AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782915099645
48 pages
Éditeur : Murmure (29/11/2012)
5/5   1 notes
Résumé :
Alors que l’auteur traverse un San Andreas virtuel, ses actions à l’intérieur du monde numérique ont été fortement informées par sa conscience, d’une tension, affirmée dans le discours commun sur les jeux vidéo, entre narrativité et interactivité. Pourquoi, dans un monde où l’on peut faire n’importe quoi et se déplacer à peu près n’importe comment, est-on obligé d’obéir aux diktats du récit, qui dirige nos actions et limite sans cesse nos mouvements? Pourquoi surtou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Charybde2
  29 novembre 2016
En 50 pages, une saisissante analyse des sens possibles du jeu GTA: San Andreas, et de bien d'autres choses au passage.
Sur mon blog : https://charybde2.wordpress.com/2016/11/29/note-de-lecture-real-niggaz-dont-die-grand-theft-auto-san-andreas-entre-recit-et-jeu-samuel-archibald/

Lien : http://charybde2.wordpress.c..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Charybde2Charybde2   29 novembre 2016
En fait, à travers CJ, c’est toute l’opposition binaire entre récit et jeu que San Andreas déconstruit. En refusant de les considérer comme des catégories nécessairement complémentaires ou contradictoires, San Andreas propose l’alternative de leur coexistence hétérogène.
Cette coexistence ne va pas toujours de soi. Une tension est vécue assez tôt dans San Andreas. Durant la première partie du jeu, je m’aperçois rapidement que mon soi-disant homie Big Smoke est un traître. Tous les signes sont là : il a déménagé dans un quartier sous contrôle Ballas, se fait évasif à chaque fois que mon frère Sweet réitère sa décision de ne pas impliquer les familles de Grove Street dans le trafic de drogue et reçoit les visites de l’officier Tempenny, au sujet desquelles il refuse de s’expliquer. Ce que je comprends très vite, CJ refuse de le voir. Je ne peux ainsi agir selon ce que je sais parce que CJ, lui, l’ignore. Hors des missions et des cinématiques, Big Smoke n’est repérable nulle part dans le monde numérique. je n’ai d’autres choix que d’accepter les tâches qu’il me confie pour faire progresser le récit, conscient à chaque pas de mon incapacité à commettre la seule action logique : tuer ce sale traître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Charybde2Charybde2   29 novembre 2016
Ma traversée de San Andreas, mes actions à l’intérieur du monde numérique ont été fortement informées par ma conscience d’une tension, affirmée dans le discours sur les jeux vidéo, entre narrativité et interactivité. Pourquoi, dans un monde où je peux faire n’importe quoi et me déplacer à peu près n’importe comment, suis-je obligé d’obéir aux diktats du récit, qui dirige mes actions et limite sans cesse mes mouvements ? Pourquoi surtout, puisque le jeu m’accorde liberté et que le récit m’impose des contraintes, l’expérience composite que m’offre San Andreas m’a semblé si grisante et peu contraignante ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Samuel Archibald (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Samuel Archibald
À la librairie Le port de tête en 2013.
autres livres classés : jeux vidéoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
3923 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre