ado sont devenus des Métamorphes, le récit est court.
Ce qui me plait quand je lis c'est de visualiser sur le Web les endroit, ou comme dans ce roman, les oiseaux de proie mentionnés dans le récit.
Après une recherche dans google j'ai lu que le faucon a queue rousse n'existe pas, par contre il existe une Buse à queue rousse, sa zone de diffusion s'étend depuis l'Alaska jusqu'au Labrador, et vers le sud, jusqu'au Mexique, Bahamas et Caraïbes, et Amérique centrale. Elle hiverne depuis le sud du Canada jusque vers le sud. Les oiseaux du nord migrent au sud en hiver, mais la plupart des autres oiseaux sont résidents à l'année.
je ne sais pas si c'est une erreur de traduction.
Pareil pour le Rapace choisi par Rachel, dans le récit il est mentionné un Aigle a tête blanche, hors en Amérique du Nord Ils sont parfois appelés aigles pêcheurs mais leur vrai nom est Pygargue.
Il est l'Emblème des États-Unis et l'un des symboles les plus connus du pays et apparaît sur la plupart des sceaux officiels,
Donc dans le tome 1, Tobias est resté trop longtemps sous son animorphe de Buse à queue rousse, et ne peux plus réintégrer sa forme Humaine.
Pour continuer la lutte ils vont devoir acquérir l'A. D. N. d'autres animaux et leur choix sont parfois délirants.
C'est agréable a lire malgré les erreurs sur les Rapaces et je remercie Nicolas Grenier qui a traduit plusieurs tomes de la série.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Mondaye
  06 septembre 2016
Deuxième tome de cette longue série de science fiction, lu il y a plus de dix ans, dont ma bibli ne possédait que les premier tome, à partir de celui-ci. Donc autrement dit, premier que j'ai lu.
Ce qui n'est pas trop problématique, on retombe très vite sur nos pattes, comme Rachel - sous sa forme de chat.
Bon rythme et intrigue qui tient la route mais pas transcendant non plus.
Toutefois j'avais bien aimé les histoire de métamorphoses à l'époque et l'idée de ces extraterrestres qui prennent contrôle du corps m'avais paru original.
Commenter  J’apprécie          30
Phica28
  23 octobre 2014
Il est bien.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
mauriceandremauriceandre   04 juillet 2019
— Il faut qu’on trouve un autre moyen de les attaquer, dis-je en dominant ma colère.
Ça me rendait vraiment malade d’imaginer Tobias revenant pleurer la mémoire de l’Andalite au milieu de ce labyrinthe de carcasses d’immeubles inachevés.
— Attaquer qui ? demanda Marco d’un air soupçonneux.
— Les Français, Marco, ricanai-je. Qui donc, à ton avis ? Les Yirks, tiens !
— Ouarf, ouarf, ouarf ! s’exclama Marco. On a déjà essayé, vous vous souvenez ? On est descendu au Bassin yirk et on s’est proprement pris une raclée. Yirks dix, humains zéro !
— Alors tu crois qu’il faudrait simplement laisser tomber ? lui demandai-je.
— On a juste perdu un match, intervint Jake. Tu n’abandonnes pas un championnat parce que tu as perdu un match !
— Tel match, tel championnat, prédit amèrement Marco.
— De toute façon, nous n’avons pas perdu, fis-je remarquer.
Les autres me regardèrent comme si j’étais folle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
florencemflorencem   24 novembre 2013
Je sais que je n’aurais probablement pas dû écrire ce mot. Jake dirait que c’est trop dangereux, Marco trouverait ça stupide. Mais le père de Mélissa a tout fait pour qu’elle ne devienne pas elle aussi un contrôleur. Et même si elle ignore cela, elle sait au moins que son père l’aime. D’ailleurs, est-ce que ce n’est pas ce qui nous pousse à nous battre… Les gens qu’on aime. Et c’est la raison pour laquelle, un jour, nous gagnerons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Katherine A. Applegate (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katherine A. Applegate
Katherine Applegate: 2013 National Book Festival
autres livres classés : métamorphosesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2956 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre