AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 220505760X
Éditeur : Dargaud (19/01/2006)

Note moyenne : 3.13/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Myopie? "OK" - Pilosité? "OK" - 1m 54? "OK" - Calvitie? "OK" - Expériences sexuelles? "joker"... Victor Lalouz n'a pas un physique facile. Certes son psy essaye de l'aider, mais le dossier est un poil chargé... Lalouz n'est pourtant pas du genre à baisser les bras, il est PO-SI-TIF et depuis qu'il s'est mis en tête que la notoriété pourrait faire évoluer le regard des femmes à son égard il n'a qu'un seul objectif : y accéder. Il y parviendra à ses dépens en poussant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
marina53
  18 juillet 2015
Victor Labouz... heu... Lalouz (même si ça revient presque au même!) rêve de travailler soit dans le cinéma, soit à la télé soit à la radio. Polyvalent, le gars! Pour ce faire, il est prêt à modifier son CV, quitte à se faire passer pour le fils caché de Drucker. Ça tombe plutôt bien, un poste de standardiste se libère chez Smak FM. Et sa candidature est retenue! Même lui a du mal à y croire! Qu'importe son CV tout bidon, il est embauché. Aux côtés de Sami, l'animateur, il prend son boulot très à coeur. Même s'il ne se rend pas toujours compte qu'il n'est pas à la hauteur. Croire que la zoophilie désigne la collection de trucs de Zorro, confondre pédestre avec pédophile ou ne pas savoir quoi répondre dès lors qu'une auditrice lui demande comment monter au 7ième ciel, ça fait moyen... Heureusement, son psy est là, à l'écouter et que la belle Nadia lui fait des yeux doux (enfin, c'est ce qu'il croit!)...
Petit binoclard tout menu, une calvitie précoce, un sourire un peu niais, c'est sûr que ce Victor Lalouz risque de ne pas passer inaperçu! Drôle à ses dépens, sûr de son fait, de son charme et de son sex-appeal (bien qu'il soit encore puceau), rien ne semble l'arrêter ni le déstabiliser. Tout heureux qu'il est à être standardiste dans cette station de radio, il ne doute pas un seul instant de son ascension future. Gold ou Jeanne Mas en fond sonore, "Ahhh Macarena" dès lors qu'il reçoit un message, le plus souvent de sa mère, ça donne le ton de ce premier album drôle, parfois cynique mais jamais méchant avec un personnage haut en couleur (pour Victor, c'est une image!) et attendrissant. Ces scénettes, à raison de 2 par page, aux couleurs vives, amusent le lecteur... à défaut d'amuser Victor, peut-être...
Victor Lalouz, en route pour la gloire... le chemin risque d'être long!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          494
Ziliz
  17 mai 2012
Comme son patronyme l'indique, Victor est un loser... Un look entre "pine d'huître" (De Caunes dans NPA dans les 90's) et le Manu de Titeuf, lunettes cul-de-bouteille, haut comme trois pommes et un air, disons... pas très inspiré. Victor vit chez sa mère castratrice, qui n'a pas coupé le cordon. Il est innocent comme l'oisillon dans son nid - ce qui ne l'empêche pas d'être assailli de fantasmes libidineux - et désespérément puceau... Son ambition professionnelle : devenir animateur radio.

Le pauvre homme a beau être la risée de ses collègues, ils n'en abusent pas et restent relativement sympathiques avec lui. Quant à son psy, il reste de marbre, fidèle à la "neutralité bienveillante" qu'exige sa profession - et pourtant il s'en passe, dans la tête de Victor !

Beaucoup d'humour plutôt gentil, de situations dans lesquelles on reconnaît des proches... ou ses propres bourdes et niaiseries (c'est déjà moins glorieux mais ça fait quand même beaucoup rire). Un régal de lecture-détente !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
jamiK
  19 octobre 2018
Victor Lalouz a deux rêves dans la vie, devenir animateur de radio et se faire dépuceler. C'est une série de gags en une demi page, les dessins sont assez moches, l'humour est franchement lourd, mais je dois reconnaitre que mes zygomatiques sont plusieurs fois entrés en action.
Commenter  J’apprécie          100
Apikrus
  17 mai 2012
Victor vit chez sa mère, que l'on ne voit jamais mais qui semble omniprésente dans sa vie, pour le plus grand malheur de notre anti-héros. Ses échecs en amour, au travail, et dans sa vie quotidienne, nous font rire. Pour un homme, il est cependant effrayant de parfois se reconnaître dans ce loser ! Heureusement que je vois en lui plus d'autres personnes que moi, ça me console...
Cette bande dessinée est très amusante, sans jamais être trop lourde ou graveleuse. Son graphisme est quelconque mais c'est sans importance puisque l'on n'y prête presque pas attention, hormis pour la représentation de Victor dont l'image correspond parfaitement au personnage.
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
Lecturejeune   01 juin 2006
Lecture jeune, n°118 - Cette bande dessinée hilarante nous dévoile les embûches qui attendent les candidats à l’animation radio, et les pistons nécessaires. Se faire passer pour le fils caché de Michel Drucker, n'est-ce pas une idée de génie ? Victor Lalouz, c’est le débrouillard par excellence, même s’il vit encore chez Maman et que les créatures féminines recèlent toujours à ses yeux de nombreux mystères. Cela ne l'empêche pas d'être a-do-ré par ses admiratrices, qui lui posent parfois à l’antenne des questions intimes déstabilisantes ! Attachant, Victor nous entraîne dans son sillage, entre ses séances chez le psy (qui a du pain sur la planche), ses animations dans une radio où règne la loi de la jungle, et ses contacts avec une collègue qu'il semble beaucoup apprécier pour son « charisme »… Victor Lalouz est un looser hors du commun qui saura rassurer les garçons complexés et perplexes vis-à-vis du sexe ! Les adolescents dans leur ensemble seront évidemment sensibles au second degré du récit et au style vif et décapant de l’auteur. n Anne-Solène Lescaille
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
marina53marina53   18 juillet 2015
Chez le psy:
En gros, c'est à chaque fois le même scénario: j'attends un ascenseur ... il arrive, la porte s'ouvre... au fond y a un miroir et je me rends compte que je suis tout nu avec un corps de chenille... ensuite je me transforme en papillon et je survole un champ de nichons et dès que je cherche à me poser, ben je me fais écraser par une tapette à mouches géante en forme de Jésus crucifié... style celui qu'y a au dessus du lit de ma mère. En fait, quand je vous raconte ça je prends vraiment conscience des origines de mon problème... 6 œufs durs, c'est trop avant d'aller au lit...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          283
marina53marina53   18 juillet 2015
Sami: Dis donc, Victor...
Victor: mmm?
Sami: C'est des baskets italiennes que t'as?
Victor: hein? Ah, je sais pas, en tout cas merci du compliment... C'est le style qui te fait dire ça?
Sami: Le style? Mmmm... Si cette odeur de parmesan, c'est un style, alors ouais, "le style"...
Commenter  J’apprécie          301
ZilizZiliz   17 mai 2012
Putain, elle s'est assise à côté de moi !
A vol d'oiseau, son sexe est à moins de 50 cm du mien...
A l'échelle de l'univers, 50 cm, c'est rien...
A la limite, à l'échelle de l'univers on peut même considérer qu'il y a déjà pénétration...
(p. 44)
Commenter  J’apprécie          80
Lire un extrait
Videos de Diego Aranega (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Diego Aranega
Poisson Pilote : Riad Sattouf et Diego Aranega
autres livres classés : losersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14680 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre