AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de sandrineDecroix


sandrineDecroix
  14 juin 2019
Je remercie vivement Babelio et Masse Critique ainsi que les Editions Michel Lafon pour l'envoi.
-----
Ce livre jeunesse est clairement destiné aux adolescentes de 12-14 ans. Il s'agit là d'une jolie romance avec un fond que j'ai trouvé très mélancolique, avec l'état de santé de So, la meilleure amie d'Edelweiss, l'héroïne.
On retrouve donc Edelweiss (Edelle pour son petit frère Lucas ou Rav pour son ami Matéo) ainsi que toute son équipe de foot féminin autour d'un thème très grave: So est plongée dans le coma. Cependant, l'auteure le fait avec une délicatesse vraiment très touchante. Surtout lorsque notre héroïne "craque enfin" et fait face, accepte l'état de sa meilleure amie.
Le récit est partagé entre les échanges via mail de chaque protagoniste, ceux d'Edelweiss qu'elle écrit tous les jours (ou presque) à So afin de tenir sa promesse envers elle pour qu'à son retour cette dernière aie l'impression de ne pas tout avoir perdu. C'est aussi pour Edelle une façon de maintenir le lien avec sa meilleure amie, de faire comme si elle était vraiment là. Ainsi elle peut lui raconter tous ses déboires, ses réussites, ses premières amours. L'autre partie de l'ouvrage est justement le récit en lui-même.
Entre les intrigues amoureuses, le sujet délicat abordé plus haut, et quelques péripéties "footbaliennes", l'histoire est dans son ensemble bien racontée, la plume fluide est romantique, émotive; les personnages très attachants. L'auteure est parvenue à leur donner un caractère propre dans le bon comme le mauvais (Stella… grrrr) On sent bien que chacun est sa place, avec une vraie psychologie correspondant réellement à leurs âges respectifs.
Je trouverais cependant deux bémols, pas trop conséquents qui s'estomperont j'en suis sûre au tome suivant. le livre n'est pas 100% foot. On a droit qu'à un seul "vrai" match sur les 314 pages du roman. Ce même si Edelweiss fait son rapport quotidien à So des matchs gagnés ou perdus. On ne les voit pas vraiment (à part un, raconté de façon très succincte) ce qui est en mon sens vraiment dommage. Ce qui m'amène au second bémol: la trop forte présence des mails. Ca empêche de vraiment de plonger dans l'univers de l'auteure, ça coupe le récit.
Toutefois, l'histoire reste réellement attachante, puissamment émotionnelle, mélancolique, pleine d'espérance. La trame est bien menée même si parfois j'ai eu envie d'ouvrir grand les yeux d'Edelweiss. Et avec cette fin, on ne peut qu'attendre la suite avec grand intérêt.
En bref: une belle découverte.
Lien : https://www.facebook.com/san..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus