AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782824605463
240 pages
Éditeur : City Editions (07/01/2015)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Non, Charlemagne n’a pas eu l’idée (folle) d’inventer l’école. Henri III n’était pas homosexuel. Le vase de Soissons n’a pas été brisé et il provenait de… Reims. Vatel n’a jamais inventé le crème Chantilly, pas plus que Parmentier n’a importé la pomme de terre. Molière n’est pas mort sur scène. Napoléon n’est pas mort d’un cancer. Quel mot Cambronne a-t-il réellement prononcé à Waterloo ? Et au fait, Charles de Gaulle n’était pas vraiment général ! Autant de mensong... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
rynas
  31 mars 2019
Un livre intéressant qui permet de faire la lumière sur certains passages de notre Histoire et qui remet en cause certaines idées reçues.
Commenter  J’apprécie          20
Oxo
  26 avril 2020
toujours intéressant de se plonger dans l'histoire !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BlackbooksBlackbooks   13 mai 2020
(...) le dolmen est pour La Tour d’Auvergne un autel ou une table de sacrifice, utilisée par les druides gaulois lors de cérémonies religieuses.
Le mot menhir désigne quant à lui « une pierre longue », le plus souvent isolée, mais aussi parfois alignée avec des milliers d’autres, comme à Carnac, dans le Morbihan (on les appelle alors des cromlechs).
Pour La Tour d’Auvergne, leur origine est sans aucun doute celte, et cette affirmation restera longtemps perçue comme une vérité absolue, et ce malgré les travaux d’autres historiens, tels que Pierre Jean-Baptiste Legrand d’Aussy (1737-1800), qui y voient plutôt des nécropoles, construites selon lui bien avant les Gaulois.
Mais les premières fouilles archéologiques réalisées sous les dolmens dans le courant du xixe siècle, qui vont mettre au jour des restes humains, alimentent la thèse des sacrifices humains réalisés par les druides gaulois pour apaiser la colère des dieux. Il faut attendre alors la fin du siècle, et les travaux de l’archéologue écossais James Miln et du préhistorien français Zacharie Le Rouzic, qui sont notamment à l’origine du musée de Préhistoire de Carnac, pour que leur fonction de sépultures soit avérée, sans pour autant pouvoir certifier que leur origine remonte à  une période antérieure aux Celtes. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Lire un extrait
autres livres classés : EmpereursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2114 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre