AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782812619571
128 pages
Editions du Rouergue (25/03/2020)
3.39/5   9 notes
Résumé :
Il va au lycée à Aberdeen, un petit bled des États-Unis. Il est fan de punk rock. Il joue de la guitare et son meilleur ami de la basse. Il a un groupe et aimerait bien faire des concerts. La musique, c’est tout pour lui. Ses initiales sont K. C. Peut-être pour Kurt Cobain, peut-être pas. C’est l’histoire d’un ado en rupture, cassé. C’est l'histoire d'une légende en devenir…
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Tchev
  01 mars 2022
Aberdeen, États-Unis. Rien à faire. Spleen, spliff et alcool. La défonce entre potes. Mais l'avenir ? Terne, monstrueusement terne. Les sentiments font naufrage loin de la rive du bonheur. Qu'est-ce qui pourrait les sauver ?
Le narrateur, un jeune. Un lycéen. Une famille qui se déchire. Une scolarité qui se déchire. Il est sous l'arbre pendant le tonnerre. de quoi rêve-t-il ? Tout plaquer pour sa passion : la musique. Avec sa guitare et sa voix il se transforme. Il expulse tout. Il oublie tout. Il devient tout. Et son pote Kriss, profil de basketteur, Il s'en fout du sport. Il aime la basse. Et le punk rock.
Les deux veulent jouer de la musique, pas simplement reprendre des morceaux, mais les écrire, les inventer et les sentir sur leurs peaux, entre leurs poils, sentir la musique enivrer leurs corps et leurs coeurs, sentir la musique bousculer leurs émotions et leurs sentiments.
La musique. le punkrock. 3 instruments : la guitare, la basse et la voix. Et quelques riffs. le son poussé à fond. Les murs tremblants. Les cheveux en mouvement. le corps vibrant. Qu'un mot : vivant.
k/c, c'est à la fois l'adolescent qui se cherche, celui qui s'oppose à l'absurdité du monde. k/c, c'est aussi celui qui se trouve, par delà le conformisme et les idées reçues, bien loin de la condescendance ambiante. k/c, c'est enfin celui qui rêve, qui rêve d'un monde meilleur mais qui rêve sans aucun doute de conquérir sa vie.
Lien : https://thesaurex.fr/2022/03..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
orbe
  04 mai 2020
Un jeune lycéen, proche de la rupture avec la famille et avec l'école, a pour passion unique le punk rock. Il constitue avec un autre jeune, un groupe.
Son problème principal est sa mésentente permanente avec le nouveau compagnon de sa mère chez qui ils vivent.
Le narrateur nous conte à la fois une certaine désillusion de la vie et un véritable espoir. Car si les structures habituelles de la construction des jeunes est absente de sa vie, la musique arrive à illuminer son parcours.
Le personnage principal ne ressent pas vraiment de doute sur son avenir. Et un des passages que j'ai aimé le plus est celui du conseil de classe. La description des liens avec la soeur est aussi émouvant.
Ce roman offre un voyage en adolescence, avec quelques dérives, mais aussi beaucoup de joie à l'idée de se trouver et de rester soi-même.
Une playlist complète le récit.
À découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          130
balloonvenus
  03 juin 2021
k/c... Kurt Cobain. Artiste maudit et cassé. Qui a vécu sa vie selon cette parole de Neil Young "Better to burn out than to fade away". Mieux vaut cramer que s'évaporer. Qui a rejoint le club 27 après Jimi Hendrix et Janis Joplin. Hypersensible comme eux, surdoué très sûrement. Rebelle en tout cas à toute autorité. Une vie digne de Zola. Un divorce des parents très tôt, un amour pour sa petite soeur et sa mère, qui se mit en couple avec un gros beauf, détesté par Kurt et vice versa. Sa seule et grande passion : la musique et surtout le punk rock. Mais comment acheter un instrument et prendre des cours quand on est fauché ? Kurt saura se montrer opiniâtre, l'avenir le prouvera.
Un roman express, dur, mais où Kurt Cobain apparaît attachant dans ses relations avec sa mère (qui ne le lui rend pas bien), son pote Kriss Novocelic, futur bassiste de Nirvana. Très tôt, Kurt manifesta son dégoût du système, qui ne le quitta jamais vraiment malgré le succès et qui est sans doute une des causes de son suicide. Une écriture cash, dont le vocabulaire n'est pas ménagé, mais des phrases que devaient penser et dire Kurt Cobain. Même s'il est mort il y a déjà 27 ans, les ados doivent connaître le personnage et le groupe et auront un intérêt certain à lire l'adolescence et les premiers pas de k/c.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MarieVDV
  14 septembre 2020
Nous sommes aux Etats-Unis dans la ville d'Aberdeen du comté de Grays Harbor à la fin des années 80. Dans cette ville de scieries et d'usines, k/c est un lycéen tourmenté et révolté. En rejet permanent contre ses parents et la société, il se replie dans sa passion pour le punk rock. La musique s'avère être le principal moteur de l'adolescent sans aucune quête de gloire.
Derrières les initiales k/c, on pense nécessairement à Kurt Cobain, le chanteur du groupe Nirvana. Il ne s'agit pas d'une biographie mais certains éléments font clairement référence à l'identité et au parcours de l'artiste :
- Une tentative de suicide manquée sur une voie ferrée suite à une sordide histoire avec une fille,
- Des débuts dans la musique punk rock dans un groupe nommé Fecal Matter,
- Des douleurs d'estomac chroniques,
- le look (pull en mohair, jean Levis 501 et converses All Stars ) …
Connaissant le destin de Kurt Cobain et sa fin tragique, il n'y a malheureusement pas de lumineuses perspectives pour notre personnage. D'ailleurs, la playlist proposée par l'auteur pour accompagner le récit se termine par le « Rock' N' Roll Suicide » de David Bowie. Ce roman ado nous plonge dans un spleen magnifique écrit dans un style brut, direct, poétique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Ricochet   13 janvier 2021
Un roman de cent pages à peine, qui sait capter l’essence de l’adolescence.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
MarieVDVMarieVDV   14 septembre 2020
C'est vrai quoi, au départ, tu joues juste ton rôle d'enfant naïf et innocent, mais avec les années , tu accumules un certain nombre de casquettes ; quand tu deviens adulte, tu joues ton rôle d'adulte, quand tu deviens père tu joues ton rôle de père, quand tu comment à bosser, tu joues ton rôle d'employé et ainsi de suite... Parfois même, on t'assigne un rôle que tu ne voulais pas forcément avoir, et à partir de là, tu te mets à le jouer ce putain de rôle, et le pire c'est que tu le deviens à force, ce personnage que tu n'avais pas choisi...Ainsi plus tu vieillis et plus tu accumules des rôles si bien qu'au final, au cours d'une même journée, tu finis par devoir en jouer plusieurs et ça devient schizophrénique, mais c'est normal, c'est la vie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PegLutinePegLutine   07 septembre 2020
Donc, fumer tue. Mais y a plein d'autres choses qui tuent.
La vitesse tue.
L'alcool tue.
Le travail tue.
Les flingues tuent.
La drogue tue.
Les OGM tuent.
Les pesticides tuent.
La police tue.
Les ondes tuent.
La radioactivité tue.
La pollution tue.
Les gaz à effet de serre tuent.
L'argent tue.
Et même parfois l'amour tue. Si, si. L'amour tue...
A moins que cela ne soit le manque d'amour....?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
MarieVDVMarieVDV   14 septembre 2020
Sous prétexte que le punk rock est l'expression d'une colère, d'une rage intérieure, sous prétexte que c'est un genre musical dérivé du rock, basique dans sa structure et ses compositions produit par la jeunesse, sous prétexte que c'est beaucoup de bruit pour rien, certaines personnes envisagent le punk rock comme un genre mineur. Qu'ils aillent évidemment se faire foutre !

Le punk rock est comme un art primitif. Il est l'expression d'une émotion intime, car finalement peu importe le style, c'est l'émotion portée par l'artiste, dans sa création ou dans son interprétation, qui compte. Et toutes les formes d'expression peuvent être perverties et assujetties, tout comme elles peuvent être sublimées par leurs créateurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MadChickpeaMadChickpea   23 mai 2022
Le punk rock est comme un art primitif. Il est l'expression d'une émotion intime, car finalement peu importe le style, c'est l'émotion portée par l'artiste, dans sa création ou dans son interprétation, qui compte.
Commenter  J’apprécie          20
MarieVDVMarieVDV   16 août 2020
Des fois
À fleur de peau
MOI
J'absorbe tout
JE SUIS
Un
VRAI
Papier buvard
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : Musique punkVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
907 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre