AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Everworld (Applegate) tome 2 sur 5

Claude Marie (Traducteur)
EAN : 9782070535958
640 pages
Gallimard Jeunesse (19/06/2002)
4/5   200 notes
Résumé :
Intégrale, tome 2

David et ses amis pensaient avoir vécu le pire, mais à Everworld, le pire est toujours à venir...

Après avoir sauvé Senna, que toutes les puissances maléfiques se disputent, les voici maintenant entraînés dans une guerre sanglante aux côtés de la déesse Athéna.

Leur mission : libérer l'Olympe assiégé par Ka Anor. Le sort d'Everworld est entre leurs mains. S'ils échouent, le " dévoreur de dieux " régner... >Voir plus
Que lire après Everworld, tome 2 : L'épopée fantastique Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
On retrouve dans ce second volume nos quatre héros toujours occupés à tenter de survivre dans le monde magique d'Everworld auquel ils commencent malgré eux à s'adapter (certains mieux que d'autres cependant...). Cette fois c'est essentiellement à la civilisation grecque que l'auteur s'intéresse puisque les quatre adolescents vont se retrouver embarquer dans une lutte sans merci aux côtés des dieux afin de libérer l'Olympe assiégée par Ka Anor, « le dévoreur de dieux », sorte de créature extraterrestre menaçant l'équilibre d'Everworld et de notre monde. Les relations entre les personnages se complexifient tandis que leur caractère s'affirme, chacun optant pour un chemin différent. Tous demeurent malgré tout aussi drôles et attachants qu'auparavant et on retrouve tout ce qui avait fait le charme du premier tome. le récit se suit avec toujours autant de plaisir et la découverte de nouveaux pans de cet univers fascinant ravira sans aucun doute le lecteur qui ne peut qu'attendre la suite avec impatience.
Commenter  J’apprécie          100
Salut les Babelionautes
Dans ce deuxième tome d'Everworld de Katherine A. Applegate nous allons suivre nos quatre Ado luttant aux côtés des Dieux Grecs contre le dévoreur de dieux, Ka Anor.
David et ses amis pensaient avoir vécu le pire, mais à Everworld, le pire est toujours à venir...
Après avoir sauvé Senna, que toutes les puissances maléfiques se disputent, les voici maintenant entraînés dans une guerre sanglante aux côtés de la déesse Athéna.
Leur mission : libérer l'Olympe assiégé par Ka Anor. le sort d'Everworld est entre leurs mains. S'ils échouent, il régnera en maître.
le cauchemar ne s'arrêtera-t-il donc jamais ?
Beaucoup de références à nos mythologies et un humour féroce font de ce deuxième tome un régal et malgré sa classification en jeunesse, l'histoire plaira à une grande partie des lecteurs, tous âges confondus.
Merci à Claude Marie pour avoir assuré la traduction
Commenter  J’apprécie          80
Nos 4 adolescents poursuivent leur exploration d'Everworld. Ils commencent à en saisir les arcanes : convaincre un dragon de les sauver, ne pas se faire tuer tout de suite par les dieux, les convaincre également qu'ils peuvent les aider. Ils sauvent donc l'Olympe des soldats de Ka Anor. Ils cherchent toujours à rejoindre leur monde ; cependant, leur y devient de plus en plus compliqué à mesure que la situation devient plus précaire et dangereuse de l'autre côté... Au fur et à mesure que les crises les font évoluer, leur vie leur semble toujours plus fade. le temps des choix difficiles est arrivé...
Morts, batailles, choix, rythme... Une série à lire sans hésiter. Et on y entend enfin la voix de Senna...
Commenter  J’apprécie          90
Nos quatre héros évoluent, on en apprend de plus en plus sur leur vie "normale" et on apprécie leurs réactions face à l'adversité.
Les dieux de toutes les civilisations humaines, c'est déjà un gros morceau de barbarie, mais s'il faut en plus souffrir ceux des extra-terrestres, la tache devient quasi-impossible.
Senna n'est plus quelqu'un à sauver et devient un être mysterieux, et les quatre amis doivent sauver tout ce beau monde, dans un univers où rester en vie est déjà un défi en soit.
Commenter  J’apprécie          40
Bon, alors, je suis trop déçue. J'étais contente de retrouver notre petite troupe à EverWorld puis quand j'ai commencé ma lecture, je me suis très très vite rendue compte que ça n'allait pas être la folie. C'était dans le même style que le premier bouquin mais sans la nouveauté. Quoiqu'on découvre à chaque fois des mondes inédits dans ce quatre en un qui nous est offert donc, ça force à vouloir en savoir plus mais c'est plat, en fait. Puis, faut dire que je suis déçue tout simplement parce que j'avais dit précédemment que j'attendais d'en apprendre plus sur Senna et ça n'a pas du tout été le cas, elle est limite effacée dans cette suite ; aussi en apprendre plus sur le fameux dévoreur de dieux mais franchement, c'était pas fameux.

En fait, j'ai l'impression que l'autrice ne sait plus trop où elle va. Je comprends le fait d'inventer toujours un nouvel arc d'EverWorld à chaque tome pour garder un rythme entraînant et créer une véritable fresque de cet univers fantastique (un poil loufoque mais ça fait partie du truc). le fil directeur est toujours présent au fil de leurs aventures successives mais on se perdrait quand même un peu dans tout ça. Et, d'entre tout, bah ça devient chiant, hein. Ce n'est pas mauvais mais franchement, on s'ennuie. Par exemple, je m'attendais à une pure quête type fantasy tout ce qui a de plus standard pour le tome 1 avec les héros qui se mettent à la recherche des trésors de Nidhoggr le dragon. le scénario s'y prêtaient bien et vous connaissez mon faible pour ce genre d'aventure. Eh bien, assez déçue de la tournure des événements. Les héros ne cherchent même pas les trésors mais essayent de réfléchir à d'autres solutions beaucoup moins épiques pour sauver leurs fesses. C'était loin d'être exaltant, plutôt ennuyeux même. J'attendais alors de découvrir quelle serait l'épopée fantastique du tome 2.

La suite sur mon blog 🌈
Lien : http://difunkychronicles.com..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
_Moi j'ai rien entendu, déclara Christopher en s'approchant par derrière.
_Quelqu'un a crié, insistai-je avant de réaliser qu'il avait parfaitement entendu lui aussi. On aurait dit une fille.
_Normal, mec. Ici, il y a quelqu'un qui crie toutes les dix secondes. Et généralement, c'est moi.
Commenter  J’apprécie          80
- Ouais? Eh bien, tu sais quoi ? Tant pis pour leur sale petit caractère. J'en ai assez. Voilà ce que c'est de se faire baiser les pieds pendant des siècles. Il est temps qu'ils affrontent la réalité, non ?
Je crois qu'à cet instant, nous étions tous les trois très fiers de David.
Et nous avons discrètement commencé à nous écarter de lui.
Commenter  J’apprécie          40
Je suis allé dans le jardin, derrière la maison, où, comme tous les voisins, nous avions des jeux pour enfants. Je me suis allongé sur le toboggan en plastique. C’était plus calme ici. Je pouvais juste me rendre compte si les cris gagnaient ou perdaient en intensité.
Je voulais aller regarder la télé. C’était tout. Juste regarder cette satanée télé. Un truc drôle et pas prise de tête.
— C’est nul la vie, ai-je dit aux étoiles.
Et je me suis retrouver à voler, suspendu aux tentacules d’un gros oiseau bleu extraterrestre. Je vous jure que, durant quelques secondes, j’ai été content d’être de retour.
Commenter  J’apprécie          00
J’étais là, au milieu de la forêt tachetée de soleil. J’avais les mains ensanglantées à force d’avoir frappé le tronc d’arbre. On n’entendait rien à part un léger bruissement de feuilles. J’étais seul. […]
J’avais l’impression d’être mort. D’ailleurs mon coeur l’était, non ? Mort tout en continuant de faire semblant de vivre et de jouer les héros alors que tout le monde s’en foutait.
Commenter  J’apprécie          00
Je crus voir l’ombre d’un sourire passer sur les lèvres de Senna. Mais non, impossible. J’avais dû rêver. Il y avait vraiment des larmes dans ses yeux. Elle était des nôtres malgré tout.
Et pourtant, alors qu’inconsciemment je posai la main sur ma poitrine silencieuse, une petite voix me répétait sans cesse qu’il n’y avait que quatre diamants. Pas cinq.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Katherine A. Applegate (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katherine A. Applegate
En librairie le 23 mai 2019 ---
Byx serait-elle la dernière de son espèce, celle que l'on appelle l'ultimon ? Pour en avoir le coeur net, elle traverse le royaume de Nedarra à la recherche des siens. Mais chaque recoin regorge de prédateurs…
Un voyage fantastique par Katherine Applegate, l'auteure du Seul et Unique Ivan.
autres livres classés : mythologieVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (533) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2430 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *}