AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1023502887
Éditeur : Seuil (15/01/2015)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 76 notes)
Résumé :
Ivan est un gorille, mais il n'a rien d'une bête sauvage. C'est un animal paisible qui vit dans un vieux centre commercial oublié de tous.

Ivan s'accommode assez bien de sa condition. Il a ses amis : Stella, la vieille éléphante, Bob, le chien errant, et Julia, la fille du gardien. Il a la télé et, surtout, il a le dessin, car Ivan est un peu artiste.

Mais l'arrivée dans la ménagerie de Ruby, une petite éléphante innocente et fragile, v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
jeunejane
  29 septembre 2017
Ivan est un gorille " dos argenté".
Tout au long du livre, il prend la parole pour nous raconter sa vie au Circorama,derrière une cage.
Il est exposé dans ce mini zoo d'un centre commercial avec Stella, une vieille éléphante.
Il est adapté à sa vie. Chaque jour, il rencontre Bob, un chien errant et Julia, la fille du gardien vient lui apporter de quoi dessiner car Ivan est artiste.
Un jour, une petite éléphante, Ruby vient les rejoindre et Ivan décide de réagir ; elle est triste : il faut faire quelque chose.
Le roman de Katherine Applegate est basé sur des faits réels, l'écriture est accessible à des lecteurs à partir de 9, 10 ans.
Le texte aéré, les gros caractères, les illustrations peu nombreuses mais originales et parfaitement en rapport avec l'histoire font que le livre s'adresse à un large jeune public sensible au respect des animaux ou à sensibiliser.
Sorti aux USA en 2012 et chez nous en 2015, "Le seul et unique Ivan" a été largement récompensé par des prix littéraires et a rencontré la préférence par vote de nombreux jeunes lecteurs en Belgique dans le cadre du Prix Versele 2017.
Je dois avouer que je suis assez d'accord avec le jury des jeunes de 10-12 ans.
C'est un très bon livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          363
Lagagne
  14 novembre 2015
Dès les premières lignes je me suis dit : si ce roman est bon, je verse ma larme, obligé.
Et bien j'ai versé non pas une mais des larmes ! Lu d'une traite, je n'ai pas pu lâcher ce roman avant la fin, avant de connaître le destin d'Ivan et les autres. Bon, un roman avec des animaux, écrit à la première personne, plein de poésie, de tendresse, d'émotions..ce roman partait gagnant avec moi. Mais il fallait tenir la promesse jusqu'au bout, et c'est tenu !
Faire parler Ivan à la première personne était une excellente idée. Cela crée un rapprochement énorme, gonfle l'empathie (qui aurait de toute façon été présente). Ruby l'éléphanteau est attachante. Stella l'éléphante est touchante. Bob le chien est le personnage parfait ! Rigolo, attendrissant, dynamique impertinent, tendre...
Une grande réussite de A à Z !
Commenter  J’apprécie          240
orbe
  25 janvier 2015
Un gorille, dans une cage depuis des années, constitue avec une vieille éléphante, l'attraction d'un centre commercial.
Les années passants, les curieux se font plus rares et la dépression guette les animaux. Ivan, consacre ses journées à sa passion, le dessin.
Ses amis sont Bob, un chien solitaire et Julia, la fille du gardien.
L'arrivée d'un tout jeune éléphant va bouleverser ce petit monde à l'agonie.

Un livre fort, tiré d'une histoire vraie, qui nous fait rentrer dans la tête d'un animal enfermé pour le seul plaisir des hommes.
Il évoque le regret de la vie dans la nature mais aussi la profonde humanité des animaux qui tentent de comprendre et de s'adapter à un monde cruel dans lequel seul l''argent règne.
Ivan parle à chacun d'entre nous et esquisse la possibilité d'un univers meilleur, celui des zoos modernes où le bien être des bêtes et leur survie est au centre de leur réflexion.
Bien sûr, il aurait fallu laisser ces majestueux animaux dans leur milieu naturel, malheureusement, l'homme se l'approprie.

L'écriture est émouvante avec beaucoup de blancs laissés par l'auteur comme pour proposer au lecteur des moments de réflexion.
La voix de bob permet d'étendre la réflexion à toutes les sortes d'animaux, des plus majestueux aux plus humbles. A lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
lebazarlitteraire
  09 février 2015
Ce roman est un véritable coup de coeur 2015 pour moi ! A destination d'un public jeune, c'est un vrai bijou de poésie et de sensibilité. D'ailleurs, ce n'est pas un hasard s'il a reçu pas moins de 20 prix littéraires.
Écrit à la première personne du singulier, on plonge directement dans les pensées d'Ivan, un gorille « dos argenté » qui vit dans une ménagerie de centre commercial aux Etats-Unis. Ivan ne s'y déplait pas, en fait, il n'a jamais rien connu d'autre. Et puis, il n'est pas seul, il peut toujours compter sur Stella, la vieille éléphante de cirque, et sur Bob, le chien errant. Mais les numéros de cirque de Stella et la présence d'Ivan ne ramènent plus autant de clients qu'avant. L'éléphante se fait vieille, elle souffre d'une ancienne blessure que les hommes ont jugé inutile de faire soigner. Aussi, un beau jour, on leur présente leur nouvelle camarade de jeu : Ruby, un petit éléphanteau. Pleine de joie et pleine de vie, Ivan comprend alors qu'il va devoir la protéger, la protéger contre les hommes cruels et lui trouver un autre avenir.
L'écriture est très fluide, et elle est compréhensible pour les plus petits de par ses mots simples. Cela ne veut pas pour autant dire que le texte est dénué de profondeur. En tant qu'adulte, je l'ai d'ailleurs parfois trouvé dur. On a donc plusieurs niveaux de lectures possibles à ce roman.On sent bien que l'auteure y a mis tout son coeur et qu'elle a fait d'énormes recherches sur le sujet. La cruauté des hommes, mais aussi leur bienveillance, est très bien dépeinte. On ne tombe pas dans le cliché du « tout blanc » ou « tout noir ». Et ça, pour un livre pour enfant, c'est rare.
Pour découvrir la critique complète et imagée, rendez-vous sur notre site.
Lien : http://lebazarlitteraire.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
lilice_brocolis
  19 février 2015
Je suis (délà^^) grande et j'ai dévoré et adoré ce livre !
Bon, faut dire un court roman plutôt sentimental sans faire dans le pathos, avec des animaux, sur un style très reconnaissable (on sent la patte du gorille... heu de l'auteur), un jour où j'avais envie d'un petit bouquin qui se lit sanseffort, j'étais déjà convaincue.
Alors oui, le thème est jeunesse, certains aspects aussi (la petite fille toute gentille qui comprend mieux que les autres) mais le coeur du roman ne se limite pas d'après moi à une cible jeunesse.
Attention pour les enfants jeunes, certains passages (très courts) peuvent être choquants et perturbants (je pense, je ne fréquente pas beaucoup d'enfants de 8ans),
J'aime beaucoup la couverture et la présentation du livre, je suis moins fan des illustrations à l'intérieur, que je trouve plutôt banales et pas très belles.
Le livre est plutôt gros mais c'est écrit très gros et il y a lein de pages à moitié vide, chapitres trèscourts oblige. Ce découpe en chapitre (de quelques lignes à 3 pages) sert vraiment le roman et ce n'est donc pas de la place perdue "gratuitement".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (2)
LeJournaldeQuebec   04 mai 2015
Un véritable bijou de la littérature !
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Ricochet   17 avril 2015
Si la littérature jeunesse pouvait changer le monde, ce serait avec de tels ouvrages…
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
lebazarlitterairelebazarlitteraire   09 février 2015
Sur l’afiche de l’autoroute, Mack porte son
costume, Stella se tient sur ses pattes arrière, et un
animal décoiffé au regard féroce semble hurler.
Cet animal est censé me représenter, mais
l’artiste qui l’a peint s’est trompé. Je ne suis jamais
en colère. La colère est trop précieuse : les « dos
argentés » s’en servent pour maintenir l’ordre et
prévenir leur famille en cas de danger. Quand
mon père se frappait la poitrine, c’était pour dire :
Attention, c’est moi qui commande, je me fâche pour vous
protéger car je suis né pour veiller sur vous.
Ici, il n’y a personne à protéger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
orbeorbe   24 janvier 2015
Je réfléchis. Pas facile de répondre. Les gorilles ne se plaignent pas. Nous sommes des rêveurs, des poètes, des philosophes, des amateurs de sieste.

- Je ne sais pas, dis'-je en donnant un coup de pied dans la balançoire. J'en ai marre de mon domaine.
- Parce que c'est une cage, déclare Bob.
Bob manque parfois de tact.
- C'est trop petit, commente Stella.
- Et tu es un grand gorille, ajoute Bob.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
milamiragemilamirage   17 février 2015
Aujourd'hui encore, je pense qu'elle [Stella l'éléphante] n'est pas totalement rétablie. Mais comme elle ne se plaint jamais, c'est difficile à savoir. [.......]
- Ils pensent que je suis trop vieille pour semer la panique, dit Stella. La vieillesse est un bon déguisement.
Commenter  J’apprécie          140
milamiragemilamirage   18 février 2015
J'ignore pourquoi les gens me parlent, mais ça arrive souvent. Ils savent peut-être que je les comprends. A moins que ça ne soit parce que je ne peux pas leur répondre. [Ivan le gorille]
Commenter  J’apprécie          190
beamag87beamag87   28 décembre 2014
Un jour, Stella me taquinait en déclarant que les éléphants étaient supérieurs aux singes parce qu'ils éprouvaient plus de joie et de chagrin qu'eux. " Vos cœurs de gorilles sont froids comme la glace, avait-elle déclaré, les yeux étincelants. Les nôtres sont chauds comme le feu."
Aujourd'hui, je serais prêt à échanger tous les yaourts aux raisins du monde contre un cœur de glace.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Katherine A. Applegate (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katherine A. Applegate
Katherine Applegate: 2013 National Book Festival
autres livres classés : captivitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1030 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre